28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 11:59

2020

"Etude de l'évolution de la végétation sur l'atoll de Tetiaroa" (Tetiaroa Society)

Interview en français et en anglais réalisée par Frank MURPHY dans le cadre du programme de restoration de l’atoll de Tetiaroa après dératisation (24 janvier).

https://www.youtube.com/watch?v=IMff0I7hykU

https://www.youtube.com/watch?v=aPgdGUVuyFs

 

2019

"Les anguilles sacrées de Polynésie" (Ushuaïa TV)

Reportage réalisé par Anne-Cécile MONNIER et Anthony BINST au lac Vaihiria (île de Tahiti) sur les anguilles et les milieux aquatiques de Polynésie française (02 décembre).

 

"Miconia: Purple plague's threat to the Daintree"

Interview pour un "podcast" sur l’invasion du miconia en Australie réalisé par Brad MUIR du Queensland Department of Agriculture and Fisheries (Australie) (03 juillet).

https://www.daf.qld.gov.au/news-media/podcasts/miconia

 

2018

"Les plantes indigènes et endémiques de Wallis et Futuna" (Outre-Mer la 1ère)

Interview sur le guide publié sur les plantes indigènes et endémiques de Wallis et Futuna pour la chronique radio "Planète Outre-mer" en partenariat avec l'Agence française pour la Biodiversité réalisée par Caroline MARIE (17 décembre)

https://la1ere.francetvinfo.fr/emissions-radio/planete-outre-mer

"Tetiaroa Society" (Archipel Production)

Reportage réalisé par Denis PINSON sur l'atoll de Tetiaroa, notamment sur le projet de restauration écologique du motu Reiono (09-10 août)

https://www.youtube.com/watch?v=zfkN3O-y5iE&feature=youtu.be

"Fenua Aihere, le coeur de Tahiti" (France Ô)

Reportage réalisé par Thomas DELORME et Paul DEGENEVE sur le "Fenua 'Aihere : le coeur de Tahiti" pour le magazine "Passion Outre-mer" de "France Ô" (02 et 08 février)

https://www.france.tv/france-o/passion-outre-mer/804215-passion-outre-mer.html

 

2017

"Librairie Calédo-Livres"

Causerie-Rencontre-Débat et dédicace à la Librairie Calédo-livres à Nouméa le 12 décembre.

http://www.maisondulivre.nc/actualites/605-dedicace-avec-jean-yves-meyer

http://ecrivainducaillou.over-blog.com/2017/12/jean-yves-hiro-meyer-a-presente-son-guide-des-plantes-de-wallis-et-futuna-a-noumea.html

 

"Tara, l'Archipel des Rois"

Reportage écrit et réalisé par Pierre DE PASCAU et raconté par Jacques GAMBLIN,  co-produit par la Fondation Tara Expeditions et diffusé le 10 décembre sur France Ô

http://oceans.taraexpeditions.org/m/environnement/ocean-biodiversite/video-bande-annonce-de-tara-larchipel-des-rois/

 

17ème Salon du Livre "Lire en Polynésie française"

Présentation du "Guide des plantes et Wallis et Futuna" aux "Editions Au Vent des Iles" (16 novembre) et intervention sur les "Flores polynésiennes" (17 novembre)

 

 

 

 

 

2016

Thalassa "Polynésie : 50 nuances de bleu"

Reportage (re)diffusé le 16 octobre sur France 3, avec la participation de la botaniste Vicki FUNK.

https://www.france.tv/france-3/thalassa/288739-polynesie-50-nuances-de-bleu.html

 

Radio Marquises / Radio Henua Enana

Interview radiophonique animée par Sophie sur le risque d'invasion du miconia à Nuku Hiva avec Ravahere TAPUTUARAI, Robin POUTEAU et Mélanie LIBEAU (21 septembre)

 

Tara Expéditions

Reportage réalisé par Sarah FRETWELL intitulé "Wallis en quête d'équilibre" avec Atoloto MALAU (11 janvier)

http://oceans.taraexpeditions.org/jdb/wallis-en-quete-dequilibre/#

https://oceans.taraexpeditions.org/en/jdb/wallis-hanging-in-the-balance/

2015

JT de Polynésie 1ère

Reportage réalisé par Eric TANG et Hélène HARTE intitulé "Réchauffement climatique: espèces végétales en danger" (07 décembre)

http://polynesie.la1ere.fr/2015/12/07/rechauffement-climatique-especes-vegetales-en-danger-313089.html

Outre-Mer 1ère

Emission radiophonique "Planète Outre-Mer" réalisée par Caroline MARIE consacrée à la lutte biologique contre les espèces invasives (25 septembre)

http://www.la1ere.fr/emissions-radio/planete-outre-mer

2014

"The Violent Sex Life of Tahitian Bugs" posté par Nick TATARNIC sur "Explorers Journal" du National Geographic Society.

http://newswatch.nationalgeographic.com/2014/03/10/the-violent-sex-lives-of-tahitian-bugs/

et

http://newswatch.nationalgeographic.com/2014/03/24/how-to-find-a-bug-the-size-of-an-olive-in-tahitis-dense-tropics/

Reportage sur la petite fourmi de feu Wasmannia auropunctata aux îles Hawaii ("Little Fire Ant in Hawaii") produit par Teya PENNIMAN (Maui Invasive Species Committee)

http://www.youtube.com/watch?v=eIUre6lz2GI&list=PLEFAA582EDE11F8A0#t=81

 

2013

JT de TNTV

Reportage réalisé par Matahi TUTAVAE sur une mission scientifique de bryologues au mont Marau (13 octobre).

http://www.tntvreplay.com/Le-Journal-du-Dimanche-13-Octobre-2013_v7647.html

Tahiti-Marau-11 octobre 2013-Matahi & Terry

JT de TNTV

Reportage réalisé par Matahi TUTAVAE sur une expédition héliportée au mont Aorai (25 mai).

http://www.tntvreplay.com/Le-Journal-du-Samedi-25-Mai-2013_v6316.html

 

"D'outremers à Tahiti" (ARTE, diffusion en octobre 2014)

Séquence réalisée par Xavier LEFEBVRE (GEDEON Programmes) et Fitzgerald JEGO, chef-opérateur "drone" au mont Marau (2 avril).

https://www.arte.tv/fr/videos/047362-001-A/d-outremers/

Tahiti-Marau-2 avril 2013-drone en vol forêt de nuages

 

"La Polynésie au coeur" (Thalassa)

Reportage réalisé par Laïla AGORRAM et Gil KEBAILI (Grand Angle Productions) diffusé le 18 janvier sur France 3.

http://www.france3.fr/emissions/thalassa/diffusions/18-01-2013_20453

Maupiti JYM Thalassa 2013

 

2012 

Canal 13 Mata o te Rapa Nui

Reportage sur la biodiversité du cratère et lac Rano Kau à Rapa Nui (île de Pâques), "Rano Kau, Manavai de Biodiversidad", pour la chaîne de télévision locale, produit par la "Oficina Provincial CONAF Isla de Pascua" (25 octobre).

https://www.youtube.com/watch?v=tBSplAHqnTo

Radio Marquises

Interview radiophonique animée par Sophie avec Georges "Toti" TEIKIEHUUPOKO, président de l'association "Motu Haka" (à droite) et Benoît KAUTAI, maire de Nuku Hiva (à gauche), lors du séminaire "Marquises UNESCO" à Taiohae, Nuku Hiva (11 octobre).

Hiva Oa-Nuku Hiva 4-13 oct 2012-Sophie Benoît Toti Radio M 

ABC Radio Australia

Interview radiophonique "Priority setting in saving plants" lors de la conférence "Pacific Islands Species Forum" à Honiara, îles Salomon (26 avril).

http://www.radioaustralia.net.au/international/radio/program/pacific-beat/priority-setting-in-saving-plants/933612

Web-documentaire Monoï de Tahiti 

Reportage sur les "20 ans d'appellation d'origine" produit par l'Institut du Monoï (28 février).

www.searchingfornewbeauty.com

Tahiti Papara 28 février 2012 JYM tournage Route Monoi

 

 

 

 

 

Manukena Radio 88.9 FM "Te Reo o Rapa Nui"

Interview radiophonique sur les plantes envahissantes et le projet de restauration d'habitat naturel avec Hotumatua PATE, administrateur du Parc National de Rapa Nui/CONAF, et Anthony DUBOIS de l'ONF-Conosur/ONF International à Hanga Roa, Rapa Nui/île de Pâques (17 février).

Rapa Nui-Rano Raraku-17-février 2012-Anthony Hotu & Keka r  

JT de Mayotte Première
Reportage sur l'atelier de travail sur les espèces exotiques envahissantes organisé par le Comité français de l'UICN à Mayotte (26 janvier).

http://info.francetelevisions.fr/video-info/?id-video=rhozet_mayotte_20120202_143_02022012184939_LA1ERE

 

2011

Big Island Video News

Interview lors du "13th International Symposium on Biological Control of Weeds" à Waikoloa, Big Island, Hawaii (16 septembre).

Big Island Video News interview JY Meyer Sept 2011 (C. Mart

JT de Polynésie Première

Reportage sur le symposium "Paléo- et Néo-écologie en Polynésie française" dans la vallée d'Opunohu à Moorea réalisé par Alain MICHON et Luc TEFAATAU (30 novembre).

http://info.francetelevisions.fr/video-info/player_html/index-fr.php?id-video=rhozet_polynesie_20111130_145_01122011110938_LA1ERE&autresvideos=categorie&id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_OUTREMER_ET_AFRIQUE_POLYNESIE&page=1&context=video

"Moorea, Projet Biocode"

Documentaire de 52 minutes réalisé par Kevin KWANG et avec des images d'Axel LICHTLE, Tahiti Nui Television (TNTV).

http://tntv.ica.pf/2011/06/30/7549/tv_tahiti?utm_term=tv,+tahiti,polynesia,bora,television,tntv

"Tahiti : invasion sur l'île !" (ADN Accélérateur de Neurones, émission du 15 janvier)

Magazine de découverte dédié à la science sur France 2 réalisée par Eric PAGES. 

ADN 

 

2010

"Maui Invasive Species Commitee"

Reportage sur les espèces envahissantes à Tahiti, notamment la petite fourmi de feu ("Little Fire Ant") réalisé par le MISC.

"Fare Maohi"

Emission TV de RFO Polynésie, bilingue, co-animée par Lénaik BERTHO et Mario BROTHERS de 11h à midi. Intervention sur la "Biodiversité" dans le cadre de la Fête de la Science, avec Elie POROI de l'Association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati" (13 octobre).

https://www.facebook.com/faremaohi/posts/157835077582493

"1000 chercheurs parlent d'avenir"

Exposition de photographies de chercheurs issus de tous les domaines de la recherche française prises par l'artiste Pierre MARAVAL et projetées sur la façade du Panthéon à Paris pour la "Fête de la Science" du 18 au 24 octobre.

www.maraval.org/spip.php?article240 

Pantheon Meyer-Souchon

 

2009

"Les Héros de la Biodiversité"

Série d'émissions produite par Allain BOUGRAIN-DUBOURG (Nature Productions), mini-film d'une minute réalisé par Pierre-Emmanuel CHAILLON.

www.biodiversite2010.fr/Jean-Yves-Meyer-et-le-miconia.html?f=52

"A la découverte de Mehetia, l'île volcanique inhabitée des Iles du Vent"

Documentaire de 52 minutes réalisé par Dave TOUNIOU, Tahiti Nui Télévision (TNTV).

http://tntv.ica.pf/2009/03/a-la-decouverte-de-mehetia-l%E2%80%99ile-volcanique-inhabitee-des-iles-du-vent/

 

2008

"Bora Bora : Biodiversité, la fragilité des îles"

Documentaire de 26 minutes réalisé par Miguel GONANT, produit par Gaïa Network et RFO, pour la série "Eclats de Planète. Série Biodiversité" et diffusé sur "France Ô" dans l'émission "Ô ma Planète".

www.gaia-network.com/production/serie_biodiversite.pdf

"Bilan de l'expédition Sauver le Tiare Apetahi sur le mont Temehani de l'île de Raiatea"

Interview de Rony MOU-FAT, JT du 17 avril 2008, Tahiti Nui Télévision (TNTV).

http://www.ica.pf/articles.php?id=1029

JT de RFO Polynésie

Reportage sur la lutte biologique contre le miconia et les plantes endémiques menacées au mont Marau à Tahiti, réalisé par Shiquita DARROUZES (7 septembre).
 

.2007

"Biotiful Planète, Polynésie. Saison 2. Episode 3"

Magazine de 52 minutes, réalisé par Philippe TOURANCHEAU avec Jéromine PASTEUR, produit par Gédéon Programme, WWF, Prodom, Planète.

http://www.franceo.fr/emission/biotiful-planete/diffusion-du-01-02-2017-18h55


"Journée Biocode 2, Fête des Plantes"

Film réalisé le 12 décembre 2008 par Jérôme PETIT, responsable de la communication du programme "Moorea Biocode" à la station de recherche biologique Richard Gump de Moorea, Polynésie française.

http://www.youtube.com/watch?v=v5g63INEvYg 

Biotiful


JT de RFO Wallis et Futuna

Reportage sur la mission d'inventaire des espèces envahissantes sur Wallis.

2006

"Vie et Passions"

Magazine de 15 minutes sur une mission botanique sur le plateau Tupa réalisé par Dave TOUNIOU, Tahiti Nui Télévision (TNTV).

"Top Classe. La télévision scolaire de la Polynésie française"

Documentaire sur le miconia conçu par JOHANN LACOMBE, réalisé par le Centre de Recherche et de Documentation Pédagogique et financé par l'Etablissement Public d'Aide à la Prévention.

"Le point du jour"

Emission sur la biodiversité terrestre de Polynésie française animée par Mike LEYRAL, Tahiti Nui Télévision (TNTV).

 

2005

"Edition spéciale. Tahiti et sa couronne d'épines"

Magazine de 1h30 sur les espèces envahissantes présenté par Eric MONOD, Tahiti Nui Télévision (TNTV).

"Sentinelles de la Nature, La Polynésie française"

Magazine de 52 mn produit par Ushuaia TV (TF1) réalisé par Eric PAGES (Films Concept Associés)

http://www.ushuaiatv.fr/actualit%C3%A9s/grand-angle-%C2%AB-en-polyn%C3%A9sie-fran%C3%A7aise-%C2%BB

 

2004

"Eléments terre"

Magazine de 40 minutes sur la biodiversité et ses menaces en Polynésie française, réalisé par Lionel PETIT (Digital Pacific Images), produit par le Ministère de l'Environnement de Polynésie française.

JT de Tahiti Nui Télévision (TNTV)

Reportage sur l'expédition scientifique pluridisciplinaire à Tubuai aux îles Australes, réalisé par Mirella HAUATA.

 

2003

"Anoa. Aspect d'un Pays. Une expédition à Viriviriterai"

Magazine de 15 minutes sur une expédition botanique héliportée sur le plateau de Viriviriterai à Tahiti, réalisé par Dave TOUNIOU, Tahiti Nui Télévision (TNTV).

 

2002

JT de RFO Polynésie

Reportage sur la restitution des résultats de l'expédition botanique sur l'île de Rapa (17 mai).

 

2001

JT de RFO Réunion

Reportage sur le programme de sauvetage du Mazambron marron, plante menacée de disparition, sur la Grande Chaloupe à l'île de La Réunion avec le Conservatoire Botanique National de Mascarin.

 

2000

JT de RFO Polynésie

Reportage sur le programme de lutte biologique contre le miconia sur le plateau de Taravao à Tahiti (10 août).

 

1999

JT de RFO Polynésie

Reportage sur une mission botanique au mont Mauru à Tahiti, réalisé par Lorenzo MARAMA (29 août).

JT de RFO Polynésie

Reportage sur la campagne de lutte contre le miconia à Raiatea (12 juin).

 

1998

JT de RFO Polynésie

Reportage sur la présentation de la publication du premier volume de la Flore de Polynésie française (27 janvier).

"Vitamine Truck", RFO Polynésie

Emissions consacrées aux oiseaux de Polynésie française avec la Société d'Ornithologie de Polynésie Manu.



1997

JT de RFO Polynésie

Reportage sur la première conférence régionale sur la lutte contre le miconia à Tahiti (16 août).



1993

JT de RFO Polynésie

Reportage sur la campagne de lutte contre le miconia à Raiatea (22 juillet).

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 10:29

Citations dans des livres "culte"

Azteca (Gary JENNINGS, 1980)

"Tout se touche ; les arbres étrangement contournés, les plantes grasses aux feuilles géantes, les gigantesques fougères soyeuses, les champignons monstrueux, tout se presse et se serre, et on se sent cerné par cette végétation étouffante. Au-dessus de nous, la voûte du feuillage ressemblait à un baldaquin de nuages verts. Même en plein midi, on se serait cru dans un crépuscule de verdure. Tout ce qui poussait, jusqu'aux pétales des fleurs, semblait exsuder une moiteur gluante et tiède. Bien que l'on fût à la saison sèche, l'air était lourd à respirer, humide et épais comme un léger brouillard. La forêt sentait les épices, le musc, le fruit mûr et pourrissant ; toutes les odeurs d'une végétation rampante qui prenait racine dans l'humus et la putréfaction"

azteca

Une fille qui en avait ("The Girl had Guts", Theodore STURGEON, 1957)

"Clement était excellent observateur. L'ennui avec lui, c'est qu'il était écologiste, c'est-à-dire en grande partie biologiste... et que les biologistes, dans leur genre, sont piqués"

morethanhuman1

Le Petit Prince (Antoine de Saint-Exupéry, 1943)
Or il y avait des graines terribles sur la planète du Petit Prince…c’étaient les graines de baobabs. Le sol de la planète en était infesté. Or un baobab, si l’on s’y prend trop tard, on ne peut jamais plus s’en débarrasser. Il encombre toute la planète. Il la perfore de ses racines. Et si la planète est trop petite, et si les baobabs sont trop nombreux, ils la font éclater

The Little Prince, translated by Katherine Woods, 1943. Harcourt, Brace & World, Inc.

"Now there were some terrible seeds on the planet that was the home of the Little Prince; and these were the seeds of the baobab.  The soil of that planet was infested with them.  A baobab is something you will never, never be able to get rid of if you attend to it too late.  It spreads over the entire planet.  It bores clear through it with its roots.  And if the planet is too small, and the baobabs are too many, they split it in pieces"

Lo Pti Prins (Kréol la Rénion, 2010, Caraïeditions)

"Konm samin, lavé bann grin térib dsi la planète lo pti prins...bann grin baobab. La tér la planète la lété ranpli. E si baobab, si ou atann tro, ou guign pi zamé rasha li. Li pran in ta la plas partou. Li pérs lo planète èk son rasine. E si la planète lé tropti, sanm tro baobab, li éklate"

petit prince

Belles Galères (Patrick CAUVIN*, 1993)

"Je suis allé dans la serre. Peu de gens y pénètrent et c'est dommage, voici encore un coin de Paris méconnu. Peut-être y a-t-il plus de monde l'hiver, ce doit être agréable, il y fait trente degrés très humides...on y subit une sorte de sauna habillé. C'est très haut, des poutrelles et un vitrage du XIXe siècle et, en dessous, la jungle. Inutile d'aller en Afrique se faire chier avec la douane, les aéroports et tout le bataclan, d'autant plus qu'il n'y a plus de jungle en Afrique, tandis qu'ici on se trimbale dans un condensé de feuillages, de lianes, de troncs épanouis, le tout pétant de sève..."

*de son vrai nom Claude KLOTZ, écrivain français récemment décédé le 16 août 2010.

Serre tropicale

The Relic (Douglas PRESTON & Lincoln CHILD, 1995)

"The tepui, you see, is a highly fragile ecosystem, a biological island of unusual species surrounded by rainforest. In such places, animals and plants can develop strange parallels, strange dependencies on each other. A shared DNA pool - think of it !"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maya (Jostein GAARDER, 2000)

"En revanche, ce qu'on sait faire, c'est détruire avec une facilité étonnante un équilibre biologique que la nature a pris des millions d'année à construire"

 

Citations dans des films "culte"


Le Grand Bleu (Luc BESSON, 1988)

Dr. Lawrence (Raya, 4379 m, Peru) : "Ma chère, la science exige bien des sacrifices"

Contact (Robert ZEMECKIS, 1997)

Palmer Joss (Matthew McConaughey) : "Is the world fundamentally a better place because of science and technology? We shop at home, we surf the Web... at the same time, we feel emptier, lonelier and more cut off from each other than at any other time in human history..."

Alien Resurrection (Jean-Pierre JEUNET, 1997)

Annalee Call (Wynona Rider) : "He is breeding an alien species. More than dangerous. If those things get loose, it's gonna make the Lacerta Plague look like a fucking square dance"

Gorilles dans la brume. Gorillas in the Mist: the story of Dian Fossey (Michael APTED, 1998)

Dian Fossey (Sigourney Weaver) : "Il n'est pas question qu'ils fassent de cette montagne une saloperie de zoo"

The Thin Red Line (Terrence MALICK, 1998)

Lt Col. Gordon Tall (sur l'île de Guadalcanal, Solomons) : "Look at this jungle. Look at those vines, the way they twine around, swallowing everything. Nature's cruel"

Cold Mountain (Anthony MINGHELLA*, 2003)

Maddy : "See, I think there's a plan. There's a design for each and every one of us. You look at nature. Bird flies somewhere, picks up a seed, shits the seed out, plant grows. Bird's got a job, shit's got a job, seed's got a job. And you've got a job"

*réalisateur anglais décédé en 2008

Kill Bill, Vol. 1 (Quentin TARANTINO, 2003)

Hattori Hanzo : "Revenge is never a straight line. It's a forest. And like a forest, it's easy to lose your way..."

Watchmen (Zack SNYDER, 2009)

Dr. Manhattan (on planet Mars) : "The existence of life is a highly over-rated phenomenon"

Avatar (James CAMERON, 2009)

Dr. Grace Augustine (on planet Aurora) : "How much lab training have you had?"

Jake Sully (ex-Marine) : "I dissected a frog once"

World War Z (Marc FORSTER, 2013)

Dr. Andrew Fassbach (virologist) : "Mother Nature is a serial killer. No one's better. More creative. Like all serial killers, she can't help but the urge to want to get caught"

Star Wars, Episode VII: Le Réveil de la Force (Jeffrey J. ABRAMS, 2015)

Rey (pilleuse d'épaves) : "C'est la planète la plus verte de toute la galaxie"

The Martian (Ridley SCOTT, 2015)

Mark Watney, astronaute et botanniste (Matt Damon) : "Luckily I'm a botanist. Mars will come to fear my botany powers"

The Lobster (Yorgos LANTHIMOS, 2015)

La directrice de l'hôtel : "La plupart des gens choisissent le chien. C'est pourquoi le monde est rempli de chiens. C'est rare qu'on choisisse un animal original, c'est pourquoi ils sont menacés d'extinction. Le homard est un excellent choix"

Place Publique (Agnès JAOUI, 2018)

Nathalie, productrice (Léa Drucker) : "Trente espèces sont menacées d'extinction, la vache !"

Castro, animateur télé (Jean-Pierre Bacri) : "La vache aussi ?"

 

Citations dans des séries télévisées "culte"

PENNY DREADFUL : contemplation

"Si seulement nous pouvions prendre le temps de regarder et de s'émerveiller"

Dr. Alexander Sweet, zoologue (2016, Saison 3,  épisode 1)

BLACK MIRROR : climato-sceptisme

"Fuck the planet !"

 Susan (2016, Saison 3,  épisode 1: "Nosedive")

THE YOUNG SHELDON : éthologie à la maison

"Jane GOODALL had to go to Africa to study apes. I just had to go to diner"

Sheldon Cooper (2017, Saison 1, épisode 1)

THE SINNER : déséquilibre de la nature

"Pinus strobus. See these white pines over there. They got a blight. An ecosystem out of balance""

 Lieutenant Harry Ambrose (2017, Saison 1, épisode 1)

THE WALKING DEAD : réchauffement climatique (3)

"Darlin', maybe if you and every other pair of boobs on this planet just figure out that the light switch, see, goes both ways, maybe we wouldn't have so much Global Warming"

 Officer Shane Walsh (2010, Saison 1, épisode 1, "Days Gone Bye")

DROP DEAD DIVA : extinction du dodo

"Le dodo est une espèce trop paresseuse pour faire l'amour, c'est pour cela qu'il s'est éteint"

 (2012, Saison 4, épisode 3, "Le dernier des Dodos", "Freak Show")

HOMELAND : mystère de la vie

"Look at this! Isn't this amazing? Somewhere, down there, there is a sliver of green, just taking its time. This is how everything works. You wait, you lay...and then you come to life"

Carrie Mathison, CIA (2011, Saison 1, épisode 11, "The Vest")

ALCATRAZ : devenir expert

"10 000 hours, that's the time it takes for a person to become an expert on something"

Emerson Hauser, FBI (2012, Saison 1, épisode 3, "Kit Nelson")

LIFE : énergies renouvelables

 "I want to buy a solar farm [...]. Energy made out of light. [...] The profit will be in our small contribution to restoring the natural harmony of the planet"

Detective Charlie Crews (2010, Saison 1, épisode 7 "Crisis Unadverted")

"He wants you and he is asking for fluid samples: he is a scientist"

 Detective Charlie Crews (2010, Saison 2, épisode  2, "Parents Unemployed")

BREAKING BAD : médecine par les plantes

"I really enjoy the nature, you know...Cacti, vegetation, that kind of thing. It's really very...therapeutic"

Dr. Walter White, chimiste (2009, Saison 1, épisode 6 "Bluff")

Dr. HOUSE : gaz à effet de serre

Cameron: "He's got CO poisoning outdoors?"
House M.D.: "Yes, all because those bastards didn't ratify Kyoto"

 (2007, Saison 2, épisode 20 "Euphoria part 1")

WEEDS : réchauffement climatique (2)

"The Range Rover was obnoxious. There's global warming. Unless you want the planet to dissolve to one big ocean..."

Nancy Botwin (2006, Season 2, episode 10 "Mile Deep and a Fat Wide")

DEXTER : dure réalité de la science

"Science is one cold hearted bitch with a fourteen inch strap-on"

Vincent Masuka (2006, Saison 3, épisode 5 "Le Tournant de la Vie")

PRISON BREAK : réchauffement climatique (1)

Sarah: "Hottest April on record?"
Michael Scofield: "Global Warming"...

(2005, Saison 1, épisode "Riots, Drills and the Devil")

X-FILES : biosécurité et espèces exotiques

United Nations Building, New York
Fox Mulder: "One of the men was found dead last night. This seed was recovered from the victim’s body. It’s from a rare species of plant found only in West Africa [...] Is there any way you could find something out about it?"
Marita Covarrubias: "Thousands of exotic species cross into US soil every day undetected. Bilge water is emptied into harbors. Produce sent through the mail. In practical terms, borders are little more than lines on maps"

(1997, Saison 4, épisode 3 "Teliko")

 

Partager cet article

Repost0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 18:51

Chapitre 3. Le matériel, précieux compagnon de terrain

"Je me rends à terre de très-bonne heure ; j'apporte avec moi un sac plein de provisions et deux couvertures, l'une pour moi et l'autre pour mon domestique. On attache le tout aux deux extrémités d'un long bâton que mes guides taïtiens portent à tour de rôle sur leur épaules [...] Je les préviens qu'ils ont à se pourvoir de provisions et d'habits ; ils me répondent que quant aux aliments on en trouve en abondance dans les montagnes, et que quant aux vêtements leur peau leur suffit" (Charles DARWIN, 18 novembre 1835. Voyage d'un Naturaliste Autour du Monde).

"Bought today for use in the woods the biggest pocket knife in the world. The blade measures two inches wide, and it is exactly a foot and a half long" (Martin L. GRANT, 8 May 1930. Journal in the Society Islands 1930-1931).

"Notez seulement qu'il ne faut pas oublier ni le café, ni lait, ni thé, ni sucre, choses indispensables à la montagne. Comme conserves : boeuf, pâté, sardines, saumon, confitures ; sel, poivre, huile et vinaigre sont toujours utiles, ainsi que le rhum très apprécié des porteurs, surtout après une longue étape ou par les journées pluvieuses" (Yves MALARDE, octobre 1938. Quinze jours en montagne. Bulletin de la Société des Etudes Océaniennes n°64, tome VI)

PHOTO 1 (cliché : Maurice JAY). Guides et porteurs tahitiens campant en 1953 au sommet de l'Orohena (2241 m), plus haut sommet de Tahiti, de Polynésie française et des îles du Pacifique Sud. Noter qu'ils sont pieds nus alors que la température peut descendre en dessous de 5°C dans la nuit à cette altitude !


 


 

Ce chapitre est plus particulièrement destiné aux lecteurs des prochaines décennies. Ils pourront constater, avec peut-être une certaine pointe d'amusement, la rusticité de notre équipement de terrain contemporain.

Nota-Bene : Les marques citées dans le texte le sont à titre purement indicatif et ne sont en aucun cas une publicité gratuite. Il s'agit en quelque sorte du "matériel de référence" de notre époque, communément utilisé par la majorité des naturalistes et biologistes de terrain de toutes nationalités - Australie, France, Japon, Nouvelle-Zélande, UK, USA - que j'ai cotoyés dans les deux dernières décennies. Les scientifiques n'étant ni des guides professionnels de randonnée ou de montagne, ni des experts de l'escalade, des premiers secours, de la survie, ou du camping sauvage, et rarement des génies de l'informatique et du numérique, leur matériel est somme toute assez "basique" !

Entre mes premières prospections botaniques à Tahiti (en juillet-août 1990) puis ma première véritable expédition dans les îles Marquises (en 1995) et aujourd'hui (2009), le matériel de terrain a rapidement évolué, profitant des progrès technologiques de ces vingt dernières années, liés notamment à l'essor des activités dites de plein air ("outdoors"), certaines choses étant restées par ailleurs (et heureusement !) immuables.

L'appareil photographique numérique (le mien est actuellement un petit "Coolpix" de "Nikon" à "flash card" de 2 Giga, ayant remplacé le gros et antique "Epson PhotoPC" à cartes de 128 Mégabytes acquis par le bureau en l'an 2000) permet de prendre plusieurs centaines de photos par jour (et de sélectionner les meilleures) directement déchargeables sur l'ordinateur portable, avec ou sans câble. Il a mis au rencart celui à diapositives, avec son cortège de rouleaux de pellicule à transporter associé à une certaine incertitude sur la qualité des clichés pris sur le terrain, sans parler du changement de pellicule toujours délicat par temps pluvieux, ni du coût du développement. Son seul avantage était le recyclage de toutes les boîtes de pellicule en plastique comme flacons pour conserver les petits arthropodes et mollusques collectés lors des prospections !

PHOTO 2 (cliché : JYM). L'équipement-type pour la mission de 5 jours sur l'île inhabitée de Me'eti'a en 2008. Noter les trois paires de chaussures ("savates", "plastiques" et chaussures de randonnées plus classiques). Les assiettes plastiques jaunes ne font pas partie du matériel de cuisine, mais servent de pièges pour les insectes rampants !

PHOTO 3 (cliché : JYM). La tente lors de la mission de 11 jours sur l'île inhabitée de Me'eti'a en 2009. Noter la mallette "Pelican case" pour l'ordinateur portable rechargé avec un petit groupe électrogène portatif chaque nuit.


Le GPS ("Global Positioning System") a remplacé à la fois la carte topographique, la boussole et l'altimètre à aiguille. Je me rappelle de mon premier GPS (un "Magellan" pour le repérage en mer) emprunté aux océanographes du Centre ORSTOM (IRD) de Tahiti en 1993, de la taille et le poids d'un gros bouquin et consommant une dizaine de piles 1.5 V par jour ! Celui classiquement utilisé (un "Garmin"), étanche et tenant dans la poche d'une veste, permet à la fois d'enregistrer des points géographiques d'intérêt ou des localisations d'espèces ("waypoints") et de reporter son parcours sur une carte numérisée, contribuant ainsi à l'outil à la mode, le Système d'Information Géographique ("GIS"). Il est théoriquement utilisable pour retrouver son chemin en cas d'égarement.  L'étape supplémentaire dans la minutarisation a été la montre GPS ("Forerunner" de "Garmin") mise au point pour les joggers...L'inconvénient des GPS de poche mis sur le marché est qu'ils sont souvent inutilisables en sous-bois forestier dans les vallons profonds des îles volcaniques hautes du Pacifique où ils ne captent plus les satellites. La boussole et l'altimètre redeviennent alors nécessaires, la montre altimètre-baromètre-boussole ("Triple Sensor" ou "Pathfinder" de "Casio") ayant été une sorte de petite révolution technologique pour moi. Les derniers modèles donnent également la température extérieure...si on n'oublie pas de la retirer du poignet !

PHOTO 4 (cliché : Steve PERLMAN, National Tropical Botanical Garden, Kauai, HAWAII). Utilisation du GPS ("Magellan GPS Blazer12", 1998) à Ua Huka en bordure du plateau sommital de Vaikivi à Ua Huka (Marquises) en 2005. Ua Huka, JYM GPS 2005 (SP)

L'arrivée du téléphone portable ("Vini") et d'un réseau ("Mana" puis "Vodafone") couvrant la quasi-totalité des îles habitées des cinq archipels de Polynésie française, a mis au rencart nos "walkie-talkie" de poche ("Talkabout" de "Motorola") permettant d'assurer une relative sécurité de l'équipe sur le terrain (malgré une portée limité à 1 à 3 km selon les modèles, et encore une fois inopérant dans les fonds de vallons) et le contact régulier entre ses membres. Plus de "pointage" tous les 4 heures (à midi pour fixer le point de rendez-vous du casse-croûte et avant le coucher du soleil le rendez-vous du départ et s'assurer que tout le monde est bien vivant...). Plus besoin non plus de louer un téléphone-satellite, encombrant et aux communications extrêmement chères.

Que reste-t'il des "temps anciens" des explorations naturalistes ? Les sacs à dos n'ont finalement pas trop évolués depuis une vingtaine d'année, ils ont devenus plus confortables pour le dos (le mien est actuellement un "Arc'Téryx Bora" (sic !) d'une contenance de 80 litres offert par le botaniste-explorateur Ken WOOD du National Tropical Botanical Garden de Hawaii, et a remplacé le "North Face" -sans aucune poche latérale mais idéla pour transporter une grande presse pour les specimens d'herbier- et ayant rendu l'âme -malgré la publicité ventant son utilisation à vie- laissé par le botaniste Jacques FLORENCE de l'IRD lors de son départ de Tahiti en 1993), les sacs de couchage et les tentes sont plus compacts et légers (un sac de couchage "flight series" de "North Face" 100% polyester mais pesant 730 g a remplacé mon antique sac de couchage "F1" de l'armée française aux plumes d'oie, mais de plusieurs kilos ; j'ai également une tente "shelter" en forme de sarcophage, pesant moins d'1 kg, mais malheureusement non imperméable !), ces dernières étant rapidement montables et démontables quand on a compris le mécanisme d'emboîtement des tiges rigides, les lampes frontales se sont miniaturisées, les chaussures de terrain sont devenues "Gore-Tex" et imperméables (à éviter car l'eau s'y accumule lors des pluies continues et lors des traversées de rivière) et plus confortables (notamment les "Salomon" et les "Vasque") que nos anciennes "pataugas" en tissu voire les "rangers" en cuir noir de l'armée française que j'ai portées au début des années 90. Mais en Polynésie française, la "star" des chaussures de randonnées sont les célèbres "plastiques" (sortes d'espadrilles en plastique appelées également "gruyères", utilisées à l'origine pour marcher sur le récif) indispensable pour les prospections dans les vallées humides avec les nombreux guets à franchir. A porter avec des chaussettes pour éviter que le pied ne glisse sur le plastique dans les terrains boueux. Seuls inconvénients, la fragilité de la lanière en plastique et de l'attache qui ne manquent jamais de casser, et la perte totale des chaussures lorsque le pied s'enfonce dans les marécages ! Mes collègues américains de Hawai'i utilisent des "spiked tabis" japonaises en toile et semelle plastique munies de pointes en fer (comme des chaussures de sprinters) pour descendre les cascades et ne pas glisser sur les rochers humides.

Mais leur longivité est courte et elles ne sont pas adaptées pour de longues marches.

Plutôt que de transporter des tentes individuelles, nous préférons utiliser, pour des sorties en groupe de plus de trois ou quatre, la célèbre "bâche" plastique (de couleur bleue ou à bandes blanches et à oeillères qui sont les modèles les plus couramment vendus à Tahiti). Etendue sur une corde entre deux piquets en bois, elle peut s'installer sur des surfaces restreintes et des topographies improbables (comme sur le sentier de crête du mont Mauru à Tahiti, celui du mont sommital du Tohie'a à Mo'orea, du Turi à Huahine ou du To'omaru à Ra'aitea) et procure une aération optimale. Une avancée technologique remarquable a été l'utilisation des sacs étanches ("dry sacks ou bags", les plus légers sont ceux de "Sea to Summit"), originellement utilisés pour les kayakistes et autres amateurs de "rafting" et de "canyoning". De toute contenance (de 1 à 65 litres), ils permettent de garder au sec ses vêtements secs dans le sac à dos. De même les boîtes étanches et rigides "Pelican Case" pour protéger les appareils photos numériques de la pluie et des chocs, voire transporter son ordinateur portable lors d'expéditions en bateau. La version sac à dos étanche existe également, idéale pour les transports et débarquements difficiles et risqués (aux îles Marquises ou sur l'île de Me'eti'a dans la Société). Dois-je mentionner le matelas auto-gonflant ("Therm-a-Rest ultralite", glissant comme une patinoire) plus confortable pour le dos que le matelas en mousse, roulé et attaché sur le côté ou le bas du sac à dos ?

PHOTO 5 (cliché : JYM). La "salle à manger" de Me'eti'a avec la bâche en plastique et les rondins de cocotiers comme sièges montés par les membres de l'association de protection de la nature tahitienne "Te Rau Ati Ati" en février 2009.

 

 

 

 

PHOTO 6 (cliché : JYM). Bâche sur l'île de Makatea en juin 2004 sur le même principe.

 

PHOTO 7 (cliché : JYM). Bâche a sommet du mont Tohiea (1207 m) sur l'île de Moorea en 2006

Moorea-Tohiea-12 septembre 2006-campement

 

 

 

 

 

Les vêtements

Yves MALARDE écrivait en 1938 "pour ceux qui ne craignent pas la brousse, la tenue idéale est le pantalon court. Il vous laisse une entière liberté de mouvements, vous permet de passer l'eau "sans vous mouiller". Pour les personnes à épiderme sensible, le pantalon long s'impose, quoique bien lourd, une fois mouillé. Une chemise ou un tricot, un chapeau de paille et, comme chaussures, une bonne paire de brodequins à semelles cloutées. Pour nous, assez habitués à la vie tahitienne, sans nous en faire aucune gloriole, nous préférons aller en montagne tête et pieds nus, avec un short ou un simple pareu noué aux reins et une ceinture pour accrocher le coutelas indispensable".

PHOTO 8 (cliché : JYM). Elie POROI lors de l'ascension aux plateaux Tupa et Ma'a'iore dans la vallée de la Papenoo à Tahiti (Société) en 2005, sans chapeau, torse nu, pantalon treillis, machette accrochée à la ceinture, et fusil à lunette pour la chasse aux cochons et chèvres sauvages.Elie, Dave & Rava-Tupa-Maaiore-13 avril 2005

Un vieux T-shirt ou un débardeur en coton en "fin de vie" car ils seront malmenés, troués et tâchés ; un pantalon treillis épais (en provenance de "stocks américains", le mien est de l'armée australienne acheté à Cairns) plutôt que le pantalon en nylon vendus comme "outdoor gear", à séchage rapide mais trop fins, pour les prospections "hors-piste" (où il faut passer à travers les fourrés à ronces ou lantana) ; un short léger pour les crêtes ouvertes et comme vêtement de "soirée" ; des chaussettes en coton ou laine ; une casquette ou un bob ; prévoir un sous-vêtement et une paire de chaussette par jour pour les expéditions de plusieurs jours dans des zones arrosées, ca il n'y a rien de plus horrible que de mettre des affaires mouillées au petit matin pour repartir sur le terrain ; un sweet-shirt pour les soirées fraîches voire un pantalon de jogging et un bonnet en laine pour les campements à haute altitude (les moufles au sommet du Pito Hiti à 1800 m se sont avérées nécessaires, la température enregistrée chutant à 3°C à 3 h du matin !) ; une serviette de bain pour le "bain" dans les cascades ou trous d'eau gelée en zone subalpine; des gants en cuir (de jardins) pour ouvrir les pistes envahies de ronces, de lantana ou de touffes de melinis envahissant et irritant ; un "pancho", un compagnon agréable, lors des pluies violentes ; un imperméable coupe-vent ("GoreTex") et un pantalon imperméable, nécessaires en forêt de nuages, en préférant une couleur "flash" (rouge ou orange) pour être facilement repéré en forêt dense en cas de pépin.

Enfin la "veste de pêcheur à la mouche" ("fly fishing jacket") en tissu léger permettant de mettre tout son fourbi dans les multiples poches à l'origine prévues pour les hameçons et autres appâts. Essentielle lors de l'escalade de falaises ou d'arbre pour photographier (appareil photo dans une poche, relié à la veste par sa ficelle et un mousqueton), localiser (GPS dans une autre poche, également attaché à la veste), collecter (flacons et petits sacs plastiques dans les autres poches) et prendre des notes (carnet de terrain et crayon). Attention à ne pas perdre le carnet de terrain en bordure de falaise maritime ou intérieure (cela m'est arrivé à Futuna, heureusement le deuxième jour de l'expédition, mais toutes les notes ont été perdues). Mieux que la veste militaire en treillis trop lourde quand elle prend l'eau. A nettoyer régulièrement car elle est aussi une éponge à sueur !

 

 La bouffe et ustensiles de cuisine

"Deux ustensiles de cuisine seulement sont nécessaires : une poêle à frire et une marmite ; comme vaisselle, quelques assiettes de tôle émaillée et des quarts. Un petit primus avec quelques bouteilles d'essence complète heureusement le tout. Le meilleur récipient pour sucre, farine, et autres provisions craignant l'humidité est la boîte de biscuits sodas, fermant hermétiquement" (Yves MALARDE, 1938)...

Un "quart" en aluminium de l'armée; un bol et une assiette en plastique et des couverts ; la ration militaire française est idéale pour des sorties en solitaire de deux jours ou plus car contient le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, mais à compléter avec du pain ; des fruits secs ; une fiole de rhum (pour le "happy hour" et les rages de dents) ; un thermos de café en aluminium pour la journée ; la bouteille d'eau (1,5 litre) est plus légère que la gourde, et certaines sorties en nécessitent jusqu'à 4 dans le sac à dos ; la bouteille de "Cocacola" pour les accros, une vraie dose de sucre et de caféine pour tenir le coup dans les ascensions, et un remède pour la fièvre (?).

 

La sécurité et la santé

"Ne pas oublier quelques médicaments : aspirine pour les maux de tête, vaseline boriquée pour les égratignures, quelques bandes, du coton, un peu de teinture d'iode ou de baume du Commandeur pour les grandes coupures toujours à craindre dans les fourrés de bambous. Un de nos hommes s''ouvrit toute la paume de la main en se retenant à un bambou qui se brisa" (Yves MALARDE, 1938).

une corde (20 à 30 m) et/ou une sangle (5 m) pour les passages difficiles sur falaise. Une trousse de secours dans une boîte étanche. Ne pas oublier de renouveller les médicaments périmés (je n'ai utilisée la mienne qu'une seule fois, dix ans après son achat lors de ma chute dans le cratère de Me'eti'a) ! Un sifflet et un miroir pour se signaler au cas où, une boussole, une lampe frontale. J'ai transporté pendant des années un tube éclairant. Ne pas oublier le "produit anti-moustique" (en stick ou crème) pour les nuits à basse et moyenne altitude infestées de moustiques, et la crême solaire pour les ascencions de crêtes ouvertes. Un flacon "d'huile de tamanu" pure (Calophyllum inophyllum) est aussi efficace qu'un tube de pommade anti-bactérienne contre les infections suites aux petits bobos (écorchures des épines de Lantana camara et de la ronce Rubus rosifolius, par exemple). Pour les allergiques aux piqûres de guêpes, une seringue aspirante...Des lanières de pneus usagés sont également utiles pour un éventuel garrot (et utilisables pour la "bâche" et autre problèmes, comme les sangles de sacs à dos qui lâchent). Un briquet (plutôt que des allumettes, même "waterproof" qui ne supportent pas l'humidité ambiante des forêts de nuages, et éventuellement une bougie. La "machette" (le mien est un sabre à canne réunionnais avec son étui en cuir gravé) est indispensable, mais le traditionnel couteau "opinel" a été remplacé par le couteau-suisse (aux multiples lames, ciseau, etc.) puis par le "Leatherman" (avec sa pince coupante, mais très sensible à la rouille).

 

Le boulot

La presse pour les spécimens d'herbier : celle en bois des années 90 a été remplacée par des cartons. Les sangles. Les classiques feuilles de journal (recyclé) pour presser les plantes...et lire les "news" des 20 dernières années (lors de l'expédition à Rapa en 2002, je suis tombé en pressant mes échantillons sur un article décrivant l'expédition précédente de 1984 dans la même île).

Une paire de jumelles pour repérer des arbres remarquables au loin (endémiques ou plantations de "fe'i" Musa troglodytarum perchées sur les flancs des montagnes).

"Le petit matériel de terrain" : petits flacons en verre ou en plastique avec ou sans alcool (éthanol à 70° ou 90°), gel de silicate en sachet, petits et grands sachets plastiques "Ziplog", ruban plastique de couleur (pour repérer et marquer le sentier, rouge, orange, rose, voire bleu de préférence, à enlever lors de la descente !), feutres noirs indélébiles "Sharpie" (pour écrire des mots aux collègues sur les rubans en question), ficelle, plusieurs crayons à papier (avec gomme) qui semblent se perdent volontairement sur le terrain (les acheter de couleur "flash" rouge ou orange)...

Les tubes en aluminium, décamètres, pied-à-coulisse, mètre à ruban, étiquettes aluminium pour les études phyto-écologiques...

Le carnet de terrain "Rite-in-the-Rain, All-Weather" de couleur jaune-vif (reliés plutôt qu'avec une spirale qui a tendance à se désolidariser) permettant d'écrire avec un crayon de papier sous la pluie (quand elle n'est pas trop violente !) est également une révolution, en attendant des petits ordinateurs de poche "notepad" où l'on pourra noter et enregistrer toutes les observations de terrain sans avoir peur de casser ou noyer ces outils après trois jours ou trois semaines d'expédition...

Le naturaliste-explorateur des prochaines années disposera, je l'espère, de panneaux solaires légers, pliables et transportables, permettant de recharger les piles de la multitude d'appareils électriques (appareil photo, ordinateurs de poche, lampes, voire réchaud électrique) qui font aujourd'hui partie de notre quotidien.

JYM

Partager cet article

Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 15:15
07-11 janvier 2008. Mission Me'eti'a (Société)

Cette mission a été co-organisée avec l'association de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu". Les participants étaient Henri JAY, Elie et "Zaza" POROI, Paul NIVA (archéologue, Musée de Tahiti et des Iles), Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé en phyto-écologie et botanique), Walter TEAMOTUAITAU (botaniste amateur et naturaliste), David HEMBRY (entomologiste, PhD candidate, UC Berkeley), Anapa ALLAIN (policier à  la retraite), Théo GUILLOUX (stewart à la retraite) et Yvan (pilote d'avion à la retraite).
 
PHOTO (cliché : JYM). Localisée à 110 km au  sud-est de Tahiti, d'une superficie de 230 ha et âgée d'environ 25 à 70 000 ans, Me'eti'a (ou Mehetia) est l'île volcanique la plus petite de l'archipel de la Société et la plus jeune de Polynésie française. Les coulées de laves datant de la dernière éruption, il y a 2000 à 3000 ans, sont encore visibles aujourd'hui. 
Mehetia-7-8-janvier-2008--vue--le.jpg
 
 
 
 
 
 
 

PHOTO (cliché : JYM). Henri JAY, grand connaisseur des montagnes tahitiennes, en bordure du cratère situé au sommet de l'île vers 450 m d'altitude, et d'une profondeur d'environ 125 m. Le fond du cratère, plus humide, est un refuge pour des fougères indigènes et a été planté avec des "'ape" Alocasia macrorrhiza (Aracées) dont la racine est comestible.
Mehetia-7-8-janvier-2008-Teruato-Henri--
 

PHOTO (cliché : JYM). Elie POROI, naturaliste, guide de terrain et chasseur de chèvres sauvages.
Mehetia-8-janvier-2008-Elie---puaa-niho.
 

 

 

L'objectif de cette mission était d'effectuer un inventaire de la biodiversité terrestre (flore vasculaire et non-vasculaire, faune des vertébrés et invertébrés) afin de proposer des mesures de restauration écologique de l'île, actuellement envahie par plusieurs centaines de chèvres sauvages broutant le sous-bois forestier et par une vingtaine de cochons disséminant le corossolier Annona muricata (Annonaceae) introduit, de conservation des habitats naturels, notamment le vestige de forêt naturelle à Hernandia moerenhoutiana (Hernandiaceae), avec plus de 120 arbres reproducteurs et juvéniles recensés, ainsi que de l'avifaune marine avec la présence de colonies importantes de pailles-en-queue à brin blanc Phateon lepturus et à brin rouge Phaeton rubricauda et de fous bruns Sula leucogaster nichant au sol.

PHOTO (cliché : JYM). La présence du rat noir Rattus rattus a été confirmée lors de captures autour du site de campement sur le littoral.
Mehetia-7-8-janvier-2008-Rattus-rattus-d

PHOTO (cliché : JYM). Petite fougère Trichomanes humile (Hymenophyllaceae), espèce nouvellement répertoriée pour l'île, découverte au fond du cratère où elle pousse en épiphyte sur les branches de "purau" Hibiscus tiliaceus (Malvaceae) et en saxicole sur les rochers humides.
Mehetia-8-janvier-2008-Teruato-Trichoman

 

 

 

 


 


 

24 janvier 2008. Sortie terrain vallée Vavi, Tahiti Iti (Société)

Cette sortie, guidée par Walter TEAMOTUAITAU (botaniste et naturaliste amateur), avait pour objectif d'effectuer une évaluation écologique rapide de la biodiversité du site (flore vasculaire et faune terrestre) dans le cadre d'une étude d'impact sur l'environnement pour un projet de captage hydro-électrique.  La présence d'espèces végétales et animales protégées par la règlementation en vigueur en Polynésie française comme le petit escargot arboricole Partula hyalina (Partulidés) a été notée.


PHOTO (cliché : JYM). Prise de notes de Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé en phyto-écologie), Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) et Matai DEPIERRE (Direction de l'Environnement) dans le lit de la rivière Vavi, située sur la presqu'île de Tahiti Iti.
Tahiti-Iti-Vavii-24-janvier-2008-team-no
PHOTO (cliché JYM). Présence dans la basse-vallée de l'escargot carnivore Euglandina rosea. Introduit à Tahiti comme agent de lutte biologique dans les années 1970 pour contrôler l'explosion démographique de l'escargot géant d'Afrique Achatina fulica introduit en 1967, l'euglandine est l'une des principales causes de disparition des escargots endémiques arboricoles de la famille des Partulidés (Partula spp. et Samoana spp.) dans les îles de la Société.
Tahiti-Iti-Vavii-24-janvier-2008-Eugland

 
 
 
PHOTO (cliché JYM). Ophiorrhiza platycarpa (Rubiacées) en fleur, une espèce endémique de Tahiti, rare dans la vallée Vavi et ne poussant que sur les falaises humides en bordure de rivière. 
Tahiti-Iti-Vavii-24-janvier-2008-Ophiorr 


 
 
 
 
 
 
 
 



 
 
11-14 février 2008. Mission University of California at Berkeley (USA)
 

Mission à l'University of California at Berkeley dans le cadre du "Moorea Biocode Project", programme de recherche mené en collaboration avec UC Berkeley et sa station de recherche R. Gump basée à Moorea, l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et sa station de recherche du CRIOBE de Moorea, et la Polynésie française. L'objectif principal de ce programme est le codage génétique ("barcodage") de tous les organismes vivants, terrestres et marins, sur l'île (http://www.mooreabiocode.org/).

PHOTO (cliché : Georges RODERICK, professeur à UC Berkeley). Réunion de travail et "brainstorming" avec Neil DAVIES (directeur de la station Gump, Moorea), Chris MEYER (biologiste marin, Smithsonian Institution, Washington), Gustav PAULAY (biologiste marin, University of Miami, Florida), Craig MORITZ (zoologue, UC Berkeley), Richard PYLE (biologiste marin, Bishop Museum, Honolulu), Leonard HIRSCH (juriste, Smithsonian Institution, Washington)...
Workshop-Moorea-Biocode-UCB-2007.jpg
PHOTOS (cliché : JYM). Le jardin botanique de l'UC Berkeley où l'on peut découvrir des éléments caractéristiques de la flore endémique de Californie au climat méditerranéen. Il comporte également une section sur les plantes d'Afrique du Sud et d'Australasie (Australie, Nouvelle-Zélande).
UC-Berkeley-Botanical-Garden-f-vrier-200
Les jardins botaniques, privés ou publics, sont l'une des principales voies d'entrée d'espèces envahissantes, introduites comme ornementales. Les espèces du genre Cecropia (comme ce Cecropia palmata cultivé sous serre au jardin botanique de UC Berkeley) sont connus pour être des pionniers héliophiles colonisateurs efficaces de de chablis, trouées et lisières forestières, ainsi que des bords de pistes et de routes dans leur aire d'origine en Amérique tropicale.  C. obtusifolia est devenue envahissante aux îles Cook et C. peltata dans les îles de la Société en Polynésie française et est en voie de naturalisation au Conservatoire Botanique National de Mascarin à La Réunion...


27 février-10 mars 2008. Mission Rurutu, Raivavae, Tubuai (Australes)

Tubuai-10-mars-2008-Mihiura-Matiu---NickPHOTO HAUT (cliché : JYM). Le néo-zélandais Matthew PREBBLE et l'australien Nicholas PORCH (Post-doctoral students, Australian National University, Canberra) effectuant un carottage dans le marécage de Mihiura (dominé par la fougère indigène Cyclosorus interruptus et les herbacées introduites Ludwigia octovalvis et Cyperus polystachyos), situé sous le mont Hanareho dans l'île de Tubuai.

L'objectif de cette mission était de mener une étude paléo-écologique dans les îles habitées de Raivavae, Rurutu et Tubuai dans l'archipel des Australes ou "Tuha'a Pae"  à partir des pollens, graines et arthropodes fossiles préservés depuis plusieurs millénaires dans des sédiments prélevés dans les zones marécageuses naturelles et dans les tarodières. Cette étude était associée à un échantillonnage de fleurs et de fruits des plantes indigènes et endémiques actuellement trouvées sur ces îles et servant de collections de référence. Elle permettra d'évaluer l'impact de l'homme (les Polynésiens arrivés depuis environ 1000 ans, puis les Européens depuis deux siècles) sur la biodiversité des Australes, plus particulièrement les modifications de la végétation et les introductions d'arthropodes (principalement les insectes). Les paléo-écologues ont ainsi découvert des fragments subfossiles de charançons et de palmiers actuellement éteints aux Australes. Cette mission a également permis d'initier un inventaire et une caractérisation des zones humides de Polynésie française, les marécages naturels et les tarodières étant particulièrement bien représentés aux Australes.

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Matiu PREBBLE et David HEMBRY (entomologiste, UC Berkeley) carottant dans une zone humide naturelle dominée par Cladium mariscus (Cypéracées) située sous le mont Hiro, sommet de l'île de Raivavae, vers 400 m d'altitude.
Raivavae-06-mars-2008-Hiro-Matiu---David
PHOTO BAS (cliché : JYM). Le charançon endémique Rhyncogonus englundii (Coleptera: Curculionidae), espèce découverte à Raivavae lors de l'expédition scientifique pluridisciplinaire de 2002, et plus grand Rhyncogonus de Polynésie française (entre 1,5 et 2 cm de long). Raivavae-07-mars-2008-Rhyncogonus-englun





















 

2-3 avril 2008. Mission Col des 3 Cocotier, Mo'orea (Société)

 

Moorea-Opunohu-3-avril-2008-Erica-with-cPHOTO HAUT (cliché : JYM). Capture au filet, à l'aube (vers 6h du matin), d'oiseaux frugivores par Erica SPOTSWOOD (PhD candidate, UC Berkeley et station de Recherche Biologique R. Gump à Moorea) avec en fond le mont Rotui et la baie d'Opunohu sur l'île de Moorea.

Sa thèse de doctorat porte sur la dissémination des plantes envahissantes à fruits charnus par les oiseaux introduits, indigènes ou endémiques. Le mutualisme (ou "facilitation") entre espèces introduites dans le processus d'invasion biologique est connu mais encore peu documenté par des expériences scientifiques et peut se réveler plus complexe que supposé.

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Zosterops lateralis (Silvereye, "vini à lunette") capturés au filet. Ce petit passereau introduit à Tahiti en 1937 est le principal consommateur de fruits de miconia Miconia calvescens (des baies de diamètre moyen d'un demi centimètre, de couleur noire à maturité) et disséminateurMoorea-Opunohu-3-avril-2008-Zosterops-la des graines sur de longues distances. Les autres oiseaux frugivores dont les fecés contiennent des graines de miconia sont principalement le bulbul à ventre rouge Pycnonotus cafer, introduit au début des années 1970 à Tahiti...et le pigeon endémique Ptilinopus purpuratus appelé localement "u'upa".
 

 

 





 

 

 

 

16-18 avril 2008. Mission Temehani Rahi, Raiatea (Société)


PHOTO HAUT (cliché : Romy TAVAEARII). JYM & Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé en phyto-écologie) montant sur le plateau du Temehani Rahi (avec en arrière-plan l'île de Bora Bora), pour assurer une assistance technique et scientifique au projet de lutte contre deux arbustes envahissants, Chrysobalanus icaco (Chrysobalanacées) et Rhodomyrtus tomentosa (Myrtacées), mené par l'association "Tuihana" de sauvegarde du patrimoine naturel et culturel de l'île de Rai'atea.
Raiatea-Temehani-Rahi-avril-2008-Rava-et

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Installation du campement avec Ravahere, Romy TAVAEARII (président de l'association Tuihana) et Erica SPOTSWOOD (ornithologue, PhD candidate, UC Berkeley).Raiatea-Temehani-Rahi-15-17-avril-2008-t



 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTO BAS (cliché : JYM). Romy au milieu de fourrés denses de myrte-groseille appelé localement "féjoi" Rhodomyrtus tomentosa (fleurs roses) et de l'icaquier ou "cocoplum" Chrysobalanus icaco, arrachant une plantule de pin des Caraïbes, une espèce massivement plantée comme essence forestière en Polynésie française, également naturalisée sur le Temehani. Ce site présente à la fois un fort intérêt géologique (coulée trachytique), paysager (plateau d'altitude s'élevant entre 550 et 750 m), écologique (richesse floristique élevée et fort endémisme) et culturel (sites archéologique ou "marae" et légendaire).
Raiatea-Temehani-Rahi-15-17-avril-2008-R 















 

30 avril 2008. Sortie terrain mont Atara, Tahiti Iti (Société)

 

PHOTO HAUT (cliché : JYM). Installation de parcelles d'étude par Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) et Sylvain MARTINEZ, stagiaire en Master "International Nature Conservation" (Lincoln University, Canterbury, New Zealand) et mesure des diamètres de l'arbre introduit Miconia calvescens (Mélastomatacées) formant des forêts denses quasi-monospécifiques.

Tahiti-Taravao-Atara-avril-2008-Sylvain-PHOTO MILIEU (cliché : JYM).  Le mont Atara (1200 m) et ses crêtes et vallons en contrebas est le seul site de l'île de Tahiti où l'on peut trouver quatre espèces différentes de Psychotria (Rubiacées) cohabitant ensemble ("espèces sympatriques") : P. tahitensis, P. speciosa (forme à fleurs sessiles), P. trichocalyx et P. franchetiana (en photo).
Tahiti-Taravao-Atara-30-avril-2008-Psych
PHOTO BAS (cliché : JYM). Parmi les autres espèces endémiques, protégées par la règlementation en vigueur en Polynésie française car menacées de disparition à cause de l'invasion massive du miconia, on trouve également des populations des herbacées Ophiorrhiza spp. (Rubiacées), de la petite orchidée épiphyte Corybas minutus, les petits arbres Fitchia tahitensis (Astéracées) et Sclerotheca oreades (Campanulacées, en photo) ou le très rare Scaevola tahitensis (Goodéniacées). 
Tahiti-Taravao-26-juillet-2007-Sclerothe























mai 2008. Sorties terrain Pic Vert et Lavatubes, Tahiti Nui (Société)
 

Tahiti-Pic-Vert-7-mai-2008-Marie-comptanPHOTO HAUT (cliché : JYM). Marie FOURDRIGNIEZ (Corps des Volontaires au Développement 2007-2008 à la Délégation à la Recherche) comptant les fleurs de Ophiorrhiza subumbellata (Rubiacées), espèce endémique de Tahiti, dans une des stations d'étude installées au Pic Vert (côte nord-ouest de Tahiti, "sous le vent") entre 950 et 1000 m d'altitude, en forêt ombrophile ("forêt de nuages") fortement  envahie par miconia.

Cette étude sur la biologie des populations des espèces du genre Ophiorrhiza (famille des Rubiacées) a pour but de montrer l'impact de l'invasion du miconia (Miconia calvescens, Melastomataceae), arbre originaire d'Amérique tropicale introduit comme plante ornementale à Tahiti en 1937, sur l'abondance, la croissance et la fertilité de ces plantes endémiques menacées de disparition. L'effet positif du champignon pathogène Colletotrichum gloeosporioides forma specialis miconiae (agent de lutte biologique hautement spécifique du miconia introduit à Tahiti en 2000, ayant provoqué une défoliation partielle des arbres de miconia) sur la régénération de ces espèces endémiques est en cours d'étude.

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Petite population de l'orchidée endémique terrestre Calanthe tahitensis, menacée de disparition et protégée par la règlementation sur la protection de la nature en vigueur en Polynésie française, en sous-bois de forêt humide d'altitude partiellement envahie par le miconia.
Tahiti-Pic-Vert-7-mai-2008-Calanthe-tahi
PHOTO BAS (cliché : JYM). Marie FOURDRIGNIEZ et Sylvain MARTINEZ (stagiaire, Master in International Nature Conservation, Lincoln University, Canterbury, New Zealand) à l'entrée du premier lavatube dans la haute vallée de la Faatautia (côte sud-est de Tahiti, "au vent"), vers 750 m d'altitude, et où été découverte une petite population de Ophiorrhiza solandri, espèce endémique de Tahiti, sur falaise humide.
Tahiti-Faatautia-22-avril-2008--055.jpg 





















18-22 mai 2008. "16th Australian Weeds Conference", Cairns, AUSTRALIA

Cette conférence sur les adventices (« mauvaises herbes des cultures ») et les plantes envahissantes d'Australie réunit chaque année les chercheurs, gestionnaires (« managers »), législateurs (« policy makers ») et professionnels de la communication impliqués dans l’étude et la lutte contre les espèces végétales considérées nuisibles (http://www.16awc.com.au). Plus de 330 participants étaient inscrits à la conférence qui s'est tenue à Cairns (région du Queensland), qui, pour la première fois depuis son existence, a abordé le cas du miconia (Miconia calvescens). Avec sept interventions (orales et poster), le miconia a été ainsi l’une des trois plantes envahissantes en Australie les plus citées lors du colloque. Depuis 2001, le Department of Agriculture, Fisheries and Forestries (DPI&F) du gouvernement australien a lancé un programme national d’éradication de plantes envahissantes  intitulé « National Four Tropical Weeds Eradication Program » (http://www.daff.gov.au/animal-plant-health/pests-diseases-weeds/weeds/eradication). Parmi les six espèces concernées par ce programme figure le miconia et Mikania micrantha, une liane également envahissante en Polynésie française. Des botanistes du AQIS (« Australian Quarantine Inspection Service ») et les « Land Protection Officers » du DPI&F participent à cet effort de détection, d’éradication précoce et d’information du public.

PHOTO HAUT GAUCHE (cliché : JYM). Entrée du Flecker Botanic Gardens de la ville de Cairns, où le miconia a été introduit comme plante ornementale dans les années 1960, comme à Tahiti (en 1937), aux îles Hawai'i (années 60) et en Nouvelle-Calédonie (années 70).
Cairns-Flecker-Botanic-Garden-19-mai-200PHOTO HAUT DROITE (cliché : JYM). Plantule de miconia (Miconia calvescens, Melastomataceae), en démonstration lors de la sortie sur le terrain au Daintree National Park organisée durant la conférence.
Cairns-Mossman-21-mai-2008-Miconia-in-po

















PHOTO BAS GAUCHE (cliché : JYM). Travis SYDES (Biosecurity Queensland, DPI&F), Simon BROOKS (DPI&F) & Helen MURPHY (CSIRO, Atherton), dans l'une des quinze populations de miconia naturalisées dans les forêts tropicales humides du Queensland où ils mènent des études sur la dynamique de dispersion du miconia en parallèle à un programme d'éradication.
Cairns-El-Arish-Innisfail-23-mai-2008-Tr
PHOTO BAS DROITE (cliché : JYM). Démonstration du nettoyage au jet d'eau sous pression de véhicules potentiellement "contaminés" par des graines de plantes envahissantes dans des sites de lutte active afin d'éviter l'extension de l'invasion dans des zones encore indemnes.
Cairns-Mossman-21-mai-2008-nettoyage.jpg








 

 

 

 

 

 

 

 

2-11 juin 2008. Mission Rapa Nui (Ile de Pâques)

L'objectif de cette mission d'expertise à Rapa Nui ou "Ile de Pâques" (localisée à plus de 4000 km au sud-est de Tahiti et 3700 km du Chili à l'ouest) était d'inventorier les plantes envahissantes et les mauvaises herbes ("weeds") et de proposer un plan d'action stratégique pour lutter contre ces "pestes végétales" dans le cadre d'une collaboration entre l'ONF-International, la CONAF (office forestier chilien gérant le Parc National de Rapa Nui d'une surface d'environ 7000 ha) et les autorités pascuannes.

PHOTO HAUT (cliché : JYM). Enrique TUCKI, administrateur du Parc National de Rapa Nui, et Adrien BERNACCHI, Volontaire International à l'ONF, devant le site archéologique de Vinapu où les bovins pâturent en toute liberté. L'introduction des moutons, chevaux, chèvres, bovins et lapins au XIXème siècle a été le "coup de grâce" de la destruction du couvert végétal de l'île commencée avec les premiers habitants Polynésiens. Rapa Nui est devenue le symbôle de catastrophe écologique (un "écocide" selon le terme de Jared DIAMOND dans son ouvrage "Collapse") et d'effondrement culturel dans un écosystème insulaire.

Rapa-Nui-3-juin-2008-Vinapu-Enrique---vaPHOTO DROITE  (cliché : Adrien BERNACCHI). JYM, Susanna NAHOE, archéologue du Parc, et Ignacio ESPINA de la CONAF, technicien forestier, à côté des célèbres statues en pierre dressées ("moai") dans le cratère de Rano Raraku, envahies par le "chocho" Crotalaria grahamiana, fabacée à fleurs jaune, et le "mauku  piro" Melinis minutiflora, graminée en touffes à inflorescences rougeâtres. Ces deux espèces, introduites comme plantes fourragères et pour lutter contre l'érosion des sols dans les 30 dernières années, sont devenues deux des trois principales plantes envahissantes de l'île, avec le chardon épineux Cirsium vulgare, arrivé accidentellement. Rapa-Nui-5-juin-2008-Rano-Raraku-Moai-JY
 

 

 

 

 

 

PHOTO BAS (cliché : JYM). Cratère de Rano Kau où subsistent les dernières populations d'arbustes et arbres indigènes (Caesalpinia major, Sapindus saponaria, Thespesia populnea) et endémique (Triumfetta semitriloba, Malvacées, appelé "hau hau") et où avait été collectées dans les années 1950 les graines du célèbre Sophora toromiro (Fabacées, "toromiro") actuellement éteint à l'état sauvage mais réintroduit sur l'île en 1995 où il ne subsiste que dans des jardins.
Rapa-Nui-6-juin-2008-Rano-Kau-crater.jpg

 













 

 

7-12 juillet 2008. Conférence "Changement climatique et Biodiversité", Saint-Denis, La Réunion

 

PHOTO HAUT. Conférence sur les Stratégies face au changement climatique et à la perte de biodiversité dans les collectivités européennes d'outre-mer qui s'est tenue à Saint-Denis, île de La Réunion (Océan Indien). Organisée par l'UICN (Union Mondiale pour la Nature), l'ONERC (Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique) et la Région Réunion, cette conférence est la première réunissant chercheurs, gestonnaires et décideurs de l'Outre-Mer français et européens (20 PTOM et 7 RUP) pour essayer de trouver des stratégies et des solutions adaptées dans ces territoires particulièrement touchés par l'érosion de la biodiversité et les effets du changement climatique (www.reunion2008.eu/index.html).
JYM---panel-expert-La-R-union-juillet-20


PHOTO MILIEU (Cliché : Isabelle BRACCO, Parc National de La Réunion). Sortie sur le terrain à Ilet Alcide (Bois des Nèfles), guidé par Jean-Marie PAUSEE (à gauche sur la photo) du Parc National de La Réunion (récemment créé en 2007), avec quelques membres (des Canaries, Guadeloupe, Martinique, Polynésie française, Territoires anglais) du Réseau de recherche sur la biodiversité tropicale et subtropicale de l'outre-mer européen "Net-BIOME" financé par l'Europe (ERA-NET) et avec le professeur d'écologie végétale Serge MULLER de l'Université de Metz (membre du Conseil Scientifique pour la Protection de la Nature à la Réunion, président du conseil scientifique du Conservatoire Botanique National de Mascarin).


 

Ilet-Alcide-12-juillet-2008-team-2.jpg 

PHOTO BAS (Cliché : JYM). Le Dr. Christophe LAVERGNE, responsable de la conservation au pôle scientifique du Conservatoire Botanique National de Mascarin, dans une population relictuelle du palmier endémique menacé Latania lontaroides ou "latanier de Bourbon", située en bordure de falaise littorale à Grande Anse (Petite Île). Si la "naturalité" de cette population fait débat (forêt naturelle ancienne ou peuplement relativement récent), sa protection semble néanmoins indispensable.
La-R-union-Petite-Ile-Grande-Anse-6-juil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21-29 juillet 2008. Mission "Firmenich", Tahiti & Mo'orea (Société)

Tahiti-Mont-Marau-22-juillet-2008-team-FPHOTO HAUT (cliché : JYM). Franck VOELKL (New-York), Florence FOUILLET et Joseph LIMACHER (Genève) sur la crête sommitale du mont Marau.

Mission de deux  semaines de trois chimistes et parfumeurs de FIRMENICH, société privée suisse "familiale" (environ 5000 employés à travers le monde, www.firmenich.com) à la recherche d'odeurs et d'arômes de fleurs de plantes introduites, indigènes ou endémiques sur les îles de Tahiti et Moorea pour l'élaboration de nouveaux parfums. Cette collaboration permettra de renforcer les efforts de valorisation de la biodiversité terrestre en Polynésie française et de contribuer à la prise de conscience de l'importance de la conservation de ce patrimoine naturel d'intérêt économique potentiel.

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Joseph humant les fleurs de la myrtille indigène Vaccinium cereum (Ericaceae)
Tahiti-Mont-Marau-22-juillet-2008-Joseph

PHOTO MILIEU (cliché : JYM).  Découverte, lors de cette mission à Mo'ore'a, d'une nouvelle population de santal endémique Santalum insulare var. raiateense (Santalaceae) lors de la prospection d'un pic rocheux sous le mont Mou'aroa (vue sur le mont Rotui). Il s'agit de la population la plus au sud connue sur l'île.
Moorea-Mouaroa-29-juillet-2008-santal-ha










PHOTO BAS (cliché : JYM). Florence, Franck & Joseph analysant l'arôme des fleurs de quelques espèces endémiques (Cyrtandra spp., Gesnériacées), indigènes (Pandanus tectorius, Pandanacées) et introduites (Gardenia taitensis, Rubiacées) dans leur laboratoire improvisé dans un hôtel de Mo'ore'a.
Moorea-2008-JYM-team-Firmenich-sentant.j
 















2-9 août 2008. Mission "University of Hawaii", Tahiti Nui & Tahiti Iti (Société)

 

PHOTO HAUT (cliché : Lara Dupuy, La Dépêche de Tahiti) : mission des professeurs Thomas GIAMBELLUCA (www.geography.hawaii.edu/faculty/thomas.html#current_projects) et Ross SUTHERLAND, hydrologues du département de Géographie de l'University of Hawai'i' at Manoa (UH) à Honolulu, des économistes Donna LEE (consultante pour la société privée "Entrix", Environmental and Natural Resource Management Consultants") et Kim BURNETT (UH, Department of Economics), pilotée par Ryan SMITH (anciennement membre du "Oahu Invasive Species Comitee") et avec Erica SPOTSWOOD (ornithologue, PhD candidate, UC Berkeley). L'objectif de cette mission préparatoire était d'évaluer les possibilités d'estimer les impacts économiques et écologiques (notamment hydrologique) du miconia à Tahiti

Botanistes-hawa-ens-1-LD.jpgPHOTO MILIEU (cliché : JYM). Prospection dans la vallée de Aivaro, située à Teahupo'o (Tahiti Iti), avec Célia TETAVAHI, responsable de la Cellule Hydrologique du GEGDP (Groupement Etude et Gestion du Domaine Public) de la Direction de l'Equipement où un pluviomètre et un limnigraphe pour mesurer le débit de l'eau en aval de la rivière ont été installés dans le cadre d'un réseau d'observation et de suivi hydrologique des cours d'eau de Tahiti.
Tahiti-Mataiea-Taravao-Aivaro-5-7-ao-t-2

















 

 

 

 

 

14 août 2008. Sortie terrain mont Mou'aputa, Mo'orea (Société)

 

PHOTO HAUT (cliché : JYM). Montée au sommet du mont Mou'aputa (830 m), troisième plus haut sommet de l'île de Mo'ore'a, avec Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche), Erica SPOTSWOOD (ornithologue, PhD candidate, UC Berkeley), Matt McELROY (hérpétologue, Graduate student, UC Berkeley) et Ravahere TAPUTUARAI (phyto-écologue, consultant privé) pour une exploration botanique de la crête sommitale et des vallons d'altitude situés en contrebas du sommet.

Moorea-Mouaputa-14-ao-t-2008-team.jpgPHOTO MILIEU (cliché : JYM). Vue de la vallée et du quai de Vaiare du sommet du Mou'aputa, la "montagne percée". Parmi les plantes remarquables du site figurent Sclerotheca forsteri (Campanulaceae: Lobelioideae), un petit arbuste endémique de Tahiti et Moorea considérée actuellement éteint à Tahiti et uniquement connu de deux autres stations à Moorea (monts Fairurani et Tohiea). Lors de cette ascension, une nouvelle population de Calanthe tahitensis, grande orchidée terrestre connue du mont Mou'aroa, a été découverte.
Moorea-Mouaputa-14-ao-t-2008-sommet.jpg
















PHOTO BAS (cliché : JYM). Découverte d'une forme inédite de Macaranga attenuata (Euphorbiaceae), un grand arbre endémique de Moorea et de Raiatea, aux feuilles et inflorescences de couleur rouge-pourpre. Des échantillons de feuilles de toutes ces espèces endémiques ont été collectées et séchées en gel de silicate pour le "Moorea Biocode Project" (http://moorea.berkeley.edu/research/biotic/moorea/) afin de connaître leur "empreinte génétique". Moorea-Mouaputa-14-ao-t-2008-Macaranga-a






















19 août 2008. Sortie terrain vallée Aivaro, Tahiti Iti (Société)


PHOTO GAUCHE (cliché : JYM). Sortie avec Peva LEVY et son épouse Timeri, propriétaires de la vallée Aivaro (presqu'île de Tahiti Iti, Te'ahupo'o) pour une prospection botanique approfondie dans cette vallée encaissée aux hautes falaises rocheuses arrosées par de nombreuses cascades.

Tahiti-Iti-Aivaro-ao-t-2008-Peva-LEVY-PiTahiti-Iti-Aivaro-19-ao-t-2008-Peva---TiPHOTO DROITE (cliché  : JYM). Peva et un plant de "kava" ou " 'ava" Piper methysticum (Piperacées), dont plusieurs populations relictuelles ont été découvertes dans la vallée.
Les cultivars (variétés cultivées) de "kava" à Tahiti (14 noms de morphotypes cités en 1860 par G. CUZENT) ont été introduits et sélectionnés par les premiers migrants Polynésiens pour produire une boisson rituelle, enivrante, narcotique ou hypnotique (selon les auteurs). La plantation et la consommation du "kava" a été interdite en Polynésie française, notamment aux Marquises en 1927 (au profit de l'alcool !) et l'invasion des vallées par de nombreuses plantes envahissantes dont le miconia a entraîné la quasi-disparition de cette plante d'intérêt patrimonial.

PHOTO BAS GAUCHE (cliché  : JYM).  L'une des branches extrêmement étroites de la vallée Aivaro, de type "canyon".
Tahiti-Iti-Aivaro-19-ao-t-2008-canyon.jp
PHOTO BAS DROITE (cliché  : JYM).  Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) collectant un spécimen de Ophiorrhiza platycarpa (Rubiacées), plante endémique de Tahiti, dont une centaine d'individus a été découverte sur falaises humides en bordure de rivière. Les échantillons séchés ont été envoyés au Dr. Koh NAKAMURA de l'University of the Ryukus (Okinawa, Japon) pour une analyse phylogénétique des Ophiorrhiza spp. de Tahiti et des îles de la Société.

Tahiti-Iti-Aivaro-19-aout-2008-Marie-Oph

















 

 

 

28 août 2008. Sortie terrain Col Hamuta & Fare Mato, Tahiti Nui (Société)

PHOTO (cliché : JYM). Vue de la vallée de Pirae (rivière Nahoata) à partir du sentier partant du restaurant du Belvédère (route Fare Rau Ape) vers 600 m, passant par Fare Mato (1400 m) et le "Rocher du Diable" et menant au sommet du mont Aora'i (2066 m, deuxième plus haut sommet de Tahiti). Ce sentier permet d'accéder facilement aux séries ombrophiles d'altitude (forêts de nuages) de la côte ouest de Tahiti Nui et d'y mener des études démographiques et phénologiques sur les plantes endémiques.


Tahiti-Fare-Mato-28-ao-t-2008-vue-vall-e
Tahiti-Fare-Mato-28-ao-t-2008-Sclerothec
PHOTO (cliché : JYM). Dans les vallons encaissés, ravins humides et sur les pentes fortes situées entre 800 et 1400 m, des populations relictuelles d'espèces menacées de disparition et légalement protégées comme l'orchidée terrestre Calanthe tahitensis, les herbacées Ophiorrhiza tahitensis et O. subumbellata (Rubiacées), les arbustes Sclerotheca arborea (Campanulacées, plantule et fleur en photo), Psychotria marauensis, P. speciosa et P. tahitensis (Rubiacées),  subsistent en sous-bois de forêts envahies par le miconia Miconia calvescens (Mélastomatacées), le tulipier du Gabon Spathodea campanulata (Bignoniaceés), l'arbuste épineux lianescent Lantana camara (Verbénacées) ou la ronce Rubus rosifolius (Rosacées) appelée localement "framboisier".
Tahiti-Fare-Mato-28-ao-t-2008-Sclerothec

 



















 

 

2 sept. 2008. Sortie terrain mont Rotui, Mo'orea (Société)

PHOTO HAUT (cliché : JYM). Vue de la crête montant au sommet du mont Rotui (900 m), deuxième plus haut sommet de l'île de Moorea, caractérisée dans sa partie basse entre 100 et 400 m d'altitude par une végétation arbustive xérophile (sèche) dominée par l'arbuste indigène Dodonea viscosa (Sapindaceae), dans sa partie moyenne par une forêt mésophile (semi-sèche) avec les grands arbres indigènes Fagraea berteroana (Loganiaceae) et Metrosideros collina (Myrtaceae), puis au dessus de 700 m par une forêt hygrophile dominée par les arbres endémiques Weinmannia parviflora (Cunoniaceae) et Myrsine spp. (Myrsinaceae).Moorea-Rotui-2-septembre-2008-cr-te-somm

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Cette crête héberge, entre 450 et 650 m, la plus grande population de santal Santalum insulare var. raiateense connue sur l'île. Les graines (amandes) de ce petit arbre endémique de Moorea et de Raiatea sont attaqués par les rats avant la maturité des fruits, empêchant la régénération naturelle de cette espèce devenue très rare en raison de la surexploitation de son bois odorant très recherché et de l'anthropisation des milieux.
Moorea-Rotui-2-septembre-2008-graines-sa




PHOTO (cliché : JYM). Parmi les autres espèces remarquables trouvées sur ce site figure l'arbrisseau Leptophylla (syn. Styphelia) tameiameiae (Ericaeae) trouvé entre 700 et 800 m. Les deux autres populations connues de cette espèce indigène (présente à Hawaii et dans les îles de la Société en Polynésie française) sur l'île de Moorea sont situées sur le mont Fairurani vers 730 m, et le mont Tohiea, entre 1000 et 1100 m. Elle est étonnement absente sur le mont Mou'aputa (culminant à 830 m).


Moorea-Rotui-2-septembre-2008-Styphelia.
PHOTO BAS DROITE (cliché : JYM). Plumes de pétrel de Tahiti (Pseudobulweria rostrata, syn. Pterodroma rostrata, Procellariidés), localement appelé "noha", oiseau marin nichant dans des terriers en montagne dans les îles de la Société et des Marquises. Plusieurs "tas de plumes" similaires ont été observés sur crête sommitale du mont Rotui entre 750 et 900 m, vraisembablement le résultat d'attaques par des chats sauvages (Lucie FAULQUIER, Société d'Ornithologie de Polynésie, comm. pers.).

Moorea-Rotui-2-septembre-2008-plumes-p-t



















 

 

4 sept. 2008. Sortie terrain mont Mou'apu, Mo'orea (Société)

 

Moorea-Mouapu-4-septembre-2008-MetrosidePHOTO HAUT (cliché : JYM). Les crêtes de part et d'autre du col de Mou'apu, entre 400 et 500 m d'altitude, au sud-ouest de l'île de Mo'ore'a, possèdent de magnifiques forêts naturelles de transition entre zone mésophile, dominée par les grands arbres indigènes Metrosideros collina (Myrtaceae, en photo), Fagraea berteroana (Loganiaceae), Pandanus tectorius (Pandanaceae), Tarenna sambucina (Rubiaceae) et endémiques Pittosporum taitense (Pittosporaceae), Xylosma suaveolens (Flacourtiaceae), et zone hygrophile, avec la présence d'arbres indigènes Alstonia costata (Apocynaceae) et endémiques Coprosma taitensis, Cyclophyllum barbatum (Rubiaceae), Weinmannia parviflora (Cunoniaceae).

PHOTO GAUCHE (cliché : JYM). En sous-bois, les arbustes endémiques comme Cyrtandra bidwillii (Gesneriaceae, en photo) ou Psychotria sp. nov. (Rubiaceae) présentent une forte variabilité morphologique de leurs feuilles ou fleurs, vraisemblablement liée aux conditions écologiques très variables.

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Avec une cinquantaine d'individus recensés, ce col possède la plus grande population connue sur l'île du petit arbre endémique de la Société Meryta lanceolata (Araliaceae) dont les fruits charnus sont consommés par des animaux (rats ou oiseaux ?).

Moorea-Mouapu-4-septembre-2008-Meryta-fr Moorea-Mouapu-4-septembre-2008-Cyrtandra

 

 




















12 sept. 2008. Sortie terrain Col Hamuta & vallée Fautaua, Tahiti Nui (Société)
 

PHOTOS HAUT (cliché : JYM). Montée avec Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé en phyto-écologie), Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) et Bradley BALUKJIAN (entomologue, PhD candidate, UC Berkeley) sur la crête située au dessus du Col Hamuta du côté de la vallée de la Fautaua (entre 900 et 1000 m) où subsiste une population relictuelle du petit arbre Fitchia nutans (Astéracées) endémique de Tahiti (observé en fleur le 10 octobre 2008). Les astéracées arborescentes sont caractéristiques des îles océaniques tropicales (Galapagos, Hawaii, Juan Fernandez, Mascareignes), le gigantisme et la lignification d'espèces herbacées faisant partie du "syndrôme insulaire" décrit par Sherwin CARLQUIST dans son ouvrage "Island Biology" publié en 1974.

Tahiti-Col-Hamuta-12-septembre-2008-cr-t

Tahiti-Col-Hamuta-10-oct-2008-Fitchia-nu
















PHOTO MILIEU DROIT (cliché : JYM). Découverte d'une population de la petite orchidée endémique Microtatorchis paife, rare à Tahiti, Moorea et Raiatea, en épiphyte sur un grand arbre endémique Ixora cf. orohenensis (Rubiaceae), complètement isolé au milieu d'une forêt monospécifique de miconia. Les vestiges des forêts naturelles constituent ainsi des "îles écologiques" au milieu d'un "océan" de plantes envahissantes où pollinisation, dissémination des graines (c'est-à-dire les 'flux de gènes") sont devenues une gageure.
Tahiti-Col-Hamuta-12-septembre-2008-Taen
PHOTO BAS GAUCHE (cliché : JYM).
Découverte et élimination d'un pied de "l'arbre -pieuvre" Schefflera actinophylla (Araliaceae) naturalisé à plus de 950 m d'altitude. Il s'agit de la population la plus élevée de cette plante envahissante cultivée comme ornementale dans les jardins et récemment déclarée "espèce menaçant la biodiversité" en Polynésie française en raison de sa capacité à former des peuplements denses.
Tahiti-Col-Hamuta-12-septembre-2008-Sche






















16-17 sept. 2008. Mission mont Tohie'a, Mo'orea (Société)
 

PHOTO HAUT (cliché : JYM). Vue de la baie de Pao Pao à gauche et du mont Mou'aputa ("la montagne percée") à droite à partir du mont Tohie'a (ou Tohive'a), le plus haut sommet de l'île de Mo'ore'a (1207 m).

Moorea-Tohiea-16-17-septembre-2008-vue-PPHOTO DROITE (cliché : JYM). Joel NITTA ("graduate student" de UC Berkeley, préparant un Master Degree sur les petites fougères Hyménophyllacées ou "filmy ferns"), grimpant au col entre les vallées de Haumi et de Afareiatu vers 450 m d'altitude, seul accès menant à la crête sommitale.
Moorea-Tohiea-16-17-septembre-2008-Joel.
PHOTO GAUCHE (cliché : JYM). Un escargot arboricole endémique Partula taeniata simulans appartenant à la seule population connue de l'île, découverte dans un vallon humide sous le sommet vers 1100 m d'altitude. Cette espèce représente la dernière des sept espèces de Partula endémiques de l'île ayant survécue à l'invasion de l'escargot prédateur Euglandina rosea introduit à Mo'ore'a en 1977 comme agent de lutte biologique contre l'escargot géant d'Afrique Achatina fulica.
Moorea-Tohiea-16-17-septembre-2008-Partu



PHOTO BAS (cliché : JYM). Découverte dans un petit vallon suspendu vers 950 m d'altitude d'une plantation de fe'i (Musa troglodytarum), une variété de bananier sauvage introduite par les premiers Polynésiens, parfois cultivée en montagne comme source de nourriture en cas de guerre ou de disette, ainsi que d'une importance population de l'herbacée endémique Ophiorrhiza tahitensis (Rubiacées), extrêmement rare à Mo'ore'a.
Moorea-Tohiea-16-17-septembre-2008-vallo 

23

 

 

 

 

 

septembre-2 octobre 2008. Seconde mission Ile de La Réunion

La-R-union-UR-26-septembre-2008-comit--tPHOTO HAUT (cliché : JYM). Jury de la thèse de doctorat de Vincent FLORENS sur l'écologie des forêts tropicales de l'île Maurice et impact des plantes introduites envahissantes, soutenue à l'Université de La Réunion le 26 septembre. De gauche à droite, le Dr. Pierre-Michel FORGET** (MNHN de Paris, examinateur), Prof. Dominique STRASBERG** (Université de La Réunion, directeur de thèse), Prof. Christophe THEBAUD** (Université de Toulouse, rapporteur), Vincent FLORENS** (doctorant), Prof. Ameenah GURIB-FAKIM (University of Mauritius, présidente du jury),  Dr. Steven GOODMAN (Field Museum Chicago, rapporteur),  Dr. Jean-Yves MEYER (Délégation à la Recherche, Tahiti, examinateur).



PHOTO DROITE (cliché : JYM). Sortie sur le terrain à la Plaine des Palmistes avec Jean-Maurice TAMON, ébéniste de profession, membre  de la SREPEN (Société Réunionnaise d'Etude et de Protection de la Nature, créée en 1970), naturaliste et grand connaisseur des orchidées et des fougères de La Réunion. Parmi les plantes endémiques remarquables que Jean-Maurice a trouvé dans la ravine Grand Bras Piton soumise à des crues périodiques, figure la très rare composée endémique Parafaujasia fontinalis, espèce protégée à La Réunion, faisant l'objet d'un programme d'étude et de sauvegarde depuis 2000 (collaboration SREPEN et Conservatoire Botanique National de Mascarin).
La-R-union-Plaine-Palmistes-23-septembre

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Sortie sur le terrain dans la Réserve Naturelle de la Roche Ecrite (3635 ha de surface, sommet culminant à 2277 m), créée en 1999 pour la sauvegarde de Coracina newtoni, oiseau endémique appelé localement "tuit tuit", avec, de gauche à droite, Jean-Marie PAUSE* (conseiller écologique du secteur Est du Parc National de La

Réunion créé en 2007, www.reunion-parcnational.fr), Herman THOMAS* de la SREPEN (co-gestionnaire de la réserve avec l'Office National de la Forêt et la Société d'Etude Ornithologique de La Réunion, www.srepen-roche-ecrite.re), Stéphane BARET* (chargé de mission flore du Parc, titulaire d'une thèse de doctorat sur la biologie et l'écologie de la ronce Rubus alceifolius ou "raisin marron", envahissant sur le site et faisant l'objet d'un contrôle manuel par l'ONF) et Benoît LEQUETTE (responsable du service scientifique & patrimoine du Parc).
La-R-union-Roche-Ecrite-24-septembre-200
















PHOTO BAS (cliché : JYM). Sortie sur le terrain à Piton Sainte-Rose avec l'équipe du "pôle scientifique" du Conservatoire Botanique National de Mascarin (www.cbnm.org) pour initier un programme de réhabilitation du site "des Trois Citernes" au coeur du Parc National, financé par EDF. De gauche à droite : Marie LACOSTE, Johnny FERARD, Fred PICOT, Jean HIVERT (assis), Christian FONTAINE, Christophe LAVERGNE* (assis) et Hervé FOSSY, après mise en pot d'un millier de plantules d'espèces indigènes et endémiques collectées en bordure de route sur le site,  afin d'être replantés sur la zone déforestée et remblayée par la construction d'une quatrième citerne d'eau.

La-R-union-Piton-Ste-Rose-1-oct.-2008-te
















27-30 sept. 2008. Mission Ile Maurice

 


PHOTO HAUT GAUCHE (cliché : JYM). Piton de la Petite Rivière Noire, plus haut sommet de l'île Maurice (828 m d'altitude), dont les pentes sont envahies par le "goyavier de Chine" Psidium cattleianum (Myrtacées) formant des fourrés denses quasi-monospécifiques mais où subsistent encore des tâches de forêts naturelles hygrophiles (sur une surface estimée à moins de 5% de l'île), dominées par de grands arbres endémiques Labourdonnaisia spp., Mimusops spp. et Sideroxylon spp. (Sapotacées).
Maurice-Piton-Rivi-re-Noire-29-septembre

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Sortie sur le terrain dans le Parc National des Gorges de la Rivière Noire (Black River Gorges National Park) avec Vincent FLORENS (Lecturer, University of Mauritius), Claudia BAIDER (curator, Mauritius Herbarium) et Pierre-Michel FORGET (Maître de conférence, MNHN de Paris, président élu de l'Association for Tropical Biology and Conservation et spécialiste de la frugivorie www.fsd2010.org).

Maurice-Piton-Petite-Rivi-re-Noire-29-se

PHOTO GAUCHE (cliché : JYM). Claudia et sa petite équipe de l'herbier de Maurice (Mauritius Herbarium du Mauritius Sugar Industry Research Institute, http://www.msiri.mu/index.php?langue=eng&rub=21), créé en 1960 et comprenant plus de 25 000 specimens des îles Mascareignes (La Réunion, Maurice et Rodrigues).
Maurice-Herbarium-29-septembre-2008-team

PHOTO BAS (cliché : JYM). La "Conservation Management Area" de Pétrin (6 hectares) située dans le Parc National (à gauche sur la photo) avec un programme de  restauration des vestiges de fourrés éricoides ("heathland"), de savannes à Sideroxylon et de marécages à Pandanus avec l'élimination des goyaviers Psidium cattleianum et la mise en clôture. La plantation de pin Pinus ellioti ("slash pine") jouxtant l'aire protégée et gérée (à droite sur la photo) est une source permanente de contamination par des plantules de cette essence forestière actuellement naturalisée (comme c'est également le cas pour le pin des Caraïbes Pinus caribaea en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie).
Maurice-Black-River-Gorges-28-septembre- 



12 sept. 2008. Sortie terrain Pic-Vert & vallée Tipaerui, Tahiti Nui (Société)

PHOTO HAUT  (cliché : JYM). Fruits mûrs de Ochrosia tahitensis (Apocynacées), espèce endémique de Tahiti gravement menacée de disparition, connue de quelques arbres reproducteurs isolés en forêt mésophile de basse et moyenne altitude fortement secondarisée (envahie par les arbres et arbustes Spathodea campanulata, Tecoma stans, Lantana camara). L'absence de régénération naturelle, l'observation de graines attaquées au sol par les rats, et le relief très accidenté nécessitent de procéder à une conservation ex situ de cette espèce protégée par la règlementation en vigueur en Polynésie française. L'arbre récemment découvert au Pic Vert (versant de la vallée de la Tipaerui) par le naturaliste Walter TEAMOTUAITAU puis par Ravahere TAPUTUARAI, est situé en formation sous-crêtale vers 630 m d'altitude, sur pente forte rocheuse et en sous-bois de grands arbres endémiques Xylosma suaveolens (Flacourtiacées). Nous y avons également trouvé une population d'une douzaine d'individus fertiles de la petite orchidée terrestre endémique de Polynésie orientale Liparis clypeolum, plus communément observée en forêt hygrophile.
Tahiti-Pic-Vert-7-oct.-2008-Ochrosia-tah

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Découverte d'une population dense de l'orchidée terrestre endémique des îles de la Société Moerenhoutia plantaginea d'une cinquantaine d'individus, découverte sur un replat de falaise rocheuse dans un vallon humide vers 670 m d'altitude (limite altitudinale la plus haute pour cette espèce) complètement envahi par  le miconia (Miconia calvescens, Mélastomatacées) et le tulipier du Gabon (Spathodea campanulata, Bignoniacées).
Tahiti-Pic-Vert-7-oct.-2008-Moerenhoutia

PHOTO GAUCHE (cliché : JYM). Mesure par Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) de la diversité des espèces végétales indigènes, endémiques et introduites naturalisées en strate herbacée et de leur abondance (en pourcentage de recouvrement au sol) dans 20 quadrats de 1 m² installés dans l'une des 11 parcelles permanentes de 100 m² installées entre 600 m et 1000 m sur l'île de Tahiti pour évaluer la régénération naturelle en sous-bois de forêts densément envahies par le miconia suite à l'attaque du champignon pathogène Colletotricum gloeosporioides forma specialis miconiae introduit en 2000 à Tahiti comme agent de lutte biologique contre le miconia.
Tahiti-Pic-Vert-7-oct.-2008-Marie---quad

PHOTO BAS (cliché : JYM). Coupe par Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé en phyto-écologie, "MaNature") de grands arbres de miconia afin de mesurer les dégâts foliaires causés par le champignon pathogène sur les feuilles de miconia en canopée (10 arbres abattus par stations d'étude situées entre 500 et 1200 m d'altitude, 25 feuilles analysées par arbre) et permettre ainsi de corréler l'impact de l'agent de lutte biologique avec la régénération naturelle de la végétation au sol.
Tahiti-Pic-Vert-7-oct.-2008-Rava-coupant 

 


12-19 octobre 2008. Mission atoll de Raro'ia (Tuamotu)

Une mission d'une semaine a été menée sur l'atoll de Raro'ia (archipel des Tuamotu, commune de Makemo) avec Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) afin d'effectuer un inventaire de la flore vasculaire terrestre (plantes à fleurs et fougères indigènes et introduites) et de l'avifaune terrestre et marine. La dernière étude remontait à 1952 avec une expédition scientifique composée de 7 biologistes, ethnologues et géologues américains ayant séjourné 8 semaines sur l'atoll. Raro'ia, située à environ 770 km de Tahiti, 70 km de l'atoll de Makemo et 9,5 km de l'atoll de Takume le plus proche, est devenue célèbre en raison de l'échouage en 1947 du radeau "Kon-Tiki" de l'ethnologue norvégien Thor HEYERDAHL parti du Pérou pour tenter de prouver l'origine amérindienne des Polynésiens (www.raroia.pf).


PHOTO HAUT GAUCHE (cliché: JYM). Vue d'avion des "motu" (îlots sableux et calcaires) recouvert de végétation naturelle ou de cocoteraies plantées et des "hoa" (petits chenaux entre le lagon et l'océan) de l'atoll de Raro'ia, ainsi que des pinacles coralliens côté lagon. Il existe environ 280 motus sur cet atoll d'environ 40 km de longueur sur 13 km de large, d'une surface terrestre de seulement 20 km² pour 400 km² de lagon.
Tuamotu-Raroia-12-oct.-2008-vue-hoa-pina
PHOTO HAUT DROITE (cliché: JYM). Découverte d'une petite population (2 individus observés) du Chevalier des Tuamotu Prosobonia cancellata, oiseau endémique menacé de disparition (classé en catégorie EN de l'UICN), vraisemblablement en raison de prédateurs introduits (rats, chats, chiens...). Il s'agit de la population la plus au nord des Tuamotu connue.
Tuamotu-Raroia-15-17-oct.-2008-Prosoboni
PHOTO MILIEU GAUCHE (cliché: JYM). Poussin de la sterne blanche Gygis alba sur une branche où l'oeuf est directement pondu. Lors de cette mission, les fous à pied rouge Sula sula et les noddis bruns et noirs (Anous stolidus et A. minutus) étaient également en période de nidification, et les courlis d'Alaska Numenius tahitiensis et les pluviers fauve Pluvialis fulva en "hivernage" dans les Tuamotu.
Tuamotu-Raroia-15-17-oct.-2008-poussin-GPHOTO MILIEU DROITE (cliché: JYM). Speed-boat piloté par le jeune Michel avec Raymond WOHLER à droite, propriétaire d'une ferme perlière sur le motu Kopuaone, et son employé Yannick à gauche. Grâce à l'aide et la générosité de Raymond, nous avons pu accéder à certains motus isolés de l'atoll.

Tuamotu-Raroia--oct.-2008-Raymond-speed-



PHOTO BAS GAUCHE  (cliché: JYM). Marie en sous-bois de forêt haute et dense à Pisonia grandis (Nyctaginaceae), une formation végétale naturelle devenue rare sur les motus, et où nichent les noddis noirs.
Tuamotu-Raroia-15-17-oct.-2008-Marie---P
PHOTO BAS DROITE (cliché: JYM). Gousses du petit arbre Sesbania coccinea subsp. atollensis var. atollensis (Fabacées), un taxon endémique des Tuamotu, protégé par la règlementation en Polynésie française, et devenu extrêmement rare sur les motus, principalement en raison de l'anthropisation des milieux (cocoteraies, feux...).

Tuamotu-Raroia-2008-JYM-Sesbania-coccine


 

 

 

 

 

 

 

11-27 novembre 2008. Seconde mission Wallis, Futuna et Alofi

Il s'agit de la seconde mission pluridisciplinaire d'inventaire des espèces végétales et animales introduites envahissantes et potentiellement envahissantes dans l'archipel de Wallis et Futuna, la première ayant été réalisée en novembre 2007 sur l'île de 'Uvea (Wallis). Ce programme de recherche, financé et mené en collaboration avec le Service de l'Environnement de Wallis & Futuna (Paino VANAI*, Atoloto MALAU*), est dirigé par Hervé JOURDAN*, entomologiste de l'IRD-Nouméa. La deuxième mission sur les îles de Futuna et Alofi a réunit la malacologue Ira RICHLING** (Zoological Institute, Universität zu Kiehl, Allemagne), le zoologue Jörn THEUERKAUF (Muzeum i Instytut Zoologii, Polskiej Akademii Nauk, Pologne), le botaniste Jérôme MUNZINGER* (Laboratoire de Botanique et d'Ecologie Appliquées, IRD-Nouméa) et les entomologistes Fabien CONDAMINE (doctorant, INRA/Université de Montpellier) et Emilie BABY (IRD-Nouméa).

 

PHOTO HAUT GAUCHE : (cliché : JYM). Vue sur l'île inhabitée de Alofi (17 km²), située à moins de 2 km au sud de Futuna (47 km²), est une succession de trois plateaux calcaires culminant au sommet volcanique du mont Kolofau vers 420 m d'altitude. On y trouve des crabes des cocotiers Birgus latro, roussettes Pteropus tonganus, carpophages du Pacifique Ducula pacifica en abondance, traditionnellement chassés par les habitants de Futuna, mais également des espèces patrimoniales comme l'escargot arboricole endémique Partula subgonochila, le boa du Pacifique Enygrus (Candoia) bibroni, une cigale endémique et la gallicolombe Gallicolumba stairi, petit pigeon terrestre que nous n'avons malheureusement pas retrouvé lors de cette mission.

Futuna-12-nov-2008-vue-Alofi.jpg

 


PHOTO HAUT DROITE : (cliché : JYM). Déforestation de la forêt primaire sous le mont Kolofau, riche en orchidées terrestres et épiphytes (Calanthe spp., Dendrobium spp., Bulbophyllum spp.) et où l'on trouve l'unique population connue dans l'archipel de Wallis & Futuna d'un Meryta sp. (Araliaceae), pour les plantations de taro, tabac, mûrier à papier Broussonetia papyfera (pour confectionner le "tapa") et de "kava" Piper methysticum (Piperaceae) dont les racines sont consommées lors des cérémonies coutumières à Futuna et également exportées sur Wallis.

 Alofi-Kolofau-21-22-nov-2008-d-foresttio

 

 

 

 

 

 

 

PHOTO MILIEU GAUCHE : (cliché : JYM). L'arbuste indigène Bikkia tetrandra (Rubiaceae) en fleurs sur la falaise maritime calcaire de la pointe Vele à Futuna, partiellement détruite pour l'élargissement de l'aérodrome en 2008. L'unique population connue de la petite herbacée Ophiorriza rupestris (Rubiaceae) se trouve égalerment au pied de cette falaise.

Futuna-Mamati-14-nov-2008-Bikkia.jpg

Futuna-Fiua-24-nov-2008-Fioso---kava.jpg

PHOTO MILIEU DROITE : (cliché : JYM). Cérémonie traditionnelle et communautaire du kava dans le "fale fono" du village de Nuku, avec Alefosio, agent du Service de l'Environnement de Futuna.

 

 

 

 

 PHOTO BAS GAUCHE : (cliché : JYM). Colline surplombant la vallée boisée du village principal de Leava, recouverte d'une lande à fougère Dicranopteris linearis, appelée "toafa", résultat de la déforestation et des feux d'origine anthropique. Des plantations de pins des Caraïbes Pinus caribaea y ont été massivement plantées, comme en Polynésie française et ailleurs dans le Pacifique, au détriment d'arbustes et petits arbres indigènes pionniers communs comme Commersonia bartramia, Decaspermum fruticosum, Glochidion ramiflorum, Mussaenda raiateensis, qui initient la succession secondaire naturelle conduisant progressivement vers la forêt dense et haute à Diospyros-Elaeocarpus-Myristica-Planchonella-Syzygium.

Futuna-Puke-13-nov-2008-toafa---vall-e.j

PHOTO BAS DROITE : (cliché : JYM). Orchidée terrestre Acanthephippium splendidum, endémique de Mélanésie,  en sous-bois humide et ombragé de la forêt primaire sous le mont Puke (culminant à 524 m), plus haut sommet de l'archipel. Nous y avons découvert, avec Jérôme MUNZINGER, d'autres espèces d'orchidées ainsi que des arbres de la famille des Sapindaceae, Lauraceae et Violaceae et des fougères  Hymenophyllaceae, Ophioglossaceae, Psilotaceae non cités par le dernier inventaire floristique (MORAT et al. 1986).

Futuna-Puke---marais-18-nov-2008-Phaius-

 

11 décembre 2008. Sortie terrain vallée d'Opunohu, Mo'ore'a (Société)

Dernière sortie sur le terrain de l'année 2008 menée dans le fond de la vallée d'Opunohu (Mo'ore'a) au dessus du "Belvédère" et en contrebas des falaises du mont Tohi'e'a (plus haut sommet de l'île culminant à 1207 m), dans le cadre du programme de recherche "Moorea Biocode", avec Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) et Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé, "MaNature") pour la collecte de specimens de l'ensemble des plantes vasculaires (plantes à fleurs et fougères introduites, indigènes et endémiques) de l'île de Moorea.


PHOTO HAUT (cliché : Marie FOURDRIGNIEZ). Rava & JYM échantillonnant un specimen de l'arbre endémique Macaranga cf. taitensis (Euphorbiacées), encore non signalé pour Moorea : collecte d'une part d'herbier de référence, prélèvement de feuilles en gel de silicate sur trois individus de la population, localisation au GPS, photographies de la plante dans son habitat, des fleurs et/ou des fruits, ou des frondes fertiles. Cet arbre a été trouvé en forêt de transition mésophile et hygrophile vers 400 m d'altitude, localisée entre deux falaises rocheuses, avec également une petite population de l'arbre Streblus anthropophagorum (Moracées), espèce indigène uniquement connue en haute altitude à Tahiti (au delà de 1000 m).
Moorea-Opunohu-18-dec.-2008-Rava---JYM.j

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Fleurs de l'orchidée terrestre indigène Calanthe triplicata, espèce trouvée de la Chine jusqu'en Polynésie orientale (Australes, Marquises, Société) en passant par l'Australie, le Japon, les îles Fidji, Wallis & Futuna. La quasi-totalité des fleurs de cette population découverte par Ravahere en sous-bois de forêt hygrophile vers 450 m d'altitude (avec les populations les plus importantes connues à ce jour sur l'île de Moorea des orchidées indigènes Corymborkys veratrifolia, Moerenhoutia plantaginea, Phaius terrestris).
Moorea-Opunohu-dec-2008-Calanthe-triplic






PHOTO BAS (cliché : JYM). Huperzia cf. ribourtii (Lycopodiacées), une fougère indigène apparemment nouvelle pour l'île de Moorea, découverte vers 550 m d'altitude, en épiphyte sur tronc d'Hibiscus tiliaceus (Malvaceae). Une vingtaine d'espèces de fougères indigènes ont été nouvellement répertoriées sur l'île de Moorea depuis le lancement du  programme "Moorea Biocode" en 2006.
Moorea-Opunohu-18-dec.-2008-Huperzia-cf.















 

PHOTOS BAS (cliché : JYM) : Marie FOURDRIGNIEZ (CVD, Délégation à la Recherche) devant un massif dense de Clerodendron macrostegium (Verbénacées), une plante naturalisée nouvellement répertoriée à Tahiti découverte à l'entrée de la vallée de Aivaro où elle a été introduite comme ornementale. Elle s'ajoute aux quelques 590 espèces végétales naturalisées (dont environ 60 sont considérées envahissantes) en Polynésie française, saisies dans une base de données maintenue à la Délégation à la Recherche. Tahiti-Aivaro-7-aout-2008-Marie-ClerodenTahiti-Aivaro-7-aout-2008-Clerodendron-m
 


















 

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 11:00

2020

Photo 9 (cliché : JYHM). "Team Mapura" sur la crête sommitale menant au Mont Mapura (1191 m) au dessus de la vallée de Tuauru et de la piste des Mille Sources (Tahiti Nui) le 13 septembre, pour l'installation de pluviomètres automatisés, avec de gauche à droite : Ulysse LESBROS (Association de protection de la nature "Tia'i Mou'a" de Mahina), Allison ALINE, Lionel BENOIT (post-doctorant, Université de Lausanne, Suisse & Université de la Polynésie française).

 

Photo 8 (cliché : selfie). "Team Maraetia, épisode 5" sur la bordure du plateau Maraeti'a situé entre 700 et 800 m d'altitude dans le fond de la vallée de Punaru'u (Tahiti Nui) le 22 août, dans le cadre d'un programme de restauration d'un vestige de forêt naturelle, avec de gauche à droite : Ravahere TAPUTUARAI et Noella TUTAVAE-ESTALL (Association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Kevin AITAMAI, Tehau TARUOURA, JYHM, Jean VAHINETUA.

 

Photo 7 (cliché : Walter TEAMOTUAITAU). "Team Taravao" sur la piste menant à la rivière et cascade Aoma puis au Mont Atara (presqu'île de Tahiti Iti) le 29 juin, pour une prospection et initiation botanique, avec de gauche à droite : Robert LUTA (Société d'Ornithologie de Polynésie "SOP-Manu"), Heitiare LOW (enseignante), JYHM, Brunelle NECHACHBY (enseignante, Délégation académique au Numérique éducatif) et Anya GORCHAKOVA.

 

Photo 6 (cliché : Claire Chaufaux, Université de la Polynésie française).  "Team Master 2 EIO" à l'ESPE (Ecole supérieure du professorat et de l'éducation) de Punaauia (Tahiti) le 16 juin, après la soutenance orale des étudiant(e)s  du Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" (EIO) avec les membres du jury : JYHM (écologue terrestre), Vaihiti TEANINUIRAITEMOANA (généticienne, IFREMER), Jean-Pierre BARRIOT (géophysicien, UPF), Phila RAHARIVELOMANANA (chimiste, UPF, responsable du M2 EIO), Jean MORSCHEL et Damien SERRE (géographes, UPF), Alain LO-YAT (écologue marin, IFREMER) manquant sur la photo.

 

Photo 5 (cliché : Kevin HENRY, ILM).  "Team Littoral Paea" sur le site du bâtiment "CIGUAPROD" de culture des micro-algues marines de l'Institut Louis Malardé (ILM) à Paea (Tahiti) le 12 juin, pour un projet de restauration de la zone littorale et de l'embouchure de rivière, avec de gauche à droite : Mireille CHINAIN (ILM, Directrice du Laboratoire des Biotoxines marines), JYHM, André UNG (ILM) et Elena GORCHAKOVA (Comité français de l'UICN).

 

Photo 4 (cliché : JYHM).  "Team Te Fa'aiti" à l'entrée du "Parc naturel de Te Faaiti" (vallée de Papeno'o) le 15 mai ("post-Covid-19" !), pour une visite guidée du seul espace naturel terrestre légalement protégé sur l'île de Tahiti et créé en 1989, avec de gauche à droite : Laëtitia BISARAH (chargée de mission à la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement "Te Ora Naho"), Anya GORCHAKOVA, Anne CAILLAUD (coordinatrice du "Groupe Outre-Mer", Comité français de l'Union internationale pour la Conservation de la Nature ou UICN) et Elena GORCHAKOVA (chargée de mission "BEST 2.0 Pacifique", Comité français de l'UICN).

 

Photo 3 (cliché : JYHM).  "Team Biosecurity New Zealand" à l'entrée du sentier menant du Belvédère (Pirae) au mont Aora'i sur l'île de Tahiti le 10 mars ("pré-Covid-19" !), pour une étude sur l'impact des micro-organismes pathogènes sur la flore indigène et endémique, avec Alby MARSH (Plant and Food Research, Palmerston North,  New Zealand)  et Julia SOEWARTO (SCION New Zealand Forest Research Institute Limited, Rotorua, New Zealand) pour le programme "Pacific Indigenous Biosecurity Network" financé par le Fonds Pacifique en 2019.

 

Photo 2 (cliché : Parc Régional Naturel de Martinique).  "Team Martinique" lors de la sortie sur le terrain à la Réserve Naturelle de la presqu'île de la Caravelle le 12 février, dans le cadre de l'atelier de travail sur les "Espèces Exotiques Envahissantes dans les Antilles françaises" organisé par le Comité français de l'UICN, la DEAL Martinique, la DEAL Guadeloupe, le Parc Régional Naturel de la Martinique et le soutien de l'OFB.

 

Photo 1 (cliché : selfie).  "Team Tetiaroa V" en bateau sur le retour du motu Reiono sur l'atoll de Tetiaroa (archipel de la Société) le 25 janvier, pour une étude sur la caractérisation et dynamique des forêts d'atoll avant et après dératisation, avec de gauche à droite : Paul DEFILLION (étudiant en Master 2 EIO de l'Université de la Polynésie française en stage à la Tetiaroa Society), Lusiano KOLOKILAGI ("ranger" de la Tetiaroa Society) et JYHM (responsable scientifique du stage).

 

2019

Photo 18 (cliché : selfie).  "Team REC Vainavenave" devant la cascade du plateau marécageux de Anaori'i dans la haute vallée de Vainavenave (effluent de la vallée de Papeno'o à Tahiti) vers 450 m d'altitude, le 11 décembre, avec de gauche à droite : Ruth LENG-TANG (secrétaire-comptable à la Délégation à la Recherche -REC- depuis mai 2002), Dorothée Vaimiti DUBOUSQUET (chargée de l'innovation scientifique et technologique à REC depuis septembre 2018) et Jean-Yves Hiro MEYER (délégué à la recherche depuis septembre 2014, chargé de recherche à REC depuis février 2002).

 

Photo 17 (cliché : JYHM).  "Team Milieux aquatiques" en bordure du lac Vaihiria au centre de l'île de Tahiti Nui vers 470 m d'altitude, le 02 décembre, pour le tournage d'un reportage sur les anguilles en Polynésie française pour l'émission "Ushuaïa TV", avec de gauche à droite : Anthony BINST (reporter-cameraman), Herehia HELME (experte environnement, Société "Marama Nui"/Electricité de Tahiti-ENGIE), Anne-Cécile MONNIER (consultante en hydrobiologie, réalisatrice-animatrice), Virgile MAZEL (consultant privé, "Ichtyo-Pacific"), Heimana FLOHR (ingénieur son, "Audio-Flohr Production").

 

Photo 16 (cliché : JYHM).  "Team Master 2 EIO, saison 7" (étudiants inscrits à l'Unité d'Enseignement "Biologie de la conservation et invasions biologiques dans les îles" du Master 2 "Biodiversité, Ecologie, Evolution", parcours "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de la Polynésie française) dans le laboratoire d'élevage de micro-guêpes parasitoïdes Fopius arisanus pour lutter contre les mouches des fruits (Bactrocera spp.) au "Centre de Recherche Innovation Valorisation AGROPOL" de la Direction de l'Agriculture à Papara (Tahiti), le 27 novembre, avec de gauche à droite : Camille LORANG, Jérémy JESSIN, Paul DEFILLION, Yohann LAMAURY, Elodie TELLIER et Julie GRANDGIRARD, entomologiste agricole à la DAG et intervenante dans le Master 2 depuis sa création en 2013.

 

Photo 15 (cliché : Raimana HO, UPF).  "Team UMR EIO" à l'Université de la Polynésie française sur le campus d'Outumaoro à Puna'auia (Tahiti) le 24 novembre, pour le traditionnel repas de Noël avec le personnel technique, les doctorant(e)s, post-doctorant(e)s, chercheurs et enseignant-chercheurs des laboratoires de l'UPF, l'IRD, l'IFREMER et l'ILM (Institut Louis Malardé) membres de l'Unité Mixte de Recherche UMR 241 "Ecosystèmes Insulaires Océaniens".

 

Photo 14 (cliché : selfie).  "Team Morane" sur le navire néo-zélandais "Braveheart" à Rikitea (Mangareva, archipel des Gambier) le 12 novembre, au retour d'une expédition scientifique pluridisciplinaire sur l'atoll inhabité de Morane (Tuamotu), avec de gauche à droite, en arrière plan : Serge PLANES (IRCP & CRIOBE, EPHE-CNRS-Université de Perpignan Via Domiti), Ese, Neil (membres d'équipage), Kim EUSTACHE (CRIOBE & Université d'Amsterdam), Gilles SIU (CRIOBE), Matt JOLY (capitaine), Rachel (membre d'équipage) et leur fils Finn, et au premier plan : Porky (membre d'équipage), Eric VIDAL, Mayalen ZUBIA (Université de la Polynésie française), Emilie BOISSIN (CRIOBE), Lorenzo BRAMANTI (CNRS, Banyuls sur Mer) & JYHM. Absent sur la photo : Jeff WILLIAMS (Smithsonian Institution, Washington).

 

Photo 13 (cliché : selfie).  "Team Herbier de Tahiti" dans la bâtiment de l'herbier du Musée de Tahiti et de Îles à Punaauia pour la remise en ligne de la base de données botaniques "Nadeaud" (http://nadeaud.ilm.pf/) le 18 novembre avec de gauche à droite : Mahinatea GATIEN (CVD au Musée, assistante conservatrice de l'herbier), Hervé CHEVILLOTTE (gestionnaire de la base de données), Tamara MARIC (chargée des collections au Musée et conservatrice de l'herbier) et JYHM.

 

Photo 12 (cliché : Te Mana O Te Moana).  "Team Fête de la Science" lors du cycle de conférence à l'Université de la Polynésie française sur le thème "Observatoires et sentinelles des changements" le 04 octobre, avec les intervenants (Hiroiti RAAPOTO, postdoctorant à l'UPF-UMR EIO, Raihei WHITE, doctorante à l'UPF-UMR EIO, Laetitia HEDOUIN du CRIOBE, CNRS, Mathilde MASLIN, doctorante à l'UPF-UMR EIO, JYHM, Sylvain LENOIR de l'association "Te Mana O te Moana" et Laëtitia BISARAH de la FAPE) et l'équipe organisatrice de "Te Mana O Te Moana "(Hélène DURAN, Anne-Marie TRINH et Vie STABILE).

 

Photo 11 (cliché : JYHM).  "Team Licence 3 SV option Biodiversité-Ecologie de l'Université de la Polynésie française, saison 6" dans le Parc naturel de Te Fa'aiti (vallée de Papeno'o) sur l'île de Tahiti le 03 octobre pour leurs Travaux Pratiques en écologie terrestre (et dulçaquicole !), avec leur encadrant Mayalen ZUBIA (Maître de conférence HDR, UPF/UMR EIO).

 

Photo 10 (cliché : un touriste).  "Team UC Berkeley Class 2019" composé d'une vingtaine d'étudiant(e)s "undergraduate" du premier cycle universitaire ("Field course: Biology and Geomorphology of Tropical Islands") au col des Trois Pinus sur l'île de Mo'orea vers 300 m d'altitude, le 25 septembre, avec comme encadrants le professeur Brent MISHLER, directeur du Jepson Herbarium de l'University of California, Berkeley, ainsi que les trois "instructeurs" Ilina STEIN, Mo TATLHEGO et Philip GEORGAKAKOS, et JYHM.

 

Photo 9 (cliché : selfie).  "Team Plants & Birds Samoa" en 4x4 dans la haute vallée de Vaisinago vers 300 m d'altitude, située au nord de l'île d'Upolu (Samoa), menacée par la construction d'un barrage hydro-électrique, le 13 septembre, avec de gauche à droite : Fialelei ENOKA (Division of Environment and Conservation, Ministry of Natural Resources and Environment, Apia, Samoa), l'écologue Briar TAYLOR-SMITH (consultante privée, Tonkin+Taylor, Hamilton, New Zealand), l'ornithologue Rebecca STIRNEMANN (Royal Forest and Bird Protection Society of New Zealand) et JYHM.

 

Photo 8 (cliché : JYHM).  "Team Spathodea" sur la crête sommitale du Mont Marau sur l'île de Tahiti vers 1400 m d'altitude, le 06 septembre, pour une étude sur les impacts écologiques et socio-culturels du tulipier du Gabon Spathodea campanulata (Bignoniaceae), avec de gauche à droite : les géographes et sociologues Françoise COGNARD, Frédéric FAUCON, le biogéographe Sébastien LARRUE et le géomaticien Julien CHADEYRON (Université Clermont Auvergne).

 

Photo 7 (cliché : selfie).  "Team Tetiaroa IV" en bateau sur le retour du  motu Reiono sur l'atoll de Tetiaroa (archipel de la Société) le 24 août, pour le suivi de la dynamique forestière (notamment le recrutement en plantules) une année après la dératisation, avec de gauche à droite : Lusiano KOLOKILAGI et Tapuarii AA ("rangers" de la Tetiaroa Society) et JYHM.

 

Photo 6 (cliché : Hermann THOMAS, Parc National de La Réunion).  "Team La Réunion" devant la grotte à chauve-souris endémique protégée (Mormopterus francoismoutoui) située dans la Ravine de Trois Bassins sur la côte ouest de l'île le 13 juillet, avec de gauche à droite : JYHM, Marta LOPEZ-DARIAS (Instituto de Productos Naturales y Agrobiologica, Ténérife, Canaries), Carole MARTINEZ (IUCN, Gland, Suisse), Samuel COUTEYEN (Association Réunionnaise d'Ecologie) et Christophe LAVERGNE (Conservatoire Botanique National de Mascarin, La Réunion).

 

Photo 5 (cliché : Nicolas PETIT, IRD, Nouméa).  "Team Biodiversity in Oceania" dans l'amphithéâtre de la Commission du Pacifique (Secretariat for the Pacific Community) lors de l'atelier régional sur la biodiversité en Océanie organisé par l'IRD et le SPC à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) les 24 et 25 juin.

 

Photo 4 (cliché : Nicola COOKE, Bristol Zoo, UK).  "Team Mont Marau" en sous-bois de forêt ombrophile de montagne ("forêt de nuages") vers 1100 m d'altitude pour un suivi de l'état des populations de plantes endémiques (dont l'arbuste Scaevola tahitensis, Goodeniacées) et de l'escargot arboricole endémique Partula otahietana (Partulidés) menacés de disparition, le 03 mai, avec de gauche à droite : JYHM, Eric LENOBLE (consultant privé), Trevor COOTE (malacologue, consultant privé) et Ravahere TAPUTUARAI (botaniste consultant privé).

 

Photo 3 (cliché : JYHM).  "Team Mangroves et submangroves" en bordure de la lagune de Temae sur l'île de Mo'orea le 26 avril, avec de gauche à droite : Anne CAILLAUD (coordinatrice du "Groupe Outre-Mer", Comité français de l'UICN), Elena GORCHAKOVA (chargée de mission "BEST 2.0 Pacifique", UICN-France), Florent TAUREAU (post-doctorant, Université de Nantes) et Laëtitia BISARAH (chargée de mission Fédération des Associations de Protection de l'Environnement, "Te Ora Naho").

 

Photo 2 (cliché : JYHM).  "Team Licence 3 SV option Biodiversité-Ecologie de l'Université de la Polynésie française, saison 5" dans le domaine d'Opunohu sur l'île de Mo'orea le 27 mars pour l'installation de parcelles d'étude et de suivi de la forêt hygrophile vers 300 m d'altitude, avec leur encadrant Mayalen ZUBIA (Maître de conférence, UPF/UMR EIO).

 

Photo 1 (cliché : selfie). "Team Tetiaroa III" en partance en bateau pour le motu Tiaraunu sur l'atoll de Tetiaroa (archipel de la Société) le 20 février, pour une étude sur la caractérisation des habitats favorables au moustique-tigre Aedes polynesiensis, avec de gauche à droite : JYHM, Marc CIANTAR (agent technique de l'Institut Louis Malardé basé à la "Tetiaroa Society"), Virginie LASKOWSKI (étudiante en Master 2 EIO à l'Université de la Polynésie française en stage à l'ILM) et l'entomologiste Hervé BOSSIN (ILM).

 

2018

Photo 12 (cliché : selfie). "Team Rotui" sur le sentier menant au mont Rotui (899 m), second plus haut sommet de l'île de Mo'orea, le 27 décembre, avec de gauche à droite : Laëtitia BISARAH (chargée de mission à la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement "Te Ora Naho" depuis janvier 2018), Elena GORCHAKOVA (chargée de mission "BEST 2.0 Pacifique", Comité français de l'Union internationale pour la Conservation de la Nature ou UICN) et JYM pour une mission exploratoire... sur les mangroves !

 

Photo 11 (cliché : selfie). "Team REC Faaone" à la rivière Vaihi au lieu-dit des "Deux Cascades" (ou "Twin Falls") sur la côte sud-est de l'île de Tahiti, le 14 décembre, avec de gauche à droite : Jean-Yves Hiro MEYER (délégué à la recherche depuis septembre 2014, chargé de recherche à la Délégation à la Recherche -REC- depuis février 2002), Dorothée Vaimiti DUBOUSQUET (chargée de l'innovation scientifique et technologique à REC depuis septembre 2018), Ruth LENG-TANG (secrétaire-comptable à REC depuis mai 2002) et Ravahere TAPUTUARAI (Association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu" et ancien Contrat Volontaire au Développement (CVD) à REC entre 2004 et 2006).

 

Photo 10 (cliché : Stéphanie HUDIN, Fédération des Conservatoires d'espaces naturels). "Team SFE2 Rennes" à la "Conférence internationale sur les Sciences Ecologiques" organisées par la Société française d'Ecologie et d'Evolution (SFE²) au Couvent des Jacobins à Rennes du 22 au 25 octobre, avec de gauche à droite : Hervé JOURDAN (UMR IMBE & IRD, Nouméa, Nouvelle-Calédonie), David RICHARDSON (University of Stellenbosch, Afrique du Sud), JYM, Dominique STRASBERG (Université de La Réunion) et Jean-Louis MARTIN (Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, CNRS, Montpellier).

 

Photo 9 (cliché : JYM). "Team Master 2 EIO, saison 6" (étudiants inscrits à l'Unité d'Enseignement "Biologie de la conservation et invasions biologiques dans les îles" du Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de la Polynésie française) dans la basse vallée de Papehue à Paea (Tahiti), le 18 octobre, avec de gauche à droite : Hervé JOURDAN (IRD-Nouméa et UMR IMBE, intervenant dans le Master 2), Maxime AMAZOUZE, Manon SANGUINET, Margot BOVAL, Isabelle CELESTE, Séphora BADMER, Virginie LASKOWSKI, Manon BRIENDO, Kevin BISCAYE, Thybaud AUDROUIN et Thomas GESTHEMME (Société d'Ornithologie de Polynésie "Manu", intervenant) pour une visite guidée sur le programme de conservation du monarque de Tahiti (Pomarea nigra), passereau endémique de l'île et gravement menacé de disparition, et de restauration de son habitat naturel.

 

Photo 8 (cliché : Lusiano KOLOKILAGI, Tetiaroa Society).  "Team Tetiaroa II" pour un relâcher de moustiques mâles Aedes polynesiensis rendus stérilisants par l'infection de la bactérie Wolbachia sur le motu Onetahi dans l'atoll de Tetiaroa (Société), le 10 août, avec de gauche à droite : Lorenzo HOGA (agent technique à l'Institut Louis Malardé), JYM, Hervé BOSSIN (entomologiste de l'ILM en charge du programme), Hannah KRIESELL (ornithologue, Centre scientifique de Monaco) et Hutia BARFF (technicien à l'ILM).

 

Photo 7 (cliché : Milen MARINOV, Auckland, New Zealand).  "Team Papeno'o" dans la vallée de Papeno'o sur l'île de Tahiti pour un projet de revégétalisation au barrage hydroélectrique de Tahinu le 01 août, avec de gauche à droite : JYM, Louise MAZOYER (2ème année d'ingénieur agronome à "Bordeaux Sciences Agro", spécialité foresterie, en stage à la Délégation à la Recherche de la Polynésie française), Herehia HELME (chargée de l'environnement à Marama Nui/Electricité de Tahiti-ENGIE) et Marie FOURDRIGNIEZ (consultante privée en écologie).

 

Photo 6 (cliché : selfie).  "Team Invasives à Mo'orea" dans le domaine d'Opunohu sur l'île de Mo'orea le 29 mai, avec de gauche à droite : Hélène DE MERINGO (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale, Aix-Marseille Université), Pauline PALMAS (post-doctorante dans l'UMR IMBE, IRD, Nouméa et UMR EIO, Université de la Polynésie française) et Louise MAZOYER (2ème année d'ingénieur agronome à "Bordeaux Sciences Agro", spécialité foresterie, en stage à la Délégation à la Recherche de la Polynésie française).

 

Photo 5 (cliché : Natalie R. GRAHAM, UC Berkeley).  "Team Island Biologists in Honolulu" au East-West Center de l'Université de Hawaii à Manoa lors de la "7th International Conference on Environmental Future: Humans and Island Environments" du 16 au 20 avril, avec de gauche à droite : Jairo PATINO (post-doctorant, University of California, Berkeley), Rosalina GABRIEL et Paolo BORGES (University of the Azores), Rosemary GILLESPIE (UC Berkeley) et JYM.

 

Photo 4 (cliché : Sarah BENAYAD, Université de la Polynésie française).  "Team Licence 3 SVT Biodiversité-Ecologie de l'Université de la Polynésie française, saison 4" dans le domaine d'Opunohu sur l'île de Mo'orea le 28 mars pour l'installation de parcelles permanentes d'étude des forêts hygrophiles de basse et moyenne altitude, avec leur encadrant Mayalen ZUBIA et Taivini TEAI (Maîtres de conférence, UPF).

 

Photo 3 (cliché : JYM). "Team Motu Ahi" sur le bateau de la police municipale de la commune de Moorea-Maiao pour un inventaire botanique sur le motu Ahi, îlot corallien privé et occasionnellement habité inclus dans une Aire Marine Protégée du Plan de Gestion de l'Espace Maritime (PGEM) de Mo'orea, le 07 mars, avec de gauche à droite : Men TURI (agent de police municipale), Onyx LE BIHAN (directrice de l'aménagement et du développement durable de la commune), René GALZIN (CRIOBE, antenne EPHE-CNRS-Université de Perpignan), Georges VAHIRUA et Heimata DHIEUX (agents de police municipale).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 2 (cliché : JYM). "Team Bora Bora" au fond de la vallée de Faanui, sous un grand figuier-banyan Ficus prolixa var. prolixa, lors d'une mission d'inventaire floristique et faunistique des zones incendiées en 2013, dont les Monts Hue et Pahia, effectéue entre le 20 et 22 février, avec de gauche à droite : Tiare Anei TERUAOUTU (habitante de la vallée), Tamatea PURANGA et Tehani MAUEAU de l'association de protection de l'environnement et de développement économique, social et culturel  "Ia Vai Ma Noa Bora Bora".

 

Photo 1 (cliché : JYM). "Team Fenua 'Aihere" lors du tournage d'un reportage télévisé pour le magazine "Passion Outre-mer" de France Ô (intitulé "Fenua Aihere : le coeur de Tahiti") à la grotte de Vaipoiri et dans la vallée de Vai'avaro (Te'ahupo'o) sur la presqu'île de Tahiti Iti le 08 février, avec de gauche à droite : Paul DEGENEVE (journaliste-cameraman), Thomas DELORME (journaliste-reporter), Cindy OCTENASEK (association "Vai Ara O Teahupoo"), Paul NIVA (consultant privé en archéologie) et Teretia ROCHETTE-LABASTE (association "Vai Ara O Teahupoo").

 

2017

Photo 1 (cliché : Méryl JORDAN). "Team Impacts du Chat Haret" lors de la soutenance de la thèse de doctorat de Pauline PALMAS à l'Université de Nouvelle-Calédonie le 14 décembre, avec de gauche à droite : Yves LETOURNEUR (Université de Nouvelle-Calédonie, examinateur et président du jury), Pauline PALMAS ("l'impétrante"), Lisa "Cali" CRAMPTON (University of Hawaii at Manoa/"Kauai Forest Birds Recovery Project", rapporteur), Eric VIDAL (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale & IRD, Nouméa, co-directeur de thèse), JYM et Matthieu LECORRE (Université de la Réunion, rapporteur) et en visio-conférence, Elsa BONNAUD (Université Paris-Sud XI, co-directrice de thèse).

https://unc.nc/evenements/ecologie-impacts-dun-predateur-introduit-sein-dun-hot-spot-mondial-de-biodiversite-chat-haret-felis-catus-larchipel-neocaledonien/

 

Photo 2 (cliché : JYM). "Team Master 2 EIO, saison 5" (étudiants inscrits à l'Unité d'Enseignement "Biologie de la conservation et invasions biologiques dans les îles" du Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de la Polynésie française), avec de gauche à droite : Anne-Marie TRINH, Victor ISEMBART, Mehani HART, JYM, Enzo MONTLAHUC, Hervé JOURDAN (UMR IMBE "Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale" et IRD-Nouméa, intervenant dans le Master 2), Julie BUTTIN et Clément NOGUERA.

 

Photo 3 (cliché : Mélanie LIBEAU). "Team poissons d'eau douce" sous une pluie battante au relais des chasseurs de l'association "Vaituoru Nui" dans le fond de la vallée de Papeno'o (Tahiti), avec de gauche à droite : Eric FEUNTEUN et Philippe KEITH (Muséum national d'Histoire naturelle, Paris), JYM, Pascal TIBERGHIEN, Flora ARTZNER ("Pacific Biodiversity Blue Belt Project", SPREP, Apia) et Gérard MARQUET (attaché honoraire au MNHN).

 

Photo 4 (cliché : JYM). "Team Miconia à Nuku Hiva" sur la vieille piste cavalière de To'ovii en amont du "Grand Canyon" (vallée Tapueahu) sur la "Terre Déserte" du nord-ouest de l'île, avec de gauche à droite : Robin POUTEAU (Institut Agronomique néo-Calédonien), Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé et association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), JYM et Mélanie LIBEAU (stagiaire de 3ème année d'ingénieur agronome AgrosParisTech, Montpellier).

 

Photo 5 (cliché : Jean KAPE). "Team BEST 2.0" : experts de la biodiversité marine et terrestre en Nouvelle-Calédonie et Polynésie française du Regional Advisory Committee (RAC) en pause déjeuner après l'évaluation des projets de conservation dans les territoires ultramarins du Pacifique soumis pour le financement européen BEST 2.0, avec de gauche à droite : Serge PLANES (CNRS/Université de Perpignan, directeur du CRIOBE, Moorea), Anne CAILLAUD (coordinatrice BEST Pacifique et Océan Indien et coordinatrice du Groupe Outre-Mer du Comité français de l'UICN, Paris), Eric VIDAL (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale & IRD, Nouméa), JYM, Elena GORCHAKOVA (chargée de mission BEST Pacifique, Tahiti) et Richard FARMAN (directeur de l'Aquarium des Lagons, Nouméa).

 

Photo 6 (cliché : Oliver PRINCE)."Team Island Invasives, Dundee" au sommet du mont Ben Vrackie  (841 m) en Ecosse lors de la conférence "Island Invasives 2017" avec notamment  Stéphanie HUDIN (Fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels, Orléans, FRANCE), Colin CLUBBE (Kew Royal Botanic Gardens, UK), Diane VICE (Department of Agriculture, Division of Aquatic & Wildlife Resources, GUAM),  Vikash TATAYAH (Conservation Director, Mauritius Wildlife Foundation) et Martin THIBAULT (doctorant à l'IAC, Nouvelle-Calédonie, et Massey University, Palmerston North, NEW ZEALAND).

 

Photo 7 (cliché : Paul NIVA). "Team plateau Maraetia, épisode 4" dans la vallée de Punaru'u (Tahiti), avec de gauche à droite debout : Jean VAHINETUA, Heifara TUTAVAE, JYM, Désiré SULPICE, Mathias BROTHERS, Henri JAY, Teva MAIRAU, Titaua JAY ; accroupis : Ravahere TAPUTUARAI, Noella TUTAVAE-ESTALL et Mélanie LIBEAU (stagiaire de 3ème année d'ingénieur agronome, AgrosParisTech, Montpellier).

 

Photo 8 (cliché : JYM). "Team plateau Tupa" dans la vallée de Papeno'o (Tahiti), avec de gauche à droite : Christophe BROCHERIEUX (Direction de l'Environnement de Polynésie française), Cyprien PETERANO (Corps des Volontaires au Développement, DIREN), Matai DEPIERRE (DIREN), Mélanie LIBEAU (stagiaire de 3ème année d'ingénieur agronome, AgrosParisTech, Montpellier), Fred JACQ (consultant privé et "Fédération des Associations de Protection de l'Environnement") et Isidore IRITI (association "Te Ana o Pae").

 

Photo 9 (cliché : Matai DEPIERRE, DIREN). "Team Licence 3 SVT & EO de l'Université de la Polynésie française" dans le parc naturel de Te Faa'iti (vallée de Papeno'o) sur l'île de Tahiti le 21 mars pour des Travaux Pratiques en écologie végétale, avec, à droite, JYM, leur encadrant Mayalen ZUBIA (Maître de conférence, UPF) et Christophe BROCHERIEUX (DIREN).

 

Photo 10 (cliché : ?). "Team Groupe Outre-Mer du Comité français de l'UICN" lors d'une réunion "décentralisée" le 17 février au Centre IRD de Arue, avec de gauche à droite : Elena GORCHAKOVA (chargée de mission BEST Pacifique, Tahiti), René GALZIN (EPHE, antenne CRIOBE de Moorea), Anne CAILLAUD (coordinatrice BEST Pacifique et Océan Indien et coordinatrice du Groupe Outre-Mer du Comité français de l'UICN, Paris), Cécile GASPAR (association "Te Mana o te Moana"), Philippe RAUST ("Société d'Ornithologie de Polynésie"), JYM, Cannelle TEAO-BILLARD et Juliette LANGUILLE (anciennement à l'antenne de l'Agence des Aires Marines Protégées en Polynésie française) et Fred JACQ (consultant privé et "Fédération des Associations de Protection de l'Environnement").

 

Photo 11 (cliché : ?). "Team L3 SVT Biodiversité-Ecologie de l'Université de la Polynésie française, saison 3" dans le domaine d'Opunohu sur l'île de Mo'orea le 29 septembre pour une sortie de découverte de la flore et de l'avifaune, avec notamment Emma McINTOSH (post-doctorante à l'University of Oxford, School of Geography and the Environment, UK), Lauriane RIBAS DELOFEU (doctorante, Academia Sinica, Taipei, TAIWAN) et leur encadrant Mayalen ZUBIA (Maître de conférence, UPF).

 

2016

Photo 1 (cliché : JYM). "Team Master 2 EIO, saison 4" (étudiants inscrits à l'Unité d'Enseignement sur les "Invasions biologiques dans les îles" du Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de la Polynésie française), avec  de gauche à droite debout : Christophe BROCHERIEUX (Direction de l'Environnement, intervenant dans le Master 2), Christelle HUGHES, Andréas RAVACHE, Rava TUPAI, Tuheariki CABRAL, Cassandre CERTAIN, Revahere TAPUTUARAI, Guillaume ROLLAND, Stéphane GEORGET, Amaury SOL, Lucie SCHUCK, Estelle GARROUSTE, Sébastien LONGO, Brice THIRION et Willy MISSACK ; accroupie Marie FOURDRIGNIEZ (consultante privée et "Groupement Espèces Envahissantes de Polynésie française", intervenante dans le Master 2).

 

Photo 2 (cliché : ). "Team Sciences de la Conservation" lors de la conférence et atelier de travail organisé à la Station de recherche biologique R. Gump à Mo'orea et au Centre de l'association "Te Pu Atiti'a", avec  de gauche à droite : Christophe BROCHERIEUX (Direction de l'Environnement), Herehia HELME (doctorante EPHE et EDT-ENGIE), Elena GORCHAKOVA (chargée de mission BEST Pacifique), Marie FOURDRIGNIEZ ("Groupement Espèces Envahissantes de Polynésie française"), Matai DEPIERRE (Direction de l'Environnement), Thomas GESTHEMME (Société d'Ornithologie de Polynésie "Manu"), Pascal EHREL-HATUKU (association "Motu Haka"), Mayalen ZUBIA (Université de la Polynésie française), Terava (association "Te Pu Atiti'a"), Fred JACQ (Fédération des Associations de Protection de l'Environnement), Robin POUTEAU (Institut Agronomique néo-Calédonien), Eric VIDAL (IRD, Nouméa), Serge MULLER (Muséum national d'Histoire naturelle de Paris), Jean-Claude GAERTNER (UPF), Hervé JOURDAN (IRD, Nouméa), David BEAUNE (SOP-Manu), Jean-Claude THIBAULT (MNHN, Paris), Benoît STOLL (UPF), Benoît FONTAINE (MNHN, Paris), Jérôme MARIE (Institut Louis Malardé), Romy TAVAEARII (association "Tuihana"), Béatrice BONNO (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Dominique STRASBERG (Université de La Réunion), Astrid HOFFMAN (association "Fa'afaite") et JYM.

 

Photo 3 (cliché : JYM). "Team plateau Maraetia, épisode 3" dans le fond de la vallée de Punaru'u (Tahiti), avec de gauche à droite : Tinorua JENNINGS dit "Laser", Mathias BROTHERS, Michel EBB, Len TEAROTERURA, Noella TUTAVAE-ESTALL, Désiré SULPICE,  Ravahere TAPUTUARAI et Tehotu BAREILLE dit "Rasta".

 

Photo 4 (cliché : Hanna STEWART, Tetiaroa Society)."Team Tetiaroa I" sur le motu Honuea sur l'atoll de Tetiaroa (archipel de la Société), avec de gauche à droite : JYM, Tumi BRANDO, Tahiarii Yoram PARIENTE, Aeata RICHERD & Moana LE ROHELLEC ("éco-guides" de la Tetiaroa Society).

 

2015

Photo 1 (cliché : Christophe BROCHERIEUX). "Team Master 2 EIO, saison 3" (étudiants inscrits à l'Unité d'Enseignement sur les "Invasions biologiques dans les îles" du Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de la Polynésie française), avec de gauche à droite : Marie FOURDRIGNIEZ (consultante privée et "Groupement Espèces Envahissantes de Polynésie française", intervenante dans le Master 2), Tohei THEOPHILUS, Jourdainne MARGAUX, Alexandre BENNICI, Jason VII, Imivai KRUKLY, Mahinatea GATIEN, Solène PEUGET, Alice GOERGER, JYM, Angéline SERRE, Charlotte LEROI et accroupi Oscar PRADO MERINI.

 

Photo 2 (cliché : Paulo BORGES). "Team MoveClim Canaries" à La Gomera (Canaries) lors du workshop "MoveClim", avec de gauche à droite, au dernier rang : JYM, Olivier FLORES (Université de La Réunion), Hervé MAGNIN (Parc National de Guadeloupe), ?, Benoît LEQUETTE (Parc National de La Réunion) et Deborah HENRIQUES (étudiante Master of Science, Université des Açores) ; au second rang, Claudine AH-PENG (Université de La Réunion), Elias GANIVET (Université de Ténérife, Canaries), Angel Manuel MALLORQUIN (Unuiversité de la Laguna, Canaries), Marcia COELHO (doctorante, Université des Açores) et accroupis : Rosalina GABRIEL (Université des Açores), Juana Maria GONZALES-MANCEBO -dit "Chiqui"- et Julio LEAL PEREZ (Université de La Laguna, Canaries) et Paolo A. V. BORGES (Université des Açores).

 

Photo 3 (cliché : ). "Team Orohena" au piton du Tahara'a (Mahina), avec de gauche à droite : Teva MAIRAU (association "Te Rau Ati Ati A Tau a Hiti Noa Tu"), copilote, pilote, JYM, Henri JAY, Ravahere TAPUTUARAI, Théo GUILLOUX (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Peter OBOYSKI et Darko COTORAS (University of California, Berkeley) et frère Maxime CHAN (association "Te Rau Ati Ati A Tau a Hiti Noa Tu").

 

Photo 4 (cliché : JYM). "Team Fenua 'Aihere" sur la crête dominant la vallée de Hotopuu sur la presqu'île de Tahiti Iti, avec de gauche à droite : Heimana AFO, Paul NIVA (consultant privé en archéologie, "Papatumu") et Josiane DI GORGIO-TEAMOTUAITAU.

 

Photo 5 (cliché :)."Team plateau Maraetia, épisode 2", avec  de gauche à droite : JYM, Tehei TEIKITUNAUPOKO, Michel EBB, Désiré SULPICE, Noella TUTAVAE-ESTALL (association "Te Rau Ati Ati A Tau a Hiti Noa Tu") et Florian VINCENT (stagiaire de Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de Polynésie française).

2014

Photo 1 (cliché : ?). "Team GOPS Wellington" à la résidence de l'ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande à Wellington (http://www.ambafrance-nz.org/Visite-d-une-delegation-du-GOPS-en), avec de gauche à droite : Van Mai CAO-LORMEAU (Institut Louis Malardé, Papeete, Tahiti, Polynésie française), JYM (Délégation à la Recherche, Papeete, Tahiti, Polynésie française), Marc TAQUET (IFREMER, Taravao, Tahiti Polynésie française), Simon BATTERBURY (University of Melbourne, Australia), Katrin MEISSNER (University of New South Wales, Australia), S.E.M. Laurent CONTINI (ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande, Wellington, NZ), Yves LETOURNEUR (Université de Nouvelle-Calédonie, Nouméa), Bernard PELLETIER (IRD Nouvelle-Calédonie, Nouméa, directeur du GOPS), Geoffroy LAMARCHE (NIWA, Wellington, NZ),  Hélène JACOT DES COMBES (University of the South Pacific, Suva, Fiji), Laurent MAGGIA (CIRAD, IAC, Nouvelle-Calédonie) et Rafaël PONT (conseiller de coopération et d'action culturelle, Wellington, NZ).

Wellington-11-15 mai 2014-team CS GOPS & ambassadeur (JYM)

 

Photo 2 (cliché : JYM). "Team Island Biologists in Kaua'i" dans le parc naturel de Koke'e sur l'île de Kaua'i (Hawaii), après la conférence "Island Biology 1014", avec de gauche à droite : Kim SHAY-KLESNOCK (University of Hawaii at Manoa, Honolulu), Janice LORD (University of Otago, NZ), Peter BELLINGHAM (Landcare Research, Lincoln, NZ), Aaron GONZALES CASTRO (Island Ecology and Evolution Research Group, La Laguna, Tenerife, Canary Is.), Anna TRAVESET (Mediterranean Institute of Advanced Studies, Esporles, Spain), José-Maria FERNANDEZ-PALACIOS (La Laguna University, Las Palmas, Canary Is.), Christoph KUEFFER (ETH Zürich, Suisse), Lea de NASCIMENTO REYES (La Laguna University, Las Palmas, Canary Is.), Manuel NOGALES (Spanish National Research Council), Don DRAKE (UH, Honolulu), Janet WILMSHURST (Landcare Research, Lincoln, NZ), Ruben HELENO (University of Coimbra, Portugal) & JYM.

Hawaii-Kauai-Kokee-12 July 2014-team

 

Photo 3 (cliché : JYM). "Team Kahiki Nui, Maui" sur les pentes du cratère de Haleakala (île de Maui, HAWAII), avec de gauche à droite : Luke McLEAN, Andrea BUCKMAN (Leeward Haleakala Watershed Restoration Partnership, Maui), JYM, Ravahere TAPUTUARAI, Keahi BUSTAMENTE (Plant Extinction Prevention Program of Hawaii) et Fernando JUAN (LHWRP).

 

Photo 4 (cliché : JYM). "Team Alofi" dans un "fale" à Alofitai sur l'île d'Alofi (Wallis et Futuna), avec de gauche à droite : Jean-Claude THIBAULT (membre correspondant du MNHN, Paris), Matile LUAKI (Service Territorial de l'Agriculture et la Pêche, Futuna), Erwan LE NEZET (Volontaire Service Civique au STARP, Wallis), Didier LABROUSSE (Service Territorial de l'Environnement, Futuna), Fosio TAUGAMOA (Service de Territorial de l'Environnement, Futuna), ? (Service Territorial de l'Environnement, Futuna), Petelo SAVEA (STARP, Futuna), ? (Service Territorial de l'Environnement, Futuna) et JYM.

Alofi-02 sept 2014-team & JCT jumelles

 

Photo 5 (cliché : Flora PELEGRIN)."Team Guadeloupe" lors d'une sortie sur le terrain après la "Conférence Internationale sur la Biodiversité et le Changement Climatique" à Pointe-à-Pitre, avec de gauche à droite, debout : Rodrigue ORLOC (Parc National de Guadeloupe), ? et ? (Açores), ?, Marie ROBERT (Parc National de Guadeloupe), Flora PELEGRIN (FRB, Paris), Claude PAYRI (IRD, Nouméa, Nouvelle-Calédonie), ? (Pitcairn), ? (guide touristique, Guadeloupe) ; accroupis,  Paolo BORGES (Université des Açores) et JYM.

 

Photo 6 (cliché : Sacha, The Brando Hotel). "Team SAB Tetiaroa" et les membres du "Scientific Advisory Board" de la "Tetiaroa Society" sur l'atoll de Tetiaroa, avec de gauche à droite : debout, Larry CONRAD (UC Berkeley, USA), Ruth GATES (Hawaii Institute of Marine Biology, Hawaii), Shawn LUTTRELL & Billie SWALLA (University of Washington, USA), Neil DAVIES (R. Gump Biological Research Station, UC Berkeley, USA), JYM, Hannah STEWART (West Vancouver Laboratory, Fisheries & Oceans, Canada), Stanley ROWLAND (The Brando Hotel, Tetiaroa), David LASSNER (University of Hawaii at Manoa, Honolulu, Hawaii), Cécile GASPAR (Association "Te Mana O Te Moana", Moorea), Serges PLANES (CRIOBE-CNRS-EPHE, Moorea), Hervé BOSSIN (Institut Louis Malardé, Tahiti), accroupis Chris MEYER (Smithonian Institution, Washington, USA), Robert CARPENTER (California State University, Northridge, USA), James RUSSELL (University of Auckland, New Zealand).

 

Photo 7 (cliché : Florian). "Team Master 2 EIO, saison 2" (étudiants inscrits à l'Unité d'Enseignement sur les "Invasions biologiques dans les îles" du Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de la Polynésie française) sur le sentier au dessus du Belvédère (Pirae, Tahiti), avec de droite à gauche : Ravahere TAPUTUARAI (consultant privé et association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu") et Marie FOURDRIGNIEZ (consultante privée et "Groupement Espèces Envahissantes de Polynésie française", intervenant dans le Master 2), Maeva CHAMPON, Lauriane BITTON, Mélanie SANTO, Florian VINCENT, Franck WEBER, Karl BROTHERSON, Harmonie VIRIAMU, Hereiti PETIT, et JYM accroupi.

Tahiti-Belvédère-14 nov 2014-Rava Marie JYM & team Master

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 8 (cliché : ?). "Team Initiative EEE Outre Mer" à Orléans après les "Assises nationales sur les espèces exotiques envahissantes", avec de gauche à droite en partant du premier plan : Marc LEBOUVIER (CNRS, Terres Australes et Antarctiques Françaises), Benoît LEQUETTE (Parc National de La Réunion), JYM, Emmanuelle SARAT (Comité français de l'UICN), Julien CHALIFOUR (Saint-Martin), Marie FOURDRIGNIEZ (Groupement Espèces Envahissantes de Polynésie française), Christophe LAVERGNE (Conservatoire Botanique National de Mascarin, La Réunion), Julien TRIOLO (ONF, La Réunion), Guillaume VISCARDI (CBNM, Mayotte), Caroline DIONISIO (ADECAL, Nouvelle-Calédonie), Florian KIRCHNER (Comité français de l'UICN), Patrick BARRIERE (Conservatoire des Espaces Naturels de Nouvelle-Calédonie), Franck MAZEAS (Guadeloupe), Yohan SOUBEYRAN (Comité français de l'UICN) & Frank URTIZBEREA (Saint-Pierre et Miquelon).

 

Photo 9 (cliché : JYM). "Team Forêt Sèche" à la Grande Chaloupe sur l'île de La Réunion lors d'un séminaire de restitution du programme européen "LIFE + COREXERUN", (http://www.lifecorexerun.fr/) avec notamment Pascal TRUONC (coordinateur du projet), Jean-Marie PAUSE et Hermann THOMAS (Parc National de La Réunion), Catherine JULLIOT (DEAL), Julien TRIOLO (ONF), Adrien JAILLOUX (Parcs Nationaux de France) et Anna STIER (GEPOG, Guyane).

 

Photo 15 (cliché : JYM). "Team L3 SVT Biodiversité-Ecologie de l'Université de la Polynésie française, saison 1" au refuge de l'entrée du Parc naturel Te Fa'aiti (vallée de Papeno'o) sur l'île de Tahiti le 16 avril pour des Travaux Pratiques en écologie végétale, avec leur encadrant Mayalen ZUBIA (Maître de Conférence à l'UPF).

 

2013

Photo 1 (cliché : Jean-Michel BORE, IRD Nouméa). "Team Alis" au quai de Papeete le 9 avril 2013 après trois jours de navigation en provenance de l'atoll de Maria aux Australes, avec Cécile DEBITUS (IRD Tahiti, UMR EIO), coordinatrice de la mission.

 

Photo 2 (cliché : Posa SKELTON, Pacific Invasives Learning Coordinator, SPREP). "Team CEPF Technical Advisory Group" à Suva sur l'île de Viti Levu (Fidji) avec de gauche à droite  James MILLETT (BirdLife), Leilani DUFFY (Conservation International, Apia) , JYM, Greg SHERLEY (United Nations Environment Program, Chair), ?, Souad BOUDJELAS (Pacific Invasives Initiative, Auckland), Easter GALUVAO (SPREP), Marika TUIWAWA (University of South Pacific, Suva).

 

Photo 3 (cliché : JYM). "Team CEPF Field Experts" à l'entrée du parc forestier de Colo-i-Suva dans l'île de Vanua Levu à Fidji après le séminaire "CEPF/Polynesia-Micronesia Hotspot", avec de gauche à droite : Trevor COOTE (Zoological Society of London), Frère Maxime CHAN (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu", Pierre LENNE (ONF-Conosur, Chili) et Marika TUIWAWA (South Pacific Herbarium, University of the South Pacific, Suva).

FIJI-ColoiSuva-17 avril 2013-team

Photo 4 (cliché : ?). "Team Aorai" sur la DZ du Belvédère vers 580 m d'altitude le 22 mai 2013, avec les membres de l'association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu", Adrien DEL PIA, pilote de "Tahiti Hélicoptère" (au centre en pantalon et polo noir), Delphine BARRAIS, journaliste aux Nouvelles de Tahiti (extrême droite) et Pauline BLANCHARD (étudiante de l'Université Pierre et Marie Curie, Paris, en stage à la Délégation à la Recherche).

Equipe Aorai 22 mai 2013 (Delphine Barrais)

 

Photo 5 (cliché : Diane-Marie LUBAC, élève en 2ème année d'ingénieur agronome "Bordeaux Sciences Agro" en stage à la Direction de l'Environnement). "Team Erythrina" sur le sentier des Mille Sources dans la vallée de la Tuauru à Tahiti le 7 aout 2013 avec le mont Orohena en arrière plan, avec de gauche à droite : Christophe BROCHERIEUX (Direction de l'Environnement, "cellule biodiversité"), Eric LENOBLE (guide professionnel de randonnée et consultant privé), JYM et Maruiti TEROROTUA (Corps des Volontaires au Développement à la Délégation à la Recherche).

 

Photo 6 (cliché : Méryl JORDAN). "Team UC Berkeley Class 2013" au Belvédère sur l'île de Mo'orea le 30 septembre avec le professeur Brent MISHLER de l'University of California at Berkeley  (le seul barbu !) encadrant la classe d'une vingtaine étudiants "undergraduate" en stage de 4 mois à la Richard Gump Biological Research Station.

Moorea-Col des 3 Cocotiers-30 septembre 2013-UCB Class & JY

Photo 7 (cliché : Méryl JORDAN). "Team Moveclim Tahiti" au Belvédère vers 600 m d'altitude devant le panneau de la "piste de l'Aorai" avec de gauche à droite : Ravahere TAPUTUARAI (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Claudine AH-PENG et Olivier FLORES (Université de La Réunion), Terry HEDDERSON (University of Cape Town, Afrique du Sud), Dick KARGER (Université de Zürich, Suisse) et JYM accroupi.

 

Photo 8 (cliché : Hervé BOSSIN, ILM). "Team Master 2 EIO, saison 1" (étudiants inscrits à l'Unité d'Enseignement sur les "Invasions biologiques dans les îles" du Master 2 "Environnement Insulaire Océanien" de l'Université de la Polynésie française) en visite au Laboratoire d'Entomologie médicale de l'Institut Louis Malardé à Paea le 22 novembre : de gauche à droite, Adèle MITERMITE, Lauric THIAULT, Ewen MORIN, Clément AMEIL, Clément COCLET, Isabelle SCHILDT, Yohann LEGRAVERANT, Gaëlle LEGRAS, Julie PEREIRA, Juliette FREMERY et Charlotte MITERMITE. Absente sur la photo (pour cause de virus Zika !) : Charlotte ESPOSITO.

Tahiti-Paea-ILM-22 nov 2013-JYM & team Master 2 EIO

Photo 9 (cliché : ?). "Team GOPS Suva" lors de la réunion du Comité scientifique du "Grand Observatoire de l'Environnement et de la biodiversité terrestre et marine du Pacifique Sud" à l'University of the South Pacific à Suva dans l'île de Vanua Levu aux Fidji en mars 2018 avec de gauche à droite : Hélène JACOT DES COMBES (University of the South Pacific), Laurent MAGGIA (CIRAD, IAC, Nouvelle-Calédonie), Van Mai CAO-LORMEAU (Institut Louis Malardé, Polynésie française), Simon BATTERBURY (University of Melbourne, Australia), Katrin MEISSNER (University of New South Wales, Australia), Régis HOGDE (IRD Nouvelle-Calédonie, chef de projet en système d'information au GOPS), Jean-Pierre BARRIOT (Université de la Polynésie française), Marc TAQUET (IFREMER, Tahiti Polynésie française), Pascale DELECLUSE (Météo-France, Paris), Bernard PELLETIER (IRD Nouvelle-Calédonie, directeur du GOPS), Yves LETOURNEUR (Université de Nouvelle-Calédonie), Geoffroy LAMARCHE (NIWA, Wellington, NZ),  JYM (Délégation à la Recherche de la Polynésie française), Nabila GAERTNER-MAZOUNI (Université de la Polynésie française).

 

2012

Photo 1 (cliché : JYM). "Team plateau Maraetia, épisode 1" à l'entrée du sentier menant aux "plateaux des orangers" dans la vallée de Punaru'u sur l'île de Tahiti (Société) avec les membres de l'Association de protection de la nature "Te Rau Ati  Ati a Tau a Hiti Noa Tu" (*). De gauche à droite : Christian MALINOWKSI*, Elie POROI*, Frère Maxime CHAN*, Teva MAIREAU*, Art MEDEIROS (USGS, Haleakala National Park, Maui, Hawaii), Paul NIVA*, Ravahere TAPUTUARAI*, Noella TUTAVAE-ESTALL*, Andrew STYCHE (Department of Conservation, Hamilton, NZ), John MATHER (Pacific Invasives Initiative, NZ), Thomas TEHAHE (Association de protection de la vallée de la Punaru'u) Luke McLEAN et Andrea BUCKMAN (Leeward Haleakala Watershed Restoration Partnership, Maui, Hawaii).

Tahiti-Punaruu-Maraetia-27-30 aout 2012-team departure 

Photo 2 (cliché : Anthony DUBOIS, ONF-International). "Team restauration écologique Rapa Nui (I)" devant le cratère de Rano Kau à l'île de Pâques, avec de gauche à droite : Rodrigo RINGELING (CONAF), Elsa NAHOE ZAMORA (stagiaire CONAF, Ingeneria en Media Ambiente, Universidad de Vina del Mar, Chili), Theresa PURWEIN (stagiaire CONAF, Friedrich-Schiller-Universität, Institut für Geowissenschaften, Jena, Allemagne), Camille PROST (stagiaire CONAF, ingénieur 2ème année VetAgro Sup, campus de Clermont, France), JYM et Jorge EDMUNDS dit "Peke" (CONAF/Parc National de Rapa Nui).

  Rapa Nui Rano Kau 15 février 2012 JYM & team restauration

Photo 3 (cliché : JYM). "Team guêpe envahissante Vespula vulgaris" sur le sommet du mont Aorai à Tahiti vers 2070 m d'altitude : de gauche à droite Tiffany LAITAME (Université de la Polynésie française), Alexandre WATANABE (Direction de la Défense et la Sécurité Civile, Papeete), Léo et Benoît VALLAS (Université de Saint-Etienne).

 

Photo 4 (cliché : JYM). "Team hauts sommets de Pito Hiti & Orohena" : au sommet du mont Pito Hiti (2110 m) avec de gauche à droite Teiva MAIRAU, Ravahere TAPUTUARAI (Association "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Vicki FUNK (Smithsonian Institution, Washington, USA), Laïla AGORRAM (journaliste-reporter) et Henri JAY.

Tahiti-Pito Hiti-19 juin 2012-team & Vicki

Photo 5 (cliché : JYM). "Team restauration écologique Rapa Nui (II)" au dessus de la baie et plage d'Ovahe avec de gauche à droite Elsa "Tita" NAHOE ZAMORA (Projet "Umanga Mo Te Natura", CONAF/Parc National de Rapa Nui), Ravahere TAPUTUARAI (Association de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu", Tahiti) et Anthony DUBOIS (ONF-International/ONF-Conosur, Chili).

Rapa Nui-21-26 nov. 2012-Ovahe-Elsa Rava & Anthony

Photo 6 (cliché : ?). "Team Pacific Islands Species Forum" à la conférence organisée par l'UICN-Oceania à Honiara aux îles Salomons sur le thème "Moving from science to conservation action by sharing lessons learned and setting future priorities".

 

2011

Photo 1 (cliché : Fred JACQ). "Brochette de botanistes", avec de gauche à droite : Walter TEAMOTUAITAU, Jacques FLORENCE (IRD/MNHN, Paris), Jean-François BUTAUD et JYM sur le haut du plateau de Taravao (Tahiti Iti) face aux pentes et crêtes menant au mont Atara.

Tahiti Taravao nov 2011 team botanist & mont Atara (FJ)

Photo 2 (cliché : JYM). "Petit-déjeuner de rêve" avec Carole MANRY et Atoloto MALAU (Service territorial de l'Environnement) sur l'île d'Alofi (Wallis et Futuna).

Alofi 2011 Carole & Ato langoustes

Photo 3 (cliché : Frère Maxime CHAN). "Esprit de famille 1" avec Erica NEWMAN & David HEMBRY (doctorants à l'University of California, Berkeley) et les membres de l'association "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu" (Elie & Zaza POROI et leurs "mo'otua", Christian MALINOWSKI, Théo GUILLOUX et Ravahere TAPUTUARAI) à la "cabane" d'Henri JAY sous le Piton de Pirae à Tahiti.

Tahiti-Piton Pirae-14-15 juillet-2011-team & JYM

Photo 4 (cliché : JYM). "Esprit de famille 2" dans le village d'Hakahetau, île de Ua Pou (Marquises Nord) à la pension de famille LEYDJ avec Ravahere TAPUTUARAI, Tony et Célestine TEREINO. 

Hiva Oa & Ua Pou-29 aout-4 septembre 2011-JYM & team

 

 

 

 

 

Photo 5 (cliché : JYM). "Team Playmobil" avec le groupe d'experts de "l'Initiative espèces exotiques envahissantes dans l'Outre-Mer" en inspection sur la zone déforestée et décapée du site minier de Vale-NC en Province Sud, Nouvelle-Calédonie.

Nlle-Caledonie-Province Sud-Vale-28 juin 2011-team playmobi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 6 (cliché : JYM). "Moorea Biocode Plant Tax Team" : avec Marie FOURDRIGNIEZ, Ravahere TAPUTUARAI, Robin POUTEAU) et Tiffany LAITAME devant le mont Matotea sur l'île de Mo'orea (Société).

 

Photo 7 (cliché : Carol KELLOFF). "Team Hawai'i" au Bernice Bishop Pauahi Museum à Honolulu (O'ahu, Hawai'i) lors de la conférence "Evolution of Life on Pacific Islands and Reefs", avec de gauche à droite : Vicki FUNK (Natural Museum of Natural History, Smithsonian Institution, Washington), Randy THAMAN (University of the South Pacific, Suva, Fiji), Rosie GILLESPIE & Georges RODERICK (University of California, Berkeley) et JYM.

 

Photo 7 (cliché : Carol KELLOFF). "Team Paléo- et Néo-écologie" au Belvédère de l'île de Mo'orea lors du symposium & workshop "French Polynesia Palaeo-and Neo-Ecology" (du 29 décembre au 1er décembre).

 

2010 

Photo 1 (cliché : JYM). "Team Hatuta'a", avec de gauche à droite : Jean-Claude THIBAULT (Parc Naturel régional de Corse, Ajaccio), Damas TAUPOTINI, Alice CIBOIS (Muséum d'histoire naturelle de Genève, Suisse), Xavier CURVAT (capitaine de bateau) et Elie POROI (association de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Pete OBOYSKI (University of California, Berkeley) sur l'île de Hatuta'a ou Hatutu (Marquises Nord).

 

Photo 2 (cliché : Elie POROI). "Team Moorea" au col de Mou'aroa sur l'île de Mo'orea (Société) vers 500 m d'altitude : avec de droite à gauche Marie FOURDRIGNIEZ, Julie FRAISSE et Ravahere TAPUTUARAI. Moorea-23 mars 2010-JYm & Team (EP) 

Photo 3 (cliché : JYM). "Team Little Fire Ant" avec de gauche à droite, debout : Lissa STROHECKER (Maui Invasive Species Committee), ?, Maryline SIMON (Direction de l'Environnement de la Polynésie française), Teya PENNIMAN (MISC) ; accroupis : ?, Matai DEPIERRE et Christophe BROCHERIEUX (Direction de l'Environnement de Polynésie française).

 

Photo 4 (cliché : ?). "Team Volcan" dans l'Enclos du piton de la Fournaise à l'île de la Réunion, lors du "Colloque sur la Conservation des Plantes Menacées dans l'Outre-Mer français" organisé au Conservatoire Botanique National de Mascarin, avec notamment Nathalie MACHON (Muséum national d'Histoire naturelle, Paris), Jean HIVERT et Monique PATERNOSTER (CBNM, La Réunion).

 

2009

Photo 1 (cliché : Elie POROI). "Team Me'eti'a 2" avec de gauche à droite : Anapa, Henri JAY, Zaza POROI (association de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Ravahere TAPUTUARAI, JYM, Bradley BALUKJAN (University of California, Berkeley), Théo et Marie FOURDRIGNIEZ .


Photo 3 (cliché : JYM). Alice CIBOIS (Muséum d'histoire naturelle de Genève, Suisse), Marie FOURDRIGNIEZ (Délégation à la Recherche de la Polynésie française), Jean-Claude THIBAULT (Parc Naturel régional de Corse, Ajaccio) avec Marguerite et François KOKAUANI de la pension de famille "Amatea" du village de Vaitahu sur l'île de Tahuata (Marquises).
Tahuata-Vaitahu-10 février 2009-Marguerite François & tea

Photo 4 (cliché : JYM). "Team Tahuata" : Manuhi et Tehei TIMAU, Fiu IKU et Marie FOURDRIGNIEZ sur la crête sommitale de Tahuata.
Tahuata-Amatea-13 février 2009-team sommet

Photo 5 (cliché : JYM). "Team Hawaii" avec Betsy GAGNE et Lloyd LOOPE sur l'île de Maui, Hawaii.
Maui-Oahu-mai 2009-JYM Betsy & Lloyd


Photo 6 (cliché : JYM). Matiu PREBBLE (Australian National University, Canberra), Janet WILMSHURST (Landcare Research, Christchurch) et Nick PORCH (Deakin University, Burwood) devant le magasin principal sur l'île de Atiu (îles Cook).
Atiu-26-sept-2009-team-in-red-car.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 7 (cliché : JYM). "Team Cook Islands" à Mangaia.


Photo 8 (cliché : JYM). "Team Cook Islands" au mont Te Manga sur l'île de Rarotonga (Cook).


Rarotonga-Te Manga-2 0ct 2009-team at lunch
 

Photo 9 (cliché : JYM). "Team Espèces Exotiques Envahissantes Outre-Mer" à la Soufrière en Guadeloupe avec du premier au dernier plan : Frank URTIZBEREA (Saint-Pierre et Miquelon), Serge MULLER (Université de Metz), Thomas LEBOURGEOIS (CIRAD), Pauline MALETERRE,  Elodie, Florian KIRCHNER (Comité français de l'UICN).
Guadeloupe-23-29 nov. 2009-team Soufrière

Photo 10 (cliché : ?). "Team ISLA" sur le campus de l'University of the South Pacific, Suva (Fidji) avec notamment Jill KEY (Pacific Invasive Learning Network, Programme Régional Océanien pour l'Environnement, Apia), James ATHERTON et Natasha DOHERTY (Conservation International, Apia), Mark BONIN (Samoa, décédé en 2020).

 

2008

Photo 1 (cliché : JYM). "Team Futuna & Alofi" devant une maison ("fale") traditionnelle sur l'île d'Alofi (Wallis & Futuna) lors de la seconde mission d'inventaire des espèces envahissantes sur l'archipel, avec de gauche à droite : ?, Hervé JOURDAN (IRD-Nouméa), Jörn THEUERKAUF, Jérôme MUNZINGER (IRD-Nouméa), JYM et Ira RICHLING.


Photo 2 (cliché :  JYM). Siovanni, notre guide-chasseur-pêcheur-cultivateur-artisan tenant un fruit de Pandanus dubius, espèce non répertoriée par les botanistes, mais bien connue des habitants de Futuna sous le nom "fala lotuma".
Alofi-Sologa---Ganiu-19-nov-2008-Siovann
 

 

 

 

 

 

 

Photo 3 (cliché : JYM). Pierre-Michel FORGET dit "PMF" (Muséum national d'Histoire naturelle, Paris) et sa mascotte SCRATS ("Seeds Catching Rats") sur le plus haut sommet de l'île Maurice.
Mauritius-29-septembre2008-PMF---Scrats.
 

 





 

 

Photo 4 (cliché : Elie POROI). "Team Mont Rotui" avec de gauche à droite Erica SPOTSWOOD (doctorante à l'University of California, Berkeley), JYM, Ravahere TAPUTUARAI et Marie FOURDRIGNIEZ lors de l'ascension du mont Rotui, Mo'orea, archipel de la Société, Polynésie française.

 

Photo 5 (cliché : JYM). Erica SPOTSWOOD (UC Berkeley), "shitologue", collectant une crotte de chat haret sur la crête.

Moorea-Rotui-2-septembre-2008-Erica---fe
 

 

 


 

 





Photo 6 (cliché : Elin CLARIDGE, UC Berkeley). "Team Australes" devant la pension de famille Teautamatea de Viriamu TEURUARII sur l'île de Rurutu, Australes, Polynésie française : de gauche à droite JYM, Matiu PREBBLE (Australian National University, Canberra), Nick PORCH (ANU, Canberra) et David HEMBRY (UC Berkeley).

 

Photo 7 (cliché : JYM). "Team Australes" à la pension de famille "Chez Linda et Nelson" sur l'île de Raivavae : Nick, Matiu et David en galante compagnie avec les danseuses Linda (à droite) et Lena.
Lena-Linda---Team.jpg








 


Photo 8 (cliché : JYM). "Team Rapa Nui" sur les falaises littorales de la côte nord de l'île de Pâques, riche en structures archéologiques mais dégradée par les chevaux sauvages, avec à gauche Ricardo CRISOSTOMO (directeur provincial du Parque Nacional de Rapa Nui) et à droite Adrien BERNACCHI (ONF-International)
Rapa-Nui-juin-2008-Ahu-Tepeu-Anakena-tea

 

 

Photo 9 (cliché : ?). Avec l'archéologue Suzanna NAHOE (Parc National de Rapa Nui) et le technicien forestier Ignacio ESPINA (CONAF) dans le cratère de Rano Raraku avec les statues géantes sculptées dans la pierre ("moai")


Photo 10 (cliché : JYM). "Team Me'eti'a 1" : débarquement sur la petite île inhabitée de Me'eti'a (Mehetia), archipel de la Société, Polynésie française.
Mehetia-7-8-janvier-2008-team---canot-su

 

 

Photo 11 (cliché : JYM). Zaza POROI, intendante et cuisinière en chef à Me'eti'a.
Mehetia-8-janvier-2008-Zaza-cuisine.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Photo 12 (cliché : Claudia BAIDER, Mauritius). "Team  La Réunion 2" sur la coulée de lave de Sainte-Rose, avec de gauche à droite : Vincent FLORENS (University of Mauritius), Jean-Michel PROBST (Parc National de La Réunion), JYM, Christophe THEBAUT (Université de Toulouse),  Joël DUPONT (SREPEN) et Pierre-Michel FORGET (Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris).

 

Photo 12 (cliché : Lara DUPUY). "Team  Miconia" lors d'une mission scientifique d'évaluation des impacts économiques et hydrologiques du miconia (Miconia calvescens) à Tahiti, avec de gauche à droite : Erica SPOTSWOOD (University of California, Berkeley), Donna LEE ("Entrix" Environmental and Natural Resource Management Consultants),  ?, Kim BURNETT (University of Hawaii at Manoa, Honolulu), Ryan SMITH (Oahu Invasive Species Comittee) et Tom GIAMBELLUCA (University of Hawaii, Hilo).

 

2007

Photo 1 (cliché : Ron ENGLUND, Bernice P. Bishop Museum, Honolulu). "Team Huahine" avant la montée au mont Turi, plus haut sommet de l'île de Huahine (Société), avec de gauche à droite : ?, Elin CLARIDGE (UC Berkeley), JYM, Emilie DOTTE (Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne), Elie POROI (association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu") et Matiu PREBBLE (Australian National University, Canberra).

Huahine 2007-Mt Turi team (Janet W) 

Photo 2 (cliché : Ravahere TAPUTUARAI). "Team Fatu Hiva" entre le col Ouia et le mont Mounanui, Fatu Hiva (Marquises sud), avec de gauche à droite et de dos : David HEMBRY (UC Berkeley), JYM, Curtis EWING (UC Berkeley), Elin CLARIDGE (UC Berkeley).

Fatu Hiva-Col Ooia-Mounanui-17-18 août 2007-JYM & team

Photo 3 (cliché : ?). "Team Weed Warriors"  à la "9th Conference on the Ecology and Management of Alien Plant Invasion" (EMAPI) à Perth (Australie) avec à gauche Charles "Chuck" CHIMERA et à droite Lloyd L. LOOPE (USGS/Haleakala National Park, Maui, Hawaii) entourant la mascotte "Woody Weed" (Hillary CHERRY, Pest Management Unit, Dept of Environment and Climate Change, New South Wales).

 

Photo 4 (cliché : ?). "Team IMoSEB" à Alotau, Papouasie Nouvelle-Guinée, avec les experts de l'Océanie ayant contribué à l'atelier de travail de l'"International Mechanism of Scientific Expertise on Biodiversity", processus exploratoire à l'origine de l'IPBES (Intergovernmental Science Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services).

 

Photo 5 (cliché : ?). "Team Wallis" sur l'île de 'Uvea à Wallis et Futuna lors de la première mission d'inventaire des espèces envahissantes de l'archipel, avec de gauche à droite : Yohan PILLON (doctorant, Centre IRD de Nouméa), Bruno GATIMEL (IRD-Nouméa), Sanele TAUVALE (Service territorial de l'environnement), Hervé JOURDAN (IRD-Nouméa, chef de mission), Paino VANAI (chef du Service territorial de l'environnement), Ira RICHLING & JYM.

 

Photo 6 (cliché : ?). "Team PABITRA" à Okinawa (JAPON) en juin 2007 lors de la sortie sur le terrain organisée lors du "21st Pacific Science Congress", avec le prof. Dieter MUELLER-DOMBOIS (debout, avec le chapeau cow-boy) et debout de gauche à droite : le botaniste Marika TUIWAWA (University of the South Pacific -USP-, South Pacific Regional Herbarium,  Suva, FIJI), l'écologue Curt DAEHLER (University of Hawaii at Manoa, Honolulu, HAWAII), l'entomogiste Allen ALLISON (Bishop Museum, Honolulu, HAWAII), l'ethnobotaniste Harley Ichiro MANNER (University of Guam), JYM, et assis l'écologue Alivereti NAIKATINI (USP, South Pacific Regional Herbarium, Suva, FIJI).

 

2006

Photo 1 (cliché : ?). "Team Moorea Biocode" après la descente du mont Tohiea, plus haut sommet de l'île de Mo'orea (Société), avec de gauche à droite : Ravahere TAPUTUARAI (CVD, Délégation à la Recherche), JYM, Jérôme PETIT ("Moorea Biocode Project"), guide ?, Dan POLHEMUS (Bernice P. Bishop Museum, Honolulu), guide ?, Curtis EWING (University of California, Berkeley), Jim LIEBHERR (Cornell University), Georges RODERICK (UC Berkeley) et Elie POROI (Association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu").

Moorea-Tohiea-JYM & team 2006 (Jérôme Petit)  

Photo 2 (cliché : ?). "Team Toomaru" avant l'ascension du mont To'omaru, plus au sommet de l'île de Rai'atea (Société) avec, de gauche à droite, debout : Romy TAVAEARII (président de l'association "Tuihana"), Frère Maxime CHAN (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Fred JACQ (consultant privé et association "Tuihana"), JYM, Elin CLARIDGE (UC Berkeley), Elie POROI (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Ron ENGLUND (Bernice P. Bishop Museum, Honolulu), assis : Dave TOUNIOU (TNTV), Ravahere TAPUTUARAI (CVD, Délégation à la Recherche), Albert MANEA (association "Tuihana"). 

 

Photo 3 (cliché : ?). "Team Espèces Exotiques Envahissantes Outre-Mer" du Comité français de l'UICN à Paris, avec de gauche à droite : Jean-Philippe PALASI (UICN-France), Sébastien MONCORPS (directeur du Comité français de l'UICN), Fabien BARTHELAT (Mayotte), ?, Soudjata RADJASSEGARANE (Conseil Régional, La Réunion), JYM (coordinateur local pour la Polynésie française), Benoît DE THOISY (Guyane française), Yohann SOUBEYRAN (chargé de projet "Initiative sur les Espèces Exotiques Envahissantes dans l'Outre-Mer", UICN-France), Philippe JOSEPH (Martinique), Anne-Claire GOARANT (Nouvelle-Calédonie), Christophe LAVERGNE (La Réunion), Claude SERRA (Direction de l'Environnement, Polynésie française), Florian KIRCHNER (UICN-France), Jean-Marie FLOWER (Guadeloupe) et Frank URTIZBEREA (Saint-Pierre et Miquelon).

 

Photo 4 (cliché : JYM). "Team Entomofaune" sur la presqu'île de Tahiti Iti en haut du plateau de Taravao et à l'entrée du sentier menant au Mont Atara, avec de gauche à droite : Ravahere TAPUTUARAI (CVD, Délégation à la Recherche de la Polynésie française), les entomologistes américains Dan POLHEMUS (Bernice P. Bishop Museum, Honolulu), James LIEBHERR (Cornell University) et Curtis EWING (University of California, Berkeley).

 

2005

Photo 1 (cliché : ?). "Team Expertise Collégiale Espèces Envahissantes" au Centre IRD de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, avec de gauche à droite : Estelle GOZLAN (INRA/INA-Paris Grigon), Andy SHEPPARD (CSIRO, Canberra, Asutralie), Hervé JOURDAN (IRD, Nouméa), Marie-Laure BEAUVAIS, Michel PASCAL (INRA, Rennes), Alban THOMAS (INRA, Toulouse), Alain COLENO (INRA), ?, JYM, Marc DELOS (Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt), Jean-Claude LEFEUVRE (Muséum national d'Histoire naturelle de Paris et Institut Français de la Biodiversité) et Lloyd LOOPE (USGS/Haleakala National Park, Maui, USA).

 

Photo 2 (cliché : Jean-Pierre BESSE). "Team Tiare Apetahi" lors de la mission de recensement des populations du "tiare 'apetahi" Apetahia raiateensis (Campanulaceae) sur le plateau du Temehani Ute Ute sur l'île de Raiatea (Société), avec de gauche à droite et assis : Ravahere TAPUTUARAI, Teamio TUARAU, Frère Maxime CHAN, Romy TAVAEARII, Elie POROI ; debout de gauche à droite : Paul NIVA, Manuia PAMBRUN et JYM.

 

2004

Photo 1 (cliché : ?). "Team Lutte anti-Miconia" dans la vallée de Fa'aroa sur l'île de Raiatea , avec de gauche à droite : Mai VAN-CAO (Institut Louis Malardé, Tahiti), ? (Base aérienne 190, Tahiti), JYM, Romy TAVAEARII (Service du Développement Rural, Raiatea) et Claude SERRA (Direction de l'Environnement de la Polynésie française).

Raiatea-2004-Cgm team & JYM

Photo 2 (cliché : Elodie LAGOUY). "Team Makatea", avec de gauche à droite : Elie POROI (association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), JYM, Jean-François BUTAUD (Service du Développement Rural, Tahiti) et Henri JAY (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu").

 Team Makatea 2004

 

 

 

 

Photo 3 (cliché : JYM). "Team Te Fa'aiti" dans le parc naturel territorial situé dans la vallée de la Papeno'o à Tahiti, avec de gauche à droite : Matiu PREBBLE (Australian National University, Canberra), Elin CLARIDGE (University of California, Berkeley), Ravahere TAPUTUARAI (Délégation à la Recherche de la Polynésie française), Olivier GARGOMINY (Muséum national d'Histoire naturelle, Paris), Ron ENGLUND (Bernice P. Bishop Museum, Honolulu) et Benoît FONTAINE (MNHN, Paris).

Tahiti-Te Faaiti-20 oct 2004-team 

Photo 4 (cliché : Donald KILLGORE). "Team Institut Louis Malardé-Paea" au Laboratoire d'entomologie médicale de l'ILM à Paea lors du programme de lutte biologique contre le miconia, avec de gauche à droite : Yves SECHAN (entomologiste, ILM), Eloise KILLGORE (phyto-pathologue, Hawaii Department of Agriculture, Honolulu), Manola LAILLE  (virologue, ILM) et JYM. 

 

 

 

 

 

 

2003

Photo 1 (cliché : Steve PERLMAN). "Team Ua Pou" dans la vallée de Hakahau sur l'île de Ua Pou (Marquises nord) en août, avec de gauche à droite : Liloa DUNN (National Tropical Botanical Garden), Ken WOOD (NTBG), Georges "toti" TEIKIEHUUPOKO et sa fille Moeata, Dave LORENCE (NTBG).

 

Photo 2 (cliché : Yves GENTILHOMME). "Team Rurutu" à la pension de famille "Manotel"avec de gauche à droite : Jean-François BUTAUD (Service du Développement Rural), JYM, Olivier GARGOMINY et Benoît FONTAINE (Muséum national d'Histoire naturelle, Paris), Ron ENGLUND (Bernice P. Bishop Museum, Honolulu) et Diana PERCY (University of British Columbia, Canada).

 

Photo 3 (cliché : JYM). "Team Terepo" devant les trois plus hauts sommets de Tahiti (les monts Pito Hiti, Orohena et Aorai), avec de gauche à droite : Frère Maxime CHAN, Henri JAY, Christian MALINOVSKI, Teva MAIREAU, ?, Kiki BORDET et Elie POROI (association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Taua a Hiti Noa Tu").

 

2002

Photo 1 (cliché : Olivier GARGOMINY, MNHN, Paris). "Team Rapa 2" en octobre lors de l'ascension du mont Perau (Perahu) sur l'île de Rapa (Australes), avec du bas en haut : Ron ENGLUND (Bernice P. Bishop Museum, Honolulu), Rosie GILLESPIE (University of California, Berkeley), JYM et Benoît FONTAINE (MNHN, Paris).

 

Photo 2 (cliché : Ron FENSTEMACHER, Hawaii). "Team Rapa 1" en mars dans le village de Haurei (Ahurei) en route pour la messe du dimanche dans le village de Area situé de l'autre côté de la baie (île de Rapa, Australes), avec de gauche à droite : Cerdan FARAIRE, Steve PERLMAN et Ken WOOD (National Tropical Botanical Garden, Kauai), Tim MOTLEY (New York Botanical Garden, décédé en 2013) et JYM.

 

2001

Photo 1 (cliché : Stéphane BARET, Université de La Réunion). "Team La Réunion 1" devant un "cari tang", avec de gauche à droite : Christophe LAVERGNE (Conservatoire Botanique National de Mascarin, Saint-Leu), Jean-Marie PAUSE (CNBM), JYM, Dominique STRASBERG (Université de La Réunion, Saint-Denis), Joël DUPONT (SREPEN), Thierry PAILLER (CBNM).

 

2000

Photo 1 (cliché : ?). "Team Toovii" au col de Toovii sur l'île de Nuku Hiva (Marquises nord), avec de gauche à droite : Pascal VILLARD (ornithologue), Frère Maxime CHAN (association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu"), Rosie GILLESPIE et Leo SHAPIRO (University of California, Berkeley).

 

1999

Photo 1 (cliché : ?).  "Team Invasive Species" rassemblé au "Workshop on Management and Early Warning Systems" du Global Invasive Species Programme (GISP) du 22 au 27 mars à Kuala Lumpur en Malaisie, avec de gauche à droite, debout : Matthew COCK (CABI Bioscience, UK), Jim SPACE (Pacific Island Ecosystems at Risk, US Forestry service, Hawaii, USA), JYM (French Polynesia), Dick VEITCH (New Zealand), Philip THOMAS (Hawaii Ecosystem at Risk Project, Hawaii, USA), Lucius ELDREDGE (Bishop Museum & Pacific Science Association, Honolulu, Hawaii, USA, décédé), Selby REMIE (Ministry of Environment & Transport, Seychelles), Rüdiger WITTENBERG (CABI Bioscience, UK & CSIRO European Laboratory, France), Daniel SIMBERLOFF (University of Tennessee, USA), Yousoof MUNGROO (National parks, Mauritius), John RANDALL (The Nature Conservancy, USA),  Lim GUAN SOON (CABI, Asia Regional Centre, Malaysia), Soetikno SASTROUTOMO (CABI Asia Regional Centre, Malaysia)  ; assis de gauche à droite Greg SHERLEY (SPREP, Apia, Samoa), Anisur RAHMAN (UNEP Biodiversity Programme, Kenya), Yvonne BASKIN (science writer, USA), Simon FOWLER (Landcare Research, Auckland, New Zealand),  Mick CLOUT (Chair IUCN/ISSG, University of Auckland, New Zealand), Jeff WAAGE (CABI Bioscience, UK), Dato Zakri A. HAMID, Loke WAI HONG (CABI, Regional Regional Centre, Malaysia), Sarah LOWE (IUCN/ISSG, University of Auckland, New Zealand), John MAUREMOOTOO (Mauritius Wildlife Foundation, Mauritius), Brian VAN WILGEN (CSIR, South Africa).

 

Photo 2 (cliché : JYM).  "Team Faufiru" au pied du mont Orohena sur le haut-plateau de Faufiru (Tahiti), avec de gauche à droite (et de dos) : Elie POROI, Marc ALLAIN, Frère Maxime CHAN, Christian MALINOVSKY et Henri JAY de l'association de protection de la nature "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu".

Orohena & team te Rau Ati JYM

 

1998

Photo 1 (cliché : JYM). "Team Faufiru" au campement sur le haut-plateau de Faufiru dans la vallée de la Tuauru (Tahiti), avec de gauche à droite : Tave REHU, Zaza POROI, Marc ALLAIN et Frère Maxime CHAN de l'association de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu".

Zaza Mako Maxime Faufiru JYM 

Photo 2 (cliché : JYM). "Team Te Fa'aiti" sous l'abri sous roche "Te Ana o Pae" dans la vallée et parc naturel de Te Fa'aiti (Tahiti), avec de gauche à droite : Jacques FLORENCE (IRD, ex-ORSTOM de Tahiti), Frère Maxime CHAN et Marc ALLAIN (association "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu").

Tahiti-Te Faaiti-Te Ana O Pae-mai 1998-Jacques & Marc Allai

Photo 3 (cliché : JYM). "Team 'Omama'o" à Paea (Tahiti) avec, de gauche à droite : Jean-Claude THIBAULT (Parc Naturel Régional de Corse, Ajaccio), Aura PENLOUP (Tour du Valat, Arles), Georges "Tihoti" SANFORD (président de la Société d'Ornithologie de Polynésie "Manu", décédé le 21 décembre 2014), Albert VARNEY (SOP-Manu) et Tunui SALMON, pour une étude du monarque de Tahiti Pomarea nigra, oiseau endémique menacé de disparition.

JCT Aure Tihoti Albert & Tuunui Paea 1998

 

1997

Photo 1 (cliché : JYM). "Team Miconia" en 4x4 sur la route descendant vers le lac Vaihiria à Tahiti avec les participants hawaiiens de la "Première Conférence Régionale sur la Lutte contre le Miconia", avec de gauche à droite : Art MEDEIROS (USGS, Haleakala National Park, Maui), Pat CONANT (Hawaii Department of Agriculture, Honolulu, Hawaii), Cliff SMITH (University of Hawaii at Manoa, Honolulu, Hawaii), Kim TAVARES (Big Island Miconia Committee, Hawaii) et Eloise KILLGORE (HDOA, Honolulu, Hawaii).

team miconia 1997

 

Photo 2 (cliché : JYM).  "Team Ua Huka" au sommet du mont Hitikau sur l'île de Ua Huka (Marquises nord), avec de gauche à droite : Ken WOOD et  Steve PERLMAN (National Tropical Botanical Garden, Kauai, Hawaii) dont la phrase préférée est "A bad day on the field is better than a good day in the office" 

Ken & Steve Hitikau 1997

 

 

 

 

1996

Photo 1 (cliché : Matthieu GARNAULT). "Team Mohotani" (Marquises sud), avec parmi les chasseurs de Hiva Oa : Rogatien "Peahi" PETERANO (SDR, Hiva Oa,  Atuona) au centre avec un bandana rouge, Marc LOUVAT (ICA) torse nu, Axel LICHTLE (ICA) à l'extrême gauche, Mlle TONG SANG assise et JYM en arrière plan.

MOHOTANI 1997

 

Photo 2 (cliché : Sylvain BLAIS, Université de Rennes). "Team Raiatea" dans la vallée de Fa'aroa, avec de gauche à droite : Jean-Pierre MALET (Service du Développement Rural, Raiatea), Georges "Jojo" COLOMES (SDR, Raiatea), Emile BROTHERSON (SDR, Raiatea), JYM et Simone GRAND (Déléguée à l'Environnement et à la Recherche).

 team Raiatea Faaroa 1993    

 

 

 

 

 

 

 

 

1995

Photo 1 (cliché : JYM). "Team Temehani Ute Ute" à Raiatea (Iles Sous le Vent, archipel de la Société) au  campement sommaire installé en bordure de rivière et cascade (haut) et sur la bordure sud du plateau avec au loin le mont Toomaru, plus haut sommet de l'île (bas), avec de gauche à droite : Jacques FLORENCE (Centre ORSTOM de Tahiti), Michel GUERIN (Délégation à l'Environnement de la Polynésie française) et notre guide.

Michel Guérin Temehani Ute 1994 JYM

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 19:13

Découverte...et extinction des espèces (Le Canard Enchaîné, 2017)

 

Vie extraterrestre intelligente (Calvin & Hobbes de Bill Watterson, 1990)

calvin & hobbes

Plante menacée à Tahiti (Les Nouvelles)

4x4 et plante Tahiti 

Lutte sexuelle contre les moustiques (La Dépêche)

moustique stérile

Espèces indicatrices de la conservation à Tahiti (Le dessin de P'tit Louis, La Dépêche)

poisson clown

 

Méthode scientifique versus méthode créationniste

créationnistes

 

 

 

 

 

Lutte biologique contre les escargots introduits (Le Courrier de l'Environnement de l'INRA)

courrier environnement INRA N58 2002

Plante endémique de l'île de La Réunion (Tehem)

arbre à bière Tehem

Déforestation vs conservation des forêts tropicales

deforestation

 

Institut de Recherche
institut de recherche


La paléontologie, science exacte ?
fossile dinosaure

Effet de serre à Saint-Pierre et Miquelon

medium effet-de-cerf

 

Agrotourisme à Tahiti
(Le dessin de P'tit Louis, La Dépêche)

agrotourisme & paka


Menace pour la biodiversité
(Le dessin de P'tit Louis, La Dépêche)

pakalolo


Changement climatique et biodiversité
(Le Canard Enchaîné, mercredi 9 décembre 2009)

gorille-Canard--mercredi-9-dec.jpg

Weeds have a greater will to live !

(Garfield)

garfield-copie-1.jpg

Disparition d'espèces : c'est quoi des bleuets ?
(Boule et Bill, 1984)

boule---bill.jpg

Barcoding






 

 




Découverte d'une espèce nouvelle pour la science



Species Extinction & Intelligent Life
("Calvin & Hobbes. The Indispensable" by Bill Watterson, 1992)

calvin & hobbes biodiversité

Plant Conservation versus Research

(Plant Talk)


Sauvegarde de la flore versus faune
(Plant Talk)

 

Tradition meets Modern Life in Polynesia











 

Impacts des cochons sauvages/Feral pigs impacts



















Introduction of rabbits to Australia



 

 

 



Expédition Santo 2006 (Vanuatu) & Invasion
(Le Courrier de l'Environnement de l'INRA n°55, février 2008)












 



Price on the Priceless

 ("Calvin & Hobbes. It's a Magical World" by Bill Watterson, 1996)

calvin&hobbes price on the priceless



 

 

 

 

Ressources naturelles en Nouvelle-Calédonie

Cannabis_Nouvelle_Caledonie_2007.jpg
 


Old versus New scientific method

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 20:00

MEYER, J.-Y. 2020De la protection de la nature à la conservation de la biodiversité : évolution des relations Homme-Nature et rôle du chercheur"Cycles de conférence "Fête de la Science 2020. Interactions Homme-Nature, quels nouveaux regards", CRIOBE, Papetoai, Moorea & Université de la Polynésie française, Punaauia, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 02 & 09 octobre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Protection_Nature_Conservation_Biodiversite_FDS_2020.pdf

MEYER, J.-Y. 2020. Miconia calvescens, une menace globale sur les forêts tropicales insulaires. Conférence grand public : les espèces exotiques envahissantes, la menace silencieuse, Hôtel de l'Assemblée de la Collectivité Territoriale de Martinique, Fort-de-France, Martinique, FRANCE, 13 février.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Miconia_Menace_Globale_Martinique_2020.pdf

https://www.biodiversite-martinique.fr/article/le-12-fevrier-prochain-grande-conference-sur-les-eee

 

MEYER, J.-Y. 2019. Biological invasions on islands. An -illustrated- introduction. Master 2 "Environnement Insulaire Océanien", UE "Sciences de la conservation et invasions biologiques dans les îles", Université de la Polynésie française, Punaauia, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 25 novembre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Master_2_EIO_UE_Biological_invasions_islands_illustrated_introduction_2019.pdf

MEYER, J.-Y. 2019. Vulnérabilité et résilience des forêts naturelles en Polynésie française: importance des suivis sur le long-terme pour mieux comprendre leur dynamique face aux changements. "Fête de la Science 2019. Observatoires et sentinelles des changements", Université de la Polynésie française & Lycée hôtelier, Punaauia, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 04 & 11 novembre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Vulnerabilite_&_Resilience_Forets_FDS_2019.pdf

 

MEYER, J.-Y. 2019. Zones humides, mangroves et submangroves en Polynésie française. Programme "Surveillons la mangrove dans les îles de la Société", Maison de la Culture, Papeete, Tahiti & CRIOBE, Opunohu, Moorea, POLYNESIE FRANCAISE, 24 & 25 avril.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Zones_humides_mangroves_submangroves_2019.pdf

https://docs.wixstatic.com/ugd/24c77f_f77662ffbf3947b99eec2ba1b2f5e6a0.pdf

https://www.teoranaho-fape.org/mangroves-pf

MEYER, J.-Y. 2017. Introduction to conservation of the terrestrial biodiversity in French Polynesia and links between research and management. Master 2 "Environnement Insulaire Océanien", UE "Invasions biologiques dans les îles", Université de la Polynésie française, Punaauia, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 16 octobre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Master_2_EIO_Introduction_Biodiversity_&_Conservation_French_Polynesia_2017.pdf

MEYER, J.-Y. 2016. Biological invasions on islands. An -illustrated- introduction. Master 2 "Environnement Insulaire Océanien", UE "Invasions biologiques dans les îles", Université de la Polynésie française, Punaauia, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 30 septembre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Master_2_UE_Biological_Invasion_Islands_Introduction_2016.pdf

MEYER, J.-Y. 2016. Ecologie, écosystèmes, espèces... et invasions biologiques. Atelier de travail "Gestion de projet de la lutte contre les espèces envahissantes menaçant la biodiversité en Polynésie française", Hôtel Royal Tahitien, Pirae, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 30 mars.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Ecologie_Ecosystemes_Especes_Invasions_2016.pdf

MEYER, J.-Y. 2016. Conservation of the flora and vegetation of Tetiaroa atoll (Society Is.). Tetiaroa Society, Hôtel Le Brando, POLYNESIE FRANCAISE, 06 janvier.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Conservation_Flora_Vegetation_Tetiaroa_2016.pdf

 

MEYER, J.-Y. 2015. Les impacts du changement climatique sur la biodiversité et les écosystèmes terrestres en Polynésie française. "1ères Assises de l'Environnement des Etudiants", Présidence de la Polynésie française, Papeete, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 23 novembre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Impacts_changement_climatique_biodiversite_terrestre_2015.pdf

MEYER, J.-Y. 2015. Biological invasions on islands. An -illustrated- introduction. Master 2 "Environnement Insulaire Océanien", UE "Invasions biologiques dans les îles", Université de la Polynésie française, Punaauia, TahitiPOLYNESIE FRANCAISE, 09 octobre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_UE_Biological_Invasions_Islands_Introduction_2015.pdf

MEYER, J.-Y. 2015. Des  forêts naturelles au service des hommes : services écosystémiques des forêts de nuages en Polynésie française. "Fête de la Science 2015. Les Services Ecosystémiques. A quoi sert la nature ?", Maison de la Culture, Papeete, Tahiti,  POLYNESIE FRANCAISE, 07 octobre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_FDS_Services_ecosystemiques_forets_2015.pdf

MEYER, J.-Y. 2015. Knowledge and conservation of the flora of French Polynesia (South Pacific Islands). The Jardín Botánico Canario, Grand Canaria, Canary Islands, SPAIN, 16 June.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Jardin_Botanico_Grand_Canaria_2015.pdf

MEYER, J.-Y. 2014. Plant invasions: patterns and processes. Master 2 "Environnement Insulaire Océanien", UE "Invasions biologiques dans les îles", Université de la Polynésie française, Punaauia, Tahiti, 03 novembre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_UE_Plant_Invasions_Patterns_Processes_2014.pdf

MEYER, J.-Y., SOUBEYRAN, Y. et al. 2014. Les espèces envahissantes dans les Outre-Mer : situations, enjeux, défis et options. Assises nationales Espèces exotiques envahissantes, Centre régional de documentation pédagogique, Orléans, FRANCE, 23 octobre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_et_al_EEE_Outre_Mers_Orleans_2014.pdf

 

MEYER, J.-Y.2014. Human perceptions of biological control in the Pacific Islands: "the Good and the Evil". Ecole thématique "Invasions biologiques", Campus Sud de l'Université de La Réunion, Tampon, FRANCE, 10 juin.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Perception_Lutte_Biologique_2014.pdf

MEYER, J.-Y.2014. Biological control as a restoration tool for invaded forests: results of 13 years of miconia biocontrol monitoring in Tahiti, French Polynesia (South Pacific). Ecole thématique "Invasions biologiques", Campus Sud de l'Université de La Réunion, Tampon, FRANCE, 10 juin.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Miconia_Biocontrol_Monitoring_2014.pdf

MEDEIROS, A. C. & MEYER, J.-Y. 2014. Restoration of Auwahi dry forest, Haleakala volcano, Maui island, Hawai'i. Séminaire de restitution "Life+ Corexerun", Université de La Réunion, Saint-Denis, FRANCE, 05 juin.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Medeiros_&_Meyer_Auwahi_Restoration_2014.pdf

MEYER, J.-Y.2014. Expérimentations de restauration d'habitats envahis dans trois îles du Pacifique Sud (Raiatea, Rapa Iti et Rapa Nui). Séminaire de restitution "Life+ Corexerun", Université de La Réunion, Saint-Denis, FRANCE, 03 juin.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_LifeCorexerun_Restauration_2014.pdf

MEYER, J.-Y., BLANCHARD, P. & FLORENCE, J. 2013. Ferns of Tahiti: diversity, status, abundance and altitudinal distribution. "Moveclim Mid-Course Meeting", Campus Sud de l'Université de La Réunion, Tampon, FRANCE, 01 septembre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_MoveClim_Ferns_Tahiti_2013.pdf

MEYER, J.-Y. 2013. Extinctions et invasions : les grands enjeux de la conservation dans les îles. "Journées Recherche", Centre IRD, Arue, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 20 novembre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_IRD_2013.pdf

MEYER, J.-Y. 2013. La gestion des espèces envahissantes établies en Polynésie française : de la théorie à la pratique. Atelier de travail "Réseau de surveillance et de gestion des espèces envahissantes", Mahina, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 30 octobre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Gestion_Especes_Envahissantes_2013.pdf

MEYER, J.-Y. 2013. Les écosystèmes et la biodiversité terrestres de la Polynésie française... expliqués à nos enfants. Séminaire des Conseillers Pédagogiques de l'Enseignement du Premier Degré "Relations Enseignement et Recherche", CPRBI, Centre IRD, Arue, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 22 avril.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Seminaire_CPAIEN_Tahiti_2013.pdf

MEYER, J.-Y. 2012. Les scientifiques et les Marquises : une longue histoire... Bilan des recherches dans les milieux terrestre et d'eau douce. Séminaire "Marquises UNESCO", Atuona (Hiva Oa) & Taiohae (Nuku Hiva), POLYNESIE FRANCAISE, 6 & 11 octobre.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Seminaire_Marquises_UNESCO_2012.pdf

MEYER, J.-Y. 2012. Flore endémique des Marquises : analyse phyto- et phylo-géographique. Programme Patrimoine Biologique des Marquises, IRD, Arue, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 16 avril.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Flore_Marquises_IRD_2012.pdf

MEYER, J.-Y. 2012. Miconia Biocontrol in Tahiti: program results and lessons learned. Pacific Invasives Learning Network meeting, Kiritimati, KIRIBATI, mars.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Biocontrol_Miconia_PILN_Kiribati_2012.pdf

 

MEYER, J.-Y. 2012. Projet de restauration écologique à Rapa Nui (Ile de Pâques). ONF-International, CONAF-Parc National de Rapa Nui, Hanga Roa, Rapa Nui, CHILI, 20 février.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Projet_Restauration_Ecologique_Rapa_Nui_2012.pdf

 

MEYER, J.-Y., TYE, A., BOUDJELAS, S., SKELTON, P. & ATHERTON, J.  2012. Les réseaux et programmes sur les espèces envahissantes dans le Pacifique. Atelier sur les Espèces Exotiques Envahissantes dans l'Océan Indien, Comité français de l'UICN, Mamoudzou, Mayotte, FRANCE, 24 janvier.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_et_al_2012_Reseaux_EE_Pacifique.pdf

MEYER, J.-Y. et al. 2011. Moorea Biocode Project 2008-2011. Vascular plants TaxTeam. Moorea Biocode Annual Meeting, University of California, Berkeley, USA, 1er mars.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_et_al_Moorea_Biocode_UCBerkeley_2011.pdf

MEYER, J.-Y. 2010. Gestion des plantes introduites envahissantes à conflits d'intérêt et d'usage : exemples et solutions ? Atelier sur les Espèces Exotiques Envahissantes dans les Collectivités françaises du Pacifique, Comité français de l'UICN, Poindimié, Province Nord, NOUVELLE-CALEDONIE, 1er décembre 2010.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_UICN_Nouvelle_Caledonie_2010.pdf

MEYER, J.-Y. 2010. Conservation de la biodiversité et protection de la nature en Polynésie française : enjeux, bilan et propositions. "Fête de la Science 2010. Biodiversité et bioéthique: quels défis pour l'avenir ?", Présidence du Gouvernement, Papeete, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 22 octobre 2010.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Conservation_Biodiversite_FDS_2010.pdf

Fete Science Biodiversité 2010

MEYER, J.-Y. 2010. L'introduction et l'invasion récente de Quadrastichus erythrinae, insecte parasite des Erythrines, à Tahiti : impacts et solutions ? Comité de Lutte contre les Espèces Envahissantes, Direction de l'Environnement, Papeete, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 29 septembre 2010.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Quadrastichus_erythrinae_2010.pdf

MEYER, J.-Y. 2010. Biodiversité : cadre, définitions, concepts, enjeux et exemples en Polynésie française. Séminaire "A l'Ecole de la Biodiversité", Ecole Normale, Pirae, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 17-18 mai 2010.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Ecole_Biodiversite_I_2010.pdf

MEYER, J.-Y. 2010. Biodiversité terrestre de  Polynésie française : origine et maintien. Séminaire "A l'Ecole de la Biodiversité", Ecole Normale, Pirae, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 17-18 mai 2010.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Ecole_Biodiversite_II_2010.pdf

MEYER, J.-Y. 2010. Biodiversité terrestre de  Polynésie française : érosion et menaces. Séminaire "A l'Ecole de la Biodiversité", Ecole Normale, Pirae, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 17-18 mai 2010.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Ecole_Biodiversite_III_2010.pdf

MEYER, J.-Y. 2010. Biodiversité terrestre de  Polynésie française : conservation et gestion. Séminaire "A l'Ecole de la Biodiversité", Ecole Normale, Pirae, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 17-18 mai 2010.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Ecole_Biodiversite_IV_2010.pdf

MEYER, J.-Y. & GRANDGIRARD, J.  2009. La lutte biologique classique : exemples et leçons de la Polynésie française. Atelier "Espèces Exotiques Envahissantes dans les Antilles françaises", Sainte-Claude, Guadeloupe, FRANCE, 24 novembre 2009.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_&_Grandgirard_Lutte_biologique_2009.pdf

MEYER, J.-Y. 2009. Le passage de Charles Darwin à Tahiti : quel héritage scientifique ? Fête de la Science, Mairie de Papeete, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 17 novembre 2009.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Darwin_Tahiti_2009.pdf

MEYER, J.-Y. 2009. Conservation of native and endemic plants in islands: theory, practices and perspectives. Island Species-Led Action course (ISLA09), Durrell Wildlife Conservation Trust, University of the South Pacific, Suva, FIJI, 15 juillet 2009.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_ISLA_course_Fiji_2009.pdf

MEYER, J.-Y. & TAPUTUARAI, R. 2009. Les plateaux de la vallée de la Punaru'u : évaluation écologique préliminaire et projet de restauration. Assemblée générale de l'Association de la protection de la vallée de la Punaruu, Mairie de Punaauia, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 3 juillet 2009.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_&_Taputuarai_vallee_Punaruu_2009.pdf

MEYER, J.-Y. 2009. Flora & Forests of Moorea (Society Is., French Polynesia). Classe de Kamehameha Schools, Hilo, Hawai'i. Richard B. Gump South Pacific research station, Moorea, POLYNESIE FRANCAISE, 23 juin 2009.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Kamehameha_Schools_Moorea_2009.pdf

MEYER, J.-Y. 2009. Moorea Biocode Plant "Taxteam". Smithsonian Institution, Washington, USA, 25 mai 2009.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Moorea_Biocode_Smithsonian_Institution_2009.pdf

MEYER, J.-Y. 2008. Impacts and management of invasive alien species, extinction and biodiversity conservation in French Polynesia, South Pacific. Université de la Réunion, Master 2 "BEST", FRANCE, 2 octobre 2008.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Universite_Reunion_2008.pdf

MEYER, J.-Y. & MUNZINGER, J. 2008. Plantes envahissantes de Wallis & Futuna. Service territorial de l'Environnement, 'Uvea, WALLIS ET FUTUNA, 25 novembre 2008.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_&_Munzinger_2008_Plantes_envahissantes_Wallis_&_Futuna.pdf

affiche espenvahi Wallis & Futuna
 

MEYER, J.-Y. 2008. Les plantes indigènes et les forêts naturelles de Polynésie française : leur importance aujourd'hui et demain. "Fêtes des Plantes", Classes de CM2 de l'école de Pao Pao. Richard B. Gump South Pacific research station, Moorea, POLYNESIE FRANCAISE, 11 décembre 2008.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_CM2_Moorea_2008.pdf
www.youtube.com/watch?v=v5g63INEvYg

MEYER, J.-Y. 2008. Plan d'action stratégique pour lutter contre les plantes envahissantes à Rapa Nui. Restitution de la mission effectuée du 2 au 11 juin 2008, Parc National de Rapa Nui-CONAF, Hanga Roa, CHILI, 11 juin 2008.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Parc_National_Rapa_Nui_2008.pdf

MEYER, J.-Y. 2007. Flore de Polynésie française. Pourquoi protéger ? Que protéger ? Comment protéger ? Heipuni Days (Journées de l'Environnement), Forum Protection de la Biodiversité, Papeete, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 5 juin 2007.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Heipuni_Days_2007.pdf

MEYER, J.-Y. 2007. Invasive Alien Species in French Polynesia: a first assessment. Pacific Invasives Learning Network Annual Meeting, Moorea, POLYNESIE FRANCAISE, 3-7 septembre 2007.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_IAS_French_Polynesia_PILN_2007.pdf

MEYER, J.-Y. 2005. La biodiversité en Polynésie française. Lycée de Taravao, Classes de Terminale, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 24 novembre 2005.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Biodiversite_Polynesie_Lycee_Taravao_2005.pdf

MEYER, J.-Y. 2005. Les pestes végétales en Polynésie françaises. Journées Mondiales de l'Environnement, Papeete, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 4 juin 2005.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Journees_Environnement_Pestes_vegetales_2005.pdf

MEYER, J.-Y. 2005. Les impacts des espèces envahissantes sur la biodiversité des îles du Pacifique, avec le cas particulier de la Polynésie française. Biosecurity Workshop, Centre IRD, Arue, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 16 mars 2005.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Biosecurity_workshop_Tahiti_2005.pdf

MEYER, J.-Y. 2005. Gestion de l'invasion par Miconia en Polynésie française (1988-2004). Direction de l'Environnement, Province Sud, Nouméa, NOUVELLE-CALEDONIE, 4 mars 2005.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Gestion_Miconia_Noumea_2005.pdf

MEYER, J.-Y. 2004. Quel avenir pour les forêts naturelles de Polynésie française. "Conférences Savoir pour Tous", Université de la Polynésie française, Punaauia, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 30 septembre 2004.

http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Forets_Naturelles_UPF_2004.pdf

MEYER, J.-Y. 2004. Biodiversité et écosystème terrestres de Polynésie française. Conservation International, Centre IRD, Arue, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, 21 septembre 2004.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Biodiversite_&_Ecosysteme_CI_2004.pdf

Meyer 2004 French Polynesia Conservation Sites CI

MEYER, J.-Y. 2004. Le programme de lutte biologique contre le miconia. Haut-Comité Territorial de la Recherche, Papeete, POLYNESIE FRANCAISE, février 2004.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Lutte_Biologique_Miconia_Tahiti_2004.pdf

MEYER, J.-Y. 2003. Biodiversité des eaux douces en Polynésie française. Journées Mondiales de l'Environnement, Papeete, Tahiti, POLYNESIE FRANCAISE, juin 2003.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Biodiversite_Eaux_douces_2003.pdf

MEYER, J.-Y., STRASBERG, D. & DUPONT, J. 2001. Premiers éléments de connaissance des milieux naturels et des espèces de la flore les plus menacées pour une stratégie de conservation à développer dans le projet du Parc National des Hauts de La Réunion. Mission Parc National des Hauts de La Réunion, Saint-Denis, La Réunion, FRANCE, 14 novembre 2001.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_et_al._Projet_Parc_National_Hauts_Reunion_2001.pdf
http://www.li-an.fr/jyves/Cartes_Projet_Parc_National_Reunion_2001.pdf

MEYER, J.-Y. 1995. Les recherches sur Miconia calvescens en Polynésie française : bilan et perspectives. Université française du Pacifique, Punaauia, POLYNESIE FRANCAISE, 17 mai 1995.
http://www.li-an.fr/jyves/Talk_Meyer_Conference_Miconia_UPF_1995.pdf

upf

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 18:35

mai 2014 : la Nature vue par le Comte Greystoke/Tarzan

"Vous savez, la nature ne ment jamais, la nature est toujours juste...la nature est parfaite"

(Interview de Christophe LAMBERT publiée dans "La Dépêche de Tahiti" du vendredi 09 mai)

février 2014 : la protection de la nature, un luxe ?

"Tous les jours on nous montre des émissions sur les chaînes de télévision dans lesquelles on dépense des fortunes pour sauver des animaux. Moi, j'habite aux Tuamotu, il n'y a même pas d'oeufs pour faire des crêpes !"

(Message sur le répondeur de Radio 1 publié dans "Les Nouvelles de Tahiti" du jeudi 06 février)

janvier 2014 : beauté cachée de la nature

"Je ne suis pas de Makatea, mais j'aime la nature et les espèces endémiques. Je viens d'entendre M. Julien M. , maire de Makatea. Il s'est trompé de consonnes, il a dit à la télé : Makatea, beauté cachée. Je pense qu'il voulait dire Makatea beauté gâchée"

(Message sur le répondeur de Radio 1 publié dans "Les Nouvelles de Tahiti" du lundi 28 janvier)

octobre 2013 : avis éclairé d'expert (du nucléaire)

"Je ne suis pas connaisseur de la faune et de la flore en Polynésie française mais j'ai le sentiment que la faune à Moruroa, les cocotiers et les aito, pardonnez moi, je ne connais pas du tout la flore en Polynésie, je n'ai pas le sentiment qu'elle soit fondamentalement différente de ce qu'elle est sur tel ou tel atoll"

(interview de Bernard DUPRAZ, nouveau Délégué à la Sûreté Nucléaire, accordée au journal "Les Nouvelles de Tahiti" du vendredi 4 octobre 2013)

août 2013 : loup y es-tu ?

"C'est impensable de voir un prédateur en liberté dans la nature"

(un éleveur de brebis de Lozère interviewé au journal télévisé "12/13 National" de France 3", le 23 août 2013) 

janvier 2013 : prédiction sur du (très) long-terme

"Tous nos barrages sont équipés d'un déversoir capable d'absorber une crue exceptionnelle qui se produit tous les 10 000 ans"

(Yann WOLFF, chef du service hydrologique de Marama Nui, cité dans la Dépêche de Tahiti)

décembre 2012 : espèce évoluée au coeur primitif !

"We've very strange animals [...] We're so clever and civilized, but our hearts are very primitive. If our hearts weren't primitive, there wouldn't be wars. I'm worried that we will apply the science too early, like we did with the atomic bomb"

(Shin KUBOTA, professeur associé au Seto Marine Biological Laboratory de l'University de Kyoto au Japon, dans un article sur "le secret de l'immortalité des méduses" dans le New York Times du 02 décembre 2012)

juin 2012 : George est mort...et son espèce avec lui 

"Le petit monde des adorateurs de tortues est en deuil. George le solitaire - El Solitario Jorge- unique survivant connu de l'espèce Geochelone aboigdoni, est mort dimanche, aux îles Galapagos"

(Dépêche AFP reprise par La Dépêche de Tahiti du 27 juin 2012)

avril 2012 : espèces envahissantes dans les élections présidentielles

nuisibles

mars 2012 :  barbelés écologiques 

"La SNCF pense avoir trouvé une arme contre les tagueurs : des haies de plantes épineuses* le long des voies ferrées d'Ile-de-France, véritables "barbelés écologiques"

(Dépêche AFP reprise par www.lepoint.fr du 30 mars 2012)

*il s'agit du poivre de Sichuan Zanthoxyllum simulans (Rutaceae), de l'épine-vinette Berberis julianae (Berberidaceae) et du rosier rubigineux Rosa rubiginosa (Rosaceae)

janvier 2012 : description d'une -très sexy- espèce nouvelle pour la science 

"Ce sont les poils dorés sur l'abdomen du taon qui m'ont conduit à lui donner le nom de Beyoncé. C'est pour moi aussi l'occasion de montrer le côté amusant de la taxinomie, l'art de nommer les espèces"

(déclaration de l'entomologiste australien Brian LESSARD suite à l'article sur la description d'une nouvelle espèce de taon en Australie, Scaptia (Plinthina) beyonceae (Diptera: Tabanidae), en hommage au postérieur de la chanteuse américaine Beyonce, publié en 2011 dans l'Australian Journal of Entomology 50(3): 241-252) 

décembre 2011 : élévation de niveau 

montée des eaux & hamac 2011

novembre 2011 : nouvelles priorités de conservation

"OK, le panda est charmant, mais il passe son temps à grignoter ses bambous. En revanche, l'abeille transporte le pollen de milliers de fleurs. Le choix est vite fait..."

(Frédéric LEWINO et G.D.S. à propos de l'article du canadien Murray A. RUDD publié en 2011 dans le journal scientifique Conservation Biology 25(6), dans la rubrique "le point de la semaine sciences" du magazine Le Point N°2044 du 17 novembre 2011)

septembre 2011 : théorie sur l'environnement...et en pratique ?

"J'ai une théorie sur la relation de l'homme et de son espace : l'environnement subi, conquis, surpris et compris"

(Yves COPPENS, paléoanthropologue au Collège de France, propos recueillis par Julie BALBONI et Cécicle BRETON dans un article intitulé "La Nature pourra-t'elle conserver l'Homme" du magazine "Espèces" N°1, Septembre 2011)

aout 2011 : version moderne de la fable de La Fontaine, "le Loup et le Chien" 

cochons sauvages

juin 2011 : lutte -efficace- contre les envahisseurs

"Plutôt que d'acheter des steaks d'animaux élevés en batterie, pourquoi ne pas manger les espèces envahissantes qui prolifèrent sur la planète ?"

(Mark ZUCKERBERG, patron de Facebook, cité dans un article de Fabien ROLAND-LEVY & Fabienne VISSIERE intitulé "Zuckerberg, l'hygiène du carnivore" dans le magazine Le Point N°2021 du 9 juin 2011).

avril 2011 : coût de la nature

"Tout ce qui est dans la nature, dans la forêt est notre source [...] Et la nature est généreuse et gratuite aussi, donc nous n'avons pas de coût particulier"

(Melia AVAE, présidente de l'association "Te Rara'a" d'artisanat local, citée dans La Dépêche de Tahiti, avril 2011).

mars 2011 : travail en équipe ?

"Une excellente idée jaillit à un instant précis d’un seul cerveau, et non de celui d’un groupe, même si ce dernier peut servir de creuset"

(Jérôme CASA, professeur d'écologie, président du comité scientifique ANR-FRB, dans un article intitulé "Quelle course à l'excellence pour les sciences de la biodiversité", rubrique "Regards et débats sur la biodiversité" de la Société française d'Ecologie http://www.sfecologie.org/2011/r15-j-casas/)

janvier 2011 : le tennis, une nouvelle menace pour la flore tropicale

"La sève n'a fait qu'un tour en apprenant que les jardins étaient menacés par une espèce invasive : le grand Chelem"

 

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 11:39

Dr. Claudine AH-PENG, bryologue, Université de La Réunion, UMR PVBMT (Peuplements Végétaux et Bio-agresseurs en Milieu Tropical), anciennement University of Cape Town, South Africa

Photo (cliché : JYM). Claudine sur une ancienne coulée de lave colonisée par des lichens, fougères et mousses à Saint-Philippe, île de La Réunion, en septembre 2013

La Réunion-St Philippe-03 septembre 2013-Claudine Ah Peng

 

Rémy AMICE (retraité), anciennement Service d'Inspection Vétérinaires, Alimentaires et Phytosanitaires (SIVAP), Direction des Affaires Vétérinaires, Alimentaires et Rurales (DAVAR), Gouvernement de Nouvelle-Calédonie

www.davar.gouv.nc/portal/page/portal/davar/propos_davar/sivap

Photo (cliché : JYM). Rémy dans la zone envahie par miconia au dessus de Nouméa en mars 2005


Jacques BARDAT (retraité), bryologue, anciennement Muséum National d'Histoire naturelle, Paris

Photo (cliché : JYM). Jacques en forêt de Bébour Bélouve, île de La Réunion, en septembre 2013.

la Réunion-Bébour Bélouve-4 septembre-Jacques Bardat

 

Dr. Stéphane BARET, adjoint du "secteur Est", anciennement chargé de mission flore et habitat, Parc National de La Réunion, Ile de La Réunion

www.reunion-parcnational.fr/

Photo (cliché : JYM). Stéphane avec Benoît LEQUETTE, Jean-Marie PAUSE et Herman THOMAS du Parc National de La Réunion, dans la Réserve de la Roche Ecrite en septembre 2008


Prof. Sylvain BLAIS (retraité), géologue, anciennement Laboratoire de Pétrologie Cristalline, Géosciences Rennes, Université de Rennes 1

Sarah BRUNEL, Implementation Facilitation Officer, International Plant Protection Convention, FAO, Rome, anciennement Scientific Officer Invasive Alien Plants, European and Mediterranean Plant Protection Organization (EPPO/ OEPP), Paris

www.eppo.org

Photo (cliché : Sandy LLOYD, Western Australia Agriculture Department &  CRC Weed). Sarah (à gauche sur la photo) avec Sandy, John, le ministre australien et la mascotte "Woody Weed" lors de la conférence "EMAPI9" à Perth, Australie, en 2007.


 

Anne CAILLAUD, chargée de programme "Outre-Mer" du Comité français de l'UICN & coordinatrice du "Groupe Outre-Mer", Paris

Photo (cliché : JYHM).  Anne en forêt de nuages au mont Marau sur l'île de Tahiti en février 2017.

 

Dr. Sophie CAILLON, ethnobiologiste, responsable de l'équipe "Interactions Bioculturelles : domestication et gestion de ressources", Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, CNRS, Montpellier

https://www.cefe.cnrs.fr/fr/recherche/ines/ibc/896-c/206-sophie-caillon

Photo (cliché  : JYM). Sophie sur l'île de O'ahu (Hawai'i, USA) en avril 2018.


Dr. Juliane CASQUET, biologiste et médiatrice scientifique, Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, anciennement Laboratoire Evolution et Diversité biologique, Université Paul Sabatier, Toulouse, secrétaire de l'Association "Plume" pour susciter, faciliter et promouvoir la vulgarisation scientifique.

http://www.plume.info/

http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2014/04/09/juliane-casquet


"Pat" Patrick CAZIN-BOURGUIGNON, ingénieur en chef du génie rural, des eaux et forêts.

Photo (cliché  : ?). Pat dans un jardin botanique sur l'île de la Grenade en 1993 avec un petit arbre Miconia calvescens

gros pat & miconia grenade

 

 

 

 

 

 

 

Hervé CHEVILLOTTE (retraité), anciennement informaticien & gestionnaire de bases de données, IRD, Département de Systématique et d'Evolution, MNHN, Paris

Dr. Franck COURCHAMP, écologue, Département d'Ecologie, Systématique et Evolution, Université de Paris Sud, Orsay

http://www.ese.u-psud.fr/epc/conservation/pages/Franck.html

Photo (cliché : JYM). Franck pour un reportage télévisé lors de la conférence "Island Invasives" à Auckland  en Nouvelle-Zélande en février 2010

 

Dr. Audrey COREAU, Chef du département Stratégies nationale et européeene, Agence Française de la Biodiversité, anciennement au Bureau de la Connaissance et de la Stratégie nationale  pour la biodiversité, Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, Paris

Photo (cliché : JYM). Audrey avec Jean-Michel PROBST (anciennement conseiller écologie du secteur Ouest, Parc National de la Réunion) au sommet du mont Maido en décembre 2010

Réunion-17-18 décembre 2010-Jean-Mi & Audrey 

Samuel COUTEYEN, entomologiste aquatique, Association Réunionnaise d'Ecologie, Le Tampon, La Réunion

www.ecologie.re/

Photo (cliché : JYM). Samuel entouré à gauche par Johnny FERARD et à droite par Christian FONTAINE (Conservatoire Botanique National de Mascarin) à la Plaine des Palmiste en juillet 2008













 

 

 

Dr. César DELNATTE, botaniste et phyto-écologue, ONF, Martinique, anciennement IRD, Herbier de Guyane française, Cayenne, Guyane française

www.cayenne.ird.fr/aublet2/

Photo (cliché : JYM).  César arrachant un plant de Miconia calvescens dans le jardin botanique Les Ombrages à Ajoupa-Bouillon en Martinique en  novembre 2017

 

Dr. Emilie DOTTE-SAROUT, archéo-botaniste, Western Australia University, Perth, anciennement Université de Paris I La Sorbonne & Australian National University, Canberra

http://uwa.academia.edu/emiliedotte

Photo (cliché : JYM).  Emilie collectant Crossostylis biflora sur le sentier du mon Turi, point culminant de l'île de Huahine en juin 2007

Huahine-Moua Turi-26-27 juin 2007-Emilie Dotte & Crossostyl 

Dr. Elisabeth ETIFIER-CHALONO, anciennement directrice  Conservatoire Botanique de Martinique, Fort-de-France

Dr. Philippe FELDMANN, botaniste et généticien, Délégué à la déontologie et l'intégrité scientifique, CIRAD, anciennement chargé de mission "Biodiversité et Ressources biologiques", CIRAD, Montpellier & Association pour l'Etude et la protection des Vertébrés et des Végétaux des petites Antilles (AEVA), Guadeloupe

http://www.cirad.fr/fr/regard_sur/biodiversite/feldmann.pdf

http://www.association-aeva.com

Photo (cliché : JYM). Philippe en forêt domaniale de Clapiers (Montpellier) en mars 2009


Dr. Jacques FLORENCE, (retraité) botaniste-taxinomiste, IRD, Herbier national, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris

Photo (cliché : JYM). Jacques avec Ron ENGLUND et Albert VARNEY à l'aéroport de Tahiti-Faa'a avant le départ pour Rurutu en 2003


 

 

 

 

 

Dr. Benoît FONTAINE, malacologue, ingénieur de recherche, Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation (CESCO), anciennement Restauration et Suivi des Populations, Département Ecologie et Gestion de la Biodiversité, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris

Photo (cliché : JYM). Benoît en forêt littorale sur calcaire soulevé sur l'île de Rimatara (Australes) en novembre 2004









 

 

 

 

 

 

Christian FONTAINE, botaniste-prospecteur, chargé de mission "connaissance de la flore", Conservatoire Botanique national de Mascarin, Saint-Leu, Ile de La Réunion

www.cbnm.org

Photo (cliché : JYM). Christian au Piton Sainte-Rose en septembre 2008













 

 

 

Dr. Pierre-Michel FORGET, écologue, Muséum national d'Histoire naturelle, Brunoy

http://mecadev.cnrs.fr/index.php?post/Forget-Pierre-Michel

Photo (cliché : JYM). PMF sur la coulée de lave de Sainte-Rose à l'île de La Réunion en septembre 2008


Olivier GARGOMINY, malacologue & gestionnaire de bases de données, Service du Patrimoine Naturel & Inventaire national du Patrimoine naturel, Département Ecologie et Gestion de la Biodiversité, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris

http://inpn.mnhn.fr/isb/index.jsp

Photo (cliché : JYM). Olivier se désaltérant après une dure journée de labeur sur l'île de Rurutu (Australes) en novembre 2003














 

 

 

Anne-Claire GOARANT, chargée de mission, service de la coopération régionale du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, anciennement chef du Service des Milieux terrestres, Direction de l'Environnement, Province Sud, Nouvelle-Calédonie

http://nouvellecaledonie.rfo.fr/programmes/temps-de-parole/le-miconia_8249.html

Photo (cliché : JYM). Anne-Claire au centre d'information du Waitakere Natural Ranges dans l'île nord de Nouvelle-Zélande en avril 2010
Auckland-Waitakere-16 avril 2010-Anne-Claire

Julie GOXE, ingénieur botaniste, Société minière Vale Nouvelle-Calédonie, anciennement coordinatrice locale en Nouvelle-Calédonie de "l'Initiative Espèces Exotiques Envahissantes Outre-Mer" du Comité français de l'UICN

Photo (cliché : JYM). Julie en sous-bois de forêt humide de moyenne altitude sur le mont Mtsapéré au dessus de Mamoudzou à Mayotte en janvier 2012

Mayotte-22-27 janvier 2012-Julie photographiant

 

 

 

 

 

 

Dr. Gérard GUILLE, géologue, CEA/DASE, Bruyères-le-Chatel

Jean HIVERT, anciennement chargé de mission "Atlas de la Flore vasculaire de La Réunion", Conservatoire Botanique national de Mascarin, Saint-Leu, Ile de La Réunion

Photo (cliché : JYM). Jean au Pas de Bellecombe près du volcan de la Fournaise à l'île de La Réunion en décembre 2010

Réunion-13-17décembre 2010-Jean botaniste pied nu savate

 

Dr. Stéphanie HUDIN, Fédération des Conservatoires d'espaces naturels, Mission Loire, Orléans

Photo (cliché : JYM). Steffie sur l'île Charlemagne à Orléans en septembre 2014

Orléans-oct 2014-Stéphanie & panneau

 

 

 

 

 

 

Dr. Tanguy JAFFRE (retraité), botaniste et phyto-écologue, anciennement Laboratoire de Botanique et d'Ecologie Appliquées, Département Ressources Vivantes du Centre IRD de Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Dr. Hervé JOURDAN, entomologiste, anciennement UMR  Biologie et Gestion des Populations, Département Ressources Vivantes du Centre IRD de Nouméa, Nouvelle-Calédonie

www.ird.nc/activites/drv_r022.htm

Photo (cliché : JYM). Hervé et Ira RICHLING à l'aéroport de 'Uvea (Wallis) en novembre 2008







 

 

 

Dr. Philippe JOSEPH, Maître de Conférence en Géographie, Groupe de Recherches de Géographie, Développement, Environnement de la Caraïbe, Université des Antilles et de la Guyane, Martinique

Photo(cliché : JYM). Philippe dans son jardin botanique en Martinique en novembre 2017



Dr. Florian KIRCHNER, anciennement chargé de programmes "Outre-Mer" et "Espèces", Comité français de l'UICN, Paris www.iucn.fr

Photo (cliché : JYM). Florian donnant une interview au journal Le Monde... dans un bus à La Réunion en décembre 2010

Réunion-17-18 décembre 2010-Florian & interview Le Monde

Dr. Finn KJELLBERG, généticien des populations, Equipe Interactions Biotiques, Départment Biologie des Populations, Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, CNRS, Montpellier

www.cefe.cnrs.fr/coev/F_Kjellberg.htm

Photo (cliché : JYM). Finn à Moorea en 1993

Dr. Sébastien LARRUE, biogéographe, Maître de Conférences, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2

http://geolab.univ-bpclermont.fr/spip.php?article46

Photo (cliché : JYM). Sébastien sur la crête sommitale du mont Marau en septembre 2013

Tahiti-Mont Marau-27 septembre 2013-Sébastien Larrue

Dr. Christophe LAVERGNE, responsable conservation de la flore et des habitats, Conservatoire Botanique National de Mascarin, île de La Réunion

www.cbnm.org

Photo (cliché : JYM). Christophe et son père, l'ethno-botaniste Roger LAVERGNE, à l'Université de La Réunion en septembre 2008

















 

Atoloto MALAU, chef du Service Territorial de l'Environnement, Wallis & Futuna

Photo (cliché : JYM). Atoloto à 'Uvea (Wallis) en 2007


















 

Joseph MANAUTE, directeur du Parc de la Rivière Bleue, Province Sud, Nouvelle-Calédonie

Prof. Serge MULLER, phyto-écologue, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, Président de la Commission Flore et habitats du Conseil National de la Protection de la Nature,  anciennement Laboratoire Biodiversité & Fonction des Ecosystèmes, Université Paul Verlaine, Metz

http://www.liebe.univ-metz.fr/cv/MULLER%20S.php

Photo (cliché : JYM). Serge et "Miss Goyavier" lors de l'inauguration du Parc National des Hauts de La Réunion en 2008

















 

Dr. Jérôme MUNZINGER, botaniste, IRD Montpellier, anciennement Laboratoire de Botanique et d'Ecologie Appliquées, Département Ressources Vivantes du Centre IRD de Nouméa, Nouvelle-Calédonie

www.ird.nc/activites/drv_s084.htm

Photo (cliché : JYM). Jérôme herborisant sur l'île de Futuna en 2008


















 

Dr. Michel PASCAL (décédé), anciennement Laboratoire de la Faune sauvage, UR Station Commune de Recherches en Ichtyophysiologie, Biodiversité et Environnement (SCRIBE), INRA, Rennes

http://w3.rennes.inra.fr/scribe/recherche/inventaire.htm

Jean-Marie PAUSE, Conseiller écologie, Secteur Est, Parc National de La Réunion, Ile de La Réunion 
www.reunion-parcnational.fr/

Photo (cliché : JYM). Jean-Marie à Ilet Alcide en juillet 2008













"Fred" Frédéric PICOT, responsable Connaissance flore et habitats, Conservatoire Botanique National de Mascarin, Saint-Leu, Ile de La Réunion www.cbnm.org

Photo (cliché : JYM). Fred au Piton Sainte-Rose en septembre 2008


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prof. emeritus François RAMADE (retraité), écologue, Université de Paris Sud, Orsay
 

Prof. emeritus Bernard SALVAT (retraité), biologiste marin, Ecole Pratique des Hautes Etudes, CNRS, Université de Perpignan

Photo (cliché : JYM). Bernard avec le prof. Randy THAMAN (University of the South Pacific) à Okinawa (Japon) lors du 21st Pacific Science Congress en juin 2007

 

Yohann SOUBEYRAN, chargé de projet "Espèces Envahissantes d'Outre-Mer", Comité français de l'UICN c/o CIRAD, Montpellier

http://www.uicn.fr/-L-Equipe-.html

Photo (cliché : JYM). Yohann aux Chutes de la Madeleine, Province Sud (Nouvelle-Calédonie) en juin 2011

Nlle-Caledonie-Province Sud-25-26 juin 2011-Yohann & chute 

Dr. Lucile STAHL, juriste spécialiste du droit de l'environnement dans l'Outre-Mer français

http://www.iddri.org/Iddri/Intervenants-auteurs/Lucile-Stahl


Anna STIER, écologue, coordinatrice du volet savanes et espèces exotiques envahissantes du programme européen "Life BIODIV'OM" (https://www.lifebiodivom.fr/), association "Groupe d'Etude et de Protection des Oiseaux de Guyane" (GEPOG) Guyane française

Photo (cliché : JYHM). Anna en forêt à Ajoupa-Bouillon sur l'île de Martinique en février 2020

 

Prof. Dominique STRASBERG, écologue, Université de La Réunion, Saint-Denis, Ile de La Réunion

Photo (cliché : JYM). Dominique en "forêt de nuages" au mont Marau sur l'île de Tahiti en octobre 2016


Dr. Jean-Claude THIBAULT (retraité), ornithologue, anciennement Parc Régional Naturel de Corse, Patrimonio, correspondant au Muséum national d'Histoire naturelle de Paris

Photo (cliché : JYM). Jean-Claude en speed-boat entre Hiva Oa et Tahuata en 2009.

Prof. Christophe THEBAUD, écologue et généticien, Laboratoire Evolution & Diversité biologique, Université Paul Sabatier, Toulouse

www.edb.ups-tlse.fr/equipe1/thebaud.htm

Herman THOMAS, botaniste-prospecteur, Société Réunionnaise de l'Etude et la Protection de l'Environnement, Réserve Naturelle de la Roche Ecrite &  Parc National de La Réunion, La Réunion

www.reunion-parcnational.fr/

Photo (cliché : JYM). Herman avec l'arbuste Carissa spinarum (syn. C. xylopicron, Apocynaceae) en forêt sèche sur le site de Colorado à l'île de la Réunion en septembre 2008



Dr. John D. THOMPSON, Directeur de Recherche, Département Dynamique des Systèmes Ecologiques, Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, CNRS, Montpellier

www.cefe.cnrs.fr/ecopop/John_Thompson.htm

Photo (cliché : ?). John à l'île de la Réunion  en  2006


Frank URTIZBEREA, anciennement DAF, Saint-Pierre et Miquelon

Photo (cliché : JYM). Frank décontractant l'atmosphère lors de l'atelier de travail sur les Espèces Exotiques Envahissante dans les Antilles française en Guadeloupe en novembre 2009

Guadeloupe-23-29 nov. 2009-Franck danseuse-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

Paino VANAI, chef de la Délégation de Wallis et Futuna auprès du Ministère de l'Outre-Mer, Paris, anciennement chef du Service territorial de l'Environnement de Wallis & Futuna

http://www.wallis-et-futuna.pref.gouv.fr/Services-de-l-Etat-et-du-Territoire/Les-delegations-exterieures-du-Territoire/Delegation-de-Wallis-et-Futuna-a-Paris

Photo (cliché : JYM). Paino dans son jardin à 'Uvea (Wallis) avec Lantana camara en 2007


Dr. Eric VIDAL, écologue & zoologue, Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine (IMBE), équipe Vulnérabilité écologique et Conservation, Aix-Marseille  Université & Centre IRD de Nouméa

Photo (cliché : JYM). Eric à la station de recherche biologique R. Gump, antenne de l'University of California, Berkeley, lors d'un colloque sur les sciences de la conservation en 2016

 

Guillaume VISCARDI, botaniste, directeur du Conservatoire Botanique de Martinique, anciennement Conservatoire Botanique National de Masdcarin basé à Mayotte.

Photo (cliché : JYHM). Guillaume avec un plant arraché de miconia à Ajoupa-Bouillon en Martinique en février 2020

 

Vanessa WECK, chef du service de la recherche et l'innovation, Conseil régional de Guadeloupe, Basse-Terre, Guadeloupe

www.viadeo.com/fr/profile/vanessa.weck

 Photo (cliché : JYM). Vanessa sur le sentier de la Grande Pointe à Trois Rivière, Basse-Terre, en novembre 2009

 

 

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 10:47

James ATHERTON, GIS & Environment specialist, Vice-President "Samoa Conservation Society", anciennement Terrestrial Program Director "Pacific Islands Program", Conservation International, Apia, SAMOA

http://www.samoaobserver.ws/en/22_10_2016/local/13026/Healing-Samoa%E2%80%99s-forests.htm

PHOTO (cliché : JYM). James coincé dans un ascenseur avec un jeune couple de Taiwanais fêtant la Saint-Valentin et le Nouvel An chinois à Auckland en février 2010.

New Zealand-Auckland-11-12 février 2010-James & couple in

Dr. Claudia BAIDER, Herbarium Officer, The Mauritius Herbarium, Ministry of Agroindustry and Food Security, Réduit, ILE MAURICE

www.msiri.mu/index.php?langue=eng&rub=21

PHOTO (cliché : Pierre-Michel FORGET). Claudia devant l'entrée de l'herbier de l'île Maurice en septembre 2008.
Mauritius--septembre-2008-Claudia.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. "Brad" Bradley BALUKJIAN, science writer & biology professor at Laney College, Oakland (USA), anciennement PhD student Department of Environmental Science, Policy and Management, University of California at Berkeley, USA

http://moorea.berkeley.edu/people/brad-bal

https://ourenvironment.berkeley.edu/people/brad-balukjian

PHOTO (cliché : JYM). Brad sur l'île inhabitée de Me'eti'a essayant de manger du concombre de mer ("rori") cru en janvier 2009.

Meetia-15-16-janvier-2009-Brad---rori.jp

Prof. Robert W. BARRETO, Departamento de Fitopatologia, Universidade Federal de Viçosa, BRAZIL

http://www.dfp.ufv.br/departamento/docentes/rbarreto/

Pat BILY, The Nature Conservancy-Maui Preserve, Maui (Hawaii, USA)

http://eastmauiwatershed.org/event/talk-story-thursday-with-pat-bily/

PHOTO (cliché : JYM). Pat récoltant des cosses de cacao Theobroma cacao (Malvaceae) en bordure de route à Maui en mai 2009.

Maui-Oahu-mai-2009-Pat---cocoa.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Gilianne BRODIEAssociate Professor in Biology, School of Chemical and Biological Sciences, University of the South Pacific, Suva, FIJI

http://www.usp.ac.fj/index.php?id=6357

PHOTO (cliché : JYM). Gilianne, présidente de session lors du "Pacific-Science Inter-Congress" en juillet 2013 à USP, Suva.

FIJI-Suva-juillet 2013-Gillian Brodie

Simon J. BROOKSTropical Weeds Research Centre, Department of Primary Industries and Fisheries, Queensland, AUSTRALIA

PHOTO (cliché : JYM). Simon et des plantules de Miconia calvescens (Melastomataceae) au "Daintree National Park" du Queensland en Australie en mai 2008.
Cairns-Mossman-21-mai-2008-Simon---Micon
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Andrea BUCKMAN, Program Manager, Leeward Haleakala Watershed Restoration Partnership (LHWRP), Maui, Hawai'i' (USA) & Crew Member, Hokule'a Polynesian Voyaging Society

www.lhwrp.org

http://www.hokulea.com/crewmember/andrea-buckman/

PHOTO (cliché : JYM). Andrea sur le plateau Maraetia dans la vallée de la Punaru'u à Tahiti en août 2012.

Tahiti-Punaruu-Maraetia-27-30 aout 2012-Andrea

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Ewen CAMERON, Curator Auckland Museum Herbarium, Auckland (New Zealand)

http://gulfjournal.org.nz/article/vascular-plants-and-the-importance-of-rock-stacks-and-islets-in-the-hauraki-gulf/

PHOTO (cliché : JYM). Ewen au parc naturel "Ark in the Park" du "Waitakere Ranges Regional Park" dans la région d'Auckland en février 2010.
New Zealand-Waitakere-13 février 2010-Ewen Cameron





 

 

 

"Chuck" Charles CHIMERA, Weed Risk Assessment Specialist, Pacific Cooperative Studies Unit and Botany, University of Hawaii at Manoa (UH), Honolulu (Hawaii, USA) & Hawaii Invasive Species Council

PHOTO (cliché : Ravahere TAPUTUARAI). Chuck et Anne-Claire Goarant (Service de l'Environnement de la Province Sud, Nouvelle-Calédonie) au sommet du cratère du "Haleakala National Park" en 2009, au lever du soleil en 2009.
Hawaii-Conference-mai-2009-Chuck-Anne-Cl













 

 

 

Dr. Alice CIBOIS, chargée de recherche, Département de Mammalogie & Ornithologie, Muséum d'Histoire naturelle de Genève, SUISSE

https://museumlab-geneve.ch/auteurs/alice-cibois/

PHOTO (cliché : JYM). Alice et l'ornithologue Jean-Claude THIBAULT sur l'île de Tahuata à la recherche du martin-chasseur endémique des Marquises Todiramphus godeffroyi en février 2009.
Tahuata-Vaitahu-10-f-vrier-2009-Alice---













 

 

 

"Pat" Patrick CONANT (retraité), entomologiste, anciennement Plant Pest Control Branch, Hawaii Department of Agriculture, Hilo, Hawai'i' (Hawaii, USA)

http://hawaii.gov/hdoa/pi/ppc

PHOTO (cliché : JYM). Pat avec le botaniste John OBATA et Ron FENSTEMACHER sur le sentier de crête Kulepeamoa sur l'île de 'Oahu (Hawaii, USA) en avril 1997.
Pat Ron Oahu

Prof. "Rob" Robert COWIE, Chair "Ecology Evolution Conservation Biology Program", Department of Zoology, University of Hawaii at Manoa (Hawaii, USA)

www.hawaii.edu/zoology/faculty/cowie.htm
www.hawaii.edu/eecb/FacultyPgs/robertcowie.html

Dr. Emilie DOTTE-SAROUT, Laboratory Officer & Archeobotanist, Eureka Arcaeological Research and Consulting Centre, The University of Western Australia, Perth, AUSTRALIE

http://uwa.academia.edu/emiliedotte

PHOTO (cliché : JYM). Emilie dans un vestige de forêt naturelle sous le sommet de l'île de Maupiti en juillet 2012.

Maupiti-3-6 juillet 2012-Emilie photographiant Syzygium mal

 

 

 

 

 

 

Prof. "Don" Donald R. DRAKE, Botany Department, University of Hawaii at Manoa, Honolulu (Hawaii, USA)

www.botany.hawaii.edu/faculty/Drake/

PHOTO (cliché : JYM). Don dans la région de Canberra (Australie) en 2006.

Canberra 2006-Don Drake onfire tower
 

Anthony DUBOIS, anciennement ONF-International/ONF-Conosur, Parc National de Rapa Nui, Hanga Roa (Isla de Pasca, CHILI)

PHOTO (cliché : JYM). Anthony et la collection de graines de plantes indigènes et endémiques mise en place dans le cadre d'un projet de restauration écologique, à la CONAF/Parc National de Rapa Nui en novembre 2012.

Rapa Nui-21-26 nov. 2012-Anthony & graines

 

 

 

 

 

 

Liloa DUNN, Harold Lyon Arboretum, University of Hawaii, Honolulu (Hawaii, USA)

PHOTO (cliché : JYM). Liloa sur la crête sommitale du mont Feani sur l'île de Hiva Oa (Marquises) en 2003.

Janv-Hiva-Oa-Vaiumete-Liloa.jpg

 

 

 

 

 

 

Dr. "Ron" Ronald A. ENGLUND, anciennement Hawaii Biological Survey, Bernice Pauahi Bishop Museum, Honolulu, actuellement Kamehameha School, Hilo (Hawaii, USA)

http://hbs.bishopmuseum.org/staff/englund.html
http://hbs.bishopmuseum.org/waipio/BioPages/englund.html

PHOTO (cliché : JYM). Ron découvrant une nouvelle espèce de "demoiselle" (Odonates) sur l'île de Raivavae lors de l'expédition scientifique pluridisciplinaire aux Australes en 2002.

Dec-Raivavae-colAraua-Ron-happy.jpg

Dr. Neil L. EVENHUIS, Chairman of Departement of Natural Sciences, Bernice Puahi Bishop Museum, Honolulu (Hawaii, USA)

http://hbs.bishopmuseum.org/staff/evenhuis.html
 www.hawaii.edu/eecb/FacultyPgs/nealevenhuis.html

PHOTO (cliché : JYM). Neil avec Ron ENGLUND collectant des Odonates sur le plateau marécageux de Anaori'i dans la haute-vallée de Papeno'o sur l'île de Tahiti en mars 2007.


Dr. Taylor S. FEILD, anciennement Department of Ecology and Evolutionary Biology, University of Tennessee (USA)

http://www.colorado.edu/eeb/MORPH/labs/interests/feild_ri.html
http://eeb.bio.utk.edu/feild.asp

PHOTO (cliché : JYM). Taylor et une inflorescence de Trimenia nukuhivensis (Trimeniaceae) en forêt de nuages à Nuku Hiva (Marquises) en 2007.

Nuku-Hiva-Ooumu-15-mars-2007-Taylor---Tr

















 

Dr. Ron J. FENSTEMACHER, Board of Water Supply, Honolulu (Hawaii, USA)

PHOTO (cliché : JYM). Ron servant un petit vin blanc à Kane'a Point, O'ahu (Hawaii) en mai 2011 après une journée sur le terrain.

Oahu-Kaena-22 mai 2011-Ron & wine  

Dr. Vincent François Benjamin FLORENS, Department of Biosciences, Faculty of Science, University of Mauritius, Ile MAURICE

PHOTO (cliché : JYM). Vincent et une plantule de goyavier Psidium cattleianum (Myrtaceae) envahissant dans la "Conservation Management Area" de Pétrin à l'île Maurice en 2008.
Maurice-Black-River-Gorges-28-septembre-













 

 

 

Dr. Betsy H. GAGNE, Executive secretary The Natural Area Reserves System (NARS) Commission, anciennement State of Hawaii Department of Land and Natural Resources, Division of Forestry and Wildlife, Honolulu (Hawaii, USA)

http://hawaii.gov/dlnr/dofaw

PHOTO (cliché : JYM). Betsy et une plantule d'Hedychium gardnerianum (Zingiberaceae) envahissant au "Hawaii Volcanoes National Park" sur l'île de Hawai'i en 2004.

Betsy Gagné & Hedychium keiki-HAVO-Hawaii-29 juillet 2004








 

 

 

Prof "Tom" Thomas W. GIAMBELLUCA, Department of Geography, University of Hawaii at Manoa, Honolulu (Hawaii, USA)

http://webdata.soc.hawaii.edu/climate/

PHOTO (cliché : JYM). Tom sur la presqu'île de Tahiti en août 2008.

Tahiti-Aivaro-7-ao-t-2008-Tom---team-riv 

 

 

 

 

 

Prof. "Rosie" Rosemary GILLESPIE, Director Essig Museum of Entomology, Division of Organisms and Environment, University of California at Berkeley (USA)

http://nature.berkeley.edu/~gillespi/

PHOTO (cliché : JYM). Rosie sur l'île de Raivavae lors de l'expédition scientifique pluridisciplinaire pour inventorier la biodiversité des Australes en 2003.
Dec-Raivavae-ArauaMaunanui-Rosie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. "Tom" Thomas W. GILLESPIE, Department of Geography, University of California Los Angeles (USA)

www.geog.ucla.edu/people/faculty.php?lid=2737&display_one=1&modify=1
www.geog.ucla.edu/tdfpacific/

Dr. Noelia GONZALEZ-MUNOZ, Postdoctoral Researcher, Universidad de Alcala, Madrid (SPAIN)

PHOTO (cliché : Miguel BLANCO). Noelia à la Laguna de Llancanelo, Argentine.

noelia

 

 

 

 

 

 

Dr. "Britta" Denise HARDESTY, Research Scientist, CSIRO Sustainable Ecosystems Division, Atherton, Queensland, AUSTRALIA

www.csiro.au/people/Denise.Hardesty.html

Prof. Terry HEDDERSON, Department of Biological Sciences, University of Cape Town, SOUTH AFRICA

http://www.biologicalsciences.uct.ac.za/staff_page.php?staff_id=368

PHOTO (cliché : JYM). Terry en forêt de nuages au mont Marau sur l'île de Tahiti en octobre 2013.

Tahiti-Marau-11 octobre 2013-Terry & Hypnodendron cf. samoa

Dr. David H. HEMBRY, postdoctorant au Department of Ecology and Evolutionary Biology, University of Arizona, anciennement doctorant au Department of Environmental Science, Policy and Management, University of California, Berkeley (USA)

http://nature.berkeley.edu/~hembry/

https://davidhembry.wordpress.com/

PHOTO (cliché : JYM). David et le petit arbre Phyllanthus (syn. Glochidion) nadeaudii sur le sentier du mont Mou'aputa sur l'île de Mo'orea en octobre 2009.
Moorea-Mouaputa-12-oct-2009-David---Gloc

















 

 

Dr. "Susie" Susan HESTER, Resource Economist, Post-Doctoral research fellow, University of New England, School of Business, Economics & Public Policy, Armidale, NSW, AUSTRALIA

http://www.une.edu.au/staff/shester.php

PHOTO (cliché : JYM). Susie lors de la "Second International Miconia Conference" sur l'île de Maui, Hawaii, en mai 2009.
 

Maui-Oahu-mai 2009-Susie & stick

 

 

 

 

 

 

"Bob" Robert HOBDY, anciennement District Manager of the Maui County Division of Forestry, Hawaii State Department of Land and Natural Resources (Hawaii, USA)

PHOTO (cliché : JYM). Bob lors d'une sortie terrain sur la presqu'île de Tahiti Iti avec un jeune plant de fe'i Musa troglodytarum en juillet 2000.

Bod Hobdy & fei Taravao juillet 2000 JYM

 

"Don" Donald H. HODEL, Environmental Horticulturalist, University of California Cooperative Extension, Agriculture & Natural Resources, Los Angeles County (California, USA)

http://celosangeles.ucdavis.edu/Environmental_Horticulture/Donald_R_Hodel.htm

Dr. Brenden HOLLAND, University of Hawaii, Center for Conservation Research and Training & "Ecology Evolution Conservation Biology Program, Honolulu, Hawaii (USA)

http://www.hawaii.edu/eecb/FacultyPgs/brendenholland.htm
http://www2.hawaii.edu/~bholland/

PHOTO (cliché : JYM).  Brenden collectant des escargots Succineidae à Hokatu sur l'île de Ua Huka (Marquises) en 2005.

Brenden-HOLLAND-Ua-Huka-Hitikau.jpg

 


"Steph" Stephanie M. JOE, Research specialist, O`ahu US Army Natural Resource Program  (Hawaii, USA)

PHOTO (cliché : JYM).  Steph et sa tortue Geochelone sulcata à Honolulu en 2009.
Oahu-8-9-mai-2009-Steph---turtle.jpg

Prof. "Jim" James JUVIK, Chair, Department of Geography and Environmental Sciences, University of Hawaii at Hilo (Hawaii, USA)

www.uhh.hawaii.edu/directory/facstaff_view.php?id=176

PHOTO (cliché : JYM).  Jim lors d'une sortie sur le terrain post-conférence à Pu'u Huluhulu sur l'île de Hawai'i (Big Island) en juillet 2004.

 

Dr. "Jennny" Jennifer KAHN, Associate Professor, Anthropology Department, College of Williams & Mary, Williamsburg, anciennement Associate anthropologist & Research archaeologist, Bishop Museum, Honolulu (Hawaii, USA)

http://www.bishopmuseum.org/research/cultstud/staff/kahn.html

PHOTO (cliché : JYM).  Jenny tamisant le sol extrait de l'un des sites de fouille archéologique sur l'île  de Maupiti en juillet 2012.

Maupiti-3-6 juillet 2012-Jenny au travail

 

Dr. Gunnar KEPPEL, Associate Professor in Environmental Biology, University of Souh Australia, Adelaide, AUSTRALIE, anciennement Lecturer, University of the South Pacific, Suva, FIJI

http://www.unisanet.unisa.edu.au/staff/homepage.asp?name=gunnar.keppel

PHOTO (cliché : JYM). Gunnar avec le professeur émérite Dieter Mueller-DOMBOIS à l'University of Hawaii at Manoa, Honolulu en juillet 2014.

 

Jill KEY, Training and Network Development Manager, Durrell Wildlife Conservation Trust (Jersey, UK), anciennement coordinatrice du Pacific Invasives Learning Network (PILN) au PROE/SPREP à Apia, SAMOA

Dr. Michael KIEHN, directeur du jardin botanique de Vienne, AUTRICHE

PHOTO (cliché : JYM). Michael sur le sentier menant au mont Atara à la presqu'île de Tahiti Iti en octobre 2013.

 Tahiti-Mont Atara-29 octobre 2013-Michael Kiehn & Cyrtandra

Eloise M. KILLGORE (retraitée), anciennement au Plant Pest Control, Division of Plant Industry, Hawaii Department of Agriculture, Honolulu (Hawaii, USA)

PHOTO (cliché : JYM).  Eloise (à droite sur la photo) avec Van-Mai CAO-LORMEAU (Institut Louis Malardé, Tahiti) dans le laboratoire de culture en masse du champignon pathogène anti-miconia en 2004.
miconia-tahiti-Mai---Eloise-2004.jpg

Prof émér. Patrick "Pat" KIRCH, Department of Anthropology, University of Hawaii at Manoa, Honolulu (Hawaii, USA), anciennement Anthropology Faculty, University of California at Berkeley (USA)

 http://anthropology.berkeley.edu/kirch.html

PHOTO (cliché : JYM). Pat sur le sentier du Belvédère sur l'île de Moorea en septembre 2011

Moorea sept 2011 Pat & ferns UCB Class

 

Dr. Paul D. KRUSHELNYCKY, University of Hawai'i at Manoa, Honolulu, anciennement Hawaii Ant Curator, USGS Pacific Island Ecosystems Research Center, Haleakala National Park Field Station, Maui (Hawaii, USA)

www.cnr.berkeley.edu/evolab/Paul%20D.%20Krushelnycky.htm
http://nature.berkeley.edu/evolab/Paul%20K.htm

Dr. "Chris" Christoph KUEFFER, ETH Zürich, Suisse, anciennement Botany Department, University of Hawaii at Manoa (Hawaii, USA)

www.botany.hawaii.edu/faculty/daehler/Kueffer.html

PHOTO (cliché : JYM). Chris lors de la conférence sur la conservation des plantes menacées dans l'Outre-Mer au Conservatoire Botanique National de Mascarin (CBNM) à  Saint-Leu, île de La Réunion en décembre 2010.

 

Pierre LENNE, anciennement Director Ejecutivo, ONF-Conosur, Temuco, CHILI

www.onfinternational.org/fr/onf-conosur.html

PHOTO (cliché : JYM). Pierre entouré de Carolina CHAVEZ (Parc National de Rapa Nui) à gauche sur la photo et de Carolina VALDES (Service de l'Agriculture ou SAG) devant le cratère de Rano Kau à Rapa Nui (Ile de Pâques) en avril 2009.

 

Rapa-Nui-avril-2009-Pierre---Carolina-Ra

 

Dr. "Jaco" Johannes J. LE ROUX, anciennement au Department of Tropical Plants and Soils, University of Hawaii at Manoa, Honolulu (Hawaii, USA)

Dr. "Jim" James LIEBHERR, Department of Entomology, Cornell University (USA)

https://entomology.cals.cornell.edu/people/james-liebherr

PHOTO (cliché : JYM). Jim sur le retour du mont Tohiea sur l'île de Mo'orea lors d'une expédition héliportée en septembre 2006.



Dr. Lloyd L. LOOPE (décédé) anciennement Project Leader, Station Leader, USGS Pacific Island Ecosystems Research Center, Haleakala National Park Field Station, Maui (Hawaii, USA)

http://biology.usgs.gov/pierc/Staffwebpages/Staff_Lloyd.html

PHOTO (cliché : JYM). Lloyd (à droite sur la photo) avec Charles "Chuck" CHIMERA au jardin botanique de Perth en 2007.
Australie-Perth-24-septembre-2007-Lloyd-










 

 

Dr. "Dave" David H. LORENCE, Director of Science, National Tropical Botanical Garden, Kauai (Hawaii, USA)

www.ntbg.org/programs/research-staff.php

PHOTO (cliché : JYM). Dave dans la vallée de Hanatetena sur l'île de Tahuata (Marquises) en 2003.
Janv-Tahuata-Hanatetena-Dave.jpg


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gerald McCORMACK, Cook Islands Biodiversity & Natural Heritage Project, Rarotonga, Cook Islands

 

Dr. Rachel McFAYDEN (retraitée), President The Weed Society of Queensland, Australia 

PHOTO (cliché : JYM). Rachel dans la région de Cairns en septembre 2010.

Queensland-30 aout-2 sept 2010-Rachel & asteraceae

 

 

 

 

 

 

 

François MARTEL, Secretary General Pacific Islands Development Forum, Suva, FIJI, anciennement Executive Director Pacific Islands Program, Conservation International, Apia, SAMOA

PHOTO (cliché : JYM). François au siège de CI Pacific Islands à Apia (Samoa) en 2010

Samoa-24-27 mai 2010-François Martel


Dr. John MAUREMOOTOO, Environmental Consultant, Congresbury (UK), anciennement au Mauritius Wildlife Foundation, île MAURICE

PHOTO (cliché : JYM). John (à gauche) avec Vikash TATAYA et (Mauritius Wildlife Society) et (La Réunion) lors de la conférence "Island Invasives" à Dundee en Ecosse en juillet 2017.


Dr. "Art" Arthur C. MEDEIROS (retraité), Project Manager "Auwahi Restoration Project", anciennement USGS Pacific Island Ecosystems Research Center, Haleakala National Park Field Station, Maui (Hawaii, USA)

http://biology.usgs.gov/pierc/Staffwebpages/Staff_Art.html

http://mauifeed.com/county-of-maui/who-matters-on-maui-20-for-11-the-restoration-revolutionary-dr-art-medeiros/

PHOTO (cliché : JYM). Art arrachant une plantule de miconia Miconia calvescens (Melastomataceae) sur le plateau du Temehani Rahi sur l'île de Raiatea en 1994.
Art-Medeiros-Miconia-Temehani-1994.jpg









 

 

 

Prof. Mark MERLIN, University of Hawaii at Hilo (Hawaii, USA)

www.botany.hawaii.edu/facultypages/mark_merlin.htm

PHOTO (cliché : JYM). Mark avec Sheila CONANT et Betsy GAGNE lors de la conférence "Island Biology" organisée à l'Université de Hawaii à Honolulu en juillet 2014.


Dr. "Chris" Christopher MEYER, Curator of Mollusca, Smithsonian Institution, National Museum of Natural History, Washington (USA)

http://invertebrates.si.edu/meyer.htm

PHOTO (cliché : JYM). Chris au restaurant pour le "Biocode Dinner" organisé à Washington en mai 2009.

Washington-24-30-mai-2009-Chris.jpg






 

 

 

Prof. Brent D. MISHLER, Department of Intergrative Biology, ancien Directeur du Jepson Herbarium et du University Herbarium, University of California at Berkeley (USA)

http://ucjeps.berkeley.edu/people/mishler.html

PHOTO (cliché : JYM). Brent à la station R. Gump à Moorea en juin 2009 devant ses échantillons de bryophytes.

Moorea-Opunohu-Atiati-9 juin 2009-Brent & Bier



Dr. "Tim" Timothy J. MOTLEY (décédé), Associate Professor, Department of Biological Sciences, Old Dominion University, Norfolk, Virginia (USA)

http://sci.odu.edu/biology/directory/motley.shtml

PHOTO (cliché : JYM). Tim devant un jeune Wollemi Pine (Wollemia nobilis, Araucariaceae), l'un des plus vieux et plus rare conifère au monde, en "captivité" au jardin botanique de Canberra ("Australian National Botanical Gardens") en octobre 2006.

Canberra-october-2006-Tim---Wollemi-Pine


















 

Prof. emeritus Dieter MUELLER-DOMBOIS (retraité), anciennement University of Hawaii at Manoa, Honolulu, Hawaii (USA)

(http://www.botany.hawaii.edu/faculty/md/fromprussia.pdf) et ancien coordinateur du projet PABITRA (http://www.botany.hawaii.edu/pabitra/)

PHOTO (cliché : JYM). Dieter dans une forêt "sénescente" de Metrosideros polymorpha à Big Island le 7 décembre 1996.

dieter mueller Big Island déc 1996-copie-1 

 

 

 

 

 

 

 

Elizabeth "Liz" MUNRO, Environment Officer, Biodiversity Unit, National Environment Service, Rarotonga, Cook Islands

www.environment.org.ck/biodiversity.htm

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Liz devant son bureau à Avarua sur l'île de Rarotonga (îles Cook) en octobre 2009.
Rarotonga-5-6-0ct-2009-Liz-Munro.jpg

Dr. Helen MURPHY, CSIRO, Division of Sustainable Ecosystems, Atherton, Australia

http://www.csiro.au/places/atherton.html#Research

Bill NAGLE (retraité), anciennement Pacific Invasive Initiative coordinator, Auckland, New Zealand

PHOTO (cliché : JYM). Bill au "Waitakere Ranges Natural Park" en avril 2010.

Auckland-10-18 avril 2010-Bill Nagle 

 


 

 

 

  

 

Elsa "Tita" NAHOE ZAMORA, anciennement Coordinatrice locale du projet "Umanga Mo te Natura", CONAF/Parc National de Rapa Nui, Hanga Roa (Isla de Pascua, CHILI)

PHOTO (cliché : JYM). Elsa dans le site pilote du projet de restauration écologique du cratère de Rano Kau en novembre 2012.

Rapa Nui-21-26 nov. 2012-Rano Kau-Elsa & panneau

 

Dr. Koh NAKAMURA, Lecturer, Faculty of Sciences, University of the Ryukyu, Okinawa, Japon

Dr. Joel NITTA, National Museum of Nature and Sciences, Tokyo, JAPON, anciennement doctorant à Harvard University, Cambridge, USA

http://joelnitta.com/

PHOTO (cliché : JYM). Joel collectant des gamétophytes de fougères dans un vallon d'altitude situé vers 1700 m sous le mont Aora'i sur l'île de Tahiti.


Dr. "Pete" Peter OBOYSKI, Collection Manager & Museum scientist, Essig Museum of Entomology, University of California, Berkeley, USA

https://nature.berkeley.edu/~oboyski67/

PHOTO (cliché : JYM). Pete collectant la guêpe européenne Vespula vulgaris sur le mont Orohena (2241 m), plus haut sommet de Tahiti, de Polynésie française et du Pacifique sud, lors d'une expédition scientifique héliportée en juillet 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Diarmaid Ó FOIGHIL, Associate Professor and Curator, Department of Ecology and Evolutionary Biology & Museum of Zoology, University of Michigan (USA)

www.eeb.lsa.umich.edu/eeb/people/diarmaid/
www.ummz.lsa.umich.edu/mollusks/people/diarmaid.html

"Steve" Steven P. PERLMAN, anciennement Research Biologist, National Tropical Botanical Garden, Kauai (Hawaii, USA)

PHOTO (cliché : JYM). Steve collectant un Oxalis sp. nov. (Oxalidaceae) découvert sur les falaises du fond de la vallée de Hanahouua à Ua Huka (Marquises) en 2005.
Ua-Huka-Hanahouua-juillet-2005-Steve-Per

Dr. Dan POLHEMUS, Administrator, Division of Aquatic Resources, Department of Land and Natural Resources (Hawaii, USA)

http://hawaii.gov/dlnr/dar/contacts.html


Dr. "Nick" Nicholas PORCH, Department of Archaeology & Natural History, Research School of Pacific and Asian Studies, Australian National University, Canberra (Australia)

PHOTO (cliché : JYM). Nick collectant en forêt de nuages sur la crête du mont Te Manga sur l'île de Rarotonga (Cook) en octobre 2009.
Rarotonga-Te-Manga-2-0ct-2009-Nick-smili










 

 

 

 



Dr. "Matiu" Matthew PREBBLE, Department of Archaeology & Natural History, Australian National University, Canberra (Australia)

http://palaeoworks.anu.edu.au/Matiu.html

PHOTO (cliché : JYM). Matiu et son carottage sur le plateau marécageux d'altitude de Anaori'i à Tahiti en 2009.
Tahiti-Anaorii-26-f-vrier-2009-Matiu-cas
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Ira RICHLING, Zoological Institute, Christian-Albrechts-Universität zu Kiehl, Allemagne

http://www.helicina.de/publikationen/richlingCV.html

PHOTO (cliché : JYM). Ira sur l'île de Futuna en 2008.

Futuna-Puke---marais-18-nov-2008-Ira---u

Prof. Georges RODERICK, Chair Division of Organisms and Environment, University of California at Berkeley, Berkeley (USA)

http://nature.berkeley.edu/~roderick/Home.html

PHOTO (cliché : JYM). Georges lors de l'atelier de travail "French Polynesian Arthropod Biotic Survey" à Papara sur l'île de Tahiti en mars 2009.

Tahiti-Papara-29-f-v.-1-mars-2009-run-ge
















 

Dr. Daniel "Dan" RUBINOFF, Director of the University of Hawaii Insect Museum, Department of Plant and Environmental Protection Service, College of Tropical Agriculture and Human Resources, Honolulu (Hawaii, USA)

http://www.ctahr.hawaii.edu/peps/people/fac/profile_rubinoff.htm
http://www.ctahr.hawaii.edu/rubinoffd/pi.html
http://www.hawaii.edu/eecb/FacultyPgs/danielrubinoff.htm

PHOTO (cliché : JYM). Dan (à droite) fêtant avec Patrick O'GRADY et Luc LEBLANC (à gauche) la soutenance de thèse de deux de ses étudiants en mai 2011.

Oahu-East-West Center-26 mai 2011-Pat Ogrady Luc leblanc Je 


Dr. James RUSSELL, Senior lecturer, University of Auckland (New Zealand), anciennement Postdoctoral Researcher, Department of Environmental Science, Policy & Management, University of California at Berkeley (USA)

https://unidirectory.auckland.ac.nz/profile/j-russell

http://nature.berkeley.edu/~jrussell/

PHOTO (cliché : JYM). James sur le campus de l'University of Hawaii at Manoa (Honolulu, Hawaii) avec Ruth GATES (décédée) en avril 2018.

 


Edward "Ed" SAUL, Takitumu Conservation Area, Rarotonga (Cook Islands)

 PHOTO (cliché : JYM). Ed dans la "Takitumu Conservation Area" sur l'île de Rarotonga en juillet 2002.
Ed-Saul-Rarotonga--2000.jpg



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Andrew "Andy" SHEPPARD, Senior Principal Research Scientist, Theme Leader "Biological Control and Invasion", Sustainable Ecosystems ; "Building Resilient Australian Biodiversity Assets", CSIRO, Ecosystem Services, Canberra (AUSTRALIA)

http://www.csiro.au/people/Andy.Sheppard.html

PHOTO (cliché : JYM). Andy lors de la "Second International Miconia Conference" à Maui (Hawaii, USA) en mai 2009.
Maui-Oahu-mai-2009-Andy.jpg

 

Dr. Posa SKELTON, anciennement Pacific Invasive Learning Network (PILN) Coordinator, Apia, Samoa, anciennement PACINET Coordinator, University of the South Pacific, Suva (Fiji)

PHOTO (cliché : JYM). Posa à Auckland en avril 2010 massé par Kate BROWN de GLISPA.

Auckland-12 avril-Kate & Posa

 

 

 

 

 

 

 

 

Prof. emeritus "Cliff" Clifford W. SMITH (retraité), Program Manager Oahu Army Natural Resources Program, Hawaii (USA),  anciennement au Cooperative National Park Resource Studies Unit, University of Hawaii at Manoa, Honolulu (Hawaii, USA)

www.botany.hawaii.edu/faculty/cw_smith/default.htm

PHOTO (cliché : JYM). Cliff avec Betsy Gagné à l'University of Hawaii at Manoa (Honolulu) en juillet 2014.

 

Dr. Erica N. SPOTSWOOD, San Francisco Estuary Institute & The Aquatic Center, San Francisco (USA), anciennement doctorante au Department of Environmental Science, Policy and Management, University of California, Berkeley (USA)

http://www.sfei.org/users/erica-spotswood

https://ourenvironment.berkeley.edu/people/erica-n-spotswood

PHOTO (cliché : JYM). Erica escaladant le sommet du mont Mouaputa sur l'île de Moorea en août 2008.

Moorea-Mouaputa-14-ao-t-2008-Erica----co

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Rebecca STIRNEMANN, Central North Island Regional Manager, Royal Forest and Bird Protection Society of New Zealand, Inc. (NEW ZEALAND), anciennement doctorante au Fenner School of Environment and Society, Australian National University, Canberra (AUSTRALIA)

PHOTO (cliché : JYM). Rebecca à Honiara aux îles Salomons, en mai 2012.

 

Dr. Wendy STRAHM, IUCN, Gland (Suisse)

PHOTO (cliché : JYM). Wendy à l'île de la Réunion en décembre 2010.

Réunion-17-18 décembre 2010-Wendy dans bus

 

 

 

 

 

 

Dr. Bill SYKES (décédé), anciennement Plant Biosystematics, Landcare Research, Lincoln (New Zealand)

www.landcareresearch.co.nz/research/biosystematics/plants/staff_page.asp?staff_num=1399
 

Dr. "Nick" Nikolai TATARNIC, Curator of Insects, Department of Terrestrial Zoology, Western Australian Museum, Welshpool (Australia)

https://sites.google.com/site/niktatarnic/

PHOTO (cliché : JYM). Nik collectant des "plant bugs" au Belvédère à Tahiti en avril 2014.

Tahiti-Belvédère-08 avril 2014-Nick & tubes (JYM)

 

 

 

 

 

 

 

 

Prof. emeritus Randy R. THAMAN, (retraité), anciennement Head of School of Geography, University of the South Pacific, Suva (Fiji)

www.usp.ac.fj/index.php?id=2485

PHOTO (cliché : JYM). Randy (à droite) avec le prof. Harley MANNER (University of Guam) lors du "21st Pacific Science Congress" à Okinawa au Japon en juin 2007.
Randy---Harley-Manner.jpg

Philip THOMAS
, anciennement Database Manager, "Pacific Island Ecosystems at Risk" (PIER), Honolulu et "Hawaiian Ecosystems at Risk Project" (HEAR), Maui, Hawaii (USA)

http://www.hear.org/personnel/pt/

 PHOTO (cliché : JYM). Philip lors de la "Second International Miconia Conference" à Maui (Hawaii, USA) en mai 2009.
Maui-Oahu-mai-2009-Phil.jpg


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enrique TUCKI, Administrator del Parque Nacional Rapa Nui, Corporacion National Forestal (CONAF), , Rapa Nui (Chili)

PHOTO (cliché : JYM). Enrique sur le site archéologique de Vinapu envahi par les bovins à Rapa Nui en 2008.

Rapa Nui-3 juin 2008-Vinapu-Enrique & vaches


Marika TUIWAWA, Curator of the South Pacific Regional Herbarium, Institute of Applied Sciences, University of the South Pacific, Suva (Fiji)

http://ias.fst.usp.ac.fj/index.php?id=ias_herbarium

PHOTO (cliché : JYM). Marika lors de la sortie sur le terrain au Mont Marau pendant la "11st Pacific Science Inter-Congress" à Tahiti en mars 2009.

Tahiti-PSI-2-6-mars-2009-Marika---Miconi
 

Dr. Alan TYE, IUCN Inva'ZilesProject Coordinator, Mauritius, anciennement Invasive Species Officer, South Pacific Regional Environmental Programme (SPREP/PROE), Apia (Samoa)

PHOTO (cliché : JYM). Alan à l'atelier de travail du "CEPF Polynesia-Micronesia Hotspot" à Suva (Fiji) en juin 2011.

FIJI-Mabualau-7 juin 2011-Alan Tye


Dr. Janet M. WILMSHURST, Landcare Research, Lincoln (New Zealand)

http://www.landcareresearch.co.nz/about/people/staff-details?id=d2lsbXNodXJzdGo=

http://www.landcareresearch.co.nz/about/news/blog/2013-te-tohu-taiao-award

PHOTO (cliché : JYM). Janet grimpant au mont Te Manga, plus haut sommet de l'île de Rarotonga (Cook) en octobre 2009.

Rarotonga-Te-Manga-2-0ct-2009-Janet-rope










 

 






Dr. Warren WAGNER, Chair of the Botany Department, National Museum of Natural History Museum, Smithsonian Institution, Washington (USA)

http://botany.si.edu/staff/staffPage.cfm?ThisName=47&homepage=no
 

Friar Keith Douglass WARNER, Lecturer, Department of Religious Studies & Assistant Director of Education for the Center for Scienc, Technology and Society, College of Arts and Sciences, Santa Clara University (USA)

http://www.scu.edu/cas/religiousstudies/warner.cfm ; http://webpages.scu.edu/ftp/kwarner/  

 

Dr. "Dick" Richard WATLING, Principal and Founder of Environmental Consultants, Suva (Fiji)

http://www.environmentfiji.com/dick_watling.html

PHOTO (cliché : JYM). Dick et la plante introduite Piper aduncum (Piperaceae) envahissante sur l'île de Viti Levu (Fidji) en 1999.
Dick-Watling-Fiji-1999.jpg

 

"Art" Arthur W. WHISTLER (décédé en avril 2020), botaniste et ethnobotaniste, Associate Professor, Department of Botany, University of Hawaii at Manoa, Honolulu (Hawai'i', USA)

PHOTO (cliché : JYM). Art dansant à Honiara (îles Salomon) en mai 2012.

 

"Ken" Kenneth R. WOOD, Research Biologist, National Tropical Botanical Garden, Kaua'i (Hawai'i', USA)

www.npr.org/blogs/talkingplants/2007/10/rock_star_botanists_1.html

PHOTO (cliché : JYM). Ken collectant une fougère nouvelle pour la science (Pteris sp. nov., Pteridaceae) découverte sur une falaise humide sur l'île de Tahuata (Marquises) en 2003.

Janv-Tahuata-Hapatoni-Ken---Pteris.jpg

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 10:42

Pierre ATAI, retraité, anciennement agent du Service du Développement Rural, Rurutu (Australes) puis chef du 3ème Secteur Agricole, Tubuai (Australes).

Charlie AUDOIN, agent du Service du Développement Rural, actuel chef du 3ème Secteur Agricole, Tubuai (Australes).

PHOTO (cliché : JYM). Charlie avec les rares fougères arborescentes (Cyathea affinis) présentes sous le sommet du mont Taitaa à Tubuai en 1999.

Charly TaitaaTubuai


Dr. Raymond BAGNIS, retraité, président du Conseil de l'Ordre des Médecins en Polynésie française, anciennement médecin des Armées, puis chercheur à l'Institut Louis Malardé, puis Délégué Régional à la Recherche et à la Technologie en Polynésie française, et ancien président de l'association "ProScience-Te Turu 'Ihi", organisateur de la "Fête de la Science" depuis 1992.

PHOTO (cliché : JYM). Raymond avec les élèves des classes primaires lors de la Fête de la Science sur l'île de Maupiti (Société) en 2000.
Maupiti 200 Raymond Bagnis & kids

 

 

 

 

 

 

Dr. Agnès BENET, biologiste marin et consultante privée (bureau d'étude "PROGEM"), présidente de l'Association pour la protection des baleines "Te Mata Tohora" et actuelle coordinatrice du comité local de l'IFRECOR en Polynésie française.

http://www.matatohora.com/

Laetitia BISARAH, chargée de mission "Fédération des Associations de Protection de l'Environnement" (FAPE, "Te Ora Naho"), Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Laetitia avec Elena GORCHAKOVA sur la crête menant au sommet du mon Rotui à Moorea en décembre 2018.

 

Adrien BONNO, agent du Service du Développement Rural, Nuku Hiva (Marquises nord).

PHOTO (cliché : JYM). Adrien sous un arbuste Bidens (Asteraceae) endémique des Marquises, au niveau du col de Toovii à Nuku Hiva.

Bonno Nuku Hiva JYM 

 

 

 

 

 

 

 

Emile BROTHERSON, retraité, anciennement agent forestier au 2ème Secteur Agricole, Service du Développement Rural de Raiatea (Société).

PHOTO (cliché : JYM). Emile, lors du premier recensement de l'arbuste endémique Apetahia raiateensis (Campanulaceae), appelé "tiare apetahi", sur le plateau du Temehani Ute Ute à Raiatea en 1995.



 

 

 

 

Dr. Jean-François BUTAUD, ingénieur forestier et docteur en chimie des substances naturelles, consultant privé en foresterie et botanique, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Jef avec l'herbacée crassulescente Pilea solandri (Urticaceae) endémique de la Société sur falaise en contrebas du mont Otemanu à Bora Bora en juin 2004.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Frère" Maxime CHAN,  retraité, membre du bureau de l'Association de protection de l'environnement "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu" et ancien président de la "Fédération des Associations de Protection de l'Environnement" (FAPE), Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM).  Frère Maxime avec un échantillon de la composée arborescente Oparanthus teikiteetinii (Asteraceae) endémique des Marquises sur la crête sommitale de Nuku Hiva en 2000.











 

 

 

 

 

 

Dr. Elin CLARIDGE-TEURUARII, entomologiste, anciennement coordinatrice du programme "French Polynesian Terrestrial Arthropod Survey"  à l'Université de Californie à Berkeley (http://nature.berkeley.edu/~claridge/), gérante de la pension de famille "Temautamatea", Moerai,  Rurutu (Australes).

PHOTO (cliché : JYM).  Elin devant les Aiguilles Rocheuses sur l'île de Fatu Hiva (Marquises) en 2007.


Dr. Trevor COOTE, retraité, malacologue-généticien, membre du "Partulid Global Species Management Programme", Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Trevor lors du "Séminaire sur la Bidodiversité" organisé à Tahiti en mai 2010.



Dr. Neil DAVIES, généticien, Executive Director, Richard B. Gump South Pacific Research Station, Moorea

http://moorea.berkeley.edu/aboutus/staff/ndavies.html
 


Matai DEPIERRE, agent de la Direction de l'Environnement, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Matai au sommet du mont Mou'aputa à Moorea en octobre 2016.

 

Sophie DOROTHEE-DURON, conseillère Biodiversité Eau Mer au Ministère de la Transition écologique et solidaire, anciennement cheffe de l'antenne de l'Agence des Aires marines protégées (AAMP) en Polynésie française, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). "SDD" travaillant avec René GALZIN sur l'ouvrage sur la biodiversité terrestre et marine des Marquises à la Délégation à la Recherche de Polynésie française en août 2013.


Pascal ERHEL-HATUUKU, guide professionnel de randonnée, guide à bord du navire "Aranui 5",  membre de la Fédération culturelle et environnementale des Marquises "Motu Haka O te Henua Enana", anciennement chef de projet "Marquises-Unesco" pour l'inscription des Marquises au Patrimoine Mondial de l'Humanité.

PHOTO (cliché : JYM). Pascal à Hakahetau sur l'île de Ua Pou (Marquises) en juin 2004.



Georges Tahito-Arii ESTALL, anciennement maire délégué de Raroia-Takume, Tuamotu, président de l'Association "Taatihaga Tamariki Raroia".









 

 

 

Cerdan & Teroro Vahine FARAIRE, habitants de Rapa, îles Australes.

PHOTO (cliché : JYM). Cerdan, Teroro et leur dernière fille sur le quai de Haurei à Rapa en 2002.

Rapa 2002

 

Marie FOURDRIGNIEZ, consultant privé en phyto-écologie et botanique ("BioConsulting") et coordinatrice du "Groupe Espèces Envahissantes" à la Direction de l'Environnement, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Marie sur la crête sommitale de Tahuata (Marquises) en février 2009.

 

Dr. Priscille "Tea" FROGIER, chimiste organicienne, anciennement Délégué à la Recherche, actuellement Ministre de la Modernisation et de l'Energie, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Tea et JYM avec une hôtesse d'accueil japonaise à Okinawa en juin 2007.

Okinawa-juin 2007-JYM, Tea & hotesse

 

Prof. émérite René GALZIN, retraité, biologiste marin, antenne CRIOBE de l'EPHE-CNRS-Université de Perpignan, Moorea.

PHOTO (cliché : JYM). René à Moorea en mars 2015.

 

Yves GENTILHOMME, naturaliste, gérant de la pension de famille "Manotel" et président du Comité du Tourisme de Rurutu (Australes).

PHOTO (cliché : JYM). Yves sur le plateau Tetuanui à Rurutu en 1999.






 

 

 

Elena GORCHAKOVA, chargée de mission BEST 2.0 pour la région Pacifique, Comité français de l'UICN, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Elena avec un arbuste Psychotria (Rubiaceae) endémique de Tahiti, en forêt de nuages au mont Marau sur l'île de Tahiti en février 2016.

 

Dr. Simone GRAND, retraitée, anthropologue et ethno-psychiatre, anciennement Déléguée à l'Environnement et la Recherche, puis Ministre de l'Agriculture, puis présidente de la "Société des Etudes Océaniennes", Tahiti.

Dr. Julie GRANDGIRARD, entomologiste agricole, agent de la Direction de l'Agriculture (ex-Service du Développement Rural), cellule Recherche Valorisation et Innovation, Papara, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Julie dans son laboratoire d'élevage de parasitoïdes de la Direction de l'Agriculture à Papara en novembre 2013.


Thomas "Tom" GESTHEMME, Société d'Ornithologie de Polynésie française "Manu", Tahiti (www.biodiversite2010.fr/article/thomas-ghestemme-et-le-monarque-de.html et voir son profil sur www.manu.pf/PDF/TeManu63.pdf).

PHOTO (cliché : JYM). Tom dans la vallée de Papehue à Tahiti en mars 2010.

Tahiti-Papehue-9 mars 2010-Thomas


 

 

 

 

 

Michel GUERIN, retraité, ingénieur horticole anciennement agent du Service de l'Economie Rurale depuis 1968, puis directeur du Jardin botanique Harrison Smith jusqu'en 1988, puis de la Délégation à l'Environnement et enfin du Service du Tourisme, Tahiti.

Théophile " Théo" GUILLOUX, retraité, ancien steward sur la compagnie aérienne UTA, membre de l'association de protection de l'environnement "Te Rau Ati Ati a Taua a Hiti Noa Tu", Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Théo au sommet du mont Orohena (2241 m) à Tahiti lors d'une expédition héliportée en juillet 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frédéric "Fred" JACQ, ingénieur écologue, consultant privé en aménagement forestier et membre de l'association "Tuihana", Raiatea, et de la "Fédération des Associations de Protection de la Nature" (FAPE), Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Fred sur la crête sommitale menant au mont To'omaru sur l'île de Raiatea en septembre 2005.






 

 

 

 

 

 

 

 

Henri JAY, agriculteur et naturaliste, Association de protection de l'Environnement "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu", Tahiti.

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Henri en forêt de fougères arborescentes Cyathea affinis (Cyatheaceae) sur le haut-plateau de Faufiru en contrebas de la dent Tetuana en 1998.


Jean KAPE, retraité, coordinateur du programme BEST 2.0 dans le Pacifique, président de l'association "Te Reo o te Tuamotu" et de l'académie Pa'umotu, anciennement président de la Société d'Ornithologie de Polynésie ("SOP-Manu"), anciennement président de la Société des Etudes Océaniennes,Tahiti.

Didier LEQUEUX, retraité, anciennement chef de la section topographique, Service de l'Urbanisme, Tahiti.

Peva LEVY, retraité, anciennement Centre IFREMER de Vairao, Tahiti.

 

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Peva et un plant sauvage de 'ava Piper methysticum (Piperaceae) dans la vallée de Aivaro à la presqu'île de Tahiti iti en août 2008.

 

Léon LICHTLE, retraité, anciennement maire de l'île de Ua Huka et Ministre de l'agriculture.

PHOTO DROITE (cliché : JYM). Léon dans son "musée du bois" à l'arboretum de Vaipae'e à Ua Huka en 2005.




 

 


 

 

 




 

Jean-Pierre LUCE, naturaliste, anciennement aux Marquises Sud.

PHOTO (cliché : JYM). Jean-Pierre sur la crête menant au mont Touaouoho, plus haut sommet de l'île de Fatu Hiva (Marquises Sud) en février 2000, où il a découvert une nouvelle espèce de Hedyotis (Rubiaceae) endémique de l'île, nommée Hedyotis lucei en son honneur.
JP Luce Fatu Hiva 2000

Jean-Pierre MALET,
technicien forestier, 4ème Secteur Agricole, Service du Développement Rural, Nuku Hiva (Marquises Nord).

PHOTO (cliché : JYM). Jean-Pierre dans une parcelle envahie par miconia, vallée d'Uturarae, à Raiatea en 1994.

jp malet & miconia Raiatea 1994

 

 

 

 

 

 

 

Christian MALINOWSKI, retraité de l'Office des Postes, naturaliste, membre de l'Association de protection de l'Environnement "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu", Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Christian sur le sentier du mont Mou'aputa sur l'île de Mo'orea en janvier 2010.

Moorea-Mouaputa-22 janvier 2010-Christian
 

Teva MARUHI, agent de l'IRD (ex ORSTOM), UMR EIO, anciennement jardinier au Centre ORSTOM de Tahiti, Arue, et habitant de Moorea (Société).

PHOTO (cliché : JYM). Teva sur la crête menant au mont Fairurani à Moorea en 2006.
Teva IRD Moorea





 

 

 

Eric MILLAUD, retraité, anciennement agent au Service de la Pêche, Raiatea (Société).

PHOTO (cliché : JYM).   Eric à droite, avec Patrick BUAT, doctorant en biologie marine à l'ORSTOM, sur le plateau du Temehani Rahi en juin 1993.

patrick Buat & Sylvain Millaud Temehani Rahi juin 1993

 

Natea MONTILLIER, retraitée, anciennement ethno-linguiste, agent du Service de la Culture et du Patrimoine, Tahiti.

Dr. Christian MORETTI, ethno-pharmacologiste, anciennement représentant de l'IRD en Polynésie française et directeur du "Centre Polynésien de Recherche et Valorisation de la Biodiversité Insulaire", Tahiti.

http://www.lesnouvelles.pf/article/a-laffiche/christian-moretti

Paul NIVA, archéologue, consultant privé ("Papa Tumu") et Association de protection du patrimoine naturel et culturel "Tuihana", Raiatea (Société).

PHOTO (cliché : JYM). Paul et son matériel de mesure dans la vallée de Punaruu (Tahiti) en août 2009.

 

Corinne OLLIER, retraitée, anciennement technicienne et dessinatrice au Centre IRD (ex ORSTOM) de Tahiti, Arue.

John PAOFAAFAITE, retraité, anciennement technicien au Centre IRD (ex ORSTOM) de Tahiti, Arue.

PHOTO (cliché : JYM). John avec un Fitchia endémique en fleur au mont Marau sur l'île de Tahiti en 1993, petit arbre disparu depuis.

John PAOFAI & Fichia Marau 1993 JYM

 

Dr. Pauline PALMAS, post-doctorante à l'Université de la Polynésie française et UMR EIO, anciennement doctorante à l'Université de la Nouvelle-Calédonie et UMR IMBE, Centre IRD de Nouméa.

PHOTO (cliché : JYHM). Pauline sur la piste des Mille Sources dans la vallée de Tuauru (Mahina) sur l'île de Tahiti en septembre 2018.

 

Dr. Isabelle "Bella" PEREZ, retraitée, anciennement Déléguée à la Recherche, Tahiti.

Elie POROI, retraité de l'Office des Postes, guide-naturaliste, membre de l'association de protection de l'environnement "Te Rau Ati Ati a Taua a Hiti Noa Tu", Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Elie, sur le campement installé au sommet du mont Pito Hiti (2110 m), lors de l'étude écologique des hauts-sommets de Tahiti avec les membres de l'Association en juin 2006.










 

Dr. Robin POUTEAU, anciennement post-doctorant à l'Institut Agronomique néo-Calédonien (IAC) et au Centre IRD de Nouméa, Nouvelle-Calédonie, à Lincoln University, Christchurch (NZ) et doctorant à l'Université de Polynésie française en analyse d'images satellitaires, Laboratoire de Géosciences du Pacifique.

http://sites.google.com/site/pouteaurobin

PHOTO (cliché : JYM). Robin et son "GPS Trimble" trempés par les pluies torrentielles sur l'île de Mo'orea en mars 2010.

Moorea-Col 3 Cocotiers-mars 2010- 010


Benjamin PUKOKI, agent du Service du Développement Rural, Rapa (Australes) et membre du conseil municipal de l'île.

PHOTO (cliché : JYM). Benjamin avec la fougère arborescente endémique (et comestible) Cyathea stokesii (Cyatheaceae) à Rapa (Australes) en 2002.












 

 

 

 

 

 

Rudolf PUTOA, retraité, anciennement entomologiste agricole, chef du Département de la Protection des Végétaux, Service du Développement Rural, Tahiti.

Thibault RAMAGE, entomologiste, anciennement consultant privé sur la lutte contre la "Petite Fourmi de Feu" à Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Thibault découvrant une espèce nouvelle de fourmi pour l'île de Moorea en mars 2010.

 Moorea-Col Mouaroa-18 mars 2010-Thibault & fourmi nouvelle

 

Philippe RAUST, retraité, anciennement vétérinaire au Service du Développement Rural, et président de la Société d'Ornithologie de Polynésie ("Manu"), Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Philippe dans la vallée d'Orofero à Paea (Tahiti) avec Jean-Marc SALDUCCI (SOP-Manu), l'onrithologue Jean-Claude THIBAULT et Georges SANFORD (SOP-Manu) en 1998.

 

Teiki RICHMOND, anciennement agent du Service du Développement Rural, Hiva Oa (Marquises Sud).

PHOTO (cliché : JYM). Teiki (à droite) accompagné de Andy et Georges du SDR de Hiva Oa sur la crête de Vaiumete et Feani en 2003.







 




Jean-Marc SALDUCCI, naturaliste, anciennement membre de la Société d'Ornithologie de Polynésie "Manu". 

PHOTO (cliché : JYM). Jean-Marc dans la vallée de la Papehue en novembre 1997 après un épisode de vents violents.

JM Salducci Papehue nov 1997

Tunui SALMON, sculpteur, professeur de sculpture sur pierre au Centre des Métiers d'art de Polynésie française, membre de l'association "Anuanua e Tu i Hiva",Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Tunui et sa flûte nasale dans la vallée de Papehue à Tahiti en 1998.
Tuunui Salmon Paea 1998


Georges "Tihoti" SANFORD (décédé le 21 décembre 2014), stewart à la retraite, anciennement président de la Société d'Ornithologie de Polynésie française "Manu", Tahiti. 

Robert SHIGETOMI, anciennement agent du Service du Développement Rural, Moorea. 

PHOTO MILIEU (cliché : JYM). Robert dans une forêt de miconia à Moorea en 1993.

robert shigetomi Moorea 1993

Maryline SIMON, anciennement en charge du programme de lutte contre la "Petite Fourmi de Feu" à la Direction de l'Environnement, directrice de la Maison Rural Familiale à Papara, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Maryline à Poindimié en Nouvelle-Calédonie en novembre 2010.

New Caledonia-Poindimié-29 dec-2 nov 2010-Maryline & affic


Dr. Edouard SUHAS, chimiste moléculaire, chargé de recherche à l'Institut Louis Malardé, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Edouard dans le parc naturel de Te Faaiti avec un plant de "kava" Piper methysticum en 2002.

Edouard kava Te Faaiti JYM

 

 

 

 

 


 

Ravahere TAPUTUARAI, consultant privé en écologie et botanique, membre de l'association de protection de l'environnement "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu", Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Rava sur la crête entre les monts Pito Hiti et Orohena en juin 2006.












Damas TAUPOTINI, graveur sur nacre et os, sculteur sur bois et chasseur, Nuku Hiva (Marquises).

PHOTO (cliché : JYM). Damas et une langouste pêchée sur l'île de Hatuta'a en novembre 2010.

Hatutaa-Nuku Hiva 19 nov. 2010-Damas & langouste

Romy TAVAEARII, technicien forestier, agent de la Direction des Ressources Marines, anciennement à la Direction de l'Agriculture (ex-Service du Développement Rural), 2ème Secteur Agricole, Raiatea (Société) et président de l'Association de protection du patrimoine naturel et culturel "Tuihana".

PHOTO (cliché : JYM). Romy et Psychotria cookei (Rubiaceae) dans la vallée de Faaroa à Raiatea en 2000.
























Itatoa TEAUROA, agent du Service du Développement Rural, 3ème Secteur Agricole, Rurutu (Australes).

PHOTO (cliché : JYM). Itatoa (à droite) et un agent du SDR devant le mont Manureva à Rurutu en 1999.


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Walter TEAMOTUAITAU, professeur de mathématiques, botaniste amateur et naturaliste, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Walter sur le campement installé sur l'île de Me'eti'a (Mehetia) en février 2008.






 

 

 

 

 

Georges "Toti" TEIKIEHUUPOKO, retraité, président de l'Académie Marquisienne et de la Fédération culturelle et environnementale "Motu Haka O te Henua Enana" (Marquises), anciennement membre du Conseil Economique Social et Culturel, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Georges entouré de sa fille Moeata, Ken WOOD et Liloa DUNN (à gauche) et Dave LORENCE (à droite) du National Tropical Botanical Garden (Kauai, Hawaii) à Ua Pou en juillet 2003.


 

Paul TETAHIOTUPA, ancien "Tavanau hau" (Administrateur territorial) des îles Marquises, anciennement directeur de la Direction des Affaires sociales, agent de la Direction de l'Environnement, Tahiti.

Celia TETAVAHI,
agent de la Direction de l'Equipement, anciennement responsable de la cellule hydrologique du Groupement Etude et Gestion du Domaine Public (GEGDP), et conseillère municipale dans la commune de Faa'a, Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Célia dans la vallée de Aivaro à la presqu'île de Tahiti Iti en août 2008.



Dave TOUNIOU, anciennement reporter pour la chaîne de télévision TNTV, cameraman pigiste au Québec, Canada.

PHOTO (cliché : JYM). Dave sur le bonitier en partance pour l'île inhabitée de Me'eti'a en février 2009.


Noëlla TUTAVAE, guide professionnel de randonnée et consultant privé, anciennement secrétaire de l'Association pour la Protection de la Vallée de la Punaruu et présidente de l'Association de protection de l'environnement "Te Rau Ati Ati a Tau a Hiti Noa Tu", Tahiti.

PHOTO (cliché : JYM). Noëlla sur le plateau Tetamanu dans la vallée de Punaru'u à Tahiti en août 2009.


Albert VARNEY, retraité, naturaliste-ornithologue, anciennement agent au Centre ORSTOM (IRD) de Tahiti, puis garde-nature à la Délégation à l'Environnement, puis agent de l'Aviation civile et ancien président d'honneur de la Société d'Ornithologie de Polynésie "Manu".

PHOTO (cliché : JYM). Albert retrouvant son ancien collègue et ami ornithologue Jean-Claude THIBAULT sur la piste de l'aérodrome de Raivavae (Australes) en 2002.

 

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 08:00

 

MEYER, J.-Y. 2008-2009. Qualification comme Maître de Conférence, section 67, Biologie des Populations et Ecologie, Conseil National des Universités.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2008_Qualification_Maitre_Conference_Biologie_Ecologie.pdf 

MEYER, J.-Y. 1998. Mécanismes et gestion des invasions par des plantes introduites dans des forêts naturelles à Hawaii et en Polynésie française: une étude de cas. Rapport de Post-doctorat, Délégation à la Recherche, Papeete & University of Hawaii at Manoa, Honolulu, 72 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1998_Rapport_PostDoc_University_Hawaii.pdf

(sous la direction scientifique du Dr. Lloyd L. LOOPE, USGS, Haleakala National Park, Maui, Hawaii, USA)

MEYER, J.-Y. 1994. Mécanismes d'invasion de Miconia calvescens DC en Polynésie française. Thèse de doctorat, Université des Sciences et Technique du Languedoc, Montpellier II & CEFE-CNRS, Montpellier, 126 pages.
www.hear.org/articles/meyer1994/pdfs/meyer1994miconiadissertation.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1994_These_Doctorat_Miconia.pdf


(sous la direction scientifique du Dr. Finn KJELLBERG, CEFE-CNRS, Montpellier, France)

MEYER, J.-Y. 1991. Taille et longévité de la banque de graines de deux chardons Carduus nutans L. et Carduus pycnocephalus L. (Asteraceae) sur le Causse du Larzac (France). Rapport de D.E.A., Université des Sciences et Technique du Languedoc & CSIRO Biological Control Unit, Montpellier, 46 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1991_Rapport_DEA_banque_graines_Carduus.pdf

(sous la direction scientifique du Dr. Andrew W. SHEPPARD, CSIRO, Canberra, Australie)

MEYER, J.-Y. 1990. Observations sur la dispersion spatiale de Weinmannia parviflora J. G. Forster var. parviflora sur l'île de Tahiti, Polynésie française. Rapport de Maîtrise de Biologie des Organismes et des Populations, Université de Nancy & Laboratoire de Botanique, Centre ORSTOM de Tahiti, 25 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1990_Rapport_Stage_Weinmannia_Tahiti.pdf

(sous la direction scientifique du Dr. Jacques FLORENCE, IRD/MNHN, Paris, France)

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 17:56

Valérie TCHUNG, Licence de Biologie des Organismes et des Populations, Université de Nancy 1.

Dates du stage : juillet-septembre 1999

Sujet de stage : "Structure des populations et potentiel de reproduction des Psychotria spp. (Rubiacées), plantes menacées de disparition par l'invasion de Miconia calvescens à Tahiti"

Publications issues du stage :

Meyer, J.-Y. & Tchung, V. 1999. Current status and recovery project of rare endemic plants (Psychotria spp., Rubiaceae) threatened by the invasive alien tree Miconia calvescens (Melastomataceae) in Tahiti, French Polynesia. Asia-Pacific Congress on the Biology of the Environment, 21-24 novembre 1999, Singapore (Abstract).

Meyer, J.-Y., Florence, J. & Tchung, V.  2003. Les Psychotria spp. (Rubiacées) endémiques de Tahiti (Polynésie française) menacés par l'invasion de Miconia calvescens (Mélastomatacées): statut, répartition, écologie, phénologie et protection. Revue d’Ecologie (Terre et Vie) 58 : 161-185.

Actuellement : enseignante en "Sciences et Techniques Médico-Sociales" (STMS) au Lycée Polyvalent du Taaone (Pirae, Tahiti) depuis 2003.

Photos (cliché : JYM). Valérie dans les bureaux de la Délégation à la Recherche en 2007 avec Ravahere TAPUTUARAI avec qui elle a participé bénévolement à l'étude de la phénologie et la régénération de l'arbre endémique Planchonella tahitensis (Sapotacées) en juillet 2007. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*******************************

Sylvain MARTINEZ, Licence de Physiologie végétale, Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Montpellier 2.

Dates du stage : aôut-septembre 2003

Sujet de stage : "Suivi de l'impact et de la dissémination du champignon pathogène Colletotrichum gloeosporioides f. sp. miconiae, agent de lutte biologique contre Miconia calvescens à Tahiti"

Actuellement : Master "International Nature Conservation", Lincoln University, Canterbury, New Zealand (2007-2008) ; enseignant en SVT dans un collège de l'île de Tahaa (2009-2010) ; enseignant à Yoshikawa au Japon (2014-2015).

Photos (cliché : JYM). Sylvain au campement installé sur le mont Fairurani en août 2006 lors de l'étude de la végétation de l'île de Mo'ore'a mené en collaboration avec Jacques FLORENCE de l'IRD. Sylvain a également assisté Marie FOURDRIGNIEZ en 2007 sur l'étude des populations des Ophiorrhiza spp. (Rubiacées) à Tahiti.



 

 

 

 

 

 

 

************************************

Ravahere TAPUTUARAI, Licence de Biologie des Organismes, Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Montpellier 2.

Dates du stage : juin-juillet 2003

Sujet de stage : "Etude préliminaire de la régénération de l'arbre endémique Planchonella tahitensis (Sapotacées) menacé par l'invasion de Miconia calvescens à Tahiti"
http://www.li-an.fr/jyves/Taputuarai_2003_Rapport_Stage_Planchonella_tahitensis.pdf
http://www.li-an.fr/jyves/Titre_Taputuarai_2003_Rapport_Stage_Planchonella_tahitensis.pdf

Actuellement :  consultant privé en phyto-écologie et botanique (anciennement Corps des Volontaires au Développement, Délégation à la Recherche entre 2004-2006), travaillant sur le programme de recherche "Moorea Biocode Project" (2007-2011) financé par la G. & B. Moore Foundation, le programme "MoveClim" (2012-2015) financé par l'ANR (Net-Biome) et un projet "Best 2.0" (2016-2019) financé par l'Europe ; membre des associations de protection de la nature "Te Rau 'Ati 'Ati a Tau a Hiti Noa Tu" (Tahiti) et "Tuihana" (Ra'iatea).

Photo (cliché : JYM). Ravahere & Marie faisant une pause lors de la descente du mont Tohiea, plus haut sommet de l'île de Mo'ore'a (Société) en septembre 2008.

Photo (cliché : JYM). Ravahere sur une crête menant au mont Mounanui, plus haut sommet des l'île de Fatu Hiva (Marquises Sud) en 2007.






 

 

 

********************

Anne DUPLOUY, Maîtrise de Biologie des Populations et Ecosytèmes, Université de la Réunion.

Dates du stage : juillet-septembre 2004

Sujets de stage : "Etude préliminaire de la régénération de Myrsine longifolia, espèce endémique menacée par l'invasion de Miconia calvescens à Tahiti" ; "Synthèse bibliographique sur les plantes médicinales et utiles de Polynésie française"

Publications issues du stage :

Duplouy, A. & Meyer, J.-Y. 2004. Liste et synthèse bibliographique des plantes médicinales en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°12. Délégation à la Recherche, Papeete, 15 pages + Annexes.

Meyer, J.-Y. & Duplouy, A. 2006. Les plantes médicinales présentes en Polynésie française : d’où viennent-elles, quelles sont elles…où allons nous ? IVème Colloque International sur les Plantes Aromatiques et Médicinales des Régions d’Outre-Mer, Université de Polynésie française, Faaa, 10-13 juillet 2006 (Résumé).

Meyer, J.-Y., Duplouy A. & Taputuarai, R. 2007. Dynamique des populations de l’arbre endémique Myrsine longifolia (Myrsinacées) dans les forêts de Tahiti (Polynésie française) envahies par Miconia calvescens (Mélastomatacées) après introduction d’un champignon pathogène de lutte biologique : premières investigations. Revue d’Ecologie (Terre et Vie) 62 : 17-33.

Actuellement : thèse de doctorat à l'University of Queensland, School of Integrative Biology, Brisbane (Australia) en 2009-2010 ; post-doctorat (2010-2014) puis professeur adjoint (2015-2017) à l'University of Helsinki, Finlande ; Marie Curie Fellow, Lund University, Suède depuis 2018 (http://www.anneduplouy.net/Curriculum_Vitae.html).

Photo (cliché : JYM). Anne mesurant le dbh (diamètre à hauteur de poitrine) d'arbres reproducteurs de Myrsine longifolia (Myrsinacées), une espèce menacée de disparition par l'invasion du miconia, et protégée par la règlementation en Polynésie française
 

 

 

 

 

 

 

 

*******************************

Marie FOURDRIGNIEZ, Master 1 Environnement, Université des Sciences et Technologie de Lille 1.

Dates du stagemars-mai 2005

Sujet de stage : "Etude de deux espèces d'Ophiorrhiza spp. (Rubiacées), plantes endémiques menacées de Tahiti (Polynésie française) et impact de la plante envahissante Miconia calvescens (Mélastomatacées) sur leur démo-écologie" (Note rapport = 15/20)

Publications issues du stage :

Fourdrigniez, M. & Meyer, J.-Y. 2004. Liste et caractéristique des plantes introduites naturalisées et envahissantes en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°17. Délégation à la Recherche, Papeete,  62 pages + Annexe.

Fourdrigniez, M. &  Meyer, J.-Y. 2009. The positive effects of a biocontrol pathogen agent introduced against the invasive alien tree miconia (Miconia calvescens, Melastomataceae) on the growth and fertility of two threatened endemic plants Ophiorrhiza spp. (Rubiaceae) in Tahiti (French Polynesia). 11th Pacific Science Inter-Congress, Papeete, 2-6 March (Abstract).

Meyer, J.-Y. & Fourdrigniez, M.  2011. Conservation benefits of biological control: the recovery of a threatened endemic plant using a fungal pathogen introduced against a dominant invasive tree in Tahiti. Biological Conservation 144(1): 106-113.

Actuellement : consultante privée en botanique, écologie et aménagement paysager ("Bio-Consulting") à Tahiti (anciennement Corps des Volontaires au Développement, secteur recherche, spécialité développement en sciences, à la Délégation à la Recherche 2007-2009), travaillant sur le programme de recherche "Moorea Biocode Project" (2007-2011) financé par la G. & B. Moore Foundation ; coordinatrice du "Groupe Espèces Envahissantes de Polynésie française" depuis 2013 et animatrice du "Réseau de prévention et de lutte contre les espèces envahissantes Te Rau Mata Arai" pour la Direction de l'Environnement.

Photo (cliché : JYM). Marie collectant des fruits de l'arbre endémique Astronidium sp. au mont Marau sur l'île de Tahiti en 2008 pour des tests de spécificité à l'hôte des ennemis naturels de miconia, agent potentiel de lutte biologique, au laboratoire de quarantaine du Hawaii Department of Agriculture à Honolulu.


Photo (cliché : JYM). Marie inventoriant les oiseaux marins et terrestre de l'atoll de Raro'ia (Tuamotu) en octobre 2008.


 

 

 

 

 

 

************************

Valérie VANQUIN, Licence 3 Ecologie et Aménagement, Université Paul Verlaine de Metz.

Dates du stage : juin-août 2006

Sujet de stage : "Ecologie et dynamique de l'invasion des forêts humides par Cinchona pubescens (Rubiacées) sur l'île de Tahiti (Polynésie française)"

http://www.li-an.fr/jyves/Vanquin_2006_Rapport_Stage_Licence_Cinchona.pdf

Actuellement : Master 1 "Biologie Géosciences, Agroressources, Environnement", Université de Montpellier 2 (2007-2008) ; professeur STBE contractuelle au Lycée Professionnel d'Uturoa à Raiatea (2010-2011) ; professeur au Lycée Polyvalent Tuianu Legayic de Papara à Tahiti (2012-2013) ; professeur de Biotechnologie au Lycée Professionnel d'Uturoa à Raiatea (2014-2015). 

Photo (cliché : Ravahere TAPUTUARAI). Valérie et Cinchona pubescens en fleurs sur le plateau de Taravao en 2006.

 

 

 

 

 

********************************************

Arnaud GARIDELLI DE QUINCENET, Licence 3 Sciences de la Vie et la Terre, Université de la Polynésie française, Tahiti.

Dates du stage : novembre-décembre 2009

Sujet de stage : "Succession végétale et invasion sur glissement de terrain et zone déboisée en forêt de nuages à Tahiti" (Note rapport = 17/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Garidelli_2009_Rapport_Stage_Licence_Succession_&_glissement.pdf

Actuellement :  élève ingénieur à l'Institut Supérieur Industriel Agronomique, Huy-Gembloux, Belgique (2010-2012) en stage à Madagascar pour une société exportatrice de vanille (2013) ; directeur d'usine "Madagascar fruit industrie" (2014) ; directeur d'agence "Authentic Products" à Madagascar depuis 2015.

Photo (cliché : JYM). Arnaud dans le glissement de terrain situé en bordure de sentier menant au mont Aorai, vers 1370  d'altitude,  recolonisé par la fougère indigène Dicranopteris linearis en décembre 2009.
Tahiti-Fare Mato-8 dec. 2009-Arnaud 

 

 

 

 

 

 

 

**********************

Julie FRAISSE, Master 2 Pro "Biologie, Chimie, Environnement, spécialité Biodiversité et Développement Durable", Université de Perpignan.

Dates du stage : février-août 2010

Sujet de stage : "Analyse de la biodiversité des forêts tropicales de moyenne altitude sur l'île de Moorea (Polynésie française) : du paysage aux communautés" (Note rapport = 13/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Fraisse_2010_Rapport_Stage_Master_Moorea.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Fraisse_Presentation_Stage_Master_2010.pdf

Actuellement : bénévole pour la Ligue de Protection des Oiseaux (2011) ; secrétaire médicale dans un service de scanner à Paris depuis 2014.

Photo (cliché : JYM). Julie en mars 2010 dans une des parcelles permanentes du suivi de la dynamique de la végétation installées sur l'île de Moorea en 2006, et impactée par le cyclone Oli en février 2010.
Moorea-Col Mouaroa-18 mars 2010-Julie & tulipier tombé

 

 

 

 

 

 

 

************************

Cinthia LEDUC, Master 1 "Environnement-Aménagement, spécialité Gestion des Milieux Aquatiques et des Ressources en Eau", Université de Metz.

Dates du stage : avril-juin 2010

Sujet de stage : "Identification, caractérisation et localisation des zones humides sur l'île de Tahiti (Polynésie française)"

http://www.li-an.fr/jyves/Leduc_2010_Rapport_Stage_M1_Zones_humides_Tahiti.pdf

Actuellement : chargée d'étude à la Société Polynésienne des Eaux et de l'Assainissement SPEA (2011) ; Master spécialisé en management des risques et la sécurité industrielle à l'Ecole d'Ingénieur du CESI (2012-2013).

Photo (cliché : JYM). Cinthia sur le site des "grottes de Mara'a" (Paea) en avril 2010, un exemple de zone humide particulière dans les îles hautes volcaniques de Polynésie française, avec des résurgences sur falaises littorales.

Tahiti-tour ile-22 avril 2010-Cinthia & grotte Maraa

 

 

 

 

 

 

 

*************************

Tiffany LAITAME, Master 1 "Sciences de la Terre et Environnement, Ecologie" (STEE), Université de Bordeaux 1.

Dates du stage : avril-juin 2010

Sujet de stage : "Impacts du cyclone Oli sur la composition, la structure et la dynamique d'une forêt tropicale sur l'île de Tahiti (Polynésie française)" (Note rapport = 17/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Laitame_2010_Rapport_stage_Impact_cyclone_foret_Tahiti.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Lataime_Presentation_Stage_Master_2010.pdf

Photo (cliché : JYM). Tiffany and Cinthia dans la vallée de Papehue (Tahiti) en mai 2010, envahie par le tulipier du Gabon dont environ 30% des arbres ont été déracinés ou couchés par le cyclone Oli.

Tahiti-Papehue-4 mai-2010-Tiffany & Cinthia 

 

 

 

 

 

 

 

**************************

Tiffany LAITAME, Master 2 Recherche, spécialité "Ecologie", parcours "Fonctionnement et modélisation des écosystèmes terrestres" (FMET), Université de Bordeaux 1.

Dates du stagejanvier-juin 2011

Sujet de stage : "Caractérisation et restauration des vestiges de forêts naturelles sur l'île de Rapa (Polynésie française)" (Note rapport & oral = 13/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Laitame_2011_Presentation_Stage_M2_Rapa.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Laitame_2011_Rapport_Stage_M2_Rapa.pdf

Actuellement : en thèse de doctorat à l'Université de la Polynésie française (2011-2016) sur les "indicateurs de biodiversité pour le suivi, la conservation et la restauration d'habitats naturels perturbés en Polynésie française" ; vice-présidente de l'association de protection de la nature "Raumariki Rapa" (2015), de l'association de navigation polynésienne "Fa'afaite i te Ao Ma'ohi" (2017) et trésorière de l'association "Rahui Nui no Tuha'a Pae" (2016) pour la création d'une grande aire marine protégées aux Australes.

Photo (cliché : JYM). Tiffany sur la crête du "Rocher du Diable" vers 1400 m d'altitude, sentier du mont Aorai (Tahiti), en mai 2011.

Tahiti-Aorai-17 mai 2011-Tiff Rocher du Diable 2

 

 

 

 

 

 

 

********************************************

Malia Miakoti Asopesio KELETOLONA, Licence 3 "Sciences de la Vie et de la Terre", Université de la Polynésie française, Tahiti.

Dates du stagejuillet 2011

Sujet de stage : "Etude de la morphologie florale et du système de reproduction d'espèces de Melicope (Rutaceae) endémiques de Tahiti et des Marquises (Polynésie française)"

http://www.li-an.fr/jyves/Keletolona_2011_Rapport_stage_L3_Melicope.pdf

Actuellement : Master 1 "Biologie Ecologie marine" à l'Université d'Aix-Marseille (2011-2012) et stage à l'Université de la Nouvelle-Calédonie (2012).

Photos (cliché : JYM). Miakoti collectant des fleurs sur une tige échantillonnée de Melicope cf. bracteata au mont Marau (Tahiti) vers 850 m d'altitude, et dissection à la loupe binoculaire au bureau de la Délégation à la Recherche à Papeete en juillet 2011.

Tahiti-Mont Marau-12 juillet-2011-Miakoti & Melicope

 

Tahiti-Mont Marau-12 juillet-2011-Miakoti à la bino

 

 

 

 

 

 

 

*************************

Benoît VALLAS, Master 1 "Ecologie et Ethologie", Université Jean Monnet, Saint-Etienne. 

Dates du stagemars-mai 2012

Sujet de stage : "Statut et dynamique de Vespula vulgaris (Hyménoptères), une guêpe introduite en phase d'invasion sur les hauts sommets de l'île de Tahiti (Polynésie française)" (Note rapport & oral = 13/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Vallas_2012_Presentation_Stage_Master1_Vespula_vulgaris_Tahiti.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Vallas_2012_Rapport_stage_M1_Vespula_Tahiti.pdf

Actuellement : Master 2 "Ecologie/Ethologie" à l'Université Jean Monnet, Saint-Etienne (2012-2013) ; volontariats au CNRS de Moulis (2014), Amérique du Sud (2015), Espagne (2016) ; Volontaire au Service Civique (VSC) à l'Institut Paul Emile Victor, District de Crozet, Terres Australes et Antarctiques Françaises (nov. 2016-février 2018) : "étude des stratégies de reproduction et de la démographie des manchots royaux non bagués".

Photo (cliché : JYM). Benoît au sommet du mont Aorai (et le mont Orohena au second plan) à Tahiti avec une "guêpe européenne" Vespula vulgaris (Vespidae) capturée au filet.

Tahiti-mont Aorai-6-7 avril 2012-Benoit & Vespula devant Or

*****************************

Losalima SAVEA, Licence 2 "Sciences de la Vie et de la Terre", Université de la Polynésie française, Tahiti.

Dates du stagejuillet-août 2012

Sujet de stage : "Etude de la régénération des plantes indigènes et introduites en sous-bois de forêts d'altitude envahies sur l'île de Tahiti (Polynésie française)"

http://www.li-an.fr/jyves/Savea_2012_Rapport_Stage_L2_Regeneration.pdf

Actuellement : en Licence 3 "SVT" à l'Université de la Polynésie française (2012-2013) ; en Master 1 "Métiers de l'Enseignement, de l'Education et de la Formation" à l'IUFM de Nouméa (2013-2014).

Photo (cliché : JYM). Losalima et Ravahere évaluant le recouvrement de la végétation en sous-bois dans un quadrat d'une placette permanente située au Col Hamuta en juillet 2012.

Tahiti-Belvédère-Hamuta-18-20 juillet 2012-Losalima & Rav

 

 

 

 

 

 

 

*************************************

Pauline BLANCHARD, Master 2 Recherche "Biodiversité Végétale et Environnements Tropicaux", Université Pierre et Marie Curie, Paris.

Dates du stage : mars-juillet 2013

Sujet de stage : "Diversité, abondance et répartition des fougères sur un gradient altitudinal dans l'île de Tahiti (Polynésie française)" (Note rapport & oral = 15/20)

http//www.li-an.fr/jyves/Blanchard_2013_Presentation_Stage_M2_Fougeres_Tahiti.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Blanchard_2013_Rapport_Stage_M2_sans_annexes_Fougeres_Tahiti.pdf

Publication issue du stage :

Pouteau, R., Meyer, J.-Y., Blanchard, P., Nitta, J., Terorotua, M. & Taputuarai, R. 2016. Fern species richness and abundance as indicators of climate change on high-elevation islands: evidence from an elevational gradient on Tahiti (French Polynesia). Climatic Change 138: 143-156.

Actuellement : enseignante "Sciences de la Vie et de la Terre" au Lycée Léon Blum, Créteil (2013-2014) ; en thèse de doctorat à Montpellier SupAgro & CIRAD "ethnoécologie de la domestication et de la diversité des céréales sèches" (2014-2015) ; préparation de l'agrégation ENS Paris, Université Orsay (2016-2019).

Photo (cliché : JYM). Pauline au Belvédère devant le panneau de "la "piste de l'Aorai" à Tahiti en mars 2013. Tahiti-Belvédère-19 mars 2013-Pauline & panneau Aorai

 

 

 

 

 

Photo (cliché : JYM). Pauline en forêt de nuages ("mossy cloudforest") vers 1800 m au mont Aorai en mai 2013. Tahiti-Aorai-22 mai 2013-Pauline in mossy forest

 

 

 

 

 

 

 

******************************

Tehani JUVENTIN, Licence 2 "Sciences de la Vie et de la Terre", Université de la Polynésie française, Tahiti.

Dates du stage : juin-août 2013

Sujet de stage : "Variation morphologique de l'arbre indigène Metrosideros collina (Myrtaceae) sur un gradient altitudinal à Tahiti"  (Note rapport & oral = 13,3/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Juventin_2013_Rapport_stage_L2_Metrosideros.pdf

Actuellement : en Licence 3 "SVT" à l'Université de la Polynésie française (2013-2014).

Photo (cliché : JYM). Tehani sur le sentier du mont Aorai vers 1200 m d'altitude, le 12 juin 2013.

Tahiti-Fare Mato-12 juin 2013-Tehani & Metrosideros

 

Photo (cliché : JYM). Tehani sur le sentier de crête sous l'antenne du mont Marau vers 1400 m, le 31 juillet 2013.

 Tahiti-Marau-31 juillet 2013-tehani collectant 

 

 

 

 

 

 

*****************

Méryl JORDAN, Master 2 "Ecologie-Biodiversité, parcours Conservation de la Biodiversité", University of Aegean & Université de Montpellier 2.

Dates du stage : septembre 2013-juillet 2014

Sujet de stage : "Vulnerability and resilience of forest ecosystems to plant invasions in the islands of Tahiti and Moorea (Society archipelago, French Polynesia)"  (Note rapport & oral = 13,5/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Jordan_2014_Rapport_Stage_Master_2_Forest_Ecosystems_&_Plant_Invasions.pdf

Publication issue du stage :

Taputuarai, R., Meyer, J.-Y., Jordan, M., Terorotua, M. & Flores, O. 2014. Forest structure, composition and dynamics along a temperature and humidity gradient in the island of Tahiti (South Pacific). Island Biology 2014, 07-11 July, University of Hawaii at Manoa, Honolulu, Hawaii, USA (Abstract & Poster).

Meyer, J.-Y., Taputuarai, R. & Jordan, M. 2016. Long-term study of forest dynamics and monitoring of the impacts of plant invasions and climate change in the islands of Tahiti and Moorea (French Polynesia). 23rd Pacific Science Congress, 13-17 June, Taipei, TAIWAN (Abstract).

Actuellement : Master 2  "Environnement Insulaire et Océanien" à l'Université de la Polynésie française et stage à l'Université de Nouvelle-Calédonie (2014-2015) ; en CDD puis responsable du "Centre des Tubercules Tropicaux" de l'ADECAL TECHNOPOLE à Poindimié en Province nord, Nouvelle-Calédonie, depuis 2016.

Photo (cliché : JYM). Méryl dénombrant les plantules des espèces ligneuses dans la parcelle permanente d'étude du Col Hamuta vers 940 m d'altitude en octobre 2013.

Tahiti-Col Hamuta-25 octobre 2013-Méryl

 

 

 

 

 

 

 

************************************

Florian VINCENT , Master 2 "Environnement Insulaire et Océanien", Université de la Polynésie française.

Dates du stage : janvier 2014-juin 2015

Sujet de stage : "Plans de conservation de plantes menacées et protégées sur l'île de Tahiti : analyse des résultats obtenus et proposition d'une stratégie intégrée pour des taxons endémiquesen collaboration avec la Direction de l'Environnement de la Polynésie française (Note rapport & oral = 15/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Vincent_2015_Rapport_Stage_Master_2_Conservation_Ochrosia_Tahiti.pdf

Actuellement : CDD (6 mois) au département "Forêt et Gestion de l'Espace Rural" du Service du Développement Rural de Polynésie française (2015) ; en thèse de doctorat à l'Université Pierre et Marie Curie et au MNHN de Paris (2016-2019) sur le "Fonctionnement et structure des écosystèmes aquatiques en réponse aux perturbations anthropiques de type bottom-up et top-down" ; conseiller Forêt et Agroforesterie à la Chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher depuis octobre 2019.

Photo (cliché : JYM). Florian mesurant un jeune plant d'Ochrosia tahitensis (Apocynaceae) dans son habitat naturel sur la côte ouest de Tahiti.

 

 

 

 

 

Publication issue du stage :

Meyer, J.-Y., Pouteau, R. & Vincent, F. en prép. Assessing biotic and habiotic habitat suitability for the translocation of a critically endangered endemic plant in a tropical island of the South Pacific. Biotropica.

*********************************

Gauthier ORY, Licence 3 "Environnements Océaniens", Université de la Polynésie française.

Dates du stage : février-avril 2016

Sujet de stage : "Etude de la pluie de graines dans une forêt tropicale humide envahie par Miconia calvescens sur l'île de Tahiti (Polynésie française)"

http://www.li-an.fr/jyves/Ory_2016_Rapport_stage_L3_Seed_rain_Tahiti.pdf

Actuellement : "woofing" en Nouvelle-Zélande (2018)

Photo (cliché : JYM). Gauthier et les pièges à graines installés en forêt envahie par le miconia sur le site du Belvédère (vers 600 m) à Tahiti en février 2016.

************************

Kilian CELLA, Licence 2 "Sciences de la Vie et de la Terre", Université de la Polynésie française.

Dates du stage : septembre-novembre 2016

Sujet de stage : "Suivi et évolution de la pluie de graines dans une forêt envahie par Miconia calvescens sur l'île de Tahiti (Polynésie française)"

http://www.li-an.fr/jyves/Cella_2017_Rapport_stage_L2_pluie_graines.pdf

Actuellement : en Licence 3  "SVT" à l'Université de la Polynésie française (2017-2018)

Photo (cliché : JYM). Kilian et les pièges à graines installés en forêt envahie par le miconia sur le site du Belvédère (vers 600 m) à Tahiti en septembre 2016.

 

 

 

 

 

****************************

Mélanie LIBEAU, 3ème année ingénieur agronome "AgroParisTech",  Montpellier.

Dates du stage : avril-octobre 2017

Sujet de stage : "Modélisation du risque d'invasion du miconia aux îles Marquises (Polynésie française)(Note rapport & oral = 15,75/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Libeau_2017_Memoire_stage_Risk_invasion_Miconia_Marquesas.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Libeau_2017_soutenance_orale_stage_Risque_invasion_Miconia_Marquises.pdf

Actuellement : Volontaire en Service Civique (VSC) dans la Réserve naturelle des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) (2018-2020) pour un programme de restauration de Phylica arborea sur l'île d'Amsterdam.

Photo 1 (cliché : JYM). Mélanie mesurant la circonférence de l'arbre endémique Planchonella tahitensis (Sapotaceae) sur le haut-plateau Maraeti'a (vers 800 m) dans le fond de la vallée de Punaru'u à Tahiti (Société) en mai 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 2 (cliché : JYM). Mélanie sur la crête sommitale entre le col de Toovii et le mont Tekao (vers 1110 m) sur l'île de Nuku Hiva (Marquises nord) en septembre 2017 avec un grand Metrosideros collina (Myrtaceae).

 

Publications issues du stage :

Libeau, M., Pouteau, R., Taputuarai, R. & Meyer, J.-Y. 2017. Predicting the risk of plant invasions on islands: the case of Miconia calvescens in the Marquesas, French Polynesia (South Pacific). Island Invasives Conference 2017, 07-14 July, Dundee, UK (Abstract & Poster).

Meyer, J.-Y., Pouteau, R., Libeau, M. & Taputuarai, R. 2018. The invasive tree Miconia calvescens, a global threat to tropical island forest ecosystems worldwide: mapping its current and potential distribution. 7th International Conference on Environmental Future: Humans & Island Environments, 16-20 April, Honolulu, Hawaii, USA (Abstract).

Libeau, M., Meyer, J.-Y., Taputuarai, R. & Pouteau, R. 2019. Predicting the invasion risk of Miconia calvescens in the Marquesas Islands (South Pacific): a modeling approach. Pacific Science 73(1): 17-34.

******************************

Louise MAZOYER, 2ème année ingénieur agronome "Bordeaux Sciences Agro", spécialité foresterie.

Dates du stage : mai-août 2018

Sujet de stage : "Dynamique des forêts tropicales sur l'île de Moorea en Polynésie française : vulnérabilité et résilience aux invasions végétales(Note rapport = 15/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Mazoyer_2018_Memoire_stage_Dynamique_forets_Moorea.pdf

Actuellement : en année sabbatique en Nouvelle-Zélande (2018-2019), stagiaire chez SCION à Christchurch (Nouvelle-Zélande) entre janvier et avril 2019 ; stagiaire chez Biotope (Pau) depuis mars 2020.

Photo 1 (cliché : JYM). Louise dans l'une des dix parcelles d'étude permanente installées en 2006 sur l'île de Moorea en forêt hygrophile envahie par le miconia vers 400 m d'altitude en mai 2018.

Photo 2 (cliché : JYM). Louise sur le sentier montant au sommet du mont Mou'aputa vers 800 m d'altitude en juillet 2018.

 

************************

Maurille FLORES, Licence 3 "Sciences de la Vie", option "Biodiversité-Ecologie", Université de la Polynésie française.

Dates du stage : septembre-décembre 2019

Sujet de stage : "Etude de la dispersion de deux espèces invasives, Spathodea campanulata et Ardisia elliptica, dans une forêt tropicale humide de moyenne altitude sur l'île de Tahiti (Polynésie française)"

http://www.li-an.fr/jyves/Flores_2020_Rapport_stage_L3_Dispersion_Spathodea_&_Ardisia_Tahiti.pdf

Photo 1 (cliché : JYM). Maurille et la douzaine de pièges à graines installée en sous-bois de forêt envahie par le tulipier du Gabon, située en bordure de la route du Belvédère vers 400 m d'altitude, en décembre 2019.

Publication issue du stage :

Larrue, S., Meyer, J.-Y., Fumanal, B., Daehler, C., Chadeyron, J., Flores, M. & Mazal, L. en révision. Seed rain, dispersal distance and germination of the invasive tree Spathodea campanulata on the island of Tahiti, French Polynesia (South pacific). Pacific Science.

************************

Paul DEFILLION, Master 2 "Environnement Insulaire Océanien", Université de la Polynésie française.

Dates du stage : janvier-juin 2020

Sujet de stage : "Caractérisation et dynamique des forêts d'atoll en Polynésie française : le cas de Tetiaroa (archipel de la Société, Polynésie française)" (Note rapport = 13/20)

http://www.li-an.fr/jyves/Defillion_2020_Rapport_Stage_Master_2_EIO_Forets_Atoll_Tetiaroa.pdf

Actuellement : bénévole à la Tetiaroa Society (juillet-septembre 2020) pour le programme de dératisation de l'atoll.

Photo 1 (cliché : JYM). Paul mesurant la circonférence des troncs de Pisonia grandis, grand arbre indigène des forêts littorales, sur le motu Reiono de l'atoll de Tetiaroa, en janvier 2020.

Photo 2 (cliché : Claire Chaufaux, UPF). Paul lors de sa soutenance orale de stage le 16 juin 2020 à l'ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education) de l'Université de la Polynésie française.

 

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 17:12

Phyto-Pharma. Agence de Santé du Territoire de Wallis et Futuna, Service de l'Agriculture, de la Forêt et de la Pêche, Service des Affaires Culturelles,Vice-Rectorat de Wallis et Futuna.https://phyto-pharma.net

MEYER, J.-Y., MALAU A., SOUBEYRAN, Y., WONG, L. J. & PAGAD, S. 2019. GRIIS Checklist of Introduced and Invasive Species - France- Wallis and Futuna. Invasive Species Specialist Group ISSG. Checklist dataset https://doi.org/10.15468/ewseat accessed via GBIF.org on 2019-03-27. 

CHEVILLOTTE, H. , FLORENCE, J., OLLIER, C. & MEYER, J.-Y. 2019. Base de données botaniques Nadeaud de l'herbier de la Polynésie française (PAP). Institut Louis Malardé, Délégation à la Recherche, Papeete, Tahiti. http://nadeaud.ilm.pf

FLORENCE, J., CHEVILLOTTE, H. , OLLIER, C. & MEYER, J.-Y. 2007. Base de données botaniques Nadeaud de l'herbier de la Polynésie française (PAP). http://www.herbier-tahiti.pf

La base de données Nadeaud rassemble les spécimens botaniques majoritairement collectés en Polynésie française (avec quelques échantillons des îles Pitcairn en Polynésie orientale), et déposés principalement dans l’Herbier de la Polynésie française (PAP) du Musée de Tahiti et des Îles et dans certains grands herbiers mondiaux (Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, Bernice P. Bishop Museum de Honolulu, Smithsonian Institution de Washington, Royal Botanic Gardens de Kew...). Elle a pour but de fournir des informations sur la taxonomie des plantes vasculaires, de produire des listes de plantes sur des critères de distribution ou de conservation associées à des images, des informations sur les usages et les noms vernaculaires et d’aider la prise de décision, principalement en matière de conservation.


PHOTO (cliché : JYM). Le botaniste et systématicien Jacques FLORENCE (IRD/MNHN, Paris) débarquant avec sa presse lors de la mission héliportée sur le mont Fairurani à Moorea en 2006 pour l'étude de la végétation de l'île (programme "Suivi des phénomènes bio-invasifs et restauration de la biodiversité dans des aires protégées à Moorea", Actions Thématiques Interdisciplinaires de l’IRD, 2005-2006)






LORENCE, D. H. & WAGNER, W. L. Flora of the Marquesas Islands. National Tropical Botanical Garden, Hawaii & Smithsonian National Museum of Natural History, Washington
http://botany.si.edu/pacificislandbiodiversity/marquesasflora/projectdesc.htm

 

This project aims to: increase scientific interaction among cooperating institutions for further exploration and research within the islands, database specimens and literature, development of a web-based vascular flora, produce the first Vascular Flora of the Marquesas Islands, assist and collaborate with the Flora of French Polynesia project, and provide a framework for preserving the biodiversity of the islands.
Since the initiation of the project, expeditions were dispatched in 1988, 1995, 1997, 2003, 2004 and 2005 ultimately leading to revised estimates for the Marquesas flora. Of the nearly 714 vascular plant species, 337 species are native, with approximately 45% being endemic to the archipelago, including five endemic genera. Monocots are relatively species poor, while dicots account for over half of the flora. The pteridophyte component is one of the richest in the world, comprising nearly 33% of the vascular flora. During the last two decades, roughly 40 new species have been discovered which represents a substantial increase to the native vascular flora, thereby accentuating the need for further field exploration efforts. This project would not be possible without the assistance of the French Polynesian Delegation for Research (Délégation à la Recherche).

PHOTO (cliché : Ken WOOD, NTBG). Liloa DUNN, JYM, Georges TEIKIEHUUPOKO (directeur de l'Académie marquisienne), sa fille Moeata, et Dave LORENCE lors de l'expédition à Ua Pou (Marquises Nord) en juillet 2003.









CLARIDGE, E. (Coord.). French Polynesia: Terrestrial Arthropods. A biodiversity survey and inventory. R. B. Gump South Pacific Research Station, Moorea.
http://nature.berkeley.edu/evolab/Polynesia/Overview.html


This project surveys the arthropods fauna of the high islands of French Polynesia, with the goal to identify, database, and map, the diversity of species, both endemic and invasive. The partners organizations are the Essig Museum of Entomology, Berkeley Natural History Museums (R. GILLESPIE, G. RODERICK), the Bernice Puahi Bishop Museum, Honolulu, Hawaii (N. EVENHUIS, D. POLHEMUS, R. ENGLUND), the Cornell University Entomology (J. LIEBHERR). A project supported by the National Science Foundation and the Government of French Polynesia.

PHOTO (cliché : JYM). Elin et Ron sur le mont Toomaru sur l'île de Raiatea en février 2006.

 

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 21:48

MEYER, J.-Y.2016. Les zones humides de Polynésie française : un écosystème méconnu, mésestimé et menacé. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°19. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique VIII. Délégation à la Recherche, Papeete, 23 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2016_Contribution_Biodiversite_Zones_Humides_Polynesie.pdf

MEYER, J.-Y., FOURDRIGNIEZ, M. & TAPUTUARAI, R. 2009. Evaluation de la biodiversité terrestre de l'île de Me'eti'a (archipel de la Société). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°18. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique VII. Délégation à la Recherche, Papeete, 24 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_et_al_2009_Contribution_Biodiversite_Meetia.pdf

FOURDRIGNIEZ, M. & MEYER, J.-Y. 2008. Liste et caractéristiques des plantes introduites naturalisées et envahissantes en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°17. Délégation à la Recherche, Papeete, 62 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Fourdrigniez_&_Meyer_2008_Contribution_Biodiversite_Liste_&_Caracteristiques_Plantes_envahissantes.pdf

MEYER, J.-Y. & TAPUTUARAI, R. 2007. Systématique et écologie des espèces du genre Styphelia (ou Leptecophylla, Epacridaceae) bio-indicateurs de la végétation montagnarde en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°16. Espèces Indigènes d'Intérêt Ecologique I. Délégation à la Recherche, Papeete, 24 pages.

http://li-an.fr/jyves/Titre_Meyer_&_Taputuarai_2007_Styphelia.pdf
http://li-an.fr/jyves/Meyer_&_Taputuarai_2007_Styphelia.pdf

MEYER, J.-Y., BUTAUD, J.-F. & JACQ, F. 2006. Les orchidées indigènes et endémiques de Tahiti et de la Société : re-découverte d'espèces présumées éteintes, nouvelles aires de répartition, re-évaluation des statuts de conservation et écologie.  Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°15. Espèces Menacées et Protégées I. Délégation à la Recherche, Papeete, 21 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Titre_Meyer_et_al._2006_Orchidees_Societe.pdf
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_et_al._2006_Orchidees_Societe.pdf

MEYER, J.-Y., LORENCE, D. & WOOD, K. 2006. Flore et végétation de la vallée de Hakahetau (île de Ua Pou, Marquises Sud). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°14. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique VI. Délégation à la Recherche/National Tropical Botanical Garden, Papeete, 22 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Titre_Meyer_et_al._2006_Hakahetau.pdf
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_et_al._2006_Hakahetau.pdf

MEYER, J.-Y., THIBAULT, J.-C., BUTAUD, J.-F., COOTE, T. & FLORENCE, F. 2005. Sites de conservation importants et prioritaires en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°13. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique V. Délégation à la Recherche, Papeete, 35 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_et_al._2005_Contribution_Biodiversite_sites_conservation.pdf

DUPLOUY, A. & MEYER, J.-Y. 2004. Liste et synthèse bibliographique des plantes médicinales présentes en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°12. Délégation à la Recherche, Papeete, 15 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Titre_Duplouy_&_Meyer_2004_Plantes_medicinales.pdf
http://www.li-an.fr/jyves/Duplouy_&_Meyer_2004_Plantes_medicinales.pdf

BUTAUD, J.-F. & MEYER, J.-Y. 2004. Plans de conservation pour des plantes menacées et/ou protégées en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°11. Service du Développement Rural/Délégation à la Recherche, Papeete, 51 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Butaud_&_Meyer_2004_Plans_de_conservation_plantes_menacees_&_protegees.pdf

MEYER, J.-Y. 2004. Végétation et flore des hauts plateaux humides  de Terepo (Papara) et Viriviriterai (Hitiaa). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°10. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique IV. Délégation à la Recherche, Papeete, 26 pages + Photos.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2004_Contribution_Biodiversite_Terepo_&_Viriviriterai.pdf

MEYER, J.-Y. & BUTAUD, J.-F. 2003. Végétation, flore et observations sur la faune de la haute-vallée d'Orofero (Tahiti, Paea). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°9. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique III. Délégation à la Recherche/Service du Développement Rural, Papeete, 31 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Butaud_2003_Contribution_Biodiversite_Orofero.pdf

MEYER, J.-Y. 2001. Liste et statut des plantes endémiques menacées par Miconia calvescens à Tahiti et Moorea. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°8. Délégation à la Recherche/Université de Polynésie française, Papeete, 30 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2001_Contribution_Biodiversite_N8_Plantes_menacees_Miconia.pdf

MEYER, J.-Y. & JAY, H. 2000. Prospection des hauts-plateaux de Faufiru ou "Fare Aro" (Tahiti, Mahina). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°7. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique II. Délégation à la Recherche/Université de Polynésie française, Papeete, 26 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Jay_2000_Contribution_Biodiversite_N7_Faufiru.pdf

MEYER, J.-Y. & FLORENCE, J. 1998. Exploration du mont Mauru (Tahiti, Hitia'a). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°6. Sites Naturels d'Intérêt Ecologique I. Délégation à la Recherche/ORSTOM, Papeete, 20 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Florence_1998_Contribution_Biodiversite_N6_Mauru.pdf

MEYER, J.-Y. 1996. Evaluation écologique du domaine de Vaikivi (Ua Huka, Marquises). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°5. Délégation à l'Environnement, Papeete, 40 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1996_Contribution_Biodiversite_N5_Vaikivi.pdf

MEYER, J.-Y. 1996. Fichier des plantes protégées de la Société et des Marquises. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°4. Délégation à l'Environnement, Papeete, 18 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1996_Contribution_Biodiversite_N4_Plantes_protegees_Societe_&_Marquises.pdf

MEYER, J.-Y. 1996. L'île de Mohotani (Motane). Etat de la biodiversité et principales menaces. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°3. Délégation à l'Environnement, Papeete, 49 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1996_Contribution_Biodiversite_N3_Mohotani.pdf

MEYER, J.-Y. 1995. Etude du Tiare Apetahi sur le Temehani Ute Ute (Raiatea). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°2. Délégation à l'Environnement, Papeete, 21 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1995_Contribution_Biodiversite_N2_Tiare_apetahi_Temehani.pdf

MEYER, J.-Y. 1995. Rapport de mission à Hiva Oa (archipel des Marquises). Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°1. Délégation à l'Environnement, Papeete, 25 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1995_Contribution_Biodiversite_N1_Rapport_Mission_Hiva_Oa.pdf

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 12:26

MEYER, J.-Y. 2020. Rapport de mission sur l'atoll de Morane (Tuamotu-Gambier) du 06 au 11 novembre 2019 : inventaire des plantes vasculaires, bryophytes et lichens. Délégation à la Recherche, Papeete, 6 pages + Annexe.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2020_Rapport_Mission_atoll_Morane.pdf

 

MEYER, J.-Y. 2019. Field-trip report to Teti'aroa atoll, Society Islands (22-24 August 2019): plant recruitment after rat eradication on Motu Reiono. Délégation à la Recherche, Papeete, 9 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2019_Field_trip_report_Tetiaroa_Plant_recruitment_Motu_Reiono.pdf

 

MEYER, J.-Y. 2018. Rapport de mission à Tetiaroa (Iles-du-Vent) du 08 au 11 août 2018 : inventaire floristique et mise en place d'un protocole de suivi de la végétation sur le motu Reiono. Délégation à la Recherche, Papeete, 8 pages + Annexe.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2018_Rapport_mission_Tetiaroa_motu_Reiono.pdf

MEYER, J.-Y. 2018. Rapport de mission à Bora Bora (Iles-Sous-Le-Vent) du 19 au 22 février 2018 : évaluation de l'impact de l'incendie de 2013 sur la végétation et la flore des sommets. Délégation à la Recherche, Papeete, 12 pages + Annexe.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2018_Rapport_mission_Bora_Bora_incendie.pdf

 

MEYER, J.-Y. 2013. Rapport de mission sur l'atoll de Maria (archipel des Australes) du 05 au 07 mai 2013 : inventaire floristique, observations ornithologiques et recommandations de gestion et de conservation. Délégation à la Recherche, Papeete, 19 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2013_Rapport_mission_Atoll_Maria.pdf

 

MEYER, J.-Y. & FOURDRIGNIEZ, M. 2008. Rapport de mission sur l'atoll de Raro'ia (Tuamotu Centre) du 12 au 19 octobre 2008 : inventaire préliminaire de la flore vasculaire, de l'avifaune terrestre et marine, et recommandations de conservation et de gestion. Délégation à la Recherche, Papeete, 24 pages + Annexes.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Fourdrigniez_2008_Rapport_Mission_Raroia_&_Annexe.pdf

 

TAPUTUARAI, R. & MEYER, J.-Y. 2007. Rapport de mission à Fatu Hiva et Hiva Oa (Marquises Sud) du 13 au 24 août 2007. Evaluation de la situation du miconia et du statut de la biodiversité terrestre. Délégation à la Recherche, Papeete, 9 pages + Annexes.
http://www.li-an.fr/jyves/Taputuarai_&_Meyer_2007_Hiva_Oa_&_Fatu_Hiva.pdf
http://www.li-an.fr/jyves/Annexe_Taputuarai_&_Meyer_2007_Hiva_Oa_&_Fatu_Hiva.pdf

 

TAPUTUARAI, R. & MEYER, J.-Y. 2007. Rapport de mission à Nuku Hiva (Marquises) du 13 au 15 mars 2007. Introduction du champignon pathogène Cgm, agent de lutte biologique contre le miconia. Délégation à la Recherche, Papeete, 10 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Taputuarai_&_Meyer_2007_Rapport_mission_Nuku_Hiva.pdf

MEYER, J.-Y. 2007. Rapport de mission dans l'île de Mai'ao (Société) du 24 au 29 mai 2007. Inventaire préliminaire de la flore et des différents types de végétation et observations sur la faune terrestre. Délégation à la Recherche, Papeete, 17 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2007_Rapport_mission_Maiao.pdf

 

MEYER, J.-Y. 2007. Rapport de mission à Moruroa du 03 au 05 avril 2007 : suivi des traitements de lutte contre le 'aito (Casuarina equisetifolia) et inventaire de la flore primaire et secondaire de l'atoll. Délégation à la Recherche, Papeete, 16 pages + Annexes.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2007_Rapport_mission_Moruroa_avril.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Annexe_1_photos_Rapport_mission_Moruroa_2007.pdf

MEYER, J.-Y. 2007. Rapport de mission à Moruroa du 30 janvier au 02 février 2007 : mise au point de méthodes de lutte contre le 'aito (Casuarina equisetifolia). Délégation à la Recherche, Papeete, 24 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2007_Rapport_mission_Moruroa.pdf

 

MEYER, J.-Y. & TAPUTUARAI, R. 2006. Rapport de mission à Tahaa (Iles Sous le Vent, archipel de la Société) du 02 au 04 mai 2006. Description de la flore et de la végétation du mont Ohiri. Délégation à la Recherche/Institut Louis Malardé, Papeete, 22 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Taputuarai_2006_Rapport_mission_Tahaa.pdf

 

MEYER, J.-Y. & TAPUTUARAI, R. 2006. Rapport de mission botanique à Nuku Hiva du 06 au 09 juin 2006. Délégation à la Recherche/Institut Louis Malardé, Papeete, 14 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Taputuarai_2006_Rapport_mission_Nuku_Hiva.pdf

MEYER, J.-Y. 2005. Rapport de mission botanique à Ua Huka (Marquises, Groupe Nord) du 24 au 31 juillet 2005 et description de la végétation et de la flore de la réserve naturelle de Vaikivi. Délégation à la Recherche, Papeete, 29 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2005_Rapport_mission_Ua_Huka.pdf

 

MEYER, J.-Y. & TAPUTUARAI, R. 2005. Rapport de mission à Raiatea (Société, Iles Sous le Vent) du 18 au 22 juillet 2005. Délégation à la Recherche/Institut Louis Malardé, Papeete,  20 pages + Annexe.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Taputuarai_2005_Rapport_mission_Raiatea.pdf

MEYER, J.-Y. 2005. Rapport de mission d'expertise sur l'invasion du 'aito (Casuarina equisetifolia) dans l'atoll de Mururoa le 20 octobre 2005. Délégation à la Recherche, Papeete, 22 pages. 

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2005_Rapport_mission_Mururoa.pdf

MEYER, J.-Y. & TAPUTUARAI, R. 2005. Rapport de mission botanique sur le plateau du Temehani Ute Ute (Raiatea, archipel de la Société) du 9 mai au 12 mai 2005. Délégation à la Recherche/Institut Louis Malardé, Papeete, 22 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Taputuarai_2005_Rapport_mission_Temehani_Ute_Ute.pdf

MEYER, J.-Y., BUTAUD, J.-F. & FLORENCE, J.  2004. Rapport de mission de l'expédition scientifique à Rimatara (Australes) du 23 octobre au 8 novembre 2004. Délégation à la Recherche, Papeete, 54 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_Butaud_&_Florence_2004_Rapport_mission_Rimatara.pdf

MEYER, J.-Y. & BUTAUD, J.-F. 2004. Rapport de mission botanique à Bora Bora (Iles Sous le Vent) du 26 au 28 janvier 2004. Délégation à la Recherche/Service du Développement Rural, Papeete, 17 pages + Annexe.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_&_Butaud_2004_Rapport_mission_Bora_Bora.pdf

MEYER, J.-Y. 2003. Rapport de mission botanique à Ua Huka (Marquises Nord) du 10 au 17 décembre 2003. Délégation à la Recherche/Institut Louis Malardé, Papeete, 20 pages. http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2003_Rapport_mission_Ua_Huka.pdf

MEYER, J.-Y. 2003. Rapport de mission botanique à Ua Pou du 16 au 23 août 2003. Délégation à la Recherche/Institut Louis Malardé, Papeete, 22 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2003_Rapport_mission_Ua_Pou.pdf

MEYER, J.-Y. 2003. Rapport de mission d'expertise botanique à Nuku Hiva (Marquises) du 27 au 28 mars 2003. Délégation à la Recherche, Papeete, 18 pages. http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2003_Rapport_mission_Nuku_Hiva_Route_Toovii.pdf

MEYER, J.-Y. 2003. Rapport de mission aux Marquises Sud (Hiva Oa Tahuata, Fatu Hiva) du 28 janvier au 11 février 2003. Délégation à la Recherche/Institut Louis Malardé, Papeete, 19 pages.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2003_Rapport_mission_Marquises_Sud.pdf

MEYER, J.-Y. 2002. Rapport de mission de l'expédition scientifique à Raivavae et Rapa (Australes) du 18 novembre au 20 décembre 2002. Délégation à la Recherche, Papeete, 31 pages + Annexes.
http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2002_Rapport_mission_Raivavae_&_Rapa.pdf

MEYER, J.-Y. 2002. Rapport de mission botanique à Hiva Oa (Marquises Sud) du 10 au 14 septembre 2002. Délégation à la Recherche, Papeete, 11 pages. http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2002_Rapport_mission_Hiva_Oa.pdf

MEYER, J.-Y. 2002. Rapport de mission d'exploration botanique à Tubuai et Rapa (Australes) du 13 mars au 5 avril 2002. Délégation à la Recherche, Papeete, 26 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2002_Rapport_mission_Tubuai_&_Rapa.pdf

MEYER, J.-Y. 2002. Rapport de mission de survol en hélicoptère de la zone littorale entre Punaruu et Taravao (Tahiti) du 13 juin 2002. Délégation à la Recherche, Papeete, 3 pages.

 http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2002_Rapport_mission_helicoptere_SIEE.pdf

MEYER, J.-Y. 2002. Rapport de mission de prospection botanique sur les monts Rotui et Tohiea (Moorea) du 20 au 22 février 2002. Délégation à la Recherche, Papeete, 16 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2002_Rapport_mission_Moorea_Rotui_&_Tohiea.pdf

MEYER, J.-Y. 2000. Rapport de mission aux Marquises Nord (Ua Huka, Nuku Hiva) du 15 au 27 juin 2000. Délégation à la Recherche, Papeete, 18 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2000_Rapport_Mission_Marquises_nord.pdf

MEYER, J.-Y. 2000. Rapport de mission aux Marquises Sud (Hiva Oa, Fatu Hiva, Mohotani) du 6 au 20 février 2000. Délégation à la Recherche, Papeete, 19 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_2000_Rapport_Mission_Marquises_sud.pdf

MEYER, J.-Y. 1999. Rapport de mission à Rurutu (Australes) du 4 au 8 octobre 1999. Délégation à la Recherche, Papeete, 5 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1999_Rapport_Mission_Rurutu.pdf

MEYER, J.-Y. 1999. Rapport de mission du Dr. Jean-Yves Meyer à Nuku Hiva (archipel des Marquises) du 16 au 18 mars 1999. Délégation à la Recherche, Papeete, 8 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1999_Rapport_Mission_Nuku_Hiva.pdf

MEYER, J.-Y. 1998. Rapport de mission aux îles Australes (Tubuai, Rurutu) du 28 octobre au 3 novembre 1998. Délégation à la Recherche, Papeete, 6 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1998_Rapport_mission_Tubuai_Rurutu.pdf

MEYER, J.-Y. 1997. Résultats scientifiques (bilan préliminaire) obtenus lors de l'Expédition botanique aux îles Marquises "Henua Enana Botanical expedition '97" (Groupe Nord: Nuku Hiva, Ua Huka, Ua Pou) du 22 juin au 3 juillet en collaboration avec le National Tropical Botanical Garden (Kaua'i, Hawaii) et le Rotary Club de Papeete. Délégation à la Recherche, Papeete, 3 pages.

http://www.li-an.fr/jyves/Meyer_1997_Rapport_Expedition_Marquises_Nord.pdf

 

 

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 20:50

Pycnomerus jeanyvesmeyeri (Coleoptera: Zopheridae), un petit coléoptère saproxylique (dont les larves se développent à l'intérieur des troncs) trouvé sur l'île de Tubuai (Australes) en 2008.

PORCH, N. et al. soumis. Zootaxa.

Grammitis meyeri (Grammitidaceae), une petite fougère épiphyte endémique de Tahiti (Société) découverte en 2006 dans un vallon humide suspendu vers 1950 m d'altitude, sur la crête entre les monts Pito Hiti et Orohena,  les deux plus hauts sommets de Tahiti et du Pacifique Sud.

FLORENCE, J. sous presse. Flore de la Polynésie française. Volume 3. Fougères et alliées. Editions de l'IRD, Collection Faune et Flore tropicales, Paris.

www.herbier-tahiti.pf/Selection_Specimen_loc.php?id_tax=20590&collecteur=Florence%20J.&sw=referentiel

Filicicoris meyeri (Heteroptera: Miridae), une petite punaise ("mirine true bug") découverte en mai 2011 au dessus du plateau de Taravao à Tahiti Iti (Société) vers 880 m d'altitude dans les fougères Nephrolepis (Polypodiaceae).

NAMYATOVA, A. & CASSIS, G. 2016. A remarkable new genus and six new species of fern-inhabiting plant bugs endemic to the Society Islands (Insecta: Heteroptera: Miridae: Mirinae: Filicoris gen. nov.). Insect Systematics and Evolution 47(3): 285-312.

 

Retizafra meyeri (Gastropoda: Columbellidae), un petit mollusque marin ("dove snail") découvert à Tahiti  (Société) lors de l'expédition scientifique "TARASOC" en 2009 organisée par le Muséum national d'Histoire naturelle de Paris et l'Institut de Recherche pour le Développement.

MONSECOUR, K. & MONSECOUR, D. 2018. Columbellidae (Mollusca: Gastropoda) from French Polynesia. Gloria Maris 56(4): 118-151.

http://www.li-an.fr/jyves/Monsecour_&_Monsecour_2018_Gloria_Maris_Columbellidae_French_Polynesia.pdf

http://www.gastropods.com/4/Shell_82004.shtml

Photo (cliché : Kevin MONSECOUR & David MONSECOUR, Aarschot, Belgique)

 

Bidens meyeri (Asteraceae), une petite composée endémique de Rapa Iti (Australes) découverte en 2002 lors des expéditions botaniques organisées en collaboration avec la Délégation à la Recherche de la Polynésie française.

FUNK, V. & WOOD, K. 2014. Bidens meyeri (Asteraceae, Coreopsideae), a new critically endangered species from Rapa, Austral Islands. PhytoKeys 42: 39-47.

http://phytokeys.pensoft.net/articles.php?id=4150

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4225073/​

http://smithsonianscience.si.edu/2015/01/new-island-cliff-flower-critically-endangered/​

Photo (cliché : JYM, Délégation à la Recherche de Polynésie française, Tahiti)

Dec-Rapa-Tevaitau-Bidens sp. nov. (JYM)

 

 

 

 

 

 

Mecyclothorax jeanyvesi (Coleoptera: Carabidae), un carabe endémique découvert au sommet du mont Pito Hiti (2110 m) lors de la première (et seule) expédition entomologique organisée en juin 2006 avec Elin CLARIDGE (University of California, Berkeley).

LIEBHERR, J. K. 2013. The Mecyclothorax beetles (Coleoptera, Carabidae, Moriomorphini) of Tahiti, Society IslandsZooKeys 322: 1-170.

http://www.pensoft.net/journals/zookeys/issue/322/

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24003312

http://carabidae.org/taxa/jeanyvesi-liebherr-2013

Photo (cliché : Jim LIEBHERR, Cornell University, Ithaca, USA)

M jeanyvesi

 

Campsicnemus meyeri (Diptera: Dolichpodidae), une petite mouche aquatique endémique de Tahiti appartenant au groupe "popeye" en raison de leurs tibias renflés, collectée pour la première fois par le célèbre entomologiste de Hawai'i, Steve MONTGOMERY, au dessus du lac Vaiufaufa sur le plateau de Taravao en 1977.

EVENHUIS, N. L. 2013. The Campsicnemus popeye group (Diptera: Dolichopodidae) from French PolynesiaZootaxa 3694(3): 271-279.

http://www.mapress.com/zootaxa/2013/f/zt03694p279.pdf

http://www.li-an.fr/jyves/Evenhuis_2013_Zootaxa_Campsicnemus.pdf

Photo (cliché : Neil EVENHUIS, Bernice Puahi Bishop Museum, Honolulu, HAWAII, USA)

Campsicnemus meyeri-midtibia-lateralr

 

Coprosma meyeri (Rubiaceae), un arbrisseau endémique de Hiva Oa (Marquises, groupe sud), découvert en février 2000 vers 1100 m d'altitude dans la chaîne montagneuse des monts Feani et Temetiu, et dont seuls quelques pieds mâles sont connus !

WAGNER, W. L. & LORENCE, D. H. 2011. Revision of Coprosma (Rubiaceae, tribe Anthospermeae) in the Marquesas islands. PhytoKeys 4: 109-124.

http://www.pensoft.net/journals/phytokeys/issue/4/

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3174439/

http://www.li-an.fr/jyves/Wagner_&_Lorence_2011_PhytoKeys_Coprosma.pdf

Photo (cliché : JYM, Délégation à la Recherche de la Polynésie française, Tahiti)

Janv-Hiva Oa-VaiumeteHanamenu-Coprosma meyerifl2

 

Ischnura jeanyvesmeyeri (Odonata: Caenagrionidae), une demoiselle endémique de l'île de Raivavae (Australes), présente entre 0 et 270 m d'altitude. Elle se différencie des autres Ischnura des Australes par sa grande taille et des caractères sexuels qui en font un taxon isolé et particulier chez les Zygoptères de Polynésie française.

ENGLUND, R. A. & POLHEMUS, D.A.  2010. A review of the damselfly fauna of the Austral Islands, French Polynesia, with descriptions of two new species (Odonata: Zygoptera: Coenagrionidae). Tijdschrift voor Entomologie 153(1):
25-40.

http://www.li-an.fr/jyves/Englund_&_Polhemus_2010_Ischnura_jeanyvesmeyeri.pdf

Photo (cliché : Ronald ENGLUND, Bernice Puahi Bishop Museum, Honolulu, Hawaii, USA)

Raivavae Damselfly BigBlue (RE)

 

 

 

 

 

 

 

Elaphoglossum meyeri (Dryopteridaceae), une fougère endémique de l'île de Rapa (Australes) trouvée entre 250 et 450 m d'altitude, terrestre et saxicole sur les parois rocheuses inaccessibles aux chèvres.

ROUHAN, G., LORENCE, D. H., MOTLEY, T. J., HANKS, J. G. & MORAN, R. C. 2008. Systematic revision of Elaphoglossum (Dryopteridaceae) in French Polynesia, with the description of three new species. Botanical Journal of the Linnean Society 158: 309-331.
http://www.li-an.fr/jyves/Rouhan_et_al._2008_Elaphoglossum_meyeri.pdf

Photo (cliché : JYM, Délégation à la Recherche de la Polynésie française, Tahiti)

Mars 2002-Rapa-Perau-Elaphoglossum meyeri (JYM)

 

Partula (Samoana) meyeri (Gastropoda: Partulidae), un petit escargot arboricole endémique de Raiatea (Société), le seul Partulidé survivant de l'île, découvert en 2006 sur le mont To'omaru, plus haut sommet de l'île, vers 950 m d'altitude.

BURCH, J. B. 2007. A new species of land snail (Stylommatophora: Partulidae) from Raiatea, French Polynesia, Oceania. Occasional Papers of the Museum of Zology University of Michigan 740: 1-8.

http://www.li-an.fr/jyves/Burch_2007_Partula_meyeri.pdf

http://www.iucnredlist.org/details/198826/0​

Photo (cliché : JYM, Délégation à la Recherche de Polynésie française, Tahiti)

 

Rhyncogonus meyeri (Coleoptera: Curculionidae), un charançon endémique de Tahiti (Société), découvert en 1998 sur la crête sommitale du mont Mauru vers 1300 m d'altitude, caractérisé par ses protubérances en forme d'épines.

CLARIDGE, E. M. 2006. The systematics and diversification of Rhyncogonus (Entiminae: Curculionidae: Coleoptera) in the central Pacific. PhD Dissertation, University of California, Berkeley.

http://www.li-an.fr/jyves/Claridge_2006_New_species_Rhyncogonus_meyeri.pdf

Figure (Elin CLARIDGE, University of California, Berkeley, USA)
rhyncogonus meyeri
 

 

Fluviopupa jeanyvesi (Gastropoda: Tateidae), un petit mollusque aquatique découvert lors de l'expédition scientifique à Raivavae aux îles Australes en 2002.

HAASE, M., GARGOMINY, O. & FONTAINE, B. 2005. Rossooidean freshwater gastropods from the middle of the Pacific: the genus Fluviopupa on the Austral Islands (Coenogastropoda). Molluscan Research 25(3): 145-163.

http://www.li-an.fr/jyves/Haase_et_al._2005_Fluviopupa_jeanyvesi.pdf

Photo (cliché : Olivier GARGOMINY, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, FRANCE)
Fluviopupa jeanyvesi (Gargo)

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 18:36

Chapitre 2. Le naturaliste-explorateur : une espèce en voie d’extinction ?

Naturaliste (n) : Personne qui se livre à l’étude des plantes, des minéraux, des animaux (Le Petit Larousse, 1999)

Explorateur, trice (n) : 1. Personne qui fait un voyage de découverte dans un pays lointain, une région inconnue 2. Personne qui se livre à des recherches dans un domaine particulier

Parmi les grands naturalistes-explorateurs et voyageurs ayant marqué leur époque et qui m'ont à la fois impressionné et inspiré figurent l'allemand F. W. H. Alexander von HUMBOLD (1769-1859) parti explorer les montagnes de l'Amérique du Sud et naviguer sur le fleuve Amazone avec le français Aimé Jacques BONPLAND entre 1799 et 1802 (un compagnon de route dont le nom ne peut que porter bonne fortune !), fondateur de la biogéographie, qui a merveilleusement bien décrit l'étagement de la végétation dans les montagnes andines (dans un ouvrage magnifiquement illustré en couleur que j'ai pu consulter à la bibliothèque du Muséum national d’Histoire naturelle l’ouvrage lors de mes recherches de thèse de doctorat en 1991-94 sur l’origine et la répartition des plantes du genre Miconia en Amérique tropicale).

Figure 1. Alexander VON HUMBOLD
Alexandrehumboldtportrait
Figure 2. Etagement de la végétation dans les Andes
chimborazo

 

 

L'anglais Charles DARWIN (1809-1882) et sa célèbre théorie de l'évolution inspirée en partie de son voyage aux îles Galapagos sur le navire "Beagle", mais qui a également séjourné à Tahiti entre le 15 et le 25 novembre 1835 où il a prospecté la vallée de la Tuauru et a été impressionné par le relief accidenté des montagnes tahitiennes qu’il compare même à celles des Andes... mais aussi par l'invasion du goyavier commun Psidium guajava introduit une vingtaine d'année plus tôt. L'ancien frère-missionnaire Pierre POIVRE (les botanistes portent parfois des noms prédestinés) fondateur du Jardin de Pamplemousse à l'île Maurice (autrefois appelée "Ile de France"), le plus ancien jardin botanique tropical au monde, et son ami le botaniste-explorateur Philibert COMMERSON (1727-1773) qui meurt épuisé de ses voyages et dont l'herbier contenant les échantillons collectés à Tahiti en 1768 lors du voyage de Louis-Antoine de BOUGAINVILLE (COMMERSON voyageait avec sa compagne Jeanne BARRET qui se faisait passer pour son assistant sous le nom de Jean BARE et qui a été démasquée par les Tahitiens, elle sera la première femme a avoir fait un tour du monde !) a disparu dans un naufrage. J'ai un faible pour l'écossais Sydney PARKINSON (1745-1771), le jeune artiste-peintre et dessinateur embarqué à bord du navire "Endeavour" du capitaine James COOK lors de son premier voyage autour du monde et ayant abordé Tahiti en avril 1769 (il décède tragiquement en mer en 1771 de fièvre et de dysenterie à l'âge de 26 ans, http://www.plantexplorers.com/explorers/botanical-artists/sydney-parkinson.htm). PARKINSON est également un observateur curieux de tout, un appprenti naturaliste et ethnologue. Pendant que les botanistes Daniel SOLANDER et Joseph BANKS collectent des spécimens, il est le premier a répertorier et transcrire une centaine de mots tahitiens dont les noms des plantes. Le dernier grand naturaliste français fut Théodore MONOD (1902-2000), géologue, zoologue, et botaniste spécialisé dans la flore du désert du Sahara...et humaniste et fervent croyant. Les naturalistes-explorateurs sont-ils une variété de missionnaires ? La botanique est en effet plus qu'une vocation, on rentre en botanique comme on rentre dans la religion  La botanique est une maîtresse exigeante » selon Jacques F.). 

Figure 3. Théodore MONOD "le méhariste"

France-Paris-janvier 2011-Théodore MONOD

 

 

 

 

 

 

 

 

Les expéditions du "Radeau des Cimes" sur la canopée des forêts tropicales organisées par le professeur Francis HALLE m’ont incité à aller m'inscrire en 1991 à son DEA de Botanique tropicale à l’Institut de botanique de Montpellier… en vain, car je n'avais pas encore de sujet de stage (ni de laboratoire d'accueil et de responsable de stage) à lui proposer ! Cet échec m’a permis d’élargir mon champ d’intérêt et de compétences en intégrant la formation doctorale "Sciences de l'Evolution et Ecologie" de l'Université de Montpellier dirigé par le regretté professeur Louis THALER (1930-2002), auteur d’un article de référence sur « le nanisme et gigantisme insulaires » en 1973, et de rencontrer au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive du CNRS à Montpellier les premiers « biologistes de la conservation » travaillant en milieu insulaire (comme John D. THOMPSON et Jean-Louis MARTIN, ou Dominique STRASBERG, actuellement professeur à l'Université de La Réunion et Chistophe THEBAUD, actuellement professeur à l'Université de Toulouse), me familiarisant avec les théories de l’évolution et la génétique des populations avec mon directeur de thèse Finn KJELLBERG, grand spécialiste des figuiers et de leur co-évolution avec des insectes pollinisateurs.

JYM

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 18:07

Bernard TEHIVINI, responsable de la station du Service du Développement Rural de l'île de Fatu Hiva (Marquises Sud), est décédé le 17 août 2008 à Omoa d'une leucémie.

Bernard a été notre relais privilégié à Fatu Hiva pour les trois missions que nous avions effectuées dans cette île : en février 2000 avec le naturaliste Jean-Pierre LUCE et l'ornithologue Jean-Claude THIBAULT (Parc Naturel Régional de Corse), en février 2003 avec les botanistes David LORENCE, Steve PERLMAN, Ken WOOD et Liloa DUNN (National Tropical Botanical Garden, Kaua'i, Hawaii) en août 2007 avec le phyto-écologue Ravahere TAPUTUARAI (Délégation à la Recherche) et les entomologistes Elin CLARIDGE, David HEMBRY (en photo ci-dessous), Curt EWING  (University of California at Berkeley).

Son intérêt pour la protection de la flore et de la faune de son île, sa grande motivation et sa persévérance dans la lutte contre l'invasion du miconia, détecté précocément dans quelques vallons de l'île (photo ci-dessous), ainsi que son aide logistique ont été des plus précieuses et ont permis le succès de nos différentes missions. Les îles Marquises, le Pays et le SDR perdent un homme de grande valeur.

Ka'oha nui Bernard !








Partager cet article

Repost0
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 11:40

LES CARNETS DE TERRAIN

D’UN NATURALISTE-EXPLORATEUR

DE LA FIN DU XXème ET DU DEBUT DU XXIème SIECLE
 

Chapitre 1. Prolégomènes

Prolégomènes (n. m. plur.) du grec prolegomena, « choses dites avant ». 1. Longue introduction à en tête d’un ouvrage ; 2. Notions préliminaires à une science, à l’étude d’une question (Le Petit Larousse, 1999).

      L’écriture de cet "ouvrage numérique", en plusieurs chapitres successifs en fonction de l'inspiration du moment, un type de publication inclassable pour la communauté scientifique à laquelle j’appartiens (et dont le moto est « publier ou mourir » -publish or perish- de préférence en langue anglaise et dans une revue scientifique spécialisée disposant d’un « comité de lecture », c’est-à-dire dont les articles sont soigneusement relus, corrigés, évalués et critiqués par des relecteurs -reviewers- en général anonymes et selon un principe fondamental dans le monde de la recherche qui est « l’évaluation par ses pairs », et ayant un « facteur d’impact » -IF- important, garantissant à la fois la qualité scientifique de la revue et la lecture des articles par le plus grand nombre de collègues scientifiques ; tout cela étant bien sûr sujet à de vives contreverses !), m’a été inspiré des cahiers ou carnets de terrain -field notes- laissés par mes prédécesseurs, botanistes, zoologues et naturalistes ayant sillonnés les îles de Polynésie française au XIXème et au début du XXème siècle, eux-mêmes certainement inspirés par les journaux de bord ou de voyage des naturalistes embarqués lors de longs voyages maritimes à travers le Pacifique (comme Johann G. A. FORSTER, Sydney PARKINSON et Philibert COMMERSON). Il s’agit donc de perpétuer une très ancienne tradition naturaliste, avec un seul point commun, la passion qui anime ses auteurs, et un seul objectif, le partage des connaissances. A défaut d’être scientifiquement validée (on parle, dans notre jargon scientifique, de « littérature grise » -grey literature- car non publiée et validée, ou encore « science molle » -soft science-), la lecture de ces anciens ouvrages est à la fois passionnante et instructive car elle est un témoignage des conditions de travail passées de nos « illustres collègues ». Elles fournissent également, sans avoir à consulter les spécimens d’herbier (échantillons de plantes collectées, soigneusement séchées et étiquetées) déposés et stockés dans des musées d’histoire naturelle à l’accès difficile et où il est parfois difficile de s’y retrouver (il m'est arrivé d'errer -dans les années 90- dans les longs couloirs de l’herbier du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris pour tomber sur des spécimens abandonnés en haut d’armoires, recouverts d’une couche de poussières dont l’épaisseur peut témoigner, comme les couches géologiques, de la désuétude et l’oubli dans lequel ils sont tombés), des informations précieuses sur la répartition passées de certaines espèces animales et végétales, aujourd’hui disparues ou devenues extrêmement rares, mais également sur les modes de vie et traditions anciennes de nos semblables…également en voie de disparition !

JYM

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Weblog de JYHM
  • : îles-biodiversité terrestre-flore-faune-Polynésie-Océanie-Pacifique-conservation-restauration-extinctions-invasions biologiques
  • Contact

Recherche/search

Photo & Phrase avril 2020

Tofa soifua W.  Arthur WHISTLER

(12 octobre 1944-02 avril 2020)

Art, "Tupu o le Vao" (King of the Forest), entre JYHM et  le botaniste Marika TUIWAWA à Honiara aux îles Salomon le 28 mai 2012, est décédé des suites du Covid-19

Visites (2008-2020)

109 669

Photos Terrain 2013-2014