/ / /

Première sortie sur le terrain de l'année au lieu dit du "mont des Oliviers" (petit sommet situé au dessus du Col Hamuta, commune de Pirae), avec Méryl JORDAN (Master 2, Université de Montpellier II) et Ravahere TAPUTUARAI (association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), pour la poursuite de l'installation de parcelles permanentes le long d'un gradient altitudinal sur le sentier allant du Belvédère (600 m) au mont Aora'i, afin d'y étudier la régénération des espèces ligneuses indigènes, endémiques et introduites naturalisées ou envahissantes.


Photo 1 (cliché : JYM) : vue sur la crête menant au sommet du "mont des Oliviers" (au premier plan), dont le nom proviendrait de l'abondance de l'arbuste lianescent Alyxia stellata (Apocynaceae) aux drupes noires à maturité ressemblant à des petites olives, et celle allant au refuge de "Fare Mato" vers 1400 m (au second plan, dans la brume), ainsi que de la vallée profonde de la rivière "Fa'a Iti".

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-crete-copie-1

 

Photo 2 (cliché : JYM) : Pittosporum taitense (Pittosporaceae, "ofeo" en tahitien selon le botaniste J. NADEAUD, 1873), grand arbre endémique des îles de la Société (Tahiti, Moorea, Raiatea, Tahaa, Huahine et Bora Bora), relativement commun en forêt naturelle mésophile de moyenne altitude, observé ici en formation sous-crêtale vers 950 m d'altitude.

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Pittosporum taitense feui

 

Photo 3 (cliché : JYM) : Fitchia nutans (Asteraceae ou Compositae, "anei", "vaipurau" ou "maioro" selon NADEAUD, 1864), petit arbre endémique de Tahiti, observé sur le site en crête et en formation sous-crêtale entre 950 et 1000 m d'altitude. Le genre Fitchia (tribu des Heliantheae) endémique de la Polynésie orientale, comprend 7 espèces : F. nutans et F. tahitensis à Tahiti, F. cordata à Bora Bora, F. cuneata à Raiatea et Tahaa (Société), F. rapense à Rapa (Australes), F. speciosa à Rarotonga (îles Cook), F. mangarevensis à Mangareva (Gambier) considérée éteinte (CARLQUIST, 1957. The Genus Fitchia (Compositae). University of California Press) et un taxon encore non décrit à Mo'orea (Société). 

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Fitchia nutans & vallée

 

Photo 4 (cliché : JYM) : Astronidium sp. (Melastomataceae), petit arbre endémique de la Société, caractéristique des forêts ombrophiles d'altitude ou "forêts de nuages", ici dans un vallon "suspendu" vers 1100 m.

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Astronidium

 

 

 

 

 

 

 

Photo 5 (cliché : JYM) : Schefflera actinophylla (Araliaceae, "octopus tree", "umbella tree", "arbre-pieuvre"), arbre introduit envahissant, découvert (et coupé par Ravahere !) en lisière de forêt de nuages envahie par miconia à 1006 m, la plus haute altitude répertoriée pour cette espèce en pleine expansion à Tahiti et dont les fruits charnus sont disséminés en altitude par les oiseaux frugivores.

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Schefflera actinophylla 

 

 

Photo 6 (cliché : JYM) : forme hybride de Tectaria cf. lessonii (Tectariaceae ou Dryopteridaceae), grande fougère terrestre indigène formant parfois des tapis dense dans les trouées de "forêts de miconia" vers 1000 m.

Tahiti-Mont Olivier-14 janv 2014-Tectaria lessonii 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 7 (cliché : JYM) : plantule de l'arbre endémique Weinmannia parviflora (Cunoniaceae, "aito moua" selon NADEAUD, 1873), en épiphyte sur stipe "moussu" de fougère arborescente Cyathea affinis (Cyatheaceae, "mamau").

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Weinmannia parviflora pla 

 

Photo 8 (cliché : JYM) : plantule de l'arbre introduit envahissant Spathodea campanulata (Bignoniaceae, "tulipier du Gabon") au sol.

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Spathodea campanulata pla 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 9 (cliché : JYM) : plantules de Psychotria cf. speciosa (Rubiaceae) arbuste endémique de Tahiti menacé de disparition par l'arbre extrêmement envahissant Miconia calvescens (Melastomataceae, "miconia"), attaqué par le champignon pathogène introduit en 2000 comme agent de lutte biologique.

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Psychotria speciosa plant 

 

Photo 10 (cliché : JYM) : tapis au sol de plantules de l'arbrisseau endémique Ophiorrhiza subumbellata (Rubiaceae) dans un chablis de forêt envahie par le miconia.

Tahiti-Mont Olivier-14 janv 2014-Ophiorrhiza subumbellata t 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 11 (cliché : JYM) : plantule de Psidium cattleianum (Myrtaceae), autre arbre introduit envahissant en forêt hygrophile, observée parfois en épiphyte sur stipe de fougère arborescente morte.

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Psidium cattleianum plant 

 

 

Photo 12 (cliché : JYM) : tronc mort recouvert d'un tapis dense de la mousse Taxithelium vernieri (syn. Hypnum vernieri, Sematophyllaceae, identification Terry HEDDERSON, University of Cape Town, South Africa), une espèce indigène connue dans les îles de la Société (Tahiti, Moorea, Raiatea), Tuamotu (Makatea), Marquises, Fidji, Salomons, Nouvelle-Guinée, mais également trouvée à Bornéo, Java, au Sri Lanka, Philippines et en Malaisie (WHITTIER, 1976).

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-mousses pendantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 13 (cliché : JYM) : "carpophores" (sporophores) du champignon Leucoprinus fragilissimus (Basidiomycota Agaricaceae) sur bois mort (espèce  "saproxylique").

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-champignons blancs

 

 

 

Photo 14 (cliché : JYM) : araignée indigène Lycosa cf. tongatabuensis (Lycosidae, "wolf spider") femelle protégeant son cocon d'oeufs ("egg sac") sous son abdomen, observée dans la parcelle d'étude vers 1000 m.

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-araignée wolfspider

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 15 (cliché : JYM) : arbre endémique Weinmannia parviflora (Cunoniaceae) isolé dans une lande à fougère indigène Dicranopteris linearis (Gleicheniaceae) sur crête vers 1100 m, "un faciès ou stade de dégradation" de la forêt naturelle (FLORENCE, 1993) incendiée dans le passé, parfois désigné sous le nom de "pseudo-savanne" (PAPY, 1951-54) ou "savanne à fougères" (MULLER-DOMBOIS & FOSBERG, 1998). Le botaniste américain, Martin GRANT, avait noté lors de son ascension du Mont Aora'i en juin 1930 la présence de zones récemment brûlées entre 400 et 800 m "caused by the fires of goat hunters".

Tahiti-Mont Oliviers-14 janv 2014-Weinmannia parviflora

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Weblog de JYM
  • Weblog de JYM
  • : biodiversité terrestre-flore-faune-îles-Polynésie-Pacifique
  • Contact

Recherche/search

Photo & Phrase juil. 2017

In Memoriam

 

Lloyd L. LOOPE

(o4 février 1943-03 juillet 2017)

 

Lloyd & JYM "Weed warriors"

Perth, Australia, 2007

Visites (2008-2017)

97246

News & Photos 2013-2014