/ / /

Délimitation des parcelles permanentes (20 x 20 m) installées en 2005-2006 dans la vallée de Vaianae (commune de Ha'apiti) située au sud de l'île de Mo'orea, avec Ravahere TAPUTUARAI (association de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu") et Méryl JORDAN, en stage de Master 2 à la Délégation à la Recherche de la Polynésie française, pour y étudier la dynamique forestière en fonction des perturbations anthropiques ou naturelles.

 

Photo 1 (cliché : JYM) : Méryl et Rava sur le petit pont de bois du sentier menant au Col des Trois Cocotiers (357 m), en forêt hygrophile de vallée vers 200 m d'altitude, dominée par les arbres introduits naturalisés Inocarpus fagifer (Fabaceae), Miconia calvescens  (Melastomataceae) et Spathodea campanulata (Bignoniaceae) et indigènes Crossostylis biflora (Rhizophoraceae) et Neonauclea forsteri (Rubiaceae) avec la grande fougère indigène terrestre Angiopteris evecta (Marattiaceae, "King's fern") en sous-bois.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Méryl & Rava sur pont


Photo 2 (cliché : JYM) : rejets sur un tronc de tulipier du Gabon Spathodea campanulata couché par le cyclone Oli ayant touché l'île en février 2010 avec des vents dépassant les 120 km/h et causés de nombreux chablis dans nos parcelles d'étude.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Spathodea rejets 

 

Photo 3 (cliché : JYM) : tapis de plantules de Syzygium malaccense (Myrtaceae, "Malay apple", "ahia" en tahitien selon NADEAUD, 1873), arbre d'introduction polynésienne aux fruits charnus comestibles, abondamment naturalisé dans les vallées humides de basse altitude à Mo'orea.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Syzygium malaccense

 

 

Photo 4 (cliché : JYM) : liane Passiflora edulis (Passifloraceae) également introduite pour ses fruits comestibles pendant la période européenne, naturalisée et en expansion dans les forêts perturbées par le cyclone.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Passiflora edulis fruits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 5 (cliché : JYM) : plantule de Macaranga sp. (Euphorbiaceae) observée dans la parcelle d'étude vers 250 m d'altitude. D'autres arbres indigènes ou endémiques comme Tarenna sambucina, Cyclophyllum barbatum et Ixora mooreensis (Rubiaceae) montrent une régénération active après perturbation de la forêt.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Macaranga plantule

 

Photo 6 (cliché : JYM) : Cananga odorata (Annonaceae, Ylang ylang, "moto'i" en tahitien), arbre introduit naturalisé au comportement pionnier (héliophile et à croissance rapide), observé sur le site jusqu'à 400 m d'altitude.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Cananga odorata


 

 

Photo 7 (cliché : JYM) : jeune fruit ("gousse") sur une branche feuillée tombée au sol de Serianthes myriadenia (Fabaceae Mimosoideae, "faifai" selon GUILLEMIN, 1837), grand arbre indigène, observé vers 300 m d'altitude sur une "croupe" en forêt mésophile.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Serianthes fruit

 

 

 

 

Photo 8 (cliché : JYM) : jeunes fruits de Lepinia taitensis (Apocynaceae, "maamaatai" ou "aaia" selon NADEAUD, 1873), petit arbre endémique de Tahiti et Mo'orea et espèce légalement protégée en Polynésie française, dont plusieurs populations sont connues dans la vallée entre 200 et 400 m d'altitude.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Lepinia jeunes fruits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 9 (cliché : JYM) : fructification de Ramaria aff. myceliosa (Gomphaceae).

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-champignon 

Photo 10 (cliché : JYM) : mycélium de champignon non identifié sur stipe mort de la grande fougère indigène Angiopteris evecta (Marattiaceae).

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-moisissure blanche 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 11 (cliché : JYM) : fruit vert tombé au sol et plantule d'Hernandia ovigera subsp. stokesii (syn. H. tahitensis, Hernandiaceae), grand arbre endémique de Polynésie orientale (Société, Australes et îles Pitcairn), observé sur le site vers 340 m d'altitude.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Hernandia ovigera fruitMoorea-Vaianae-18 mars 2014-Hernandia ovigera plantule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 12 (cliché : JYM) : crotte ("fèces") de cochon sauvage observé dans l'une des parcelles d'étude. Outre leur rôle dans la dissémination de graines d'espèces à gros fruits charnus, l'activité de "fouissage" de ces ongulés herbivores est à l'origine de perturbations du sol favorisant la germination de certaines espèces.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-crotte cochon

 

 

Photo 13 (cliché : JYM) : jeune palmier Chrysalidocarpus (syn. Dypsis) madagascariensis (Arecaceae) introduit comme plante ornementale, naturalisé en forêt secondaire, observé ici vers 350 m d'altitude en forêt naturelle hygrophile sur pente forte avec la liane ligneuse  indigène Freycinetia impavida (Pandanaceae).

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Chrysalidocarpus 

 

 

 

 

 

 

Photo 14 (cliché : JYM) : jeune plant de Cyrtandra cf. tohiveaensis (Gesneriaceae) aux feuilles à marge dentée et au long pétiole (2-6 cm), arbuste endémique de Mo'orea trouvé en sous-bois de forêt naturelle hygrophile, observé sur le site à partir de 300 m d'altitude.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Cyrtandra apiculata

 

 

 

Photo 15 (cliché : JYM) : infrutescence caulinaire de Pisonia tahitensis (Nyctaginaceae, "puruhi" selon NADEAUD, 1873), arbre endémique de la Société, communément observé sur le site en sous-bois de forêt hygrophile naturelle entre 200 et 400 m.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-fruits verts caulinaires Pisoni 

 

 

 

 

 

Photo 16 (cliché : JYM) : fronde fertile de Microsorum membranifolium (Polypodiaceae), grande fougère indigène terrestre a vaste répartition paléotropicale (Asie, Malaisie, Australie, îles du Pacifique), avec ses sores formant des "verrues" sur la face supérieure du limbe, observée entre 350 et 450 m.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Microsorum membranifolium

 

Photo 17 (cliché : JYM) : découverte d'une population d'une centaine d'individus stériles de Moerenhoutia commelynae (syn. M. plantaginea, Orchidaceae), petite orchidée terrestre endémique de la Société et légalement protégée en Polynésie française, observés sur rochers suitants ou au sol en bordure de rivière entre 350 et 400 m.

Moorea-Vaianae-18 mars 2014-Moerenhoutia plantaginea

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Weblog de JYM
  • Weblog de JYM
  • : biodiversité terrestre-flore-faune-îles-Polynésie-Pacifique
  • Contact

Recherche/search

Photo & Phrase décembre 2014

Bye bye Georges "Tihoti" SANFORD

(parti le 21 décembre 2014)...

Tahiti-Orofero-1998-Sanford-JYM-Salducci (JCT)

Opération de dératisation pour la sauvegarde du Monarque de Tahiti Pomarea nigra, vallée Orofero, Paea, 1998

(cliché : J.-C. THIBAULT)

Visites (2008-2017)

96154

News & Photos 2013-2014