/ / /

Sortie sur le terrain dans la basse-vallée de Te Fa'aiti, affluent de la vallée de la Papeno'o située au nord de l'île de Tahiti, avec Mayalen ZUBIA ARRIETA, Maître de conférence à l'Université de la Polynésie française, et un groupe d'étudiants de Licence 3 en Sciences de la Vie et la Terre pour des Travaux Pratiques dans le cadre d'une Unité d'Enseignement "Ecologie des peuplements".


Photo 1 (cliché : JYM) : panneau indiquant l'entrée du parc naturel de Te Fa'aiti, créé en 1989 lors de la construction des barrages hydro-électriques dans la vallée de Papeno'o, et dont le principal objectif était la "conservation du patrimoine naturel et culturel du site" (arrêté n°678 CM du 5 juin 1989). Il demeure le seul espace naturel  protégé de Tahiti.

panneau parc

 

Photo 2 (cliché : Mayalen ZUBIA ARRIETA) : intervention de JYM à la "maison du parc" (refuge inauguré en 1991) portant sur les caractéristiques de la végétation des îles hautes de la Société et de la flore vasculaire de Tahiti au groupe d'étudiants composé de Heitini AMARU, Mahinetea ATA, Aurélien BARBE, Tiare BELAMY, Raymonde FARAURU, Mahinatea GATIEN, Tehani JUVENTIN, Imivai KRUKLY, Ambre LY, Teheipuaura MARITERAGI et Billy YOUN PINE.

Tahiti-Te Faaiti-16 avril 2014-JYM & classe L3 (Maya)

 

Photo 3 (cliché : JYM) : délimitation de parcelles d'étude de 100 m² (10x10 m) et de quadrats (1x1 m ou 2x2 m) par les étudiants afin d'y évaluer la richesse spécifique et l'abondance des espèces végétales en fonction des strates (herbacée, arbustive et arborée) dans une forêt tropicale humide - ou hygrophile - de basse altitude ("tropical lowland rainforest"). La mesure des diamètre à hauteur de poitrine (dph ou DBH "Diameter at Breast Height") prise à 1,3 m du sol permet de calculer la surface terrière ("basal area") des espèces ligneuses et d'estimer leur recouvrement en fonction de la surface échantillonnée (en cm²/m² ou m²/ha).

Tahiti-Te Faaiti-plot & Maya

 

 

Photo 4 (cliché : JYM) : petit arbre introduit Miconia calvescens (Melastomataceae), caractérisé par ses grandes feuilles à revers pourpre ou lie-de-vin (en raison de la présence de pigments contenus dans les vacuoles des cellules appelés "anthocyanes"), probablement une adaptation aux faibles luminosités des sous-bois sombres dans sa région d'origine en Amérique tropicale (LEE et al. 1979. Biotropica 11(1): 70-77). Le miconia est l'espèce dominante en canopée et dans la strate arbustive et arborée dans le site d'étude, avec le tulipier du Gabon Spathodea campanulata (Bignoniaceae), autre arbre introduit devenu envahissant à Tahiti.

Tahiti-Te Faaiti-Miconia 

 

 

Photo 5 (cliché : JYM) : Curcuma longa (Zingiberaceae, "rea" en tahitien selon NADEAUD, 1864), herbacée dressée d'introduction polynésienne, traditionnellement utilisée comme plante alimentaire, tinctoriale et médicinale à Tahiti, aux Marquises et dans d'autres îles du "triangle polynésien" (Cook, Hawai'i, Niue, Tonga, Samoa, Wallis et Futuna, WHISTLER, 1992. Polynesian Herbal Medicine. National Tropical Botanical Garden, Lawai), commune en bordure de sentier et traduisant une occupation humaine ancienne sur le site.

Curcuma

 

 

Photo 6 (cliché : JYM) : Geophila repens var. asiatica (syn. G. reniformis, Rubiaceae, "tohetupou" en tahitien), petite herbacée rampante également utilisée dans les remèdes traditionnels, notamment pour traiter les infections urinaires et la dyssenterie (NADEAUD, 1864. Plantes Usuelles des Tahitiens. Montpellier). Cette espèce considérée comme indigène est trouvée exclusivement en sous-bois des forêts humides de basse altitude entre 0 et 500 m à Tahiti. Elle pourrait être une introduction polynésienne en raison d'une clonalité élevée (BARRABE, 2013. Phylogénie, systématique et évolution du genre Psychotria (Rubiaceae) en Nouvelle-Calédonie. Thèse de doctorat, Université de la Nouvelle-Calédonie).

Geophila

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Weblog de JYM
  • Weblog de JYM
  • : biodiversité terrestre-flore-faune-îles-Polynésie-Pacifique
  • Contact

Recherche/search

Photo & Phrase juil. 2017

In Memoriam

 

Lloyd L. LOOPE

(o4 février 1943-03 juillet 2017)

Lloyd & JYM "Weed warriors"

Perth, Australia, 2007

Visites (2008-2017)

97825

News & Photos 2013-2014