/ / /

Mission à Tahiti d'une équipe scientifique composée des bryologues Claudine AH-PENG (Université de La Réunion & University of Cape Town, South Africa) et Terry HEDDERSON (University of Cape Town) associés à Olivier FLORES (Université de La Réunion & CIRAD, UMR "PVBMT") et Dirk Nicholaus KARGER (Universität Zürich, Suisse) pour le programme de recherche "Moveclim" ("Montane vegetation as listening posts for climate change", http://moveclim.blogspot.com/), coordonné en Polynésie française par la Délégation à la Recherche et l'Association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati A Tau A Hiti Noa Tu".


Photo 1 (cliché : JYM) : présentation orale de Claudine lors du cycle de conférence "Savoir Pour Tous" à l'Université de la Polynésie française le jeudi 03 octobre (http://www.upf.pf/Prochaine-conference-Savoirs-pour,1511.html). Une interview radiophonique sur "Radio 1" (http://www.radio1.pf/2013/10/une-plante-indicatrice-du-changement-climatique/) a également permis d'informer le grand public sur le rôle des bryophytes dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers, notamment le cycle de l'eau.

Tahiti-UPF-octobre 2013-Claudine & Terry

Tahiti-UPF-octobre 2013-Claudine talk bryophytes 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 2 (cliché : JYM) : l'équipe devant le panneau de la "piste de l'Aorai" au Belvédère vers 600 m d'altitude : debout de gauche à droite, Ravahere TAPUTUARAI (association "Te Rau Ati Ati"), Claudine, Olivier, Terry, Dirk et assise Méryl JORDAN (stagiaire de Master 2 à la Délégation à la Recherche).

Tahiti-Fare Mato-9 octobre 2013-team & Méryl

 

Photo 3 (cliché : JYM) : mousse en touffe Leucobryum sp. (Dicranales, Leucobryaceae, identification par Claudine AH-PENG) sur talus, vers 800 m d'altitude.

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-Leucobryum 

 

 

 

 

 

Photo 4 (cliché : JYM) : Weisia controversa (Pottiaceae, identification par C. AH-PENG), mousse acrocarpe (aux sporophytes situés au sommet des rameaux du gamétophyte), en tapis serrés sur talus exposé.

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-mousse acrocarpe Weusia

 

 

 

 

Photo 5 (cliché : JYM) : Neckeropsis lepineana (Hypnales, Neckeraceae, identification par C. AH-PENG), mousse pendante en zone ombragée vers 900 m. Outre sa présence dans les îles du Pacifique (de la Papouasie Nouvelle-Guinée, Nouvelle-Calédonie, Vanuatu, à la Polynésie française, Cook, Samoa, Hawaii...), cette espèce pantropicale également présente en Australie, aux Philippines, Thailande, Inde, Sri-Lanka, Comores, Maurice, Afrique du Sud...

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-mousse Neckeropsis lepinian

 

 

 

 

Photo 6 (cliché : JYM) : hépatique à feuille Trichocolea sp. (Jungermanniales, identification par C. AH-PENG) vers 1000 m d'altitude. Ce genre comprend deux espèces à Tahiti dont T. tomentella, une espèce cosmopolite trouvée également en zone tempérée jusqu'en Europe (et en France métropolitaine) !

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-hépatique à feuille Trich

 

 

 

Photo 7 (cliché : JYM) : Marchantiaceae (Marchantiales) à thalles dichotomiques et aux appareils reproducteurs mâles et femelles en forme de "parapluie", sur rochers humides vers 1070 m.

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-hépatique Targonia sp. Mar

 

 

 

 

 

 

Photo 8 (cliché : JYM) : Anthocerotaceae ("hornwort") aux thalles en forme de rosette et aux sporophytes dressés, sur rochers humides. Les anthocérotes de part la présence d'un unique chlroroplaste dans chaque cellule du thalle et de la structure simple du sporophyte sont considérés comme des bryophytes archaïques.

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-hornwort

 

 

Photo 9 (cliché : JYM) : mousse dendroïde Hypnodendron cf. tahiticum (identification par T. HEDDERSON) vers 1300 m, espèce collectée par le botaniste Jean NADEAUD dès 1896 et connue des îles Samoa, de la Société et des Marquises.

Tahiti-Marau-11 octobre 2013-Hypnodendron cf tahitense

 

 

 

 

 

 

 

Photo 10 (cliché : JYM) : sporophytes d'Hypnodendron cf. samoanum (identification par C. AH-PENG), autre mousse dendroïde pleurocarpe (à plusieurs  capsules) vers 1000 m.

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-mousse dendroïde pleurocar

 

 

Photo 11 (cliché : JYM) : mousse épiphyte Ptychomnion (Ptychomnium) aciculare (Ptychomniaceae, identification par C. AH-PENG) vers 1300 m. Cette espèce appartenant à un genre restreint à l'hémisphère sud est trouvée de l'Australie, Tasmanie, la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie, les îles du Pacifique, Juan Fernandez, jusqu'au Chili et la Patagonie.

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-mousse épiphyte 1300 m

 

 

 

 

 

Photo 12 (cliché : JYM) : mousse Papillaria sp. (Hypnales, Meteoriaceae, identification par T. HEDDERSON) pendante sur base du tronc de Spathodea campanulata (Bignoniaceae) vers 950 m.

Tahiti-Marau-11 octobre 2913-mousse Papilonia

 

 

 

 

 

Photo 13 (cliché : JYM) : Terry collectant des échantillons de bryophytes qui seront identifiés et déposés à l'University of Cape Town et au Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, partenaires du programme de recherche.

Tahiti-Marau-11 octobre 2011-Terry

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 14 (cliché : JYM) : "manchon" formé par l'hépatique à thalle Mastigophora diclados (Mastigophoraceae, identification par C. AH-PENG) autour du tronc et des branches de l'arbre endémique Weinmannia parviflora (Cunoniaceae), substrat et "nurserie" pour de nombreuses plantes vasculaires épiphytes comme l'herbacée Astelia nadeaudii (Asteliaceae) endémique de la Société.

tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-manchon de mousse Mastigoph

 

Photo 15 (cliché : JYM) : plantule de Metrosideros collina (Myrtaceae), grand arbre indigène, croissant en épiphyte sur stipe "moussu" de la fougère arborescente Cyathea societarum (Cyatheaceae). Les bryophytes, par leur production de molécules anti-bactériennes ou anti-fongiques, faciliteraient la germination et le développement de plantules d'espèces ligneuses.

Tahiti-Fare Mato-8 octobre 2013-Metrosideros collina épiph

 

 

 

 

 

 

Photo 16 (cliché : JYM) : le caméraman Matahi TUTAVAE de "Tahiti Nui Television" filmant un tapis de mousses et d'hépatiques sur la crête du mont Marau vers 1400 m (diffusion dans le JT de TNTV du dimanche 13 octobre). La biomasse des bryophytes peut varier entre 3000 et 7700 kg par hectare dans les forêts tropicales de montagne.

Tahiti-Marau-11 octobre 2011-Matahi Tutavae filmant mousses

 

Photo 17 (cliché : JYM) : l'équipe avec Elie POROI (Association "Te Rau Ati Ati") au mont Marau pour compléter les inventaires réalisés sur le gradient altitudinal entre le Belvédère (600 m) et le sommet du mont Aorai (2070 m).

Tahiti-Marau-11 octobre 2013-team & Elie

 

 

 

 

 

Photo 18 (cliché : JYM) : sous-bois de forêt de nuages au mont Marau vers 1300 m.  D'après une étude menée à l'île de La Réunion (AH-PENG et al.) les deux hépatiques Mastigophora et Bazzania, espèces formant des "manchons bryophytiques" autour des troncs et des branches, sont capables de stocker plus de 34 000 litres d'eau par hectare de forêt naturelle, et participent également à la capture du CO2, illustrant l'importance des "biens et services écosystémiques" fournis par ces plantes non vasculaires de petite taille.

Tahiti-Marau-11 octobre 2013-sous-bois forêt nuages


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Weblog de JYM
  • Weblog de JYM
  • : biodiversité terrestre-flore-faune-îles-Polynésie-Pacifique
  • Contact

Recherche/search

Photo & Phrase décembre 2014

Bye bye Georges "Tihoti" SANFORD

(parti le 21 décembre 2014)...

Tahiti-Orofero-1998-Sanford-JYM-Salducci (JCT)

Opération de dératisation pour la sauvegarde du Monarque de Tahiti Pomarea nigra, vallée Orofero, Paea, 1998

(cliché : J.-C. THIBAULT)

Visites (2008-2017)

96783

News & Photos 2013-2014