/ / /

Mission de 4 jours au sommet du mont Aora'i (2066 m), troisième plus haut sommet de l'île de Tahiti, avec Maruiti TEROROTUA (CVD, Délégation à la Recherche de la Polynésie française) et Pauline BLANCHARD (étudiante en stage de Master 2 à l'Université Pierre et Marie Curie, Paris) dans le cadre du programme de recherche "MoveClim" (http://moveclim.blogspot.com/) mené en collaboration avec le phyto-écologue Ravahere TAPUTUARAI et les membres de l'association de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu".


Photo 1 (cliché : JYM) : l'hélicoptère piloté par Adrien DEL PIA ("Tahiti-Hélicopters", www.tahiti-helicopters.com) survolant l'héliport ou DZ ("Drop Zone") du refuge de Fare Ata (1850 m) ayant permis de transporter l'équipe de 12 personnes (dont Matahi TUTAVAE, caméraman de "Tahiti Nui Télévision", et Delphine BARRAIS, journaliste des "Nouvelles de Tahiti") et les quelques 450 kg de matériel et de vivres à l'aide d'un filet suspendu.

Tahiti-Aorai-25 mai 2013-hélico & sommet

Tahiti-Aorai-25 mai 2013-hélico & filet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 2 (cliché : JYM) : la crête sommitale menant au sommet du mont Aora'i avec une végétation subalpine trouvée au dessus de 1800 m à Tahiti ("étage des hauts sommets" selon H. R. PAPY, 1951-54, et série des "crêtes et maquis sommitaux" selon J. FLORENCE, 1993).

Tahiti-Aorai-23 mai 2013-vue sommet arc en ciel

 

 

 

 

Photo 3 (cliché : JYM) : sous-bois de forêt ombrophile d'altitude ou "forêt de nuages" ("cloud forest", également appelée "mossy forest" ou "elfin forest") vers 2000 m d'altitude, dominée par le grand arbre endémique Weinmannia parviflora (Cunoniaceae) et les arbres indigènes Metrosideros collina (Myrtaceae) et  Ilex anomala (Aquifoliaceae), avec les fougères arborescentes Cyathea spp. (Cyatheaceae) et le petit arbre endémique Meryta sp. (Araliaceae).

Tahiti-Aorai-22 mai 2013-vallon 

 

Photo 4 (cliché : JYM) : Pauline dénombrant et estimant le recouvrement des différentes espèces de fougères (Ptéridophytes) dans 24 quadrats de 2 x 2 m situés autour des deux parcelles d'étude permanentes de 10 x 10 m installées dans des vallons à environ 1800 et à 2000 m d'altitude. L'habitat de chaque espèce (au sol, sur rochers ou sur troncs morts, en épiphyte entre 0-2 m et au dessus de 2 m) est également noté.

Tahiti-Aorai-22 mai 2013-Pauline mesurant 

 

 

Photo 5 (cliché : JYM) : à gauche Grammitis subspathulata (Grammitidaceae) endémique de Tahiti et Moorea, et à droite Grammitis contigua (syn. Ctenopteris contigua) indigène, deux petites fougères trouvées en épiphyte sur troncs et branches moussus parmi les plus fréquentes et abondantes entre 1800 et 2000 m d'altitude, avec les autres fougères indigènes Elaphoglossum savaiense (Lomariopsidaceae), Selliguea plantaginea et Microsorum powellii (Polypodiaceae).

Tahiti-Aorai-24 mai 2013-Grammitis spp 

 

 

 

 

 

Photo 6 (cliché : JYM) : Asplenium aethiopicum (Aspleniaceae), fougère indigène à la fois terrestre et épiphyte, caractéristique des forêts de nuages à Tahiti (trouvée au dessus de 1000 m à Tahiti Nui et de 700 m à Tahiti Iti, et observée jusqu'à 2200 m au mont Orohena, JYM, obs. pers.).

Tahiti-Aorai-22 mai 2013-Asplenium 

 

 

 

 

Photo 7 (cliché : JYM) : Acrophorus nodosus (Dryopteridaceae), fougère terrestre indigène à rhizome dressé et "fronde deltoïde de couleur vert pomme" (d'après la description d'un échantillon collecté par J. FLORENCE en 1986) et peu commune dans les vallons vers 2000 m.

Tahiti-Aorai-23 mai 2013-Dryopteris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 8 (cliché : JYM) : découverte de Grammitis sp. nov. (Grammitidaceae), une petite fougère épiphyte endémique de Tahiti, auparavant connue uniquement du mont Pito Hiti (où elle avait été collectée en 2004 par le naturaliste F. JACQ puis en 2006 par JYM), et rare dans les vallons sités entre 1800 et 2000 m sur le mont Aorai.

Tahiti-Aorai-23 mai 2013-Grammitis

 

Photo 9 (cliché : JYM) : Calymmodon grantii (Grammitidaceae), petite fougère épiphyte endémique de Polynésie française, à "délicates petites frondes vert pâle dressées" (d'après la description d'un échantillon collecté par  J. FLORENCE en 1990), relativement commune vers 1800 m.

Tahiti-Aorai-11-12 octobre 2007-Calymnodon

 

 

 

 

 

 

 

Photo 10 (cliché : JYM) : fronde de Polystichum paleatum (Dryopteridaceae), grande fougère terrestre à rhizome dressé et frondes coriaces atteignant 1 m de hauteur portant des écailles ("paléas") rousses le long du rachis. La répartition altitudinale de cette espèce endémique de Tahiti, trouvée dans des vallons boisés humides et ombragés, est située entre 1500 et 2180 m (JYM, obs. pers.).

Tahiti-Aorai-24 mai 2013-Polystichum

 

Photo 11 (cliché : JYM) : capsule avec sa calyptra à bec recourbé contenant les spores de la mousse Spiridens balfourianus (Spiridentaceae) qui, comme l'écrivait le bryologue Henry O. WHITTIER (1976), "forms large golden tufts which are always restricted to Cyathea trunk". L'espèce fait partie des mousses "cladocarpes" aux capsules portées à l'extrémité des rameux latéraux.

Tahiti-Aorai-23 mai 2013-mousse Fissidens fertile 

 

 

Photo 12 (cliché : JYM) : lichen Erioderma cf. tomentosum (Pannariaceae, identification par Howard FOX, National Botanic Gardens, Dublin) en fructification, une espèce connue de Nouvelle-Calédonie nouvellement répertoriée pour l'île de Tahiti.

Tahiti-Aorai-23 mai 2013-lichen vert

 

 

 

 

 

 

 

Photo 13 (cliché : JYM) : fruits verts et mûrs caulinaires (le long du tronc) de Myrsine cf. taitensis (Myrsinaceae), petit arbre endémique de Tahiti, faiblement ramifié et aux feuilles coriaces rassemblées au sommet des tiges, inféodé aux forêts de nuages.

Tahiti-Aorai-24 mai 2013-Myrsine fruits

 

Photo 14 (cliché : JYM) : Liparis clypeolum (Orchidaceae), petite orchidée indigène trouvée dans les archipels de la Société et des Australes, et espèce légalement protégée en Polynésie française. C'est l'orchidée ayant la limite altitudinale la plus haute à Tahiti, observée ici jusqu'à 1830 m en petites colonies de 10-15 individus sur branches et troncs moussus.

Tahiti-Aorai-24 mai 2013-Liparis clypeolum

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 15 (cliché : JYM) : fruits mûrs (une "baie" charnue contenant de petites graines) de Fuchsia cyrtandroides (Onagraceae), un petit arbre endémique de Tahiti et seule espèce connue dans une île océanique tropicale du Pacifique. Le centre de diversification du genre Fuchsia est en effet situé en Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Bolivie, Chili, Colombie, Venezuela) avec une centaine d'espèces trouvées majoritairement dans les Andes, plus quelques espèces trouvées en Amérique centrale (Mexique, Costa-Rica, Panama), 2 espèces dans l'île d'Hispaniola (République Dominicaine et Haïti) et 3 en Nouvelle-Zélande, dont F. excortica un arbre de 10-15 m de haut trouvé entre 0 à 1000 m (appelé "kotukutuku" en maori). Une étude phylogénétique (et phylogéographique) a montré que l'espèce de Tahiti serait originaire de Nouvelle-Zélande (BERRY et al., 2004. American Journal of Botany 91(4): 601-614).

Tahiti-Aorai-25 mai 2013-Fuchsia fruit

 

 

 

 

Photo 16 (cliché : JYM) : le refuge de "Fare Ata" construit par l'association "Te Rau 'Ati 'Ati" en 1990 est situé dans un vallon abrité des vents, vers 1850 m d'altitude. Il a été rénové, nettoyé et repeint durant cette mission par les membres de cette même association. Le "fare pote'e" au toit rouillé a été complètement démonté et fait désormais place à un nouvel héliport.

Tahiti-Aorai-25 mai 2013-Fare Ata

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 17 (cliché : JYM) : l'équipe sur la nouvelle DZ au coucher de soleil, avec de gauche à droite et au premier plan : Elie POROI et Henri JAY ; au second plan Ravahere TAPUTUARAI, Pauline BLANCHARD, Jenning TINORUA, Teva MAIRAU, Guillaume PAVAU, Thomas TEHAHE et Marutea PAVAU.

Tahiti-Aorai-24 mai 2013-team coucher de soleil


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Weblog de JYM
  • Weblog de JYM
  • : biodiversité terrestre-flore-faune-îles-Polynésie-Pacifique
  • Contact

Recherche/search

Photo & Phrase décembre 2014

Bye bye Georges "Tihoti" SANFORD

(parti le 21 décembre 2014)...

Tahiti-Orofero-1998-Sanford-JYM-Salducci (JCT)

Opération de dératisation pour la sauvegarde du Monarque de Tahiti Pomarea nigra, vallée Orofero, Paea, 1998

(cliché : J.-C. THIBAULT)

Visites (2008-2017)

95749

News & Photos 2013-2014