/ / /

Fin de la série des mesures pour l'année 2014 prises dans les 10 parcelles permanentes d'étude (20 x 20 m) installées sur l'île de Mo'orea depuis 2006 afin d'y étudier "la vulnérabilité et la résilience des forêts naturelles face aux perturbations naturelles et anthropiques", notamment l'impact des plantes introduites envahissantes, avec Méryl JORDAN, étudiante en Master 2 de l'Université de Montpellier 2 en stage à la Délégation à la Recherche de la Polynésie française.

 

Photo 1 (cliché : JYM) : borne représentant l'île de Mo'orea, installée au parking du Belvédère situé vers 240 m d'altitude dans le fond de la vallée d'Opunohu, et à l'entrée du nouveau sentier "du Col des Trois Cocotiers" tracé dans les années 2000 permettant d'atteindre la vallée de Vaianae en 45 minutes à 1h de marche.

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-panneau Belvédère

 

Photo 2 (cliché : JYM) : racines aériennes pendantes du figuier-banyan Ficus prolixa var. prolixa (Moraceae, "ora" ou "oraa" en tahitien), grand arbre indigène pouvant atteindre 30 m de hauteur, souvent observé sur des sols rocailleux ("lithosols") ou en bordure de falaises dans son milieu naturel et ayant colonisé les structures lithiques des vestiges archéologiques (LARRUE & MEYER, 2013).

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-Ficus prolixa racines    

 

Photo 3 (cliché : JYM) : forêt de "châtaignier de Tahiti" Inocarpus fagifer (Fabaceae, "mape" en tahitien, "Polynesian chesnut"), grand arbre à racines-contreforts introduit par les Polynésiens pour ses fruits charnus à l'amande comestible, naturalisé dans toutes les bassées vallées humides. 

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-forêt mape 

 

 

 

 

 

 

Photo 4 (cliché : JYM) : tige feuillée de Decaisnina forsteriana (syn. Loranthus forsterianus, Loranthaceae, "upaupa tume ore" selon GUILLEMIN, 1837,  "upaupatumuore" ou "tutae uupa" selon NADEAUD, 1873) trouvée au sol vers 210 m d'altitude. Cette espèce semi-parasite endémique des îles de la Société et des Marquises avait été dessinée par Sydney PARKINSON en 1769 lors du premier voyage autour du monde de James COOK et était très commune à Tahiti jusqu'au 19ème siècle, souvent trouvée sur les grands figuiers-banyan Ficus prolixa, Wikstroemia coriacea et Metrosideros collina (NADEAUD, 1873). 

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-Decaisnina   Decaisnina forsteriana Parkinson 1769

 

 

 

 

Photo 5 (cliché : JYM) : bambouseraie à Schizostachyum glaucifolium (Poaceae, "'ofe", "Polynesian bamboo"), également introduit par les Polynésiens, et indicateurs d'une occupation humaine ancienne (LARRUE et al. 2010).

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-bambouseraie       

Photo 6 (cliché : JYM) : sous-parcelle d'étude de 10x10 m délimitée vers 350 m d'altitude dans la vallée de Vaianae, en forêt naturelle hygrophile à Neonauclea forsteri-Angiopteris evecta (sensu FLORENCE, 1993) envahie par le miconia Miconia calvescens (Melastomataceae) et le tulipier du Gabon Spathodea campanulata (Bignoniaceae), pour y étudier la régénération au sol des espèces végétales ligneuses indigènes, endémiques et introduites naturalisées dans une série de quadrats 1x1 m et 2x2 m.

Moorea-Vaianae-19 mai 204-haut station VAI4 

 

Photo 7 (cliché : JYM) : racines-échasses de Crossostylis biflora (Rhizophoraceae, "mori" en tahitien selon NADEAUD, 1873), arbre indigène commun en forêt hygrophile de moyenne altitude à Mo'orea, jouant probablement un rôle de support et de maintien sur les pentes fortes.

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-racine échasse Crossostylis 

 

 

Photo 8 (cliché : JYM) : plantule de Cyclophyllum barbatum var. barbatum (Rubiaceae), petit arbre indigène commun dans les forêts hygrophiles de basse et moyenne altitude.

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-plantule Cyclophyllum

 

 

 

 

 

 

 

Photo 9 (cliché : JYM) : plantules de Xylosma suaveolens subsp. suaveolens (Salicaceae, ex-Flacourtiaceae), arbre indigène commun en forêt mésophile de basse et moyenne altitude.

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-Xylosma suaveolens plantules 

 

 

Photo 10 (cliché : JYM) : plantule de Pittosporum taitense (Pittosporaceae), arbre endémique des îles de la Société, peu commun en forêt méso-hygrophile de basse et moyenne altitude.

Moorea-Mouaroa-23 avril 2014-plantule Pittosporum 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 11 (cliché : JYM) : plantule de Piper nigrum (Piperaceae, poivrier, "Black pepper"), liane grimpante introduite, anciennement cultivée et actuellement naturalisée dans la vallée d'Opunohu entre 200 et 350 m d'altitude (obs. pers.).

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-plantule Piper 

 

 

Photo 12 (cliché : JYM) : Mikania scandens (syn. M. micrantha, Asteraceae, "Mile-a-minute"), liane grimpante introduite et particulièrement envahissante en zone ouverte ou en forêt perturbée jusqu'à 890 m d'altitude sur l'île de Mo'orea (obs. pers.) où elle a été observée à partir des années 1990.

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-Mikania scandens 

 

 

 

 

 

Photo 13 (cliché : JYM) : plant juvénile d'une espèce encore non identifiée naturalisée en bordure de sentier vers 250 m d'altitude.

Moorea-Mouaputa-23 avril 2014-inconnue Phyllanthaceae 

 

Photo 14 (cliché : JYM) : araignée Lycosa cf. tongatabuensis (Lycosidae, "wolf spider") observée en sous-bois forestier vers 350 m d'altitude.

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-araignée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 15 (cliché : JYM) : escargot arboricole endémique Samoana attenuata (Partulidae) découvert sous feuille du petit arbre endémique insulaire Ixora mooreensis (Rubiaceae) vers 350 m d'altitude..

Moorea-Vaianae-19 mai 2014-Samoana attenuata


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Weblog de JYM
  • Weblog de JYM
  • : biodiversité terrestre-flore-faune-îles-Polynésie-Pacifique
  • Contact

Recherche/search

Photo & Phrase décembre 2014

Bye bye Georges "Tihoti" SANFORD

(parti le 21 décembre 2014)...

Tahiti-Orofero-1998-Sanford-JYM-Salducci (JCT)

Opération de dératisation pour la sauvegarde du Monarque de Tahiti Pomarea nigra, vallée Orofero, Paea, 1998

(cliché : J.-C. THIBAULT)

Visites (2008-2017)

96783

News & Photos 2013-2014